Lenteur des personnes Asperger

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
fugen
Occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : lundi 28 novembre 2005 à 20:13
Localisation : Paris
Contact :

#16 Message par fugen » mercredi 30 novembre 2005 à 9:24

Et bien pour moi qui suis NT, je suis exactement comme ça, Dan, donc je suis distraite à l'extrème (les carottes crues que je viens d'acheter mises dans le congélateur hier...) et ce n'est pas facile dans la vie de tous les jours.
j'aimerais bien apprendre moi, à m'organiser car j'ai des tas de trucs à faire et je n'arrive pas à définir des priorités...C'est le foutoir à l'intérieur de mon cerveau comme à l'extérieur. Dès que j'ai des soucis, ça empire.
Ma soeur à un planning hyper structuré là où elle vit, ce qui fait que quand je l'ai accueillie chez moi, j'étais très inquiète, allais je devoir faire la même chose et l'afficher sur le frigo ?
En fait elle s'adapte parfaitement.
Tout ce qu'on a pu me dire sur la difficulté à supporter le changement n'était pas vérifiable dans son cas...
(une année en visite chez elle j'ai même réussi à rater le bus et à faire du stop avec elle...chut faut pas le dire :wink: )
A part ça au sujet de la faculté de suivre plusieurs conversations en même temps: Mon mari est japonais. L'une des choses à la quelle il a beaucoup de mal à se faire c'est les gens qui parlent tous en même temps à table. Bien sur, il y a le problème de langue mais une chose est sure, au Japon, ça ne se fait pas.
Peut etre faut il alors y avoir été entrainé...
C'est un truc que je ne sais pas faire non plus, chez nous on ne parlait pas à table..
Je suis la soeur de Fabienne, autiste de 40 ans
Sa vie ici: http://spaces.msn.com/members/fabifugen/

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20282
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

eureka

#17 Message par Jean » mercredi 14 décembre 2005 à 0:59

Si je comprends bien l'article indiqué ci-dessous, relatant des études concernant les astronautes (qui vont dans la lune, contrairement aux Asperger qui sont dans la lune), il y a une bonne thérapeutique pour devenir multi-tâche, comme une ménagère moyenne de moins de 50 ans (cible de la publicité télévisée - je m'égare) :

abuser des jeux vidéos dès le plus jeune âge!

Vous croyez que je plaisante ?
Voir :
http://www.atelier.fr/imprimer.php?artid=31034

Avatar du membre
Emma
Forcené
Messages : 516
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 22:25
Localisation : Landerneau
Contact :

#18 Message par Emma » jeudi 10 janvier 2008 à 23:07

Je fais "remonter" cet ancien sujet car le problème de vitesse de traitement de l'information (je reprends là les termes techniques) se font durement ressentir en ce moment à l'école pour Maël. Il vient d'avoir 10 ans, il est en CM1 dans une classe qui a un rythme de travail assez soutenu. Je suis un peu désemparée, ce n'est pas un problème de "comprenette" mais vraiment un temps de latence entre les énoncés et les réponses qu'il peut fournir (qui sont justes la plupart du temps).Il est très lent. S'ajoutent à cela la distraction et même parfois le manque d'intérêt à répondre à la demande (cela se solde par un "je n'avais pas envie de répondre, fichez moi la paix"...). Même chose à la maison lors des devoirs du soir.
Mais franchement, je ne vois pas comment résoudre ce genre de problème... :(

Emma.
Maman d'Elouan (asperger), 13 ans, Maël (autiste de haut niveau) 11 ans et Pierre-Marie, 9 ans.

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#19 Message par maho » vendredi 11 janvier 2008 à 7:02

:D Bonjour Emma,
avant le diag de loic, quand les gens me demandé "quel est son handicap?" le seul chose que je pourrais dire etait un lenteur qui l'handicap dans son facon de reflechir, se bouger, et parler. Je ne me rapelle plus a quel age c'est devenu voyant au point que cela genait son travail a l'ecole, mais Mael grandit (deja 10ans!) et il y a l'adolescence qui pointe son nez. Je me demande, avec le recul, si ils ont un facon de reflechir qui n'est pas comme les NT, ce qui est genat quand on sait qu'a l'ecole on les oblige de faire d'un certain facon. Si Mael a le reponse a une probleme (en maths par example) mais ne peut pas le calculer tel que l'instit exige en demontrant son travail, il va perdre du temps (et s'enerver beaucoup) a essayer de faire comme on lui demande, mais sans pouvoir comprendre. Et a force, comme tu dit le distraction et manque d'interet.
On m'a toujours dit que mon beau pere (un paysan Breton, sans diplome) etait une bosse en maths, mais ne faisait pas le calcul "comme les autres" et donc n'avait jamais des bonnes notes meme si il avait la bonne reponse.
Moi meme en ayant fait mes etudes en Angleterre, je n'ai pas de tout le meme facon de calculer qu'ici en France (souvent difficile pour aider les enfants!!) mais j'ai quand meme la bonne reponse.
Si Mael peut faire le probleme, et avoir la solution, peut etre il a une angoisse supplementaire car il ne comprends pas, et ne peut pas expliquer comment il arrive a la reponse, et il ne veut pas repondre si il faut tout expliquer. A force il pourrait croire qu'il a tout faux.
Tu pourrait essayer a la maison de le faire oralement, lui il te dit a haute voix et toi tu ecrit ce qu'il dit.
Tu peut demander aussi un tiers temps, surtout a partir du 6eme pour les controls et examens, mais tu as raison de t'inquieter deja car pour autant qu'il a les reponses, il pourra se lasser vite en pensant qu'il est "nul" de ne ps faire comme les autres.
En francais et les sujets litteraire il est comment?
Je pense que c'est trés important de lui faire comprendre egalement qu'il a les bonnes reponses, n'importe son facon d'y arriver, et j'ai toujours dit a mes enfants que ce n'est qu'en pratiquant (que ca soit une langue ou des calculs) qu'on comprends totalement.
Je pense vraiment que c'est d'avoir a "demontrer son calcul" qui lui gene le plus, malheureusement une chose qui est demandé toute au long des etudes. C'est un peu comme si on demandait d'expliquer pendant une dictée pourquoi il y a tel accent ou tel pronom etc.
Je te souhaite du courage, Sue
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

lenteur

#20 Message par jakesbian » vendredi 11 janvier 2008 à 12:35

bonjour emma et sue :) ,
on parle de problèmes de socialisation... mais la lenteur est le deuxième grand problème :? ;
je pense que c'est un problème de concentration, et que c'est indépendant de leur bonne volonté;
le pire avec nicolas, c'était en CE1; la maîtresse avait mis prés de lui un bon élève qui lui disait, dés qu'il le voyait absent, c'est à dire toute la journée, toutes les deux minutes: " nicolas, écrits... nicolas, écrits";
c'est clair, que ce n'est la solution pour personne. l'institutrice me disait que si il avait fait les contrôles oralement , il aurait souvent eu 20/20... si on y réfléchit, n'est-ce pas la solution?
- admettre que ce n'est pas de sa faute; çà fait parti de son handicap comme quelqu'un qui serait mal-voyant ou trés fatigué par une mucovicidose, ou dépourvu de l'usage de ses mains... on ne demanderait pas à ces enfants de faire leur travail exactement de la même façon, à la même vitesse que les autres;
- çà laisse le temps, pour trouver à la maison, des stratégies, des techniques pour compenser ce handicap; travailler la concentration, l'organisation des tâches, la mobilité des articulations( poignet, coude, épaule) lorsqu'il écrit; bref, tout ce qui peut lui donner de l'aisance à écrire :roll: ;
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

parisdeb
Régulier
Messages : 36
Enregistré le : mardi 16 octobre 2007 à 17:03
Localisation : Yvelines

#21 Message par parisdeb » lundi 14 janvier 2008 à 15:57

Bonjour, Emma.

Est-ce que Mael est "lent" pour tout, ou surtout pour ecrire et pour s'organiser? Emma (la mienne!) est très lente pour ecrire, mais pas de tout pour reflechir! Pour le calcul mental, elle est très rapide, et même pour des exercises de français (conjugason, grammaire, etc) elle arrive maintenant à repondre tac-o-tac. Elle a fait des progrès énormes dans le domaine de "processer" des informations qu'elle entend, mais elle a aussi une AVS 18h/semaine à l'école qui l'aide à revenir si elle perd le fil. En plus elle processe mieux des informations quand il y a peu de bruit et quand elle n'est pas trop fatiguée.

Nous avons mis des strategies en place pour l'ecriture... Son AVS prends les notes en même temps qu'Emma en classe, et complète ses cahiers quand nécessaire (d'habitude Emma arrive à écrire 10 lignes quand les autres enfants ont fait 20). L'AVS sert aussi de sécretaire pour des exercises écrites quand Emma se fatigue (Emma dicte ses reponses). De coup, elle est moins fatiguée et plus disponible pour la maitresse!

Pour penser à l'avenir (collège puis lycée), l'ESS a fait la demande d'un PC portable, que nous avons reçu en décembre. La théorie est qu'Emma se fatiguera moins à taper qu'à écrire, et on lui donne un an et demi pour s'exercer avant le collège. On verra bien (pour l'instant elle a un jeu pour apprendre à taper, et elle l'adore!).

A bientôt,
Debbie
Debbie, maman de Sarah (fév 97, NT) et Emma (avr 98, TED)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#22 Message par Murielle » mardi 15 janvier 2008 à 18:28

Bonsoir Debbie.!
Je serai très intéressée par le "jeu" dont tu parles pour apprendre à "taper".!L'écriture semble en effet, difficile pour la plupart des enfants autistes.Mon fils aussi trouve que l'écriture est un exercice pas évident.!(Qu'appelles-tu ESS?)
Il a du mal à se relire, et va moins vite que les autres.!Pour le reste ça va plutôt bien.!
Merci d'avance pour les infos.! :wink:
Bonne soirée.!
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Emma
Forcené
Messages : 516
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 22:25
Localisation : Landerneau
Contact :

#23 Message par Emma » mardi 15 janvier 2008 à 18:52

Mael a une AVS 15h par sem qui procède exactement de la même façon que celle d'Emma, et il a le même type de difficultés en ce qui concerne l'écrit. Sa bête noire ce sont les "auto dictées" (apprendre par coeur quelque chose qui ne l'intéresse pas et devoir le recopier ensuite!)Je pense qu'il va falloir que je fasse également une demande de portable pour Maël, visiblement lors de la dernière réunion de projet personnalisé personne n'était contre.Maël pratique l'ordi depuis l'âge de deux ans...
C'est également le grand spécialiste du perdage de fil...presque en continu...

Il a beaucoup de mal à accorder son attention à celle des autres sur un travail, en fait c'est un grand autodidacte sur les sujets qui l'intéressent lui...et qui bien évidemment ne sont pas au programme. Quand ça ne l'intéresse pas, c'est à dire la plupart du temps, il ne veut pas se mettre au travail sous prétexte que "c'est trop long, ça n'en finira donc jamais, nous tendons là vers l'infini de l'heure des ennuis, vous le faites exprès" et j'en passe... :roll: Quand il se décide à se mettre au travail il décroche sans arrêt et continue à râler.On ne peut pas le motiver à avoir de l'intérêt pour quelque chose si il n'en a pas.On peut l'y obliger. Mais ce sera toujours laborieux pour les deux protagonistes (instit, AVS, moi.../ Maël).

En conjugaison, grammaire ça se passe bien, il aime la logique des règles.Il aime se souvenir des exceptions.En revanche, comme il n'arrive pas à apprendre ses tables, en calcul c'est trèèèèèèès lent (il compte tout), en fait il voit des tableaux de "lunes" dans sa tête qu'il coche en rouge une fois comptées ou qui changent de couleur (de jaunes elles deviennent bleues). Maël est vraiment un penseur visuel.Imaginez dès qu'on passe la table de 4...

Quant à l'histoire, à votre avis qu'a t il à faire de Jeanne d'Arc et de Bourguignons? :lol: C'est plein de personnages, d'anedcotes il déteste ça.

En géo ça se passe très bien. Surtout dès qu'il s'agit de faire du repérage dans l'espace. Même chose en géométrie. Il aime les arts plastiques, pas dessiner (il ne l'a jamais fait) mais étudier le travail de peintre comme Arcimboldo, ou des oeuvres très contemporaines. Il adore les détails bien qu'ayant une pensée visuelle globale. Il aime par dessus tout les oeuvres dans lesquelles on retrouve des illusions d'optique ("c'est vraiment magnifique" commente t il).

Je ne vais pas commenter chaque matière...Mais je pense que c'est assez explicite.

Merci beaucoup à vous trois pour votre avis (toujours précieux! :) )

Emma.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#24 Message par Murielle » mercredi 16 janvier 2008 à 10:31

Coucou Emma.!

C'est marrant ce que tu dis au sujet de Maël...Il a plein de "particularités" identiques à celles de Léo:Ce qui m'a frappée, c'est ce dont tu parles au sujet des tables de multiplication.Léo a une excellente mémoire et cela ne pose aucun problème pour l'apprentissage d'une poésie.J'étais sûre que pour "apprendre" par coeur les tables, cela ne serait qu'une "formalité".! :? Or,je me suis totalement fourvoyée, il a vraiment du mal avec ça.!!!
Pour l'histoire...c'est extrêmement laborieux, car je crois que ça n'a aucun sens pour lui.!Comment se "mettre à la place" des gaulois ou des personnages pré-historiques.???Lorsque la maîtresse a demandé si un homme de la préhistoire malade allait chez le médecin...ben....il a répondu oui.!!!! :roll: :wink:
En revanche, pour le français et la grammaire ou encore la conjugaison, c'est génial.!Son instit et l'AVS ont parlé d'un "sens inné" des règles.Pourtant, lorsque l'on apprend "la règle", j'ai le sentiment que cela lui passe largement au-dessus mais dans la pratique...il ne fait aucune faute.!Lui aussi retient bien les exceptions.! :lol:
Pour la Géo , léo aussi aime ça.!Il a retenu avec une facilité déconcertante, l'emplacement des pays limitrophes de chez nous, les départements, les capitales...etc.Il s'intéresse aux langues étrangères et me demande régulièrement "comment on dit ... en anglais?"
Pour les maths, à part la numération, le reste reste compliqué /ou inintéressant pour lui.Il a commencé les "problèmes" et suivre un "raisonnement" semble vraiment très laborieux.! :cry:
Bonne journée.!
bises
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#25 Message par jakesbian » mercredi 16 janvier 2008 à 17:19

- le manque de motivation, c'est agaçant, mais çà touche bien d'autres enfants... apparemment, maël a plutôt un bon niveau scolaire, et c'est ce qui importe 8) ...
- pour les difficultés d'écriture, puisqu'elles sont générales, j'ai peut être quelque chose :roll: : à landerneau( et trés probablement ailleurs) il y a une graphopthérapeute; je ne sais pas si j'ai le droit de dire son nom sur le forum... elle est rue de la tour d'auvergne, à côté du rond point, au rez-de-chausser...
# lorsque nicolas avait 16 ans, il était sorti de l'IRP depuis un an, il a fait un bilan chez elle; il avait la vitesse d'écriture d'un enfant de CE1; il écrivait comme si il avait un plâtre de la main à l'épaule :? ; il a fait 7 scéances de rééducation, mais, trés important l'entrainement quotidien, et petit à petit il a eu une écriture plus souple.
# le bémol est que ce n'est pas remboursé par la sécu; à l'époque 45€ le bilan et 30€ la scéance de rééducation... mais çà lui a fait beaucoup de bien 8) .
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#26 Message par Murielle » mercredi 16 janvier 2008 à 18:27

En effet, Jakesbian, j'ai entendu parler de cette personne.Une maman de Landerneau a été la voir aussi pour son fils.Il se trouve qu'il faisait de très gros progrès d'écriture lors de ses séances, mais dès qu'il retournait à l'école , le bruit, la rapidité d'exécution, le fait d'avoir à écouter en même temps qu'écrire ont eu raison de tout ce qu'il avait appris auprès de cette personne.En fait, il écrivait très bien lorsqu'il n'avait que ça à faire et seul avec la grapho.! :wink:
C'est super que ça ait marché avec ton fils.! :D
Pour ma part, le "risque financier ", (car comme tu le soulignes, ce n'est pas remboursé et c'est cher) ,me freine un peu d'autant qu'on a aucune assurance de la réussite.! :cry:
Certains autres ont, avec le temps, réussi à mieux écrire...Alors, je garde espoir car cette année, son écriture s'est bien améliorée, même si on est encore loin, très loin d'avoir un "style" satifaisant.!
Merci pour l'info en tous cas.! :wink:
A bientôt,
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

graphotérapie

#27 Message par jakesbian » jeudi 17 janvier 2008 à 11:47

- il y a la lenteur due à des problèmes de concentration, et là ce n'est pas son domaine :? , et il y a la lenteur et la dysgraphie due à des problèmes mécaniques si on peut dire;
- si on connait exactement l'origine du problème, on peut le prendre en charge soit même, mais si on ne voit pas, c'est là qu'elle peut être utile 8) , ne serait-ce que pour un bilan...
- les scéances de rééducations ne suffisent pas à elles seules, il faut travailler entre deux, tous les jours, pour progresser; nicolas a continué pendant plusieurs mois aprés, et repris de temps à autre son cahier pour tracvailler quand il sentait qu'il en avait besoin; ses scéances de rééducation c'était en 3ème, et il a fait des progrés tous au long de la seconde 8) .
- au départ, il était prévu 10 scéances, et nicolas s'est arrêté à 7 car il avait de moins en moins de temps( révisions pour le brevet, plus de cours au collège en plus des cours du CNED), et çà avait l'avantage lorsqu'il reprenait le cahier, que chaque page correspondait à un jour de la semaine... question organisation, il a plutôt aimé :)
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

mieux écrire avec le temps

#28 Message par jakesbian » jeudi 17 janvier 2008 à 20:11

- je reviens sur ce que tu disais murielle: "mieux écrire avec le temps";
pour nicolas, c'est difficile à dire car il a très peu écrit pendant 6 ans, mais son frère et sa soeur ont de + en + mal écrit avec le temps :? , car comme disait emma, on leur demande de + en + avec les années;
- justement, j'ai relu le post de emma, et je l'ai compris différemment; apparemment il perd pied parce que la charge de travail qu'on lui impose le fatigue :( ; nicolas a un peu vécu çà en 2nd; ce serait peut être bien de demander à l'instit de lui faire faire moins et simplement de vérifier ses acquis... çà, çà ne devrait pas poser de problème, il en sait déjà pas mal 8) .
- je suis de l'avis de sue, le tiers temps est important, même si des fois, ils ont du mal à l'accepter car ils se sentent différents et travailler seul 1/4h de + déconcentre... dans ce cas, il y a la solution de mettre plusieurs élèves à faire le tiers temps 8) .
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Herbe Rouge
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 10 janvier 2020 à 23:07

Re: Lenteur des personnes Asperger

#29 Message par Herbe Rouge » jeudi 6 février 2020 à 11:23

Bonjour,

Je fais remonter ce vieux sujet.
Êtes-vous tous lents ? Et notamment à l'âge adulte et dans le milieu professionnel ?
Vos collègues se plaignent-ils de votre lenteur (pour ceux qui travaillent) ?
Ou est-ce que cela dépend des troubles associés ?

Merci
Moi-même probablement pas autiste, mais des soucis qui s'apparentent (problèmes sociaux et hypersensibilité).
Je continue à me renseigner pour mon fils aîné, qui a aussi des soucis qui s'apparentent (problèmes sociaux, d'hypersensibilité, et d'attention).

Poussière d'Etoile
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : lundi 27 janvier 2020 à 21:41

Re: Lenteur des personnes Asperger

#30 Message par Poussière d'Etoile » jeudi 6 février 2020 à 14:55

Je suis plus lente mais je travaille mieux, donc je ne dois pas recommencer. Quand il s'agit de construire des instruments au dixième de millimètre, le temps n'a plus aucune valeur, c'est d'ailleurs ce que pense mon patron après 30 ans de métier.

Le problème est que trop souvent l'évaluation porte sur une partie ou un travail donné, hors pour évaluer l'efficacité d'une personne il faudrait voir, à mon avis, ce que cette personne a pu réaliser sur une période plus longue.

Et puis il vaut mieux s'arrêter 10 minutes toutes les heures, que de ne pas le faire et se décharger sur ses collègues, comme cela arrive souvent partout.

Le stress au sein des petites comme des grandes entreprises n'est pas propice à un travail bien accompli.

Je préfère la qualité que la quantité et cela s'étend à tous les paramètres de mon existence. :wink:

C'est une autre façon de vivre, je dirais.
diagnostiquée officiellement autiste asperger, bien que je ne me rallie ni aux moeurs ni aux croyances de M. Asperger

Répondre