La gestion de la douleur chez les autistes/les aspies ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
rebecca
Forcené
Messages : 997
Enregistré le : mardi 5 août 2014 à 23:20

Re: Les aspies et la douleur

#151 Message par rebecca » lundi 6 octobre 2014 à 23:06

Pour moi aussi c est assez special, je suis hipersensible a tout ce qui est sensoriel:sons, odeurs, contacts ecc mais je sent tres tres peu la douleur phisique,
c est tres complique et simple a la fois


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
diagnostiquée autiste hpi le 2 dec 2014,après 42 ans de survie et souffrance.

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

la douleur

#152 Message par mashka » lundi 5 janvier 2015 à 19:54

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Quel est votre rapport a la douleur ?

Paraîtrait que j'ai une bonne résistance a celle ci. je dirais même que ce serait plutôt de l'insensibilité .

J'ai déjà eu de grosses blessures mais la douleur restait supportable . Ceci dit les gens autour sont étonnés a chaque fois. Bon je considère que la plupart sont ses chochottes comme on dit. Je ne prend jamais de médicaments quand j'ai mal quelque part . J'attends sagement que sa passe . Je suis adepte du stoïcisme a trouver la paix et la sagesse dans la souffrance / douleur car a mes yeux celle ci a toujours un sens. Mon accouchement fut la dernière expérience en date a prouver ma haute résistance et surtout mon mental pour gérer la douleur ( sans péridurale bien sur ) .

ce qui est étrange c'est que des blessures franches , des points à vif etc ne me font pas mal . MAIS tout ce qui touche à mon hypersensibilté sensorielle ( ma vue est sans cesse stimulée par une foule de détails , mon odorat est tellement développé que je peux vomir à cause de certaines odeurs , l'ouie n'en parlons pas , certains bruits me percent les tympans et me feraient saigner les oreilles , le toucher c'est un enfer , je déteste sauf quand on me sert fort , très fort , cela à tendance à me faire du bien , et enfin le gout : il y a certains aliments que je ne supporte pas à cause de leur texture en bouche ) ; donc , pourquoi tout ce qui touche à mes hypersensibilités me font MAL ????
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1379
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: la douleur

#153 Message par Athéna » lundi 5 janvier 2015 à 20:11

il y a certaines similitudes entre ce que tu décris et ce que je ressens:

pas de douleur ou alors très supportable lorsque je me cogne, tombe, me brûle, prends des coups...

douleur insupportable d'origine digestive, grosses difficultés à accepter un toucher qui peut s'avérer douloureux surtout lorsque ce sont des effleurements, paradoxalement pas lorsque le contact est plus appuyé

douleurs auditives et oculaires suites à des hyper-stimulations

tout ceci me semble bien paradoxal...

j'ai aussi une hypersensibilité au toucher donc je ne comprends pas trop que parfois je ne ressente pas tant la douleur que ça...
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: la douleur

#154 Message par mashka » lundi 5 janvier 2015 à 20:29

en effet , suite à de nombreux témoignages j'ai remarqué que je n'étais pas seule à ressentir tout ce qui a été décrit plus haut et qui reste un mystère pour moi .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4920
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: la douleur

#155 Message par Manichéenne » lundi 5 janvier 2015 à 22:28

Hem, je ne suis pas diag, mais le sujet m'intéresse.
Je suis presque insensible à certaines douleurs, très sensible à d'autres je crois. Je ne sais pas trop en fait, je n'arrive jamais à déterminer à quel point une autre personne aurait mal dans les mêmes circonstances. Et c'est bien gênant parce que du coup je ne sais pas toujours s'il faut consulter ou non. Je pense que ça va passer tout seul quand il faut se faire soigner (otite, par exemple), ou je me décide à consulter alors qu'il n'y a rien de remarquable.
Les sutures à vif, ça fait mal. Plus que les blessures elles-mêmes. Peut-être parce que dans le premier cas c'est lié à une situation sociale et que du coup je stresse ?
mashka a écrit :Mon accouchement fut la dernière expérience en date a prouver ma haute résistance et surtout mon mental pour gérer la douleur ( sans péridurale bien sur ) .
Tiens, je me posais la question justement de l'accouchement pour les femmes autistes. Parce que justement, je n'ai pas eu de péridurale les 3 fois. Et même à chaque fois les sages-femmes ne me croyaient pas, j'étais trop calme et immobile pour être en fin de travail d'après elles. J'ai revu récemment celle qui était présente il y a 3 ans, elle s'en souvient encore parfaitement, ça l'a marquée.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: la douleur

#156 Message par mashka » lundi 5 janvier 2015 à 22:42

tout comme toi je ne consulte jamais de spécialistes , comme j'ai pas mal de connaissances médicales je m'auto-diagnostique et j'attends que ça passe ou bien je me soigne avec des remèdes naturels . le problème c'est avec mon fils : je sais pas s'il faut consulter ou non pour telle ou telle chose , alors je me raccroche à des signes cliniques comme la présence de fièvre ou non , la toux , le nez bouché etc , ce n'est pas évident car à cet âge la j'ai peur de passer à côté de quelque chose , déjà je suis assez fière de moi car j'ai réussi à diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien après des jours et des jours d'analyse de son comportement .

concernant mon accouchement : ce n'était pas un accouchement qui s'est lancé naturellement mais malheureusement qui a été déclenché pour raisons médicales . d'après la sage-femme c'est encore plus douloureux que pour un accouchement ' naturel ' car les contractions sont d'emblée des contractions de fin de travail et le répit entre chaque est moindre . je n'en sais rien je ne sais pas ce que c'est qu'un accouchement naturel . toujours est-il que d'emblée elle m'a proposé la péridurale ce qui ne m'intéressait pas du tout , elle revenait à la charge à chaque fois ( bon tout le travail s'est fait en 2h ouf elle m'a pas fais chier trop longtemps :P ) , mais elle me disait toujours que j'étais courageuse , que pour mon jeune âge je gérais très bien parce que apparemment c'était particulièrement violent . alors j'ai eu ' mal ' oui mais c'était supportable , en fait je me suis mise en mode ' animale ' et j'ai tout géré avec la respiration , j'étais dans ma bulle et voilà . et même à la fin pour me recoudre elle a relancé le sujet de l'anesthésie , je n'en voulait toujours pas .

pour moi le secret c'est être à l'écoute de son corps , je connais le miens par coeur bizarrement . et déjà pendant la grossesse je m'introspectait beaucoup , j'ai ressenti des contractions très tôt , j'étais capable de le décrire aux sages-femmes qui bien souvent ne me croyaient pas car elles disaient que c'était rare une femme qui arrive à reconnaitre ce qu'est une contraction .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10771
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: la douleur

#157 Message par Lilette » mardi 6 janvier 2015 à 3:05

mashka a écrit :elles disaient que c'était rare une femme qui arrive à reconnaitre ce qu'est une contraction
Ah bon ? :shock: Eh bien, j'ai fait une fausse couche, et même si c'était la 1ère de ma vie, j'ai très vite compris de quoi il s'agissait !
TSA.

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: la douleur

#158 Message par mashka » mardi 6 janvier 2015 à 4:01

D'après leurs dires oui .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: la douleur

#159 Message par Pupuce » mardi 6 janvier 2015 à 9:59

Juste en passant, les douleurs de l'accouchement ont été affreuses pour moi, j'ai été très très surprise de la violence du truc :shock: (en général, je ne suis pas du tout chochotte). Plutôt 10 péridurales que rien :mrgreen: . Pour la première, péridurale posée suffisamment tôt(j'avais déjà atrocement mal dès le début du travail), pour la deuxième, je l'ai attendue jusqu'à la dilatation totale(c'est ce qui m'a fait tenir, mais bon, j'ai géré quand même, je ne bougeais pas et respirant à fond avec l'impression que j'allai devenir cinglée)) et pour le troisième, la sage-femme , après que la péridurale soit posée à eu la bonne idée d'accélérer les contractions avec un produit, la péridurale n'a pas eu d'effet, et ça a été tellement accéléré qu'elle a paniqué :evil: :evil: :evil: (je lui en veux encore). Bref, que du bonheur :mrgreen:

Edit : j'ai oublié de dire que je ne suis pas diagnostiquée

Edit 2 : pour la douleur en général, c'est bizarre, je peux être hyper sensible à certains endroits(les dents, le ventre et autres...) et visiblement moins à d'autres(je me rappelle du gars qui m'a posé un drain dans le poumon à cause d'une pleurésie dire "ah , et bien, vous n'êtes pas douillette!", je n'avais quasiment rien senti). Des bleus pleins les jambes enfants sans que ça m'ait embêté plus que ça et sans m'être rendue compte du coup ou alors ayant oublié et découvrant le bleu bien après et me demandant comment il avait pu être là. Bon, mais je pense que ça, c'est un peu tout le monde.

Mais pareil que Manichéenne pour aller consulter. Je ne sais jamais si c'est grave où pas, ce que je ressens. La dernière fois, mon généraliste était affolé pour mon hypertension, ça m'avait fait sourire et la fois suivante, alors que j'étais vraiment pas bien, j'ai eu peur et il m'a dit que mon état de l'inquiétait pas et j'en ai été surprise. J'ai du mal à déterminer mon état.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: la douleur

#160 Message par mashka » mardi 6 janvier 2015 à 15:12

pupuce , pourquoi pour le second accouchement tu as eu la péridurale aussi tard , l’anesthésiste était occupé ?

par contre je te rejoins sur le fait que j'ai trouvé ça très violent aussi , ça m'a pris par surprise , je trainait dans mon lit à compter les contractions , j'étais à l'hopital le papa dormait à coté , très vite j'ai eu une envie pas possible de pousser , j'ai perdu les eaux et je me suis enfin décidé à sonner la sage-femme sur qui j'ai dégobillé dés qu'elle a franchi le seuil de la porte :mryellow: . le papa s'est reveillé dans la foulée et n'a rien compris à ce qui se passait . on a filé de suite en salle d'accouchement et la le plus dur pour moi c'était de me retenir de pousser!!! la sage-femme me disant ' non ne poussez pas de suite c'est trop tot ' et bla bla et mon corps qui avait une envie irrépressible d'expulser le bébé . ça c'était très très violent en effet .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: la douleur

#161 Message par Pupuce » mardi 6 janvier 2015 à 18:50

mashka a écrit :pupuce , pourquoi pour le second accouchement tu as eu la péridurale aussi tard , l’anesthésiste était occupé ?
Oui, c'était un dimanche premier avril, la clinique était quasi-déserte, il était occupé(rien que d'y repenser, ça me met en stress :sick: ). En plus, j'aurais aimé qu'on me laisse marcher pour gérer mieux ma douleur, mais on me disait de rester sur le lit :evil: . J'aimerais qu'on laisse un peu plus les futures mamans aux commandes des choses. Je comprends bien sûr que c'est certainement pour le côté "pratique" de l'accouchement pour les sages-femmes et obstétriciens, mais quand même. J'aurais aimé pouvoir m'approprier plus mon accouchement.

(et pareil pour "ne poussez pas, ne poussez pas"-->trop tard, sortie comme une balle :lol: )
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: la douleur

#162 Message par mashka » mardi 6 janvier 2015 à 18:54

C'est souvent le cas car deja c'est les habitudes de chaque équipe et dur dur de changer les habitudes :mryellow: Et puis c'est plus trop fréquent les accouchements sans péri alors ils suivent les protocoles . Apres faut demander quoi . La ou j'ai accouché ils sont très ' nature ' y a une baignoire . Des lianes etc . Moi perso je n'avais pas la force de marcher . J'étais focalisée sur ' ne pas pousser ' avant que monsieur ne sorte comme une fusée en effet :mrgreen:
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Avatar du membre
-Nora-
Forcené
Messages : 2485
Enregistré le : vendredi 8 août 2014 à 19:33
Localisation : 94
Contact :

Re: la douleur

#163 Message par -Nora- » mardi 6 janvier 2015 à 19:24

La douleur c'est assez bizarre chez moi. En général je ne suis pas douillette, je suis plutôt même très résistante à la douleur. Par contre à certains endroits je ne supporte pas, ne serait-ce qu'une toute petite douleur voir même seulement une gêne. Par exemple je ne supporte pas d'avoir mal aux genoux ou à l'utérus (bon, j'ai quand même tenu un mois avec une grave entorse du genou sans voir le médecin et en continuant de marcher, j'ai passé ma première nuit à pleurer tellement j'avais mal même sans bouger mais ça n'a pas suffi pour que j'aille voir un médecin). Et pour l'utérus même si ça m'a fait atrocement mal, je n'ai pas pleuré lors de la pose de mon DIU, mais j'ai eue vraiment beaucoup mal (heureusement que ça se garde cinq ans, j'aurais le temps d'ici là d'oublier un peu la douleur avant de devoir le changer).
Je peux me faire démolir le bras par un cheval, je peux me tasser et déplacer les cerviacles, je peux me casser l'oretil etc tout ça sans avoir trop mal ou que ce soit insupportable et à côté de ça, certains effleurements de peau sont atroces pour moi. Assez paradoxal :innocent:
Je peux recevoir nombres de ballons ou balles dans la figure ou l'oeil et pourtant, ce qui me fait le plus mal, c'est la luminosité.
Je peux avoir pleins d'hématomes, m'ouvrir, m'écorcher etc et pourtant, ce sont certains effleurement qui me font mal.
- 05/09/2014: demande de diag au Centre Expert Albert Chenevier.
- 20/11/2014: rendez-vous préliminaire avec le Dr L.
- 27-28/05/2015: journées d'examens
- 10/07/2015:
TSA, TAG, phobie sociale

http://whatamadgirl.over-blog.com/

Avatar du membre
rebecca
Forcené
Messages : 997
Enregistré le : mardi 5 août 2014 à 23:20

Re: la douleur

#164 Message par rebecca » mardi 6 janvier 2015 à 20:53

comme vous:je ne sent rien comme douleur phisique,le chaud et froid, coup, coupures ecc mais ai d enormes genes avec touts les sens et cela est tres douloureux(yeux,oreilles ecc,odeurs ecc)et pour le contact j adore quand c est tres fort et appuyé ecrasé et deteste quand c est effleuré ,style si on m effleure le dos ou la paume de la main ou de quoi que ce soit c est reelement horrible affreux et douloureux.
je souffre enormement de solitude aussi, cela apparait dès que je suis avec des gens(car ca se passe mal a 99,99% des fois)
et que je me voit contrainte d etre seule et isolée,je suis tres triste.
diagnostiquée autiste hpi le 2 dec 2014,après 42 ans de survie et souffrance.

Suriciole
Adepte
Messages : 278
Enregistré le : vendredi 14 février 2014 à 15:58
Localisation : Provence

Re: la douleur

#165 Message par Suriciole » vendredi 16 octobre 2015 à 12:46

[suppression]
Modifié en dernier par Suriciole le mercredi 13 février 2019 à 16:53, modifié 1 fois.

Répondre