Le téléphone...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Lumeriane
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 11:06
Localisation : France

Re: Le téléphone...

#61 Message par Lumeriane » samedi 1 juillet 2017 à 12:37

Ewä a écrit : Quand je dois donner un numéro de portable (quand je commande sur un site par exemple), je donne celui de mon copain, ou le mien si c'est pour un truc perso, mais de toutes façons y'a de grandes chances pour que je ne décroche pas quand même. En général, j'attend un message vocal, j'écoute ce qu'on me veut, et j'attend que ça rappelle, ou je demande à mon copain de s'en occuper.
Mais complètement ! :innocent: 8)

J'ai suivi ce fil de discussion avec grand intérêt parce que l'on m'a souvent reproché de ne pas téléphoner et de ne pas répondre au téléphone. Déjà, enfant, je me souviens que la sonnerie du téléphone était une torture auditive ; ça commençait mal la relation entre le téléphone et moi...

J'ai, depuis lors, réglé le problème d'une façon radicale : je ne téléphone jamais sauf urgence ou nécessité absolue assortie d'une impossibilité de procéder autrement ! Et dans ce cas-là, ça me prend deux minutes maxi : je note ou diffuse l'information qui fait l'objet de l'appel et bonne journée au revoir.

Je ne téléphone donc pas, et ne réponds pas non plus, mais comme mes proches le savent, aucun d'eux ne m'appelle jamais, donc je n'ai plus aucun scrupule à ne pas répondre puisque ça ne peut être que de la prospection ou des arnaques téléphoniques. Quand un numéro inconnu m'appelle, je le google et l'ajoute dans mes "rejets automatiques". La seule exception est mon petit ami. Bien qu'il sache que mon smartphone est toujours sur "muet", il tente parfois sa chance quand il a besoin d'une réponse urgente. Comme je me sers beaucoup de mon smartphone en raison des applications que j'ai installées dessus et qui me sont utiles à longueur de journée, il arrive que je voie le téléphone sonner. Dans ce cas, parce que je sais qu'il ne peut pas m'envoyer de texto quand il est en voiture, je réponds.

Dans les années 2000, à l'époque où tout le monde avait encore un téléphone fixe, j'ai commencé par débrancher le mien pour être tranquille. Et sur mon autre ligne, ma ligne professionnelle, peu de temps après, j'ai commencé à laisser le combiné décroché... Et puis, pour être cohérente, j'ai fini par débrancher le téléphone professionnel aussi. J'ai mis un répondeur qui disait de me laisser un message et que je rappellerais (peut-être). Comme c'était une attitude vachement professionnelle, j'ai compris qu'il était temps que je change de métier.

Pourquoi je ne téléphone pas ?
- Parce que les gens ne disent rien d'intéressant ou d'utile, la plupart du temps. Ou qu'ils mettent une heure pour vous faire passer une information qui tiendrait en une ligne. Donc, autant s'abstenir.
- De mon côté, je ne peux pas être sûre que je ne dérangerai pas mon interlocuteur, si je téléphone, donc là aussi, je préfère m'abstenir.
- Quand mon téléphone sonnait, moi, cela me dérangeait toujours. (Pareil avec l'interphone... sur lequel j'ai donc fait installer un interrupteur !) Je ne connais ni l'ennui, ni l'inactivité. Je suis toujours occupée, en général à mon intérêt restreint principal, ou à un intérêt restreint secondaire. Donc, je ne souhaite pas qu'on m'interrompe.
- Enfin, les paroles s'envolent, les écrits restent. Je ne suis jamais sûre de bien entendre/saisir les mots de mon interlocuteur et le sens de ses paroles. Je préfère donc recourir à l'écrit pour pouvoir relire, analyser, mieux interpréter. J'aime garder les traces de ce que l'on me dit (je peux ainsi m'y référer ensuite en cas de besoin) et de ce que j'ai dit moi-même (utile au cas où les gens vous prêtent des propos ou des intentions qui n'ont jamais été les vôtres). Donc, l'écrit est pour moi plus objectif, plus concret, plus efficace.

D'un point de vue neurologique, je pense que cela a à voir avec la façon dont mon cerveau traite les sons. Déjà, seule mon oreille gauche semble pouvoir produire du sens à partir de ce que j'entends, et encore, de façon très imparfaite. J'ai remarqué depuis longtemps que de mon oreille droite, j'entends mais ne comprends pas. C'est un effort important pour moi que d'arriver à produire du sens à partir de sons reçus sans aucun indice visuel. Les sons se mélangent tous, et dans ce maelstrom il est difficile d'arriver à dégager du sens (et ce d'autant plus que la même suite de sons peut souvent correspondre à diverses significations). Dans ces conditions, il me semble assez naturel de ne pas trouver que le téléphone soit un outil de communication performant.

En face à face, je lis énormément sur les lèvres des gens, et je m'aide aussi de leur gestuelle, sinon je n'arrive pas à bien distinguer ce qu'ils disent des autres bruits de l'environnement. La vidéo-conférence est un mode de communication qui me convient mieux que le téléphone. D'ailleurs, si je ne téléphone jamais à personne, en revanche, j'ai plusieurs fois proposé à mes enfants des appels vidéo sur Skype. Pas de chance, c'est eux qui n'aiment pas trop ça !
Diagnostic TSA (CRA, avril 2019)

•○●○•○●○•

《 On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres. 》
La Rochefoucauld

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le téléphone...

#62 Message par Itaya » dimanche 9 juillet 2017 à 2:00

Alors là c'est un point que je ne retrouve pas.
Bien que je déteste téléphoner. Vive le SMS.
Sauf si j'ai vraiment besoin j'y arrive.
Est ce de fausse excuse que je prends pas le temps d'appeler.
Là aussi travail, je suis sensé téléphoner à nos sous-traitants, mais je le fais pas :/ un peu de violence à me faire.
Bon quand on arrive dans le monde du travail, pas moyen de passer outre.
Même si avant, des collègues pourtant dans le bureau à côté téléphoné, moi je me déplaçait je préférée. Je disais : "ça fait de l'exercice"
Maintenant ça va, avec les personnes que je connais, et les rdv médicaux dont je connais, mais si pour certains nouveau j'ai du mal.
Je viens enfin de changer de médecin traitant, après 5 ans que je voulais voir un autre, j'avais eu tellement de mal à trouver 1. Oui je crois que c'est réussir à avoir un rdv avec 1 nouveau médecin qui m'est difficile.
Mais qu'est-ce que c'est bien les SMS, les mails et messenger.

Par contre pour les démarchage téléphonique j'arrive à envoyer bouler. Bon, j'avoue que je suis hyper sèche et méchante en général, c'est ce qu'on m'a dit.
Le pire étant les plate-forme technique des opérateurs. Je crois que je pète les plombs après l'attente etc...
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Le téléphone...

#63 Message par piedsboueux » lundi 10 juillet 2017 à 0:17

Mon smartphone n'a pas de carte sim: ainsi, je ne suis pas dérangé par le téléphone quand je m'en sert!
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Mickou
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dimanche 15 mai 2016 à 18:28

Re: Le téléphone...

#64 Message par Mickou » mardi 11 juillet 2017 à 0:26

Lumeriane a écrit :
D'un point de vue neurologique, je pense que cela a à voir avec la façon dont mon cerveau traite les sons. Déjà, seule mon oreille gauche semble pouvoir produire du sens à partir de ce que j'entends, et encore, de façon très imparfaite. J'ai remarqué depuis longtemps que de mon oreille droite, j'entends mais ne comprends pas. C'est un effort important pour moi que d'arriver à produire du sens à partir de sons reçus sans aucun indice visuel. Les sons se mélangent tous, et dans ce maelstrom il est difficile d'arriver à dégager du sens (et ce d'autant plus que la même suite de sons peut souvent correspondre à diverses significations). Dans ces conditions, il me semble assez naturel de ne pas trouver que le téléphone soit un outil de communication performant.
C'est très intéressant cette différence entre ton oreille gauche et droite...
C'est un "symptôme autistique" ou c'est juste une de tes particularités ? Ca concerne d'autres personnes ?

En ce qui concerne mes appels téléphoniques avec mon smartphone, j'ai l'habitude d'enregistrer de les enregistrer via une application.
Ca me permet de réécouter la conversation. Puis ça peut me permettre d'entendre a quel point j'ai été bon... ou nul :lol:

Pour les appels pro, j'ai moins de mal. C'est très technique, c'est régis par des règles, donc plus facile, même si ça me fatigue quand même.
Par contre les appels perso, j'ai vraiment du mal.
Michaël, 30 ans, aspie soupçonné.

Lumeriane
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 11:06
Localisation : France

Re: Le téléphone...

#65 Message par Lumeriane » mardi 11 juillet 2017 à 9:22

Bonjour Michaël et merci d'avoir posé la question !

Je viens de faire quelques recherches sur Internet et... j'en suis restée estomaquée !!! Si on élimine les sites qui traduisent "left" par droite et "right" par gauche et affirment donc rigoureusement le contraire de ce qui est cité dans l'article anglais qu'ils mettent en référence (véridique, j'ai vérifié !)... Oui, le fait d'avoir l'oreille gauche comme oreille dominante pourrait bien, en effet, être une caractéristique de l'autisme.

95% des gens portent spontanément le téléphone à leur oreille droite, parce que l'hémisphère cérébral gauche serait mieux adapté à la reconnaissance du langage.

C'est, semble-t-il, le Docteur Alfred Tomatis qui a découvert ça et il a mis au point une méthode qui est relativement connue dans le monde de l'autisme. Une petite recherche sur Asperansa permet de constater que ce sujet a été abordé quelquefois.

Sur le site d'un centre qui applique sa méthode, on peut lire ceci :
"Le Dr Tomatis a pu, en effet, déterminer qu'il existe une oreille directrice, celle qui vise les sons : l'oreille droite. Mais certaines personnes ont pris l'habitude d'utiliser l'oreille gauche comme oreille dominante, ce qui entraîne une voix " gauche ". Le parler est plat et hésitant, la voix n'est pas timbrée. La personne est souvent mal à l'aise. "

Sur un autre site qui présente la méthode Tomatis, on peut lire ceci :
" L’OREILLE DIRECTRICE

C’est une surprise pour beaucoup d’apprendre que nous avons une oreille dominante. Certains d’entre nous sont droitiers d’oreille et d’autres gauchers. L’avantage d’avoir l’oreille droite comme oreille dominante réside dans le fait que l’oreille droite traite l’information auditive plus rapidement que l’oreille gauche. En conséquence, ceux qui sont droitiers d’oreille sont capables de mieux contrôler les divers paramètres régissant la voix et la parole : l’intensité, les fréquences, le timbre, le rythme et l’écoulement de la phrase. La Méthode Tomatis permet aux clients d’apprendre à utiliser leur oreille droite plus efficacement.

Plusieurs chercheurs qui ont évalué l’effet de la Méthode Tomatis sur les bègues (Badenhorst,1975) confirment que «les sujets droitiers d’oreille manifestent une capacité supérieure à répondre spontanément et de manière appropriée à un stimulus d’ordre émotionnel. Les droitiers d’oreille sont plus extravertis, plus réceptifs et contrôlent mieux leurs réponses émotionnelles ; ils sont également moins sujets à l’anxiété, aux tensions, à la frustration et à l’agressivité. Ces résultats sont tout à fait dans la ligne des pronostics faits par la théorie du Professeur Tomatis regardant la latéralité». (cité par Van Jaarsveld et Duplessis, South African Journal of Psychology, 1988, 18(4).
"

Cela me laisse songeuse...
Diagnostic TSA (CRA, avril 2019)

•○●○•○●○•

《 On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres. 》
La Rochefoucauld

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2868
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Le téléphone...

#66 Message par olivierfh » mardi 11 juillet 2017 à 9:50

Lumeriane a écrit :Cela me laisse songeuse...
Prudence avec ces méthodes d'"entraînement à l'intégration auditive" (auditory integration training, AIT):
- Y. Sinha, N. Silove, D. Wheeler, K. Williams: Auditory integration training and other sound therapies for autism spectrum disorders: a systematic review, Archives of Disease in Childhood 91 (12),‎ 2006
- http://www.autismuae.com/portfolio/audi ... -training/
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Lumeriane
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 11:06
Localisation : France

Re: Le téléphone...

#67 Message par Lumeriane » mardi 11 juillet 2017 à 10:46

Merci Olivierth pour la mise en garde. J'ai visité les liens que tu as fournis et j'ai vu que ces études font référence à la méthode préconisée par le Dr Bérard, qui ne m'avait pas semblé pertinente par rapport au déséquilibre de la latéralisation auditive. Je serais très intéressée de savoir si tu as (ou si quelqu'un d'autre a) le même genre d'études sur l'efficacité de la méthode préconisée par le Dr Tomatis. J'ai vu que sa méthode était recommandée ici, sur le site autisme.asperger.free.fr et qu'elle fait partie des ressources du site de la Fédération Québécoise de l'Autisme.

Si quelqu'un a davantage d'infos ou des témoignages à ce sujet, merci d'avance !
Diagnostic TSA (CRA, avril 2019)

•○●○•○●○•

《 On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres. 》
La Rochefoucauld

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2868
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Le téléphone...

#68 Message par olivierfh » mardi 11 juillet 2017 à 11:48

Lumeriane a écrit :Je serais très intéressée de savoir si tu as (ou si quelqu'un d'autre a) le même genre d'études sur l'efficacité de la méthode préconisée par le Dr Tomatis.
Le premier lien que j'indiquais, qui correspond plus largement à "auditory integration training (AIT), the Tomatis method and Samonas sound therapy", dit que parmi ces différentes méthodes seule la première (entraînement à l'intégration auditive de Guy Bérard) a été appliquée aux TSA dans des tests satisfaisant à leurs critères de qualité:
Six RCTs [randomised controlled trials] fulfilled the inclusion criteria (...) No trials that used sound therapies other than AIT included participants with ASD.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Mickou
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dimanche 15 mai 2016 à 18:28

Re: Le téléphone...

#69 Message par Mickou » mardi 11 juillet 2017 à 23:31

Lumeriane a écrit :Bonjour Michaël et merci d'avoir posé la question !
Oui, le fait d'avoir l'oreille gauche comme oreille dominante pourrait bien, en effet, être une caractéristique de l'autisme.
C'est à dire ?
Les autistes auraient 2 oreilles dominantes ?


Je vais essayé de téléphoner avec l'autre oreille, voir si ça change quelque chose :lol:
Bon... faudra que quelqu'un m'appelle... C'est pas souvent :D
Michaël, 30 ans, aspie soupçonné.

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 3035
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Le téléphone...

#70 Message par TiZ » mercredi 12 juillet 2017 à 11:02

C'est à dire ?
Les autistes auraient 2 oreilles dominantes ?
Non, les autistes auraient l'oreille gauche dominante "à la place" de l'oreille droite.

Pour ma part, je n'y avais pas prêté attention, mais c'est vrai que j'ai l'oreille gauche dominante :D
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4644
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Le téléphone...

#71 Message par Flower » mercredi 12 juillet 2017 à 16:49

J'ai l'impression que j'ai tendance à mettre le téléphone contre l'oreille gauche, mais si je dois téléphoner longtemps, je peux changer aussi. Je trouve pas pratique de tenir le combiné ou le téléphone de la main droite si je dois noter quelque chose. Du coup au bureau, alors que le téléphone est à ma droite, je décroche de la main gauche... (Et je dois donc m'étirer pour atteindre le combiné.)
Mais je ne savais pas qu'il y avait une histoire d'oreille dominante là-dedans...
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

le jean moulant
Forcené
Messages : 1052
Enregistré le : vendredi 17 février 2017 à 14:14
Localisation : Suisse

Re: Le téléphone...

#72 Message par le jean moulant » mercredi 12 juillet 2017 à 17:16

Ah, c'est drôle cette histoire d'oreille droite et d'oreille gauche.

Je n'y avais jamais prêté attention, étant sûr que tout le monde utilisait l'oreille gauche pour téléphoner...en fait non, je me suis représentée mes proches en train téléphoner...ils utilisent tous l'oreille droite...sauf mon fils qui utilise lui aussi la gauche (mais lui, quand il doit répondre au téléphone il pleure).

En tant que droitière cela serait pourtant plus logique que je prenne l'appareil dans la main droite, pour ensuite la porter à l'oreille droite...mais c'est tout le contraire.

Pareil lorsque j'utilise un couteau, on m'a demandé il n'y a pas longtemp pourquoi je coupais de la main gauche alors que je suis droitière. :?:
Diagnostic enfin en cours...

Lumeriane
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 11:06
Localisation : France

Re: Le téléphone...

#73 Message par Lumeriane » mercredi 12 juillet 2017 à 17:26

le pull orange a écrit :on m'a demandé il n'y a pas longtemp pourquoi je coupais de la main gauche alors que je suis droitière. :?:
:lol: Ah, ah ! On est un peu hors sujet, du coup, parce que je n'ai encore jamais téléphoné avec un couteau, mais moi aussi j'utilise le couteau de la main gauche, alors que j'ai davantage de force et de précision de la main droite... et que par conséquent je m'y prends très mal :crazy: !
Diagnostic TSA (CRA, avril 2019)

•○●○•○●○•

《 On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres. 》
La Rochefoucauld

Mickou
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dimanche 15 mai 2016 à 18:28

Re: Le téléphone...

#74 Message par Mickou » mercredi 12 juillet 2017 à 21:33

Et il y a un moyen de connaitre son oreille dominante sans.... téléphoner ? :lol:
Michaël, 30 ans, aspie soupçonné.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le téléphone...

#75 Message par freeshost » vendredi 14 juillet 2017 à 23:30

Faire des tests auditifs. :mrgreen:

On s'entraîne à se téléphoner avec des téléphones factices ou éteints (c'est moins cher) ? :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre