Sexualité...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4118
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Sexualité...

#106 Message par WinstonWolfe » mercredi 25 décembre 2019 à 17:52

Je pense qu'on dérive franchement dans le hors sujet, qui n'est ni l'amour, ni la meilleure façon de s'exprimer, mais la sexualité pour les personnes avec TSA. N'hésitez pas à choisir un meilleur endroit pour vos conversations, quitte à créer un sujet si celui-ci n'existe pas.


Modération (Tugdual) : Des messages ont été déplacés ici.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10771
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Sexualité...

#107 Message par Lilette » mercredi 25 décembre 2019 à 17:57

WinstonWolfe a écrit :
mercredi 25 décembre 2019 à 17:52
Je pense qu'on dérive franchement dans le hors sujet, qui n'est ni l'amour, ni la meilleure façon de s'exprimer, mais la sexualité pour les personnes avec TSA. N'hésitez pas à choisir un meilleur endroit pour vos conversations, quitte à créer un sujet si celui-ci n'existe pas.
Ouf merci Winston :bravo:
TSA.

EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#108 Message par EnHans » jeudi 26 décembre 2019 à 8:46

J'ai une question qui me taraude... mais je n'osais pas la poser... c'est bien trop déplacé, trop intime... Bon je la mets en spoiler, libre à vous de ne pas la lire. Donc la question s'adresse aux hommes avec tsa ou bien leurs conjoints/conjointes si elle/il le connaisse bien.
Edition du message : trop personnel.
Modifié en dernier par EnHans le vendredi 27 décembre 2019 à 20:47, modifié 1 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Dori
Forcené
Messages : 782
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Sexualité...

#109 Message par Dori » jeudi 26 décembre 2019 à 10:02

@EnHans: bravo! Nous voilà enfin en accord avec le titre du post. :mryellow: Je ne peux pas répondre à la place de mon partenaire mais lui poserai les deux questions.

Aux autres: je répondrai à certaines questions dans un nouveau post qui me semble correspondre au sujet de la communication.viewtopic.php?f=4&t=11099&p=382026&hili ... on#p382026
Suspicion TSA.
1er rdv 25/01/2020.
1er tests 30/01/2020.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24380
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Sexualité...

#110 Message par Tugdual » jeudi 26 décembre 2019 à 10:31

Réponse (probablement banale) à tes deux questions : oui.

Plus généralement, physiologie et psychisme sont tous deux convoqués pour la masturbation.

Sur le plan physiologique : quelle que soit la technique, toute stimulation du gland, directe (attention à la sensibilité) ou indirecte, est censée être efficace.

Sur le plan psychique : il faut se sentir dans un endroit sécure, prendre le temps de se relaxer, de lâcher prise pour abandonner la raison et les jugements habituels, se laisser aller côté rêves et fantasmes...

Longtemps accusée de tous les maux, la masturbation est aujourd'hui considérée comme le meilleur moyen d'explorer son corps et d'apprendre à maîtriser sa sexualité.

Note : en cas de souci (et si la personne en ressent le besoin), des professionnels de santé peuvent aider sur chacun des plans ci-dessus.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Dori
Forcené
Messages : 782
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Sexualité...

#111 Message par Dori » jeudi 26 décembre 2019 à 10:49

Message retiré pour respecter la règle de l'espace TSA.
Modifié en dernier par Dori le mercredi 1 janvier 2020 à 14:13, modifié 1 fois.
Suspicion TSA.
1er rdv 25/01/2020.
1er tests 30/01/2020.

EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#112 Message par EnHans » jeudi 26 décembre 2019 à 10:52

@EnHans: bravo!
De rien, mais c'est extrêmement gênant de parler de ça, crois-moi. Et pour toutes celles qui pensent que c'est plus facile pour les hommes de parler de ça, heu... non pas du tout !
Spoiler : 
J'ai remarqué que tu ne mettais pas d'espace entre la fin du mot et les points d'exclamation ou interrogation, ça m'intrigue, y a t-il une raison ?
Modifié en dernier par EnHans le vendredi 27 décembre 2019 à 20:48, modifié 1 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Space
Fidèle
Messages : 118
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: Sexualité...

#113 Message par Space » jeudi 26 décembre 2019 à 11:06

Édit : ....
Modifié en dernier par Space le samedi 28 décembre 2019 à 13:20, modifié 1 fois.
10/2019 : diagnostic TSA-Asperger (psychiatre)
09/2019 : pré-diagnoctic syndrome Asperger (psychologue)
12/2016 : diagnostic (T)HQI

EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#114 Message par EnHans » jeudi 26 décembre 2019 à 11:15

pourquoi tant de silence et de honte à parler sexualité ?!
Je ne sais pas, je pense qu'on peut en parler plus facilement quand on est jeune. Ensuite, ça devient malsain, bizarre... (c'est un ressenti global, pas le mien). Et encore, j'ai un doute... plus jeune, je devais avoir 15 ans, j'ai voulu parler avec des copains... leurs réponses furent cinglantes ! Ils m'aimaient bien donc ça n'a pas été plus loin (pas de moqueries en tout cas), mais je n'imagine pas 1 seconde qu'elle aurait été leur réaction si ça avait le contraire (s'ils m'avaient détesté). Je pense que les gens parlent souvent de sexualité mais ça ne vole jamais très haut. Et ceux qui pourraient trouver des mots à tout ça n'oseront jamais prendre la parole.
Modifié en dernier par EnHans le vendredi 27 décembre 2019 à 20:49, modifié 2 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24380
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Sexualité...

#115 Message par Tugdual » jeudi 26 décembre 2019 à 11:32

Spoiler : 
Dori a écrit :
jeudi 26 décembre 2019 à 10:49
Comme je suis nouvelle, est-ce que c'est ça qu'il fallait faire pour l'autre sujet à propos de communication? Aller squater un autre post existant?
En règle générale, chercher la discussion traitant de ce qu'on veut aborder, ou créer une nouvelle discussion.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

NOBODY
Occasionnel
Messages : 25
Enregistré le : lundi 23 décembre 2019 à 10:54
Localisation : lot et garonne

Re: Sexualité...

#116 Message par NOBODY » jeudi 26 décembre 2019 à 11:49

EnHans a écrit :
jeudi 26 décembre 2019 à 11:15

Je trouve également que la fellation est avilissant pour la femme... en tout cas, fait de la façon que beaucoup d'homme le font. Après je suppose que si c'est bien fait (un peu comme tout quoi !), ça peut être bien......
Peut être suis je mal placé pour entrer dans cette conversation,car je suis pour l'instant tout a l'inverse de vous. j'ai suivi une thérapie pour une pseudo addiction au sexe, qui c'est révélè a la fin être juste une très grosse libido.

pour reprendre le sujet:
Dans le sexe rien n'est avilissant si c'est fait avec amour et envie, si rien n'est forcé. Mais il faut en parler avec son partenaire, ne pas avoir de tabou au sein du couple; vous parlez bien des choses quotidiennes plus "sale"
-chérie, j'ai une sacré gastro aujourd'hui... hummm quel bonheur!!!
-mon amour , il va falloir que j'aille chez le gynéco, je perd un truc bizarre qui sent franchement mauvais....

j'ai toujours abordé tout les sujets avec mes partenaires pour connaitre leurs limites, pour leurs "ouvrir" les yeux sur certaines pratiques.

Pour ce qui est de la fellation, c'est un moment ou la femme( ou l'homme) accorde un moment de plaisir, a son partenaire (sans qu'il pense a l'autre). pour ma part je prend autant de plaisir que ma partenaire, dans le simple fait que c'est l'un des rares moment ou seul son unique plaisir m’intéresse, ou je la voit vibrer, ou je cherche les points qui la fera s'envoler. Et l'inverse est réciproque, quand je m'abandonne a ces lèvres, qu'elle cherche le moyen de me mener au point de rupture, qu'elle joue avec l'ascenseur émotionnel....
52 ans pre-diagnostiqué HPI TSA, ex aspergirl reconnue, fils (né en 2009) TSA, fille (née en 2011) THPI

EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#117 Message par EnHans » jeudi 26 décembre 2019 à 12:01

le sexe est au cœur des couples (trois fois par semaine)
Si vous voulez, on peut aborder le sujet du rythme des relations intimes. Je ne sais pas... :innocent: J'ai peur que ça désoriente le débat ?!

Merci NOBODY pour ton retour !
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24380
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Sexualité...

#118 Message par Tugdual » jeudi 26 décembre 2019 à 14:23

EnHans a écrit :
jeudi 26 décembre 2019 à 11:15
Je pense que les gens parlent souvent de sexualité mais ça ne vole jamais très haut. Et ceux qui pourraient trouver des mots à tout ça n'oseront jamais prendre la parole.
C'est logique : il s'agit ici de choses très intimes voire de jardins secrets (pratiques comme fantasmes). En parler trop ouvertement dans un contexte inadéquat revient à s'exposer à des jugements, trop facilement portés, et sur lesquels on n'a pas de prise.


Globalement, je pense qu'il faut distinguer le physiologique du psychique.

Dans le premier cas (soucis d'hyper ou d'hypo-sensibilité, odeurs ou goûts qu'on ne supporte pas...) il me paraît difficile de passer outre (ceci dit, je n'ai pas trop creusé la question).

Dans le second cas, il me parait y avoir plus de marge d'évolution, car je vois des jugements d'ordre sociétaux qui n'ont pas de raison d'être reportés à l'échelle individuelle, entre personnes intimes. Ces jugements doivent pouvoir se travailler.

Ainsi, si toutes les personnes impliquées dans un rapport intime sont conscientes de la domination d'un sexe sur l'autre porté par notre société patriarcale, et sont claires sur l'illégitimité de ce fait, alors elle doivent pouvoir éviter de porter dans l'intimité les jugements de cette domination : il n'y a plus de raison de juger "infamante" telle ou telle pratique d'un sexe sur l'autre. Ça dégage pas mal l'horizon...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27537
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Sexualité...

#119 Message par freeshost » jeudi 26 décembre 2019 à 17:13

Couché sur le ventre, je frotte le bout prépuce, le pénis n'étant pas en érection, ça crée des variations de pression.

Ça marche pour moi s'il y a une couche de tissu entre (le boxer, la culotte, le slip) mieux que s'il n'y a rien du tout.

Ça marche pour moi moins bien s'il y a déshydratation ou suralcoolisation. :lol:

Ça marche mieux si la pièce a été aérée, bien que ce facteur ait moins d'incidence.

Je n'ai pas été vasectomisé, mais ce facteur n'influence pas l'activité hormonale.

Je précise que le célibat me va très bien. Je ne suis pas en recherche de personnes pour des relations amoureuses ou sexuelles. Je suis donc quelque part dans un spectre triangulaire formé de trois points : auto-sexualité (pratiquer la masturbation en solo), hypo-sexualité (besoin en faible fréquence) et asexualité (pas besoin de relations sexuelles). :mrgreen: Cela dit, je suis clairement hétérosexuel, et peux me contenter de câlins gratuits sans engagements. :lol:

Les fellations rabaissent ? Et les cunnilingus ? Et le 69 ? :mrgreen:

Les positions en face-à-face, tout comme les câlins en face-à-face, offrent plus de points de contacts tactiles. :mrgreen:

Après, est-ce que le fait d'avaler ces substances (produites lors des éjaculations tant des hommes que des femmes) lors de relations bucco-génitales est néfaste ? Sans effet ? Faste ?

Bien sûr, il y a la prévention et la responsabilité pour éviter les risques liées aux infections sexuellement transmissibles et aux grossesses non désirées.

Vaut mieux ne pas filmer, à cause des risques de piratage, de sextorsion et de pornodivulgation.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Dori
Forcené
Messages : 782
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Sexualité...

#120 Message par Dori » jeudi 26 décembre 2019 à 22:58

@EnHans:
Spoiler : 
je me suis toujours posée la même question: pourquoi les gens mettent un espace entre le dernier mot et la ponctuation? Cela voudrait-il dire que je suis dans le faux depuis toujours?
C'est drôle lorsqu'il s'agissait d'amour, il n'y avait quasi qu'un seul homme pour intéragir et maintenant...
Suspicion TSA.
1er rdv 25/01/2020.
1er tests 30/01/2020.

Répondre