Célibataire ou pas ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Célibataire ou pas ?

#1 Message par bernard » mercredi 9 avril 2008 à 0:07

Pourquoi j'ouvre ce nouveau thème, je ne sais pas.
Juste pour savoir si on peut être aspie et vivre en couple, ou bien doit-on obligatoirement rester célibataire.

Dans mon cas, c'était mal parti. Quand on me demandait (la famille, mes tantes) comment je voyais ma vie future, cela m'énervait et je répondais "je me verrai bien comme moine". J'avais le monastère de la Grande-Chartreuse a côté (j'habitais alors à Grenoble) comme exemple, et en plus, on fait voeu de silence que je rajoutais. Cela coupait court à la discussion et j'avais la paix. Non mais !

Elles marmonnaient : "c'est dommage, lui qui aime bien les enfants". Je faisais chaque été 2 mois comme moniteur montagne dans le Vercors pour les colonies de vacances. Je faisais découvrir aux gamins des cités de Lyon et Grenoble, toutes les beautés de la nature, perchés sur mes montagnes et loin de la civilisation.

Mais les circonstances en ont décidé autrement.
Un soir d'avril 1985, alors que je faisais mon service militaire dans l'informatique de gestion de l'armée de terre, un de mes supérieurs (un major) m'invita chez lui pour boire l'apéro (ça commençait mal, je ne buvais pas d'alcool). Il voulait me remercier de l'avoir remplacé à son poste pendant les périodes de garde, le temps de faire une course chez lui (il logeait avec sa famille dans l'enceinte militaire). En plus de l'apéro que je n'appréciais pas, les militaires n'étaient pas ma tasse de thé, et c'est les autres appelés (on était 14 en poste) qui m'ont convaincu après plusieurs refus, d'accepter la proposition du major.
"Tu verras, il a 2 filles". Cela me faisait une belle jambe. Si j'y allais, c'était pas pour ses filles. Sauf, que si. Le major voulait me présentait à la plus jeune, qui avait des difficultés en informatique à la fac.

Elle n'en a pas eu longtemps.
A la fin du mois, j'étais son cavalier pour un bal des armées. Moi qui danse comme un pied (ou plutôt qui ne sait pas danser). Elle avait la passion des costumes, et c'était un bal costumé. Pour lui faire plaisir, je l'ai accompagnée, me demandant bien comment j'allais me sortir de tout ça. Bref, de fil en aiguille, je l'ai aidée dans ses cours d'informatique, et la nature a fait le reste. Elle est sympa la nature. Tout seul, je serai bien là-haut dans mon monastère. Avec elle, j'ai pu fonder une famille, et je me retrouve ce soir sur ce forum à taper ce texte. Pas sur qu'au monastère, il y ait Internet. Encore que ...

Bref tout ça pour dire qu'on croit que ... et qu'on a parfois des surprises. Rien n'est joué d'avance, rien n'est définitif.
Tout en étant marié, j'apprécie quand même ma solitude, surtout la nuit, quand je suis dans un livre ou sur Internet.

Bonne nuit les célibataires (et les non-célibataires, et les autres aussi)
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#2 Message par maho » mercredi 9 avril 2008 à 8:06

:lol: Tu me rejouis en ouvrant un nouveau pote Bernard, je dois dire que tu es tellement interessant a lire, et les sujets sont vraiment d'actualité pour moi.
Je pense qu'ici tu touche un point tré sensible des ados et adultes.
Jeune, Loic tombait "amoureux" de jour au lendemain, en croisant un regard, jamais de "elle est pas mal, elle me plait, je vais tenter ma chance" c'etait tout de suite "je l'aime". Donc ca a fait fuir toutes les filles.
Adulte, il a eu une "copine" qui se servait de lui pour sortir(sous tutelle) et je pense que son mecomprehension des "jeux d'amour" et l'attitude de cette fille a ajouter a son mal etre a cette periode, le point de deaprt de son "depression".
Une autre "histoire" dans le CAJ ou il va actuellement, a treminé un peu dans le meme sens. Donc dés qu'il nous dit "je suis amoureux" nous on se prepare d'avance pour le recuperer aprés!!
Tu donne de l'espoir, et je pense que tu es tombé sur une perle rare!!!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#3 Message par bernard » mercredi 9 avril 2008 à 22:58

C'est vrai que c'est une perle rare. On me l'a déjà dit. Et exactement en ces termes.

Quand j'avais 20 ans, j'étais comme Loïc mais en un peu plus atténué.
Cela m'a aussi joué des tours et j'ai tenté de comprendre mes erreurs.
Je n'ai pas compris tout, mais j'ai essayé de ne pas refaire la même chose pour ne pas retomber dans le même échec. Ensuite on est trop triste, on déprime et on s'en veut. Quand le père de ma future épouse m'a proposé de passer un soir chez lui, et vu ce que me disaient les copains, je pensais plutôt à fuir qu'à y aller, pour ne pas retomber dans un cas d'échec. Quand j'ai vu sa fille cadette, j'ai eu la même réaction que Loïc "je l'aime". J'ai eu du pot, c'était réciproque, même si pas exprimé de la même manière. On vient de fêter nos 20 ans de mariage l'an dernier en juillet, comme quoi ...

Gardons espoir. Il n'y a rien d'insurmontable. Parfois la nature nous surprend.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Bab
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : lundi 6 février 2006 à 20:10

#4 Message par Bab » vendredi 11 avril 2008 à 18:20

Ma fille, 25 ans, asperger, espère un jour vivre en couple , c'est un de ses voeux les plus chers et avoir des enfants. Elle croit un peu au prince charmant... Elle a un schéma très classique : ami, mariage, enfants, pour qu'elle se sente comment tout le monde...Elle a eu un ami pdt 2 ans, qu'elle voyait tous les WK. De toutes les relations amoureuses qu'elle a eu, je pense que c'était celle qui me paraissait la plus "tenir la route", il me semblait qu'elle pouvait envisager un avenir avec ce garçon. 1 an 1/2 après la séparation je crois qu'elle pense encore à lui... En même temps je pense qu'elle évolue car elle dit que qqfois "il vaut mieux être seule que mal accompagnée".
De toutes façons elle aspire à avoir des relations amicales. En ce moment ses quelques ami(e)s sont aux abonnés absents et elle en souffre++. On dit que les aspies sont plutôt solitaires, qu'ils ne recherchent pas les relations, elle, c'est tout l'inverse. Elle est, par certains côtés, très atypique

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#5 Message par Murielle » vendredi 11 avril 2008 à 18:23

Je suis admirative de ton parcours Bernard, et je te remercie sincèrement de nous le faire partager.
Comme Sue, j'adore lire tes "posts".!
Pour nous, parents, c'est une mine d'infos .!
Merci encore et très bonne soirée.! :D
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#6 Message par bernard » samedi 12 avril 2008 à 7:54

Je rajouterai un point, mais qui n'engage que moi.
Je pense que la vie AS+NT est plus riche que AS+AS.
AS+AS serait une vie "à-côté" alors que AS+NT est plus stimulante.
Par "à-côté", je veux dire que chacun vivrait dans son monde, et la vie de couple c'est 1+1 > 2 (plus grand que 2).
Enfin c'est comme cela que je ressens les choses.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#7 Message par Murielle » samedi 12 avril 2008 à 12:06

JE suis somplètement d'accord avec toi Bernard, c'est la différence qui nous enrichit...
Le SA m'oblige souvent à "revoir" ma copie sur des choses qui me paraissaient tellement évidentes et la voir d'un oeil SA est franchement intéressante.!Cela nous ouvre l'esprit d'une façon plus large plutôt que de se cantonner aux train-train quotidien.Nos sens sont du coup, toujours en éveil et nous mobilisent en permanence.!Pas le temps de se lamenter, pas le temps de se laisser aller.!C'est de l'énergie pure.!
Une anecdocte qui m'a fait rire au sujet de Léo:
Il est en CE2 et avait une évaluation de numération à faire.Son enseignante lui demande de classer les chiffres du plus petit au plus grand.Il la regarde étonné et lui dit: "Mais , ils font tous la même taille.!"... :wink: :lol: Lui les voyait "en cm".!La maîtresse m'a dit qu'elle avait dû se creuser la tête (avec plaisir) pour trouver un autre moyen de lui faire comprendre ce qu'elle attendait de lui.!Extra, non? :D
Bon WE 8)
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#8 Message par bernard » samedi 12 avril 2008 à 15:35

Lucie a aussi 9 ans, et elle sort parfois des phrases de ce type.
Mais Clément à cet âge, c'était toute les semaines qu'on avait une perle de ce type.
Moi, j'aimais bien. J'allais même dans son sens. Je pensais alors que c'était parce que j'ai toujours bien aimé les problèmes de logique. Mais ma femme cassait la beauté de la chose en expliquant ce qu'il fallait comprendre. Je la reprenais parfois (ma femme) en lui montrant qu'elle avait tord et j'essayai de la persuader qu'avec Clément, on pouvait aussi avoir raison. Quelques fois, elle finissait par y croire, d'autres fois, elle nous quittait en baissant les bras.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19773
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

endogamie

#9 Message par Jean » dimanche 13 avril 2008 à 20:32

Bernard a écrit :
Je pense que la vie AS+NT est plus riche que AS+AS.
AS+AS serait une vie "à-côté" alors que AS+NT est plus stimulante.
Et la vie NT+NT, çà doit être terrifiant ! :idea: Il ne reste plus qu'à se faire curé. Il n'y a pas assez d'AS sur le marché.

Il y a suffisamment de différences entre 2 AS pour en faire un couple enrichissant - et les ressemblances font aussi les couples. D'ailleurs, les couples se forment presque tout le temps dans le même milieu (endogamie).

Bon, il peut y avoir une conséquence au plan génétique, pour la descendance. Dans quelle mesure ? Est-ce un "risque" ?

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: endogamie

#10 Message par bernard » lundi 14 avril 2008 à 0:28

Jean a écrit :...Il ne reste plus qu'à se faire curé. Il n'y a pas assez d'AS sur le marché.
Pas sur.
Avec tous les AS qui s'ignore !:lol:
Jean a écrit :Il y a suffisamment de différences entre 2 AS pour en faire un couple enrichissant - et les ressemblances font aussi les couples. D'ailleurs, les couples se forment presque tout le temps dans le même milieu (endogamie).


Ouais.
Vu sous cet angle.
J'ai des exemples AS+AS autour de moi où cela marche, et d'autres où cela s'est arrêté. Après tout, c'est peut-être dans la même proportion que NT+NT.

Pour l'endogamie, je suis plus perplexe. J'ai de nombreux cas où le hasard est venu mélanger les cartes. Des cas de milieux différents. Et cela marche aussi.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Emma
Forcené
Messages : 516
Enregistré le : mercredi 28 septembre 2005 à 22:25
Localisation : Landerneau
Contact :

#11 Message par Emma » lundi 14 avril 2008 à 10:21

Bonjour, je pense que vous abordez là un sujet où on ne peut pas uniquement voir les choses sous l'angle "pathologique". Une personne est aussi toute une construction au niveau culturel, éducatif etc...C'est vrai Jean qu'en général, on va plutôt vers des gens du même "milieu": ceux avec qui on a des centres d'intérêt à partager, avec qui on a également des valeurs "morales" en commun...

Sans parler de couple, au niveau purement "amical", j'ai rencontré des aspis avec qui je n'ai aucune affinité, et d'autres avec qui je m'entends bien: pareillement pour les NT!

Emma.
Maman d'Elouan (asperger), 13 ans, Maël (autiste de haut niveau) 11 ans et Pierre-Marie, 9 ans.

Avatar du membre
M
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : vendredi 29 février 2008 à 22:19
Localisation : Guernesey, Îles Anglo-Normandes

#12 Message par M » mercredi 16 avril 2008 à 17:03

Il y a beaucoup d’aspies qui ont un partenaire et il y a même beaucoup d’aspies qui sont mariés.

Mais pour moi, et sans doute beaucoup d’autres aspies aussi, ce n’est pas facile du tout. Je suis célibataire depuis toujours, et je crois que je serai toujours célibataire. J’ai 29 ans, rien ne s’est encore passé pour moi, et donc je crois que rien ne se passera jamais. Je suis simplement trop timide et j’ai peur de faire l’effort. Si j’avais une partenaire, je ne suis pas sûr que je puisse lui offrir ce qu’elle attendrait de moi, qu’elle soit AS ou NT.

Quand même je me sens que je n’ai pas besoin de partenaire ; je veux juste avoir un meilleur ami ou une meilleure amie, et j’aimerais être le meilleur ami de quelqu’un d’autre.

Mais il y a des choses positives – je suis heureux de ne pas avoir de problèmes avec l’emploi. Il y a malheureusement trop d’aspies qui ne peuvent pas trouver de travail, mais moi, je n’ai aucun problème. Je préférerais être obligé de rester célibataire que chômeur.
Mark, 29 ans, asperger, cyliste et francophile anglais

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8315
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#13 Message par Mars » mercredi 16 avril 2008 à 20:51

Bonjour Mark,

Tu es très philosophe. Si tu cherches un ami ou une amie, je te souhaite de tout coeur de le (la) trouver rapidement. Tu sembles un jeune homme très sensible, ton ami(e) aura de la chance.
Peut-être ne sens-tu pas la nécessité d'avoir un partenaire actuellement et que ça viendra plus tard. Si cela ne se produit pas et que tu es heureux célibataire, c'est bien aussi. Il n'y a pas de norme en matière de bonheur.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#14 Message par jakesbian » mercredi 16 avril 2008 à 21:36

bonjour tout le monde,
- l'exemple de bernard démontre qu'on peut trouver un autiste trés sympatique :) ... et çà va de soit. je pense, d'aprés ce que nous raconte bernard depuis qu'on le connait, ce qui marche bien dans son couple est qu'ils sont complémentaires; chez moi, c'est exactement ce qui se passe, il y a 8 ans d'écart, nous sommes trés différents, mais chacun prend ce qu'il y a de meilleur chez l'autre.
- la fille de bab à des points de vue trés sages 8) .
- pour ce qui est de l'âge, je vais raconter une histoire à mark:
# il y a à peu prés 40 ans de cela, rené et marie-france se fréquentaient, comme on disait à l'époque... mais, rené n'était pas d'une famille assez riche pour le père de marie-france; quelques temps plus tard elle s'est mariée avec jean... ils ont eu 2 enfants, mais en vérité, elle n'était pas vraiment heureuse; puis jean est mort, à 52ans, emporté par l'alcool :? ... un an plus tard, rené et marie-france se sont mariés :D , la cinquantaine bien entamé; tout çà pour dire que rené se voyait certainement rester seul... et le destin en a décidé autrement... et pourtant, il ne l'a jamais forcé, il a pris la vie comme elle venait 8) .
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#15 Message par maho » mercredi 16 avril 2008 à 22:48

C'est un sujet qui fait le plus de mal a Loic! Il aimera tellement avoir un(e) ami(e) juste pour discuter avec, pour se comprendre.
Je dirais que Loic ressemble beaucoup a toi Mark, il ne cherche pas forcement un avenir en couple, juste etre le meilleur ami de quelqu'un qui lui considere aussi comme un meilleur ami. (il faut vraiment que je lui persuade de venir discuter!!)
Jean, je suis d'accord, NT + Nt ca doit etre Explosif!!!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Répondre