Mutisme sélectif

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Mutisme sélectif ou autisme

#46 Message par Lilette » vendredi 23 janvier 2015 à 11:41

Le mutisme fait partie de l'autisme.
TSA.

Avatar du membre
Cril87
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : mardi 21 octobre 2014 à 16:21

Re: Mutisme sélectif ou autisme

#47 Message par Cril87 » vendredi 23 janvier 2015 à 12:10

Lilette a écrit :Le mutisme fait partie de l'autisme.
Ok... car je me faisais la réflexion que dans mon cas les deux expliqués tout ce qu'il s'était passé...

Merci de ta réponse :wink:
12 janvier 2015: Diagnostique SA confirmé.

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: Mutisme sélectif ou autisme

#48 Message par Idée » vendredi 23 janvier 2015 à 23:19

Dans le livre Aspergirls de Rudy Simone, on y parle du mutisme sélectif. Cela peut faire partie des caractéristiques du SA (féminin notamment).
HP+SA

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#49 Message par Cryptobiose » mardi 7 juillet 2015 à 18:22

Atom a écrit :Ça me saoule car depuis que ce topic est apparu j'ai vraiment envie d'y répondre mais tout ce qui me vient c'est : oui.

Alors euh : oui :shock:
:|
TSA Image TDA

Avatar du membre
hapycius
Passionné
Messages : 427
Enregistré le : mardi 11 novembre 2014 à 17:49

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#50 Message par hapycius » mardi 7 juillet 2015 à 21:48

Une question liée à la difficulté de parler quand fatiguée ou sous forte émotion, avez vous l'impression de devoir traduire vos penses quand vous parler? dans mon cas, je vois énormément et je ne pense quasiment jamais en mot,juste des images, d'où 1 ma difficulté à m'exprimer et 2 à avoir des difficultés à parler quand je suis fatiguée car cela demande un effort . Y a til d'autres personnes dans mon cas?
en attente du premier rdv, un an environ

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#51 Message par Cryptobiose » mercredi 8 juillet 2015 à 0:33

Ca m'arrive plutôt à des moments où je me sens tellement loin, tellement dans l'impossibilité de faire entendre ma voix, de me faire entendre tout simplement, que ben, je ne peux même pas physiquement produire de son :innocent:

ça passe au bout d'un moment :innocent:
TSA Image TDA

Aisling
Passionné
Messages : 343
Enregistré le : mardi 14 juillet 2015 à 14:48
Localisation : Eaux-Troubles

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#52 Message par Aisling » mercredi 15 juillet 2015 à 0:28

Supprimé
Modifié en dernier par Aisling le dimanche 23 juillet 2017 à 12:52, modifié 1 fois.
Trouble anxieux généralisé

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#53 Message par astro » mercredi 15 juillet 2015 à 11:25

Je me suis récemment rendu compte que quand je stresse, je bégaie un peu/j'ai un peu du mal à dire quelques mots. Je me reprends vite en général, mais je n'avais pas remarqué ça avant. Surement le contexte (milieu professionnel), qui fait que je rencontre plus souvent ce genre de situations qu'avant.
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Daenerys
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 19:18

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#54 Message par Daenerys » mercredi 15 juillet 2015 à 16:47

:arrow: :arrow: :arrow:
Modifié en dernier par Daenerys le jeudi 8 octobre 2015 à 21:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3970
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#55 Message par misty » mercredi 15 juillet 2015 à 17:04

Ca m'arrive beaucoup aussi, surtout en situation de stress... Pour ce qui est des psy je n'y arrive tellement pas que désormais je lis les notes que j'amène avec moi.
Et dans la vie courante (surtout au boulot), j'ai tendance à sourire bêtement lorsque les mots ne sortent pas, c'est un réflexe. Du coup au mieux les gens me prennent pour une débile, au pire ils croient que je les prends pour des débiles... :innocent:
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

NinetyNine
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 17:10

Re: difficulté d’élocution passagère...mutisme...

#56 Message par NinetyNine » vendredi 7 août 2015 à 17:43

Bonjour.

Si je puis me permettre d'ajouter ma propre expérience en matière de mutisme... Il m'arrive en ce moment cette chose que je n'arrive pas à définir. Je suis dans une période (cela m'est déjà arrivé) où même si l'on me parle, même si j'ai envie de répondre, aucun sons de sort de ma bouche. Pas que je sois spécialement désintéressée de ce qu'on me raconte, mais cela ce produit même lorsqu'on me demande quelque chose. Cela ce finit généralement par la lassitude de mon interlocuteur, mais la situation devient gênante et parfois désagréable pour mes proches qui ne comprennent pas. Ce n'est pas que je ne peux pas parler, que je ne veux pas... En fait, je ne sais pas. C'est comme si j'avais "trop" parlé et que j'avais besoin d'un silence, d'un TRES long silence, tant de ma part que de la part des autres.


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Non-diagnostiquée. En attente de réponses.

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1101
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Mutisme sélectif

#57 Message par Rudy » jeudi 31 décembre 2015 à 13:03

Je voudrais faire remonter le sujet. Il y a d'autres sujets avec certains témoignages, je ne savais pas trop lequel prendre, mais ce que tu évoques, Cril87 a fait remonté en moi quelques questions. Et sur le net, je trouve un peu de tout qui se contredit et qui dit ceci et en fait cela.
Lilette a écrit :Le mutisme fait partie de l'autisme.
Lorsque tu dis "le mutisme fait partie de l'autisme" : Est-ce que le mutisme sélectif est donc un pan de l'autisme, ou un trouble qui peut y être associé? Ou est-ce que dans le cas de l'autisme, c'est quelque chose de totalement différent d'un enfant ayant un mutisme sélectif?

Si je résume ce que j'ai pu lire sur le forum sur le mutisme sélectif:

-Lié à une fatigue sociale intense, ou une incapacité, ou ne pas s'impliquer verbalement dans une situation sociale -> plus la possibilité de compenser/ne pas/plus savoir quoi dire/comment faire/économie d'énergie/manque d'intérêt... -> pas de nécessité de parler, incapacité de parler, ou difficilement.
-Soit lié à une émotion négative envahissante (anxiété, conflit, contrariété...).

Ailleurs je lis:
Le mutisme sélectif est considéré comme un trouble anxieux de l’enfance et serait souvent associé à de la phobie sociale. En gardant le contrôle sur sa parole et en demeurant muet, l’enfant réduit ainsi son anxiété.
Encore ailleurs:
Le mutisme est présent dans près de la moitié des cas d’autisme. Sur le plan non verbal, les personnes autistes montrent des problèmes majeurs de compréhension de la mimique et des gestes. L’altération de l’activité d’imagination peut se manifester par une absence de jeux symboliques et d’histoires inventées avec des jouets ou par des difficultés à imiter les gestes d’autrui.
http://www.autisme-cq.com/guide-ressour ... es-au-tsa/
Ce qui a l'air de se référer à la première définition.

Encore:
Erreurs fréquentes de diagnostic : Le mutisme sélectif est parfois confondu avec des troubles autistiques.
Donc, en fait, ce que je ne comprends pas bien, c'est de savoir :

-Si le mutisme sélectif serait parfois confondu avec des troubles du spectre autiste, de quelle façon cela serait confondu, et de quelle façon cela les séparent (dans la sphère de la communication j'entends).
-Si le mutisme sélectif est un trouble à part qui peut être un trouble associé dans l'autisme, ou bien, s'il est un pan de l'autisme.

Et je reviens finalement à la question de départ de ce post: est-ce que c'est un "trait" de l'autisme, ou bien, un trouble associé, ou bien quelque chose de distinct qui s'exprime différemment dans l'autisme?
Spoiler :  : 
Timidité, anxiété sociale, peur de l'embarras social, et/ou de l'isolation sociale et du rejet ;
difficulté à maintenir le contact visuel ;
expression vide et une réticence au sourire ;
mouvements raides et maladroits ;
difficulté à exprimer ses sentiments, même à des membres de la famille ;
tendance à se faire plus de soucis que la plupart des gens du même âge ;
désir de routine et aversion pour le changement ;
sensibilité au bruit et à la foule ;
humeur changeante ;
problèmes de sommeil.
Je suis aussi renvoyée à ce sujet: http://forum.asperansa.org/viewtopic.ph ... it=mutisme

Est-ce qu'ici, ce sont des témoignages sur le mutisme dans l'autisme, ou le mutisme sélectif?


Il arrive parfois qu'un autiste que je connais se met à ne plus parler subitement lorsqu'on lui pose une question (alors que c'est un bavard). Mais, je n'arrive pas à déterminer si ça tient d'une anxiété soudaine qui l'empêche de parler (dans ce cas, quelque chose que l'on dit qui l'angoisse, ou qui le contrarie, ou....), ou bien, un manque d'outil pour pouvoir s'exprimer dessus (dans ce cas, qui nécessite d'éclaircir les propos ou de faire un apprentissage). A noter qu'il ne répondra pas de lui même à cette question.

Je me demande donc où se trouve la nuance.

D'ailleurs, ceci me fait écho:
Manichéenne a écrit :Oui. Et c'est signe qu'il faut que je m'isole pour éviter de criser.
Parce que ça suit généralement une attitude de fuite.
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation CRA.
1er entretien avec le CRA effectué. En attente...

Avatar du membre
Daredevil
Forcené
Messages : 4397
Enregistré le : samedi 12 décembre 2015 à 16:38

Re: Mutisme sélectif ou autisme

#58 Message par Daredevil » lundi 14 mars 2016 à 21:50

Ce trouble est dit rare mais les chiffres concernant la prévalence du mutisme sélectif sont controversés avec peu d'études à grandes échelles.(...) chez l'enfant mutique, "...que la provocation soit consciente ou pas, volontaire ou non, elle n'en dénote pas moins une perturbation grave du principe de la réalité.
Source
Ca fait un peu peur
wiki a écrit : Même si les gens autistes peuvent aussi souffrir de mutisme sélectif, ils présentent d'autres comportements (battement de la main, comportement répétitif, isolation sociale même parmi les membres de la famille comme ne pas répondre à son nom) qui les différencient des enfants atteints du mutisme sélectif.
les chevaux de bois a bascule ça compte ? Les toupies, tourner autour des tables, faire des circuits en 8 sur une moto en plastique tous les soirs ^^

Un enfant souffrant du mutisme sélectif peut être totalement silencieux à l'école pendant des années tout en parlant librement ou même excessivement chez lui. Il existe divers degrés de ce trouble : certains enfants participent pleinement à des activités et semblent sociables mais ne parlent pas, (...)
Jusqu'à 11 ans :P
d'autres vont parler à des adultes lorsqu'il leur est posé une question ne demandant qu'une réponse courte

Si on prend ce cas pour du mutisme selectif, moi ca a duré jusqu'à au moins 13 ans :sick:
:P
wiki a écrit :Le mutisme sélectif peut coexister avec, ou peut donner l'impression que l'enfant a un trouble du déficit de l'attention.
Autres symptômes

Timidité, anxiété sociale, peur de l'embarras social, et/ou de l'isolation sociale et du rejet ;
difficulté à maintenir le contact visuel ;
expression vide et une réticence au sourire ;
mouvements raides et maladroits ;
difficulté à exprimer ses sentiments, même à des membres de la famille ;
tendance à se faire plus de soucis que la plupart des gens du même âge ;
désir de routine et aversion pour le changement ;
sensibilité au bruit et à la foule ;
humeur changeante ;
problèmes de sommeil.
Y a qu'à choisir :?

C'est vrai qu'on trouve de tout
aqps.qc.ca/public/publications/bulletin/15/15-2-06.html
Le mutisme sélectif n’est pas causé par des troubles d’apprentissage, des troubles envahissants du développement, l’autisme ou autres retards de développement.
??
L’évitement du contact visuel, le retrait physique et l’immobilité sont également fréquents pour ces enfants en milieu scolaire.
??
On ne porte pas non plus ce diagnostic si la perturbation est mieux expliquée par l’embarras suscité par un trouble de la communication (par exemple bégaiement), ou si elle survient exclusivement au cours d’un trouble envahissant du développement, d’une schizophrénie ou d’un autre trouble psychotique.
Les psychologues n'étaient pas formé à cela dans les années 70 :P
Ca n'a jamais été envisagé :|
Sauf par moi de nos jours et je ne suis pas formé ;)

Ps le plus étrange c'est que j'ai toujours chantonné mais ce ne sont pas des mots :P
Vieux geek non diagnostiqué
CIM10 F84
Insight Aspie (?) +Aphantasie, prosopagnosie, écholalie, mutisme électif....
Fan de super héros, Daredevil le pygmalion de mon fonctionnement social
Mes doigts sur un clavier communiquent plus de mots que ma bouche...

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#59 Message par axurit66 » mercredi 8 mars 2017 à 20:16

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonsoir

Quelque chose qui ne me dérangeait pas tellement jusqu'à il y a peu.
Mais maintenant que je suis papa, d'une petite fille de 11 mois, ça me dérange beaucoup. ça me fait souffrir même !

En gros c'est simple, le fameux mutisme sélectif, je l'ai à presque 100 % avec tous les enfants pas encore capables de parler. Avec les bébés c'est affreux, tout le monde me le fait remarquer ! :hotcry: Pétard ! comme si j'avais besoin qu'on me le dise pour m'en rendre compte :hotcry:

Ce mutisme, je l'ait également avec les animaux de compagnie (chien, chat), alors qu'un humain lambda pourra communiquer naturellement et verbalement. Au moins en lui donnant des ordres. Moi pas ! Pourtant j'adooooore les chiens et les chats !

Pour faire simple, si une entité animale ou humaine ne me parle pas, je ne lui parle pas.
J'ai beau me forcer ou essayer, c'est peine perdue !

Pour l'éducation de la petite, ça pose problème m'voyez... Surtout que chez moi, les mots "maman" et "papa" sont également des mots qui ne peuvent pas sortir de ma bouche...
Heureusement que ma femme rattrape le niveau !

Lia
Forcené
Messages : 755
Enregistré le : samedi 29 octobre 2016 à 9:22

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#60 Message par Lia » mercredi 8 mars 2017 à 21:02

Il n y a pas que la parole pour communiquer.
Avec les animaux tu peux très bien communiquer par gestes ( tu peux utiliser un sifflet ultra son aussi)
Pour ta fille tu pourrais communiquer par gestes par le regard par le toucher....
Je suis sur l arc-en-ciel ( diagnostiquée le 06.03.2017)

Répondre