Figures géométriques

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#16 Message par bernard » lundi 10 mars 2008 à 21:14

Merci Jacqueline pour les exemples.
Je n'y vois pas forcément plus clair, mais je comprends un peu.
J'ai bien vu qu'il y avait des textes dessus, mais les yeux qui roulent ou bien rolling eyes, cela n'évoque rien pour moi.

Sur les instructions sur la semoule :
Pour les trucs compliqués, je saisis bien le second degré (contrairement à ce que disent les livres), c'est pour les trucs simples que je prends parfois au pied de la lettre.
Quand c'est compliqué, je ne tombe pas dans le piège car je fais l'effort de faire attention.
Quand c'est basique, je fonce et je me plante.
Quand ma femme me demande de faire une action particulière dans la cuisine pour l'aider, c'est pour moi du basique, et le résultat est souvent marrant.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#17 Message par maho » lundi 10 mars 2008 à 21:15

Rien que de faire une longue route en voiture m'angoisse, pourtant j'adore conduire, donc je joue le film de la route dans ma tete plusieurs fois.
Pour les voyages aussi je prevois tout et encore plus!!
Mon mari est navigant, donc pour dire, les deplacements en avion on se connais, mais ce n'est jamais la communication qui m'inquiete!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#18 Message par bernard » lundi 10 mars 2008 à 21:31

oui parce que tu es anglaise native.
Mais quand ce n'est pas ta langue natale qui est parlée partout dans le monde, c'est chaud.
Une autre anecdote avec l'allemand :
- en 1989, je suis allé avec me femme dans la famille de sa mère qui est allemande. Les personnes qui nous ont reçus sont âgées et ne parlent que le Tutch (un dialecte alemanique partagé avec le nord de la Suisse).
Après le repas, ma femme était fatiguée par 6 heures de route et est allée se coucher, me laissant me débrouiller avec les 2 allemands.
Je ne te dis pas comme c'est dur (je n'ai fait que 2 ans d'allemand).
Mais heureusement, le monsieur avait une passion : la géologie et les minéraux. Il travaillait dans une carrière pour le ciment. Et j'avais moi aussi toute une collection (tiens on n'a pas encore parler des collections).
Je disais donc j'avais toute une collection de minéraux dans des boites et je lui en ai parlé. Eh bien, tu ne me croiras peut-être pas, mais on est parti à discuter jusqu'à 1h du mat sur sa collection, sa femme nous avait quitté pour aller se coucher (alors qu'elle connaissait quelques petits mots de français, pas lui). Bref, à la fin, alors que je ne l'avais jamais vu avant, j'ai sentis qu'une passion commune nous animait et lui aussi.
Le lendemain matin, sa femme et la mienne avaient fait le point. Ma femme (qui parle allemand) m'a dit que nos hôtes allemands avaient bien appréciés la soirée et surtout le vieux monsieur qui avait enfin pu montrer ses cailloux à quelqu'un.
- Dire que certains aspies parlent plein de langues, c'est loin d'être mon cas.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#19 Message par maho » lundi 10 mars 2008 à 21:49

Tu as une langue!! Celui de la communication!!
Et tu sait on ne parle pas anglais partout!! Deja en Ecosse j'ai mes doutes!! :lol:
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#20 Message par bernard » lundi 10 mars 2008 à 22:07

Quand j'étais à la recherche, en 1990, j'avais un collègue très british, qui me disait : "Bernard si tu vas aux USA, tu verras certains américains ont un accent à couper au couteau. Même moi, j'ai du mal à comprendre ce qu'ils disent. C'est plus vraiment de l'anglais qu'ils parlent".
J'ai toujours cru qu'il exagérait.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#21 Message par maho » lundi 10 mars 2008 à 22:18

Il n'exagere pas de tout!!! A force de regarder les films en francais, je ne peux plus les comprendre en americain!!! Et en plus je ne reconnais plus les vrais voix, tellement j'ai l'habitude des "voix" francaises!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#22 Message par jakesbian » mardi 11 mars 2008 à 10:58

- j'ai une cousine qui est prof d'anglais; lorsqu'elle était étudiante, elle a passé un an en irlande... et çà lui a bien servi de parler le breton... se comprendre entre celtes 8)
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
papa fredoc
Adepte
Messages : 235
Enregistré le : mercredi 5 mars 2008 à 21:11

#23 Message par papa fredoc » lundi 28 juillet 2008 à 19:55

bah moi quand j'etais plus jeune, je ne pouvais m'empecher de marcher comme un cavalier sur un jeu d'echec des qu'il y avait des carreaux la ou je posais mes pieds...

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#24 Message par bernard » lundi 28 juillet 2008 à 22:52

Je faisais la même chose mais en marchant sur les lignes séparatrices.
A la fin, cela devenait un TOC car si je m'arrêtais de le faire, je me disais qu'il allait arriver malheur, et je finissais par ne plus pouvoir m'arrêter de le faire. Je faisais parfois marche arrière pour les refaire correctement.
Cela devenait plus que de l'enfantillage.
Je finissais par éviter les trottoirs avec des dalles.
Bon avec l'âge, cela m'a passé, heureusement ...
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
papa fredoc
Adepte
Messages : 235
Enregistré le : mercredi 5 mars 2008 à 21:11

#25 Message par papa fredoc » mardi 29 juillet 2008 à 15:18

moi aussi ca m a passe :wink:

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#26 Message par Murielle » dimanche 14 septembre 2008 à 16:08

Je viens de découvrir ce "topic"...
C'est intéressant de voir comment les smilies sont interprétés par chacun....
Moi, je trouve que ces petits bonhommes sont sympathiques et apporte une touche de "couleur" dans un texte un peu long...Ca permet de souffler.!!! :wink:
Parfois aussi , ça appuie quelque chose qu'on trouve vraiment important et le fait de rajouter un :evil: par exemple renforce le sentiment de colère qu'on éprouve....
Le " :roll: ", moi je le vois plutôt comme quelque chose de "dubitatif"...genre: "je ne sais pas trop quoi en penser....ou bizarre..."
Quant à ces histoires de marcher sur des lignes ou un carreau sur 2, oui, on a tous dû faire ça dans notre jeunesse.
Il y a encore 2 ans, Léo ne pouvait pas sortir de l'école sans passer par TOUTES les plaques d'égoûts où il sautait et râpait sa chaussure droite une fois dessus.Et c'est marrant, parcequ'à l'époque lorsqu'on me demandait pourquoi il faisait cela : je disais que c'était comme quelqu'un de supersticieux qui croit que si il ne fait pas telle ou telle chose, il lui arrivera malheur.!
Je crois en fait que c'était un rituel qui devait le rassurer après une journée d'efforts à l'école.
Des rituels , il en a toujours, certains ont la peau dure.!Si on les oublie...aïe, aïe,aïe.!
Par exemple, Léo va hurler et pleurer si je lance une machine à laver sans lui.Idem si il est là et que j'ai ouvert la porte à "SA" place (si ça a sonné)...Dans ces cas-là, il pleure et demande à ce qu'on recommence.! :cry:
Anecdote amusante l'autre jour:
J'ai lancé une machine en oubliant de proposer à Léo.Il est arrivé en disant d'un air profondémment malheureux: on recommence.!!!
Je lui explique calmement , que ce n'est pas possible et qu'il risque de casser la machine si on arrête pendant le processus.Il me demande alors si après je peux en refaire une autre.Mais je lui réponds non car tout le linge sale est lavé.Alors il me dit: "tant pis je vais tout salir mes vêtements, je vais tout mettre à laver, IL FAUT qu'on recommence.!" :roll: :wink: Et il l'a fait..... :lol:
C'est dire l'importance de ces "rituels".! :shock:
D'ailleurs il y a 2 ans, un soir en sortant de l'école il pleuvait des cordes et je n'avais aucune envie de faire tout le circuit "plaques d'égoûts", du coup je l'ai forcé à prendre le trajet direct.Il a hurlé, pleuré , tapé sur les sièges de la voiture, ensuite à la maison, je ne parvenais pas à le calmer...bref il était déchaîné : je me suis mordu les doigts de ne pas avoir pris l'eau.!
Finalement, pour "enrayer" cette crise, je lui ai proposé un bain, chose qu'il affectionne énormément et qui apporte du calme. :D
Mais déjà l'année dernière ça s'est calmé et aujourd'hui, c'est fini.Il a toujours tendance à marcher sur la bordure des trottoirs, mais si ce n'est pas possible, il n'y a plus de drames.!OUF.! :lol:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#27 Message par bernard » dimanche 14 septembre 2008 à 21:54

Murielle,
Tu as trop mis de smiles, c'est difficile à tous les comprendre sur la même page. J'ai l'impression de voir une liste de tous les possibles.

Pour les objets qui tournent, j'ai pensé à Léo car j'ai actionné mes pompes pour stocker 3000 litres d'eau de mes cuves sous les gouttières vers mes 3 grosses cuves de 1 m3. Il a beaucoup plu sur l'Auvergne ces derniers jours.
Quand la pompe démarre, l'ensemble de la surface de l'eau de la cuve de gouttière se met à tourner avec plein d'objets en surface, comme le tambour de la machine à laver.
On n'est pas hypnotisé, mais c'est très intéressant de regarder tout ces mouvements (je ne peux pas l'expliquer par des mots).
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#28 Message par maho » lundi 15 septembre 2008 à 8:03

:lol: Murielle, moi j'aime bien tes smilies!! Comme toi je les mets pour appuyer une phrase, dés fois je ne suis pas sur si mon note d'ironie, ou ma colere s'est bien ressentie, donc un petit smiley....

Cette histoire de calmer avec des choses qui tournent, y a t'il une etude sur les effets? Car il me semble que peut etre le mouvement des yeux pour suivre envoie une message au cerveau qui doit interrompre le message de "colere" (je ne suis toujours pas une scientifique :lol: mais je cherche des raisonnements!!)

Murielle, as tu essayer de faire en sorte que chacun lave son linge, donc quand Leo lave le sien, il lance la machine, et quand tu lave le tien (et surement le reste de la famille!!!) c'est toi qui lance.

Je pense que ces stereotypies et rituels sont trés important pour le bien etre, mais sans que ca envahisse trop.
Sinon, peut etre ouvrir une laverie automatique? Tous nos enfants seront bien!! :lol:
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#29 Message par Murielle » lundi 15 septembre 2008 à 11:18

Oh, là, là Bernard, lorsque tu parles de ton jardin, j'imagine mon fils comme il serait heureux dans un tel environnement.!!!
Lorsque je fais mes courses au Super marché à côté de chez moi et lorsque je suis en caisse, Léo s'échappe de la queue pour aller se planter devant le pressing-laverie où il reste à regarder les énormes machines qui tournent...Il est "absobé, fasciné"... :wink:
Ca me rappelle un papa qui m'avait appelé pour son grand garçon Aspie car celui-ci après de brillantes études s'est tourné vers le pressing.Comme Léo il adorait les machines à laver.Son père aurait préféré qu'il fasse quelque chose de plus "glorieux", mais il est heureux de travailler dans un pressing....n'est-ce pas le principal.?
Pour ce père , son inquiétude résidait principalement dans le fait qu'il est très naïf et que ses collègues ont tendance à l'utiliser pour les corvées....
Je ne sais pas si Léo travaillera dans un pressing ou s'il sera fontainier, mais s'il trouve un travail qui lui plait et lui permet d'être autonome.....Quel bonheur.!
Le problème avec les rituels de Léo c'est que parfois ça devient "tyranique" et franchement invivable.Le DR E.L nous avait expliqué que ces rituels étaient très importants pour lui et qu'il était essentiel de les lui laisser.(cela fait office de soupape de sécurité) Excepté lorsque cela devenait invalidant en société, là il fallait absolument "casser" ce rituel.A chaque fois, ça a été de longues semaines difficiles pour enrayer ce qu'il faisait qui n'était pas acceptable.J'ai remarqué que lorsqu'il lâche un rituel, souvent un autre apparait....En ce moment, il y a la machine à laver, l'ouverture de la porte si quelqu'un sonne, le "rembobinage" du fil de l'aspirateur, la fermeture du volet du salon (roulant), appuyer sur le bouton "fin" du micro-ondes, l'heure pour aller se laver les dents, l'heure pour aller au petit coin....etc
Bernard, toi aussi tu avais ce type de rituels?
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#30 Message par Murielle » lundi 15 septembre 2008 à 11:20

Sue, la gestion du linge serait trop compliquée si nous devions faire par "personne".!Entre le linge qui passe à 30°, celui à 40° ou encore le blanc et la couleur....Pffff.
Je préfère essayer de lui faire comprendre que lorsqu'il est là, il peut m'aider, mais s'il est absent, je peux faire aussi toute seule.! :lol:
Pas facile à comprendre pour lui, mais je pense qu'il finira par accepter... :wink:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Répondre