TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#76 Message par Rudy » samedi 30 janvier 2016 à 11:42

Atom a écrit :
Rudy a écrit : De toute évidence, quand j'irai voir le psychiatre, je lui donnerai à nouveau les éléments de mes bilans. Il re-pointera le doigt dessus si c'est une piste à creuser à nouveau non?
C'est la meilleure chose à faire je pense :bravo:
Le docteur C. (je crois me rappeler que c'est lui que tu vas voir) s'intéresse beaucoup aux différentiels des profils frontières et aux associations de troubles.
Oui c'est lui finalement que j'ai choisi de revoir (malgré l'épisode un peu traumatique :lol: ). J'avais demandé à un membre du forum l'adresse d'un autre psychiatre (qui était une femme je me sens plus en confiance avec les femmes), mais, c'est trop compliqué niveau accès (avec métro et tout et tout).

Ah chouette! J'ai toqué à la bonne porte alors (c'est mon dada aussi).
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#77 Message par Cryptobiose » samedi 30 janvier 2016 à 11:46

Message supprimé
Modifié en dernier par Cryptobiose le samedi 27 février 2016 à 15:11, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#78 Message par Rudy » samedi 30 janvier 2016 à 12:02

Atom a écrit :Je ressentais les choses comme toi et pourtant, si je n'ai pas d'hyperactivité physique (mentale, c'est autre chose), mes symptômes d'impulsivité et d'inhibition étaient plus importants que je ne le soupçonnais. D'où l'utilité du diagnostic psychiatrique, car on manque d'objectivité sur soi ; il faut que quelqu'un d'extérieur compile toutes les données et les traite avec le regard du praticien aguerri :bravo:
Oui c'est vrai, la subjectivité...
Atom a écrit :Le dr C. peut être un peu rude ; mais c'est un excellent médecin (cela m'a été confirmé par un autre spécialiste reconnu des troubles neuro-développementaux).

Bon courage :kiss:
"Un peu" est un euphémisme. :lol:
(note à inscrire sur une petite feuille: ne pas poser plus d'une question (verbale) à la seconde, avec une personne qui a du mal à synthétiser et verbaliser ses pensées... Vous croyez qu'on peut amener "une notice de fonctionnement du système Rudy" pour démarrer un entretien?)

Merci!
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2087
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#79 Message par lulamae » samedi 7 avril 2018 à 9:02

Merci pour ce fil. Je suis en train de rechercher des renseignements sur le trouble de l'attention, car je me sens concernée.
Je vais lire le site donné en lien "Hyperactivité adultes TDA/H", mais c'est difficile pour moi aussi. J'ai tendance à m'éparpiller beaucoup sur internet, dont le fonctionnement en liens est comme la langue natale de la pensée en arborescence : je suivais deux forums, avec un taux de participation assez effrayant sur l'un (plus de 1000 messages en un mois, c'est pathologique quand même ! :mrgreen: ), et entamais de nombreuses recherches en même temps... J'ai réussi à réduire : je ne viens plus qu'ici, je lis plus et poste moins, mais je fais encore beaucoup de recherches. Je mets en favori souvent pour lire plus tard, et je commence à arriver à traiter un seul sujet à la fois.
Idem pour la lecture : ça a toujours été mon refuge, mais vers l'adolescence j'ai commencé à avoir ce tic de lire minimum 4 livres en même temps (je suis allée jusqu'à 8 bouquins). J'ai toujours continué, ça je ne peux pas freiner : je me repose d'une lecture par une autre. Je dois vraiment me forcer à avoir une vie équilibrée, à sortir m'aérer. Heureusement, j'ai ma chienne qui me sort 3-4 fois par jour. :lol:
Ce qui m'étonne, c'est que je suis allée voir il y a deux ans un neuro-psychologue, m'inquiétant de problèmes de mémoire récurrents : il n'y a rien eu d'écrit, et sa conclusion tendait à dire "vous êtes saturée, stressée, donc vous oubliez des choses".
A l'heure actuelle, tout est à recommencer, en fait...

PS : je commence à lire le site, qui est très précis et descriptif, et surtout qui donne des pistes (équilibre des temps de vie). Merci, c'est exactement le site dont j'avais besoin ! :D
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Troubles de l'attention associés/ TDA(H)

#80 Message par scorame » lundi 9 avril 2018 à 18:05

salut :mryellow:

j'ai d’abord eu un TDAH diagnostiquer avant l'éventualité de l'asperger , la déficit d'attention dans sa sémantique est importante à éluder , pour le diagnostique un examen neuro-psychologique est demandé d'ailleurs lol , pour le sur-efficient il réside un trouble de l'attention car ton esprit cherche de la nourriture intellectuelle le fonctionnement cognitif est divergent pour le HP (que je suis), l'expression diffère bien qu'une concomitance des deux est souvent un norme , c'est mon cas :mrgreen:

La thèse actuelle résume un déficit de dopamine , le tdah la triade en symptôme est l'impulsivité / l'inattention/ l'hyperactivité/ . Une fois de plus la France chérie ya pas de traitement hormis le concerta , il fonctionne pas souvent proportionnellement .


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
jnnjn

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21774
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#81 Message par Tugdual » mercredi 11 avril 2018 à 13:21

Cet article parlant des multiples comorbidités du TDA ne
mentionne pas une seule fois l'autisme, asperger, TSA :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
hazufel
Modérateur
Messages : 2728
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#82 Message par hazufel » mercredi 11 avril 2018 à 13:53

« Le problème est que les principaux symptômes de l’inattention, de l’agitation et de l’impulsivité sont présents d’une façon ou d’une autre dans presque tous les troubles mentaux », explique le psychologue Christian Mette. Pour diagnostiquer le bon trouble, il faut donc trouver les bonnes causes : « Nous prenons du temps pour nos clients et nous diagnostiquons les troubles individuellement selon la norme en vigueur. Nous regardons ensuite si et où un lien existe, et quel est le meilleur traitement actuel à entreprendre ». d'où l’intérêt et la grande difficulté à trouver les bons professionnels :innocent: Il n'est que mention du TDAH, est-ce très différent (les comorbidités) pour le TDA sans H ?
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
rainbow
Passionné
Messages : 484
Enregistré le : mardi 25 août 2015 à 7:31

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#83 Message par rainbow » dimanche 30 septembre 2018 à 21:51

Bonsoir,

je viens m'immiscer dans ce sujet car ayant entendu parlé des difficultés au niveau des « fonctions exécutives » dans le SA, cela semblait expliquer certains problèmes que je n'arrive toujours pas à améliorer (plus d'un an après mon diag' de SA), et qui même au contraire s'aggravant.
J'ai eu les coordonnées d'une psychologue faisant passer la BRIEF-A et lors de la restitution elle m'a dit que je pourrais bien être TDA...
J'avais déjà parcouru les critères du DSM sans me sentir tellement concernée... mais on m'a communiqué un lien qui parle plus spécifiquement du TDA chez les femmes, et beaucoup de passages font écho à mon vécu et mon ressenti, donc je vous le partage :
http://www.tdah.be/tdah/tdah/adultes/tdah-chez-la-femme
Enfin diagnostiquée Syndrome d'Asperger à 36 ans !

http://hors-competition.over-blog.com

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25864
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#84 Message par freeshost » dimanche 30 septembre 2018 à 22:04

Je ressemble un peu à Donna. :mrgreen:

Il y a aussi les personnes hyperactives du cerveau (mais pas au niveau des jambes, des bras, des mains, des doigts) ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
minicil
Fidèle
Messages : 116
Enregistré le : mardi 3 avril 2018 à 17:10

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#85 Message par minicil » lundi 1 octobre 2018 à 10:35

rainbow a écrit :
dimanche 30 septembre 2018 à 21:51
J'avais déjà parcouru les critères du DSM sans me sentir tellement concernée... mais on m'a communiqué un lien qui parle plus spécifiquement du TDA chez les femmes, et beaucoup de passages font écho à mon vécu et mon ressenti, donc je vous le partage :
http://www.tdah.be/tdah/tdah/adultes/tdah-chez-la-femme
Merci Rainbow pour le partage de cet article.

Depuis quelques temps je m'interroge :

- comment faire pour savoir si mes difficultés d'attention sont liées au TSA ou à un TDA ?

Selon ma compréhension, dans le cas du TSA, trop de stimulations (sensorielles, émotionnelles) ou trop d'informations qui me bombardent => mon cerveau "disjoncte" (ce que certains auteurs expliquent par le besoin de se protéger derrière la "barrière attentionnelle" qui se manifeste par exemple par le regard dans le vide, les yeux qui "floutent". Le cerveau fait pause).
Mais par exemple à l'école, c'était immensément dur de me concentrer en raison du trop de monde dans la classe. Il fallait que je sois seule dans ma chambre pour pouvoir travailler.

- comment faire pour savoir si ma lenteur relève du TSA ou du TDA ?

J'ai une vitesse de traitement lente que j'ai cherché à compenser/cacher pour paraître normale.
Je me sens proche de Déborah citée en exemple dans l'article sur le TDA-H chez la femme, c'est-à-dire la fille qui travaille très bien mais se donne 2 ou 3 fois plus de mal que la moyenne pour apprendre. Sauf que ça ne se voit pas, jusqu'au jour où ça pète, par exemple lors d'un burnout ou dans le cas mentionné, d'un mariage avec enfants et l'accroissement des tâches à gérer.
Diagnostiquée Asperger en Janvier 2016 à 35 ans

Avatar du membre
hazufel
Modérateur
Messages : 2728
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#86 Message par hazufel » lundi 1 octobre 2018 à 10:42

Les difficultés attentionnelles des TSA sont une part des fonctions exécutives erratiques. Comme tu le dis Minicil, la surexposition sensorielle ou sociale, empêche l'attention de se fixer, ou la fait se déporter. C'est bien expliquer dans neuropsychologie et remédiation des TSA.
Pour distinguer si l'intensité mène jusqu'au trouble de l'attention, je pense qu'il faut passer par un vrai dépistage par un pro des TDA, et ce n'est pas facile à trouver.
Mes fils ont tous les deux des problèmes d'attention, mais ils sont dans le cadre de leur TSA. Si les stimulis extérieurs sont stoppés, ils se concentrent. Les professionnels dans leurs différents bilans y ont bien prêté attention.
Si je suis moi même en surcharge, je perds vite mes moyens attentionnels. Me recentrer, réancrer, supprimer tous les stimulis sensoriels que je peux, m'aident à me reconcentrer.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
rainbow
Passionné
Messages : 484
Enregistré le : mardi 25 août 2015 à 7:31

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#87 Message par rainbow » lundi 1 octobre 2018 à 11:11

Merci hazufel pour tes explications !
hazufel a écrit :
lundi 1 octobre 2018 à 10:42
Pour distinguer si l'intensité mène jusqu'au trouble de l'attention, je pense qu'il faut passer par un vrai dépistage par un pro des TDA, et ce n'est pas facile à trouver.
Bien d'accord avec toi !
Pour les TSA ce n'est pas facile, mais pour les TDA, j'ai l'impression que ce n'est pas mieux (enfin j'ai quand même réussi à avoir un rendez-vous rapidement avec un psychiatre à Paris - conseillé par la psy qui m'a fait passer la BRIEF-A)
hazufel a écrit :Mes fils ont tous les deux des problèmes d'attention, mais ils sont dans le cadre de leur TSA. Si les stimulis extérieurs sont stoppés, ils se concentrent. Les professionnels dans leurs différents bilans y ont bien prêté attention.
Si je suis moi même en surcharge, je perds vite mes moyens attentionnels. Me recentrer, réancrer, supprimer tous les stimulis sensoriels que je peux, m'aident à me reconcentrer.
A l'inverse, moi je me fatigue toute seule !
Face à tout ce que j'ai à faire chez moi (donc seule et au calme), je n'arrive pas à établir des priorités, je suis incapable de faire 2 choses en même temps, je suis tout le temps distraite... (il m'arrive de tenir objet dans la main, et au moment où une pensée me vient à l'esprit, l'objet tombe...)
Par exemple avant j'avais un minuteur que j'utilisais pour la durée de cuisson quand je fais des pâtes, mais il est tombé en panne, donc j'ai pensé à utiliser le minuteur présent sur mon téléphone :
- quand l'eau bout, je mets mes pâtes dans la casserole
- je cherche après mon téléphone
- et au bout de quelques minutes quand je me demande si mes pâtes sont bientôt cuites, je réalise que j'ai oublié de mettre le minuteur en route (quand j'ai pris mon téléphone dans les mains j'ai été distraite, j'ai oublié que je voulais utiliser le minuteur - car au fond quand je vois mon téléphone, je ne pense pas à « minuteur »...)
Enfin diagnostiquée Syndrome d'Asperger à 36 ans !

http://hors-competition.over-blog.com

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2245
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#88 Message par olivierfh » lundi 1 octobre 2018 à 11:55

rainbow a écrit :
lundi 1 octobre 2018 à 11:11
quand j'ai pris mon téléphone dans les mains j'ai été distraite
Peut-être parce que c'est fait exprès, je pense à ce que Tugdual vient de citer ici: "manipulation cognitive" par le système et les applications du téléphone.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
rainbow
Passionné
Messages : 484
Enregistré le : mardi 25 août 2015 à 7:31

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#89 Message par rainbow » lundi 1 octobre 2018 à 12:29

olivierfh a écrit :
lundi 1 octobre 2018 à 11:55
rainbow a écrit :
lundi 1 octobre 2018 à 11:11
quand j'ai pris mon téléphone dans les mains j'ai été distraite
Peut-être parce que c'est fait exprès, je pense à ce que Tugdual vient de citer ici: "manipulation cognitive" par le système et les applications du téléphone.
Euh je ne sais pas, je ne comprends pas trop ce que tu veux m'apporter comme information.
Pour préciser ma pensée, mon téléphone me sert à tellement d'autres choses que la fonction minuteur (recevoir des SMS, consulter internet, me mettre des rappels...) que toutes ces utilisations me font oublier sa fonction minuteur que j'avais l'intention d'utiliser...
Enfin diagnostiquée Syndrome d'Asperger à 36 ans !

http://hors-competition.over-blog.com

Avatar du membre
minicil
Fidèle
Messages : 116
Enregistré le : mardi 3 avril 2018 à 17:10

Re: TSA vs TDA/H, trouble de l'attention

#90 Message par minicil » lundi 1 octobre 2018 à 12:33

hazufel a écrit :
lundi 1 octobre 2018 à 10:42
Les difficultés attentionnelles des TSA sont une part des fonctions exécutives erratiques. Comme tu le dis Minicil, la surexposition sensorielle ou sociale, empêche l'attention de se fixer, ou la fait se déporter. C'est bien expliquer dans neuropsychologie et remédiation des TSA.
Pour distinguer si l'intensité mène jusqu'au trouble de l'attention, je pense qu'il faut passer par un vrai dépistage par un pro des TDA, et ce n'est pas facile à trouver.
Mes fils ont tous les deux des problèmes d'attention, mais ils sont dans le cadre de leur TSA. Si les stimulis extérieurs sont stoppés, ils se concentrent. Les professionnels dans leurs différents bilans y ont bien prêté attention.
Si je suis moi même en surcharge, je perds vite mes moyens attentionnels. Me recentrer, réancrer, supprimer tous les stimulis sensoriels que je peux, m'aident à me reconcentrer.
Magnifique, la référence à cet ouvrage récent. Je vais m'empresser de l'emprunter à la bibliothèque. :bravo:
Bon, j'ai déjà une pile de choses à lire, mais je sens qu'il va passer au-dessus. :D
En outre, je me reconnais dans ce que tu décris.
Merci Hazufel.
Diagnostiquée Asperger en Janvier 2016 à 35 ans

Répondre