Ateliers Concernant l'autisme

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Ateliers Concernant l'autisme

#1 Message par Autrey » samedi 13 mars 2021 à 20:00

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "Art, littérature, et ressources".


Groupes de parole, habiletés sociales, théâtre, échecs....mais dans des ateliers ou cours ne rassemblant que des autistes.
Vos expériences, points de vue, conclusions ou pensées sur ces groupes.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Ateliers Concernant l'autisme

#2 Message par Autrey » samedi 13 mars 2021 à 20:07

Je suis un atelier d'habiletés sociales avec Asperger Amitié. Cet atelier est mixte et animé par 2 psychologues. C'est intéressant, les psys animent bien, font tourner la parole, aborde différents sujets, font preuve d'un peu d'humour, j'en suis contente car cela m'apporte, j'apprends, le seul hic est que pour l'instant c'est en visio.
C'est une fois par mois, le samedi, pour environ 30€ la séance donc dans la norme.
Desfois il y'a des jeux de rôles pour les relations sociales.
Ce que j'aime bien avec ces 2 psys c'est qu'ils essaient de faire parler même ceux pour qui la parole n'est pas si évidente.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Ateliers Concernant l'autisme

#3 Message par Autrey » samedi 13 mars 2021 à 20:16

Je suis un atelier de femmes aspergers, là déception. Cet atelier est animé par une seule personne, et je pense que cela joue dans l'animation, surtout que la psy fait sérieuse, parfois elle s'occupe de son bébé en même temps qu'elle s'occupe de l'atelier (en visio), on a l'impression d'être chez la psy plus que dans un atelier où des femmes interagissent.
J'ai l'impression que c'est comme les groupes de copines de la récré : il y'a ceux qui ne parlent pas et la psy les forcent peu à parler : juste un "ça va" hypocrite, il y'a ceux qui monopolisent la parole, ceux qui comme moi dont je me demande pourquoi m'être inscrite.
Les vrais sujets autour des femmes aspies sont peu traités, par contre une aspie semble passionnée par les thérapies et en parle à chaque séance : cet atelier n'est pas sur les thérapies, de plus la psy n'émet aucun doute ou ne met pas en garde sur ces thérapies.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3981
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Ateliers Concernant l'autisme

#4 Message par Lilas » mardi 16 mars 2021 à 13:50

Je ne fais plus d'atelier cet année mais j'en ai suivi deux au cours des années précédentes : habiletés sociales et sophrologie.
En 3 ans d'habiletés sociales, je ne me suis jamais sentie à l'aise pour prendre spontanément la parole lors des moments d'échange, même si j'ai participé aux exercices et autres jeux de rôle.
Étonnement, je me sentais plus à l'aise et détendue dans le groupe de sophrologie.
Mais que ce soit dans l'un ou dans l'autre, je n'ai pas noué de relation avec les autres membres du groupe, je ne me suis jamais sentie à l'aise avec eux.
Conclusion : je ne m'integre pas plus facilement à un groupe d'autistes qu'à un groupe de neurotypiques.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1142
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Ateliers Concernant l'autisme

#5 Message par Loner » mardi 16 mars 2021 à 23:56

Bonsoir !

Ce sujet m'intéresse car je souhaite monter justement des ateliers à destination de personnes TSA.
Je voudrais utiliser le support du théâtre d'improvisation pour travailler la communication, la confiance en soi et la dynamique de groupe dans une perspective de construction commune.
La scène apparaissant alors comme un espace relationnel où l'on travaille autant la proxemie que l'affirmation de soi.

Je suis persuadé que c'est un outil qui peut être intéressant dans la mesure où si l'improvisation peut effrayer en ce qu elle représente l 'imprevu par définition, elle n'en est pas moins codifiée. Les règles sont immuables et transférables d'un joueur à l'autre.

En impro, il n y a pas de politesse et de codes sociaux. Il faut aller à l'essentiel et être explicite !
Bref se faire comprendre et comprendre les enjeux de la narration.

Bref je met en post it ce post pour découvrir les expériences des uns et des autres afin d éviter quelques écueils si je décide d aller au bout de mon projet :)
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Ma chaîne de vulgarisation décalée :
https://youtube.com/c/FaberRice

Répondre