TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: TSA vs TDA/H

#46 Message par bidouille » jeudi 21 mai 2015 à 14:03

Laboulette je retrouve beaucoup l'histoire de mon grand dans l'histoire de ton loulou.

Mon grand avait vraiment beaucoup de chose de l'asperger petit, socialisait mal, stéréotypie, hypersensibilité au bruit, rejet des câlins, alignement de jouets, focalisation sur les roues des voitures, pas de faire semblant... Et en grandissant ca s'est atténué maintenant il ne reste que le TDA et le HP.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: TSA vs TDA/H

#47 Message par laboulette » jeudi 21 mai 2015 à 14:20

bidouille a écrit :Laboulette je retrouve beaucoup l'histoire de mon grand dans l'histoire de ton loulou.

Mon grand avait vraiment beaucoup de chose de l'asperger petit, socialisait mal, stéréotypie, hypersensibilité au bruit, rejet des câlins, alignement de jouets, focalisation sur les roues des voitures, pas de faire semblant... Et en grandissant ca s'est atténué maintenant il ne reste que le TDA et le HP.
Justement, je me dis que c'est peut être ça qui leur permet de dire TDA plutôt que SA, c'est quand les aspects SA semblent s'atténuer au moment de l'adolescence et que le TDAH en revanche reste bien présent.
Ce n'est qu'une hypothèse. Mais comment font-il pour distinguer une personne qui a les 2 et qui aurait compensé pas mal, d'une personne chez qui le TDAH aurait des traits ressemblant fort au SA (puisque ça peut se ressembler pas mal).
Ils ont sans doute leurs techniques.
Je ne suis pas sûre que ce soit simple pour eux. C'est surement pour ça que dans notre cas, ils semblent prudent, et veulent aller plus loin dans les investigations malgré un dossier déjà épais (et qui est fait correctement selon eux).

Je suis assez impatiente de savoir.

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#48 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 14:35

... quel est le point de départ de l'interêt restreint/hyperfocalisation, la base ?

... je peux me tromper, et ce n'est qu'une pensée perso écrite, mais je me demandais se pourrait-il que le point de départ à l'interêt (restreint) serait "plaisir" et/ou plaisant (le minimum de la fourchette étant le plaisir et le maximum étant l'interêt restreint (en tant que tel) dans le TSA qui handicape de par son intensité) et pour l'hyperfocalisation, un point de départ pluss sur le versant obsessionnel, compulsif, rassurance !? ...

... après, dans le TSA uniquement, cela pourrait se "commordifier" , l'interet restreint auquel s'ajoute de l'hyperfocalisation ( du coup l'hyperfocalisation passerait pluss inaperçue, exemple anxiété++ entrainant rassurance par hyperfocalisation dans l'intêret restreint) ...

... ce n'est qu'un questionnement perso et non abouti :) mais n'hesitez pas à corriger ce "questionnement" s'il part trop de manière "nébuleuse" :lol:

edit: (je ne non-diag au cas où :mryellow: )

... par exemple j'aime chercher... des infos, des docs, la provenance d'une panne (pc, machines, mecanismes en tout genre) voir quelque chose qui "bug" et chercher d'où cela pourrait provenir, chercher les biais que peuvent prendre les choses, les machines, les gens ( interessante machine machine dans son "fonctionnement particulier" :mryellow: ), bref chercher :D ... mais cela est un plaisir, envahissant soit mais un plaisir ... mais je ne peux m'empecher de chercher ... et si cela est possible trouver une solution, trouver où cela "coince", et réparer si possible :) et/ou repartir sur d'autre "recherches"... mais j'aime ça :D et sur PC, qu'est ce qu'on peut en faire des recherches !! et elles sont surtout abordable (financièrement, pratiquement...)

... voilà :innocent: :D

(j'espère que mes mots et idées ne sont pas trop "anarchiquement" posés et restent dans le lisible et compréhensible :D
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: TSA vs TDA/H

#49 Message par bidouille » jeudi 21 mai 2015 à 16:40

Dans le TDAH y'a pas toujours de l'hyperfocalisation, c'est frequent.
Après je suis diagnostiquée de rien et je fais énormément d'hyper focalisation ce qui d'ailleurs me pose problème.

Des explications que j'ai compris pour le TDAH c'est que les personne TDAH on un problème pour trier les stimuli qui arrive a leur cerveau et se concentrer sur ceux qui sont les plus important. C'est normalement quelque chose qui se fait naturellement chez les neurotypiques (j'utilise ce terme pour les personnes qui ne seraient ni TSA ni TDAH).

Je prend l'exeple de l'élève en classe qui dois ecouter les explications de la maitresse.

C'est pour ca qu'il y'a a beaucoup qui ne parvienne pas a fixer leur attention, elle se focalise sur le dernier stimuli qui arrive donc des qu'une mouche passe on la regarde. Mais pour moi cette explication , n'explique pas pourquoi il ne refocalise pas ensuite sur la maitresse qui cause assez rapidement.
En fait je pense que les neurotypiques vont entendre la mouche volé voir meme durant 2 secondes se focaliser sur la mouche mais très rapidement il remettent leur attention sur la maitresse qui cause.

La mémoire est impactée, (principalement la mémoire de travail) dans le TDAH, ca c'est quelque chose qui est vraiment frappant chez mon fils. Alors je pense que une fois qu'il lâche la maitresse pour regarder la mouche, il en oubli que la il est en classe et qu'il est sensé écouter la maitresse.
Pour moi le TDAH c'est en tout cas pour mon fils surtout un problème de mémoire. Et donc l'hyper focalisation c'est un oubli de l'environnement un oubli de tout on est complètement absorbé par ce qu'on fait.

Le problème de tri des stimuli quant j'en ai entendu parler pour le TDAH j'ai rapidement fait le lien avec l'autisme.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: TSA vs TDA/H

#50 Message par Rudy » jeudi 21 mai 2015 à 16:52

Merci laboulette pour les précisions, ça me permet de bien bien voir le processus qui est mis en place, c'est plus clair pour moi. :)
jutana a écrit :... quel est le point de départ de l'interêt restreint/hyperfocalisation, la base ?

... je peux me tromper, et ce n'est qu'une pensée perso écrite, mais je me demandais se pourrait-il que le point de départ à l'interêt (restreint) serait "plaisir" et/ou plaisant (le minimum de la fourchette étant le plaisir et le maximum étant l'interêt restreint (en tant que tel) dans le TSA qui handicape de par son intensité) et pour l'hyperfocalisation, un point de départ pluss sur le versant obsessionnel, compulsif, rassurance !? ...

... après, dans le TSA uniquement, cela pourrait se "commordifier" , l'interet restreint auquel s'ajoute de l'hyperfocalisation ( du coup l'hyperfocalisation passerait pluss inaperçue, exemple anxiété++ entrainant rassurance par hyperfocalisation dans l'intêret restreint) ...

... ce n'est qu'un questionnement perso et non abouti :) mais n'hesitez pas à corriger ce "questionnement" s'il part trop de manière "nébuleuse" :lol:

edit: (je ne non-diag au cas où :mryellow: )

... par exemple j'aime chercher... des infos, des docs, la provenance d'une panne (pc, machines, mecanismes en tout genre) voir quelque chose qui "bug" et chercher d'où cela pourrait provenir, chercher les biais que peuvent prendre les choses, les machines, les gens ( interessante machine machine dans son "fonctionnement particulier" :mryellow: ), bref chercher :D ... mais cela est un plaisir, envahissant soit mais un plaisir ... mais je ne peux m'empecher de chercher ... et si cela est possible trouver une solution, trouver où cela "coince", et réparer si possible :) et/ou repartir sur d'autre "recherches"... mais j'aime ça :D et sur PC, qu'est ce qu'on peut en faire des recherches !! et elles sont surtout abordable (financièrement, pratiquement...)

... voilà :innocent: :D

(j'espère que mes mots et idées ne sont pas trop "anarchiquement" posés et restent dans le lisible et compréhensible :D
Je crois qu'on va partir dans des élucubrations d'opinions et de vécus personnels... :mryellow:

Il me semble avoir lu quelque part que le caractère répétitif des choses chez une personne autiste tiens de quelque chose de rassurant comme tu dis. Je ne sais plus où j'ai lu qu'un autiste préférerait parler et parler encore et encore de son sujet pour éviter d'avoir à répondre à des questions ou parler de choses qu'il ne connaissait pas et dans lequel il se sent perdu. Je pense que les intérêts restreints, c'est aussi une façon de se rassurer, d'être dans quelque chose de connu. Je ne pense pas que ça tienne seulement d'un plaisir éprouvé (sinon ce serait juste de la passion, non?).

Pour ma part, je crois que la base des intérêts restreints et de l'hyperfocalisation, c'est davantage l'intérêt portée à la chose. Alors, pour quelle raison on choisirait tel ou tel sujet... :innocent: Je suppose de la même façon que des personnes qui ne sont pas dans ce cas lorsqu'elles éprouvent un intérêt (c'est plaisant certainement). Sauf que l'attention portée à ce sujet est envahissante. A ce jour, je serai incapable de faire la distinction dans ce que tu dis. Si il s'avère que je suis plutôt TDAH qu'autiste, je serai ravie de partager cette différence. En tout cas, si je prenais le parti de croire que je suis TDAH plutôt qu'autiste (je préfère parler pour l'instant d'hyperfocalisation plutôt que d'intérêts restreints), il y a certes un caractère obsessionnel, mais de base : beaucoup de plaisir. Une forme de fascination pour ce que je découvre, où j'ai envie d'agrémenter mon savoir et de collecter les informations, ce qui donne un caractère obsessionnel et envahissants (sur mon quotidien). Hors, je ne suis pas limitée à un, deux, trois, ou même quatre sujets. Et même à l'intérieur de un ou deux ou trois ou quatre sujets, il y a une quantité de lien avec d'autres sujets qui ont un rapport direct avec les sujets où je fais de l'hyperfocalisation. Et pareillement, cette hyperfocalisation ne dure pas dans le temps. C'est à dire qu'elle va pouvoir se porter sur parfois quelques jours, parfois des semaines, mais va se dissiper au profit d'une autre (désintérêt). Par contre, elle revient régulièrement. Comme un cycle d'hyperfocalisaton sur tel ou tel sujet.

Je ne saisis pas encore bien la différence entre les deux. Je dirai par déduction, que le terme "hyperfocalisation" est privilégié lorsque les intérêts ne sont pas "restreints" (et peuvent donc se porter sur des tas de sujet), en même temps que toutes les personnes qui font de l'hyperfocalisation n'ont pas forcément un envahissement par rapport à ces intérêts (mais ça peut arriver), à contrario des intérêts restreints, et que comme il a été dit plus haut, tous les TDAH n'ont pas d'hyperfocalisation (mais tous les autistes n'ont pas d'intérêts restreints non plus, non? :crazy: ).

Full questions.
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: TSA vs TDA/H

#51 Message par Idée » jeudi 21 mai 2015 à 17:15

Rudy a écrit :je pense que les intérêts restreints, c'est aussi une façon de se rassurer, d'être dans quelque chose de connu. Je ne pense pas que ça tienne seulement d'un plaisir éprouvé (sinon ce serait juste de la passion, non?).
Selon Myriam Chrétien qui fait partie de l'équipe du Dr Mottron à Montréal, ce qui distingue les intérêts des personnes autistes (qui peuvent avoir des intérêts pour plusieurs choses), c'est le fait qu'ils sont plus intenses, qu'ils sont moins partagés et qu'ils sont associés à du plaisir (contrairement aux personnes qui ont des obsessions par exemple).
HP+SA

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#52 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 17:18

Je crois qu'on va partir dans des élucubrations d'opinions et de vécus personnels... :mryellow:

pourquoi !? :crazy:
Il me semble avoir lu quelque part que le caractère répétitif des choses chez une personne autiste tiens de quelque chose de rassurant comme tu dis. Je ne sais plus où j'ai lu qu'un autiste préférerait parler et parler encore et encore de son sujet pour éviter d'avoir à répondre à des questions ou parler de choses qu'il ne connaissait pas et dans lequel il se sent perdu. Je pense que les intérêts restreints, c'est aussi une façon de se rassurer, d'être dans quelque chose de connu. Je ne pense pas que ça tienne seulement d'un plaisir éprouvé (sinon ce serait juste de la passion, non?).
... oui comme je disais plus haut, "l'interêt restreint" est rassurant si le sujet (intêret) est maitrisé, ce qui est souvent le cas mais à la base c'est un sujet qui "plait" nan ? :innocent:
Pour ma part, je crois que la base des intérêts restreints et de l'hyperfocalisation, c'est davantage l'intérêt portée à la chose
.

... je suis de ton avis ... l'intêret qui peut être du plaisir, de la rassurance, de la compulsion, une fuite....)
Alors, pour quelle raison on choisirait tel ou tel sujet... :innocent:
... je pense que "le sujet", ou "interêt" n'est pas un choix ... il s'impose à la personne d'une manière ou d'une autre :innocent:


Je ne saisis pas encore bien la différence entre les deux. Je dirai par déduction, que le terme "hyperfocalisation" est privilégié lorsque les intérêts ne sont pas "restreints" (et peuvent donc se porter sur des tas de sujet), en même temps que toutes les personnes qui font de l'hyperfocalisation n'ont pas forcément un envahissement par rapport à ces intérêts (mais ça peut arriver), à contrario des intérêts restreints, et que comme il a été dit plus haut, tous les TDAH n'ont pas d'hyperfocalisation (mais tous les autistes n'ont pas d'intérêts restreints non plus, non? :crazy: ).

... l'hyperfocalisation, perso je la vois pluss pour "palier" à quelque chose ... :innocent:
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: TSA vs TDA/H

#53 Message par Idée » jeudi 21 mai 2015 à 17:22

Pour ce qui est d'une distinction générale claire entre TSA et TDA/H, ça m'apparaît bien difficile à faire. De un, parce qu'il y a souvent une part de TDA dans le TSA même et de deux parce qu'il y a des chercheurs en l'heure actuelle qui se posent des questions et se demandent si tout cela ne serait pas sur le même spectre. Si pour les spécialistes la frontière n'est pas toujours claire, alors il m'apparaît difficile d'éclaircir complètement par une discussion sur le forum (ceci dit, cela n'empêche pas la discussion de se poursuivre).

Article à ce sujet (enfin, résumé d'article) :
Comorbidité TDA/H (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) et TSA (Troubles du Spectre autistique)

C’est avec la publication de la 5e version du DSM en mai 2013 qu’est officiellement reconnue la comorbidité entre le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) et les Troubles du Spectre Autistique (TSA). Le DSM-IV rendait en effet difficile le diagnostic concomitant. Or, il existe un fort recouvrement sémiologique, neuropsychologique et génétique entre ces deux troubles. Ainsi, 30 à 80 % des patients souffrant de TSA ont les critères diagnostiques de TDA/H et chez 20 à 50 % des patients souffrant de TDA/H sont retrouvés les critères diagnostiques de TSA. Ces observations posent la question du lien entre TDA/H et TSA : le TDA/H ne serait-il qu’une forme mineure de TSA ? TSA et TDA/H seraient-ils les variantes phénotypiques d’un seul et même trouble neurodéveloppemental ? Enfin, ne s’agirait-il pas tout simplement de deux troubles développementaux distincts dont les expressions cliniques se rapprocheraient ? Des travaux récents semblent distinguer deux types de situations : les patients comorbides ayant une moindre sévérité des symptômes de TSA ne se distinguent pas qualitativement des patients TDA/H non comorbides, ce qui plaide pour un continuum entre TDA/H et TSA ; les patients dont les symptômes de TSA sont prédominants sont qualitativement différents des sujets TDA/H non comorbides, ce qui correspondrait donc à l’hypothèse d’une entité nosographique bien distincte. Quoi qu’il en soit, lorsque TDA/H et TSA sont associés, il existe des spécificités de l’expression clinique, des trajectoires développementales et du pronostic. Ainsi, ce sont des patients qui souffrent plus fréquemment d’autres troubles psychiatriques, ont une moins bonne qualité de vie, un moins bon fonctionnement adaptatif et dont l’expression clinique est plus persistante dans le temps. Les modalités de prise en charge des patients comorbides peuvent associer des approches psychoéducatives, psychothérapeutiques et des traitements médicamenteux (méthylphénidate, atomoxétine, guanfacine, rispéridone, aripiprazole).
Source : http://www.em-consulte.com/article/903988/alertePM
HP+SA

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#54 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 17:27

... désolée :D ... j'etais trop dans le détail "interêt restreint" / "hyperfocalisation" :innocent: ... merci idée pour le recadrage :D :wink:
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: TSA vs TDA/H

#55 Message par Idée » jeudi 21 mai 2015 à 17:44

Oh, je n'avais pas vu ton message jutana, il n'était pas apparu à mon écran lorsque j'écrivais et ai posté mon second message. Mon intervention ne visait pas spécifiquement à recadrer, juste dire que ça me semble bien difficile de trancher net comme ça par une discussion sur le forum étant donné la complexité générale de la chose y compris chez les pros... Et communiquer l'information par rapport au lien trouvé, puisqu'il me semblait pertinent au sujet. Ce qui n'empêche pas le partage d'expériences et de points de vue. (Et puis c'est moi qui arrive comme un cheveux sur la soupe...)
HP+SA

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#56 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 17:56

... pas de soucis :wink:
...ça me semble bien difficile de trancher net comme ça par une discussion sur le forum étant donné la complexité générale de la chose y compris chez les pros...
... justement :lol: , ce n'est qu'une discussion il n'y a pas de "tranchage", juste des idées qui s'échangent comme sur tout autre chose qui n'a pas encore trouvé de réponse précise et vérifiée, où "ça" cherche encore, où il y a matière à réflexion :D
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: TSA vs TDA/H

#57 Message par Idée » jeudi 21 mai 2015 à 18:06

jutana a écrit :... justement :lol: , ce n'est qu'une discussion il n'y a pas de "tranchage", juste des idées qui s'échangent comme sur tout autre chose qui n'a pas encore trouvé de réponse précise et vérifiée, où "ça" cherche encore, où il y a matière à réflexion :D
Alors cherchons :D
HP+SA

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#58 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 18:11

... :D :bravo:
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: TSA vs TDA/H

#59 Message par jutana » jeudi 21 mai 2015 à 20:02

Idée a écrit :
jutana a écrit :... justement :lol: , ce n'est qu'une discussion il n'y a pas de "tranchage", juste des idées qui s'échangent comme sur tout autre chose qui n'a pas encore trouvé de réponse précise et vérifiée, où "ça" cherche encore, où il y a matière à réflexion :D
Alors cherchons :D
jutana a écrit :... :D :bravo:
... et je dirais même pluss cherchons oui tant qu'on peut, à notre niveau, :) et le "solutionons" :innocent: ça c'est aux professionnels :mryellow: ...

:D
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: TSA vs TDA/H

#60 Message par laboulette » vendredi 22 mai 2015 à 11:09

En tout cas, lorsque l'on lit la citation de Idée, on voit bien que le questionnement traverse les professionnels. Et il y a de quoi. C'est quand même curieux autant de points communs.
En tout cas, c'est très positif qu'ils travaillent dessus, on en saura plus dans quelques années sans doute.

Répondre