Sexualité...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
EnHans
Forcené
Messages : 1905
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#121 Message par EnHans » jeudi 26 décembre 2019 à 23:21

@Dori, oui il faut un espace. https://www.francaisfacile.com/exercice ... 115768.php :wink: Mais vraiment ça ne me dérange pas, tu fais comme tu l'entends.

Le sujet de l'amour est aussi difficile à aborder. Et c'était très sympa de vous lire !
Parfois un regain d'énergie nous permet d'en parler (ou de tenter en tout cas) et puis ça fait pshitt. Chacun partage ce dont il est capable à un moment donné. Là, la présence des hommes s'explique aussi par le fait que les questions les concernait.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Dori
Forcené
Messages : 1128
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Sexualité...

#122 Message par Dori » vendredi 27 décembre 2019 à 17:36

Message retiré pour respecter la règle de l'espace TSA.
Modifié en dernier par Dori le lundi 30 décembre 2019 à 12:54, modifié 2 fois.
TSA

NOBODY
Occasionnel
Messages : 25
Enregistré le : lundi 23 décembre 2019 à 10:54
Localisation : lot et garonne

Re: Sexualité...

#123 Message par NOBODY » vendredi 27 décembre 2019 à 17:43

tout a fait d'accord avec toi.
52 ans pre-diagnostiqué HPI TSA, ex aspergirl reconnue, fils (né en 2009) TSA, fille (née en 2011) THPI

EnHans
Forcené
Messages : 1905
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#124 Message par EnHans » samedi 28 décembre 2019 à 10:23

Bonjour,
J'ai édité mon message et je dois donner une explication.
Lorsque j'ai posté mes questions, je me sentais à l'aise, prêt à échanger et à me dévoiler. Puis quelques jours plus tard, voir quelques heures (c'est monté crescendo), j'ai changé d'état de conscience/émotionnel. Pour essayer d'être clair, je me suis dit que beaucoup de personne (hors ceux qui sont habitués au forum dont j'ai toute confiance) pouvaient lire ça. Ça m'a angoissé et c'est peu de le dire. Et puis je me suis senti mal pour une autre raison : à cause de moi, certains pouvaient aussi parler de leur vie (très) intime et peut-être le regretter. En conséquence, j'ai préféré passer certainement pour un bipolaire/parano que de prendre le risque de ne pas me tromper.
Je comprends tout à fait que certains puissent être énervés, je suis désolé. (personne n'a fait la remarque mais je préfère prendre les devants)
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27272
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Sexualité...

#125 Message par Tugdual » samedi 28 décembre 2019 à 10:31

@EnHans : Pas de souci.

Spoiler : 
J'avais d'ailleurs pris soin de ne pas te citer, pour te laisser le contrôle de tes écrits.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

EnHans
Forcené
Messages : 1905
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#126 Message par EnHans » samedi 28 décembre 2019 à 10:33

Tugdual a écrit :
samedi 28 décembre 2019 à 10:31
@EnHans : Pas de souci.

Spoiler : 
J'avais d'ailleurs pris soin de ne pas te citer, pour te laisser le contrôle de tes écrits.
Merci Tugdual, ta réponse me fait beaucoup de bien.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Dori
Forcené
Messages : 1128
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Sexualité...

#127 Message par Dori » samedi 28 décembre 2019 à 18:38

Message retiré pour respecter la règle de l'espace TSA.
TSA

Thibault0218
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : dimanche 3 mai 2020 à 1:32

Re: Sexualité...

#128 Message par Thibault0218 » mercredi 6 mai 2020 à 1:22

Avant, je pensais que quand tu es en couple, c'est fini la main, le mouchoir, le sopalin et les films x x) lol

Sinon ... C'est une question de pensée et de perception je dirai ...

Par exemple c'est plusieurs fois arrivé qu'un pote au Lycée (et même après) me parle d'une poitrine ("plate" ou volumineuse) et en ce qui concerne le mot "plate", je me disais que ça se dit pas, que c'est un manque de respect.. Et en ce qui concerne une forte poitrine, et bien ce n'est sincèrement pas ce que je voyais... Et mon pote ne me croyait pas..
Je suis attiré par le visage, le sourire, la voix, la façon d'être/l'attitude d'une femme (et ses mimiques si elle en a), et puis sa personnalité et ses traits de caractère aussi. Sa taille de poitrine franchement je m'en fiche, c'est secondaire pour moi quoi.
Mais c'est du coup dans ces moments là que je me sentais différent et "pas normal", comme je n'avais pas la même approche, pas le même angle de vue que mes amis. Je ressentais un décalage et je me demandais s'il y avait pas un truc qui cloche chez moi...
J'ai toujours pensé à la sexualité en dernier lieu, à la fin, après avoir bien appris à connaître la personne en question. Étape par étape. ^^

Bref. À plus tard. ^^
Pré-diagnostiqué Syndrome d'Asperger

EnHans
Forcené
Messages : 1905
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Sexualité...

#129 Message par EnHans » mercredi 6 mai 2020 à 7:59

Je suis attiré par le visage, le sourire, la voix, la façon d'être/l'attitude d'une femme (et ses mimiques si elle en a), et puis sa personnalité et ses traits de caractère aussi. Sa taille de poitrine franchement je m'en fiche, c'est secondaire pour moi quoi.
Idem, je n'y faisais jamais attention, ça n'avait aucune importance.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
mathieu frank
Passionné
Messages : 391
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: Sexualité...

#130 Message par mathieu frank » mercredi 6 mai 2020 à 10:16

Thibault0218 a écrit :
mercredi 6 mai 2020 à 1:22
Avant, je pensais que quand tu es en couple, c'est fini la main, le mouchoir, le sopalin et les films x x) lol

Sinon ... C'est une question de pensée et de perception je dirai ...

Par exemple c'est plusieurs fois arrivé qu'un pote au Lycée (et même après) me parle d'une poitrine ("plate" ou volumineuse) et en ce qui concerne le mot "plate", je me disais que ça se dit pas, que c'est un manque de respect.. Et en ce qui concerne une forte poitrine, et bien ce n'est sincèrement pas ce que je voyais... Et mon pote ne me croyait pas..
Je suis attiré par le visage, le sourire, la voix, la façon d'être/l'attitude d'une femme (et ses mimiques si elle en a), et puis sa personnalité et ses traits de caractère aussi. Sa taille de poitrine franchement je m'en fiche, c'est secondaire pour moi quoi.
Mais c'est du coup dans ces moments là que je me sentais différent et "pas normal", comme je n'avais pas la même approche, pas le même angle de vue que mes amis. Je ressentais un décalage et je me demandais s'il y avait pas un truc qui cloche chez moi...
J'ai toujours pensé à la sexualité en dernier lieu, à la fin, après avoir bien appris à connaître la personne en question. Étape par étape. ^^

Bref. À plus tard. ^^

oui je me retrouve pas mal la dedans
j ai jamais compris les phrases immondes du style "m en fou si elle est moche tant qu elle ...."
me suis dit que l investissement énergétique que demande l interaction avec autrui il faut qu elle me plaise un minimum
tsa confirmé psychiatre libéral et comorbidités

Répondre