TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: TSA vs TDA/H

#61 Message par bidouille » vendredi 22 mai 2015 à 11:19

Après quant je lit "le TDAH serait il pas une forme mineure de TSA?"
Par contre ca me dérange, qu'entendent ils par mineure??? Certains enfants TDAH ont beaucoup plus de difficulté que d'autre qui sont asperger par exemple. J'ai vu plusieurs maman qui ont un enfant tDAH et un apserger, l'exprimer sur le groupe TDAH ou je suis.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: TSA vs TDA/H

#62 Message par laboulette » vendredi 22 mai 2015 à 11:28

Oui, ça ne m'étonne pas, surtout quand il y a une forte hyperactivité ou impulsivité, j'imagine.
Après sur la durée, je ne sais pas si le TDAH demeure aussi sévère dans le temps, même s'il reste là.
Edit : et je me dis également que le TDAH peut dans certains cas, et certaine période, être plus difficile pour les parents.
Attention, je ne me permettrai pas de généraliser là dessus, il y a autant de vécus que de personnes.
En revanche, un SA peut être assez silencieux peu sollicitant, mais vu de la personne elle même, je ne sais pas ce qui est le plus difficile à vivre.
Là où je veut en venir, c'est que ce qui est plus dur pour la personne, ne l'est pas forcément pour l'entourage.
J'ai souffert pas mal pendant l'enfance et l'adolescence. Mais en classe, on ne me remarquait pas. A la maison, je dormais, rêvassait tout le temps. Finalement, mes parents n'ont pas eu à se plaindre de moi.

bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: TSA vs TDA/H

#63 Message par bidouille » vendredi 22 mai 2015 à 11:49

Le TDAH souffre aussi de devoir se normer comme l'asperger, et au fur et a mesure des années les deux vont compenser d'ou une impression que ça s'aténu mais a quel prix.
Mais la souffrance interne on ne peux pas la mesurer, alors qu'entendent ils par "mineur"???
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: TSA vs TDA/H

#64 Message par laboulette » samedi 23 mai 2015 à 11:30

Malheureusement, seuls ceux qui l'on écrit le savent.

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: TSA vs TDA/H

#65 Message par Rudy » lundi 22 juin 2015 à 10:40

bidouille a écrit :Après quant je lit "le TDAH serait il pas une forme mineure de TSA?"
Par contre ca me dérange, qu'entendent ils par mineure??? Certains enfants TDAH ont beaucoup plus de difficulté que d'autre qui sont asperger par exemple. J'ai vu plusieurs maman qui ont un enfant tDAH et un apserger, l'exprimer sur le groupe TDAH ou je suis.
Je pense que s'ils disent "une forme mineur de TSA", c'est peut-être qu'il y a des traits similaires ou ressemblant aux TSA sans que cela soit aussi intense, marqué, que dans le TSA. Du type, la théorie de l'esprit, cela doit être plus intense chez les TSA que chez les TDAH. Je ne pense pas que ça veuille dire que c'est "moins grave" en soit. C'est un peu comme séparer l'autisme sévère de l'autisme léger. On ne peut pas dire que l'autisme léger soit moins grave que l'autisme sévère, en revanche, dans l'autisme sévère, les traits sont beaucoup plus marqués. Non? :innocent:
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: TSA vs TDA/H

#66 Message par bidouille » lundi 22 juin 2015 à 13:42

la théorie de l'esprit sera probablement plus impactée chez l'enfant TSA, mais sur l'attention elle sera plus impactée chez le TDAH.

...

Pour moi TDAH et TSA c'est la même chose mais qui s'exprime différemment.

Mon deuxième qui serait TSA me semble plus sociable que mon grand TDA. D'ailleurs quant mon grand a fait son groupe d'habileté sociale il était le seul TDAH au milieu de plusieurs enfants asperger et c'était le plus dans son coin... C'est pas par ce que les autres étaient asperger, car il était pareil dans tous les groupe d'enfant.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: TSA vs TDA/H

#67 Message par Rudy » vendredi 26 juin 2015 à 12:10

bidouille a écrit :la théorie de l'esprit sera probablement plus impactée chez l'enfant TSA, mais sur l'attention elle sera plus impactée chez le TDAH.

...

Pour moi TDAH et TSA c'est la même chose mais qui s'exprime différemment.

Mon deuxième qui serait TSA me semble plus sociable que mon grand TDA. D'ailleurs quant mon grand a fait son groupe d'habileté sociale il était le seul TDAH au milieu de plusieurs enfants asperger et c'était le plus dans son coin... C'est pas par ce que les autres étaient asperger, car il était pareil dans tous les groupe d'enfant.
Oui, je vois. Mais comme là ils disent "mineur du TSA", je suppose qu'ils parlent plus des habilités sociales que de l'attention... Et puis après évidemment que ça dépend des personnes et d'autres facteurs :) . Dans le TSA comme dans le TDAH, il y a des degrés de sévérité. Cela revient à dire qu'on ne peut pas réduire une personne à son trouble, elle est une personne, avec ses particularités. Là, c'est presque sûr qu'il parle plus du trouble en lui même que des cas de chaque personne, la généralité permettant, je suppose, d'aller vers une meilleure compréhension.


Modération (Tugdual) : Fusion de sujet depuis "L'Espace TED" (fin).
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#68 Message par Rudy » vendredi 29 janvier 2016 à 23:40

A titre de témoignage qui vaut ce qu'il vaut, je présente aussi les symptômes du TDA(H) sans être TDA(H).

J'avais eu une hypothèse TDAH lors de mon bilan WAIS (avec déficit IMT et impulsivité cognitive). Par la suite, la première neuropsychologue indiquait clairement un TDAH (pour elle il n'y avait vraiment aucun doute et le bilan n'était qu'une formalité, au début).

On va dire donc que je présente les "symptômes cliniques" + indice WAIS qui font penser au moins au TDA(H) (et mes proches ne feront certainement pas objection là dessus) depuis l'enfance (partie en gras):
Spoiler :  : 
(1)Six des symptômes suivants d’inattention (ou plus) ont persisté pendant au moins 6 mois, à un degré qui est inadapté et ne correspond pas au niveau de développement de l’enfant :
a) Souvent ne parvient pas à prêter attention aux détails ou fait des fautes d’étourderie dans les devoirs scolaires, le travail ou d’autres activités ;
b) A souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux ;
c) Semble souvent ne pas écouter quand on lui parle personnellement ;

d) Souvent, ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (non dû à un comportement d’opposition ni à une incapacité à comprendre les consignes) ;
e) A souvent du mal à organiser ses travaux ou ses activités ;
f) Souvent évite, a en aversion, ou fait à contrecoeur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison) ;
g) Perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (jouets, cahiers, crayons, livres, outils) ;
h) Souvent se laisse facilement distraire par des stimuli externes ;
i) A des oublis fréquents dans la vie quotidienne.


(2) Six des symptômes suivants d’hyperactivité/impulsivité (ou plus) ont persisté pendant au moins 6 mois, à un degré qui est inadapté et ne correspond pas au niveau de développement de l’enfant :

Hyperactivité

a) Remue souvent les mains ou les pieds ou se tortille sur son siège ;
b) Se lève souvent en classe ou dans d’autres situations où il est supposé rester assis ;
c) Souvent, court ou grimpe partout, dans les situations où cela est inapproprié ;
d) A souvent du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir ;
e) Est souvent "sur la brèche" ou agit souvent comme s’il était "monté sur ressorts" ;
f) Parle trop souvent ;

Impulsivité

g) Laisse souvent échapper la réponse à une question qui n’est pas encore entièrement posée ;
h) A souvent du mal à attendre son tour
i) Interrompt souvent les autres ou impose sa présence (par exemple fait irruption dans les conversations ou dans les jeux).
Qui peuvent facilement s'évaluer dans mon quotidien (avec un impact significatif), et dans le témoignage de mes proches et de mes anciens professeurs sur les bulletins (notamment répond trop vite, nombreuses erreurs d'inattention, "dans la lune"...) que j'ai eu. Ce pourquoi la première neuropsychologue n'avait pas de doute sur le TDAH. Et puis finalement, le bilan attentionnel n'a rien révélé de cet ordre (attention préservée), si ce n'est: "Trop grand nombre d'erreur impulsive", et "présence d'un déficit de la capacité de planification (anticipation/organisation)", et surtout très grande lenteur. Donc en fait, j'ai des symptômes de troubles de l'attention avec hyperactivité sans être TDA(H).

Alors là, je me détache de moi pour revenir au sujet: est-ce que chez les personnes TSA en particulier, au delà d'une comorbidité (qui est possible), il n'y a pas aussi l'anxiété (qui semble fréquente), les troubles psychomoteurs, et les intérêts restreints qui peuvent impacter l'attention ou faire penser à un trouble de l'attention (ce n'est qu'une hypothèse hein)?
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#69 Message par Cryptobiose » samedi 30 janvier 2016 à 9:51

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le samedi 27 février 2016 à 15:10, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#70 Message par bidouille » samedi 30 janvier 2016 à 10:15

Mon loulou TSA TDAH a commencé le methylphenildate depuis 10 jours sous la forme Quasym pour le moment pas d'effet secondaire.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#71 Message par Cryptobiose » samedi 30 janvier 2016 à 10:25

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 18:44, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
Loup
Forcené
Messages : 7616
Enregistré le : jeudi 9 août 2012 à 21:11
Localisation : Entre les ombres de la pluie
Contact :

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#72 Message par Loup » samedi 30 janvier 2016 à 11:06

C'est cool ça, Atom! :bravo:
J'espère que les effets secondaires se calmeront...
29 ans, autiste cru 2013, Brest. AVS, artiste, diplômé des Beaux-Arts de Lorient. Propriétaire d'un Loup intérieur et dérapeur de réalité. ⚥
"Sire, sire, on en a gros!"

En bordure du bout du monde + La manufacture des loups + BANG! + Ouroboros

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#73 Message par Cryptobiose » samedi 30 janvier 2016 à 11:16

Merci Loup :kiss:
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 18:44, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#74 Message par Rudy » samedi 30 janvier 2016 à 11:23

Atom a écrit :Je ne suis pas sûre d'avoir compris : tu as vu un psychiatre pour infirmer ou confirmer le TDAH sur la base des éléments de tes bilans ?

Un bilan attentionnel peut paradoxalement être correct chez une personne TDA/H au niveau attentionnel (c'est un déficit du contrôle et ce contrôle peut fonctionner/être compensé dans certaines conditions) ; il se peut que le bilan attentionnel ne montre effectivement que des problèmes de contrôle de l'inhibition (Stroop) ou d'impulsivité par exemple, ainsi que des problèmes exécutifs.
Ah non. :oops: C'était la première neuropsychologue qui avait écarté cette possibilité au vu des résultats (parce que j'avais l'attention préservée). Je pensais qu'à partir du moment où la neuropsychologue avait écarté l'hypothèse sur la base du bilan, je pouvais écarter moi aussi cette hypothèse (il fallait, à la base, que je confirme ou infirme l'hypothèse d'une psychologue et elle m'avait indiqué que je devais le faire chez un neuropsychologue). Je viens de regarder, et, effectivement, je suis déficitaire en stroop.

De toute évidence, quand j'irai voir le psychiatre, je lui donnerai à nouveau les éléments de mes bilans. Il re-pointera le doigt dessus si c'est une piste à creuser à nouveau non?
Une personne TSA a bien sûr très souvent des pbs de maintien et de contrôle de l'attention. Un différentiel sérieux fait la part des choses (notamment en ce qui concerne les problèmes d'interaction et de communication ; elles existent chez le TDA/H aussi).

Si les problèmes liés au TDA/H (attention, impulsivité, dysrégulation émotionnelle..) sont vraiment importants, le diagnostic en plus du diag de TSA a son utilité si le psychiatre estime que le patient bénéficiera d'une prise en charge médicamenteuse.

Celle-ci est tout à fait possibles chez les autistes, mais avec plus de précautions en raison de l'habitude des autistes à réagir bizarrement aux médicaments /^^\ ; le méthylphénidate à libération immédiate est généralement mal tolérée par exemple. On préfère la libération prolongée et des paliers d'instauration plus longs.
Merci pour les infos :wink: .

Donc affaire à suivre en février...

edit: Je viens de comprendre le "enfant TDAH précoce", je pensais que c'était quand quelqu'un avait un TDAH à un stade précoce :). Pour re-préciser (au cas où vu que tu as dit que c'était mon cas), je ne suis pas surdouée. Par contre, intérieurement, je vis les choses comme étant plus dominante "difficulté attentionnel" que difficulté "hyperactive et impulsivité".
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#75 Message par Cryptobiose » samedi 30 janvier 2016 à 11:37

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le samedi 27 février 2016 à 15:10, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Répondre