Mutisme sélectif

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#61 Message par axurit66 » mercredi 8 mars 2017 à 21:21

Lia a écrit :Il n y a pas que la parole pour communiquer.
Avec les animaux tu peux très bien communiquer par gestes ( tu peux utiliser un sifflet ultra son aussi)
Pour ta fille tu pourrais communiquer par gestes par le regard par le toucher....
Oui, avec ma fille, j'utilise le regard, les sourires, les grimaces, les gestes.
J'use et abuse de petits bruitages également.

Mais bon, avec l'entourage (très extravertis dans l'ensemble), ça passe pas. Je passe pour un être dénué de sentiments, qui en a rien à fout** de sa fille. :hotcry: Alors que je serais le premier à m'effondrer s'il lui arrivait le moindre mal !

Lia
Forcené
Messages : 755
Enregistré le : samedi 29 octobre 2016 à 9:22

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#62 Message par Lia » jeudi 9 mars 2017 à 9:06

L important c est que toi tu sais que tu aime ta fille....si les autres n arrivent pas à comprendre...ma fois.... ils pourraient se demandent quels sont les être dénué de sentiments....
Je suis sur l arc-en-ciel ( diagnostiquée le 06.03.2017)

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#63 Message par Djinpa » jeudi 9 mars 2017 à 10:42

ta fille est encore bébé: pour elle qui découvre le monde, et repère les régularités, chaque canal sensoriel véhicule des messages, chaque modalité sensorielle est un monde, dont les stimulations font petit à petit langage... elle est encore à l'âge où elle ressent ce que tu émanes sans passer par les mots, et avec la manière dont tu en parles, je suis bien certaine que elle ressent ton amour et que tu vas la protéger: c'est tout ce dont un bébé a besoin pour grandir droit, et créer le lien avec son parent. D'autant que son entourage très verbal lui apporte le complément de stimulation dans le domaine du langage oral...donc elle grandit dans un environnement arc en ciel, enrichie de vos différences...c'est un plus! Un plus que tu lui apportes.
J'ai été élevée principalement par mon père, très présent, et très probablement aspie: il m'a parlé avec un langage adulte, et j'ai commencé directement à parler "normalement";par contre, je suis longtemps restée perplexe dans mes interactions avec ces adultes ou autres enfants qui parlaient en bêtifiant, ne comprenant pas le "mamanais"...
J'ai des souvenirs délicieux de longues heures quand mon père m'asseyait à côté de lui, et commentait tout ce qu'il faisait en, ô délice pur, commençant par dire ce qu'il allait faire, puis en disant chaque étape de ce qu'il faisait: il m'expliquait le monde, ce qu'il y avait à regarder...
Peut-être que tu pourrais essayer de parler à ta fille , sans la regarder, mais juste en commentant à voix haute ce que tu es en train de faire, ce que tu perçois du monde autour de vous( j'entends...je sens l'odeur de..., je vois..), en parlant avec des phrases en "je"- je me souviens combien le brouillage des pronoms m'insupportait quand une personne parlait d'elle à la troisième personne...
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#64 Message par axurit66 » jeudi 9 mars 2017 à 11:04

Djinpa a écrit :ta fille est encore bébé: pour elle qui découvre le monde, et repère les régularités, chaque canal sensoriel véhicule des messages, chaque modalité sensorielle est un monde, dont les stimulations font petit à petit langage... elle est encore à l'âge où elle ressent ce que tu émanes sans passer par les mots, et avec la manière dont tu en parles, je suis bien certaine que elle ressent ton amour et que tu vas la protéger: c'est tout ce dont un bébé a besoin pour grandir droit, et créer le lien avec son parent. D'autant que son entourage très verbal lui apporte le complément de stimulation dans le domaine du langage oral...donc elle grandi dans un environnement arc en ciel, enrichie de vos différences...c'est un plus! Un plus que tu lui apportes.
J'ai été élevée principalement par mon père, très présent, et très probablement aspie: il m'a parlé avec un langage adulte, et j'ai commencé directement à parler "normalement";par contre, je suis longtemps restée perplexe dans mes interactions avec ces adultes ou autres enfants qui parlaient en bêtifiant, ne comprenant pas le "mamanais"...
J'ai des souvenirs délicieux de longues heures quand mon père m'asseyait à côté de lui, et commentait tout ce qu'il faisait en, ô délice pur, commençant par dire ce qu'il allait faire, puis en disant chaque étape de ce qu'il faisait: il m'expliquait le monde, ce qu'il y avait à regarder...
Peut-être que tu pourrais essayer de parler à ta fille , sans la regarder, mais juste en commentant à voix haute ce que tu es en train de faire, ce que tu perçois du monde autour de vous( j'entends...je sens l'odeur de..., je vois..), en parlant avec des phrases en "je"- je me souviens combien le brouillage des pronoms m'insupportait quand une personne parlait d'elle à la troisième personne...
Merci pour ta contribution Djinpa !

Effectivement, c'est une bonne idée ce que tu propose. Parler au bébé comme s'il y avait un adulte à côté. C'est un truc que j'ai du mal à comprendre les "agouzigouzigouzi" "krr krr krr" qu'on fait aux bébés. D'ailleurs, quand j'étais moi-même bébé, je ne réagissait jamais à ça quand on me faisait des grimaces. ça ne me faisait pas du tout rire (dixit mes parents) :mryellow: C'est peut être pour ça que je n'aime pas le faire moi même à ma fille :D

Lia
Forcené
Messages : 755
Enregistré le : samedi 29 octobre 2016 à 9:22

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#65 Message par Lia » jeudi 9 mars 2017 à 11:49

Ahhh alors les zigoui goui j en fais jamais...je parle au bébé ou enfants comme à des grand ( j utilise juste des mots plus simple ou j explique le mot si l enfant demande)
Je suis sur l arc-en-ciel ( diagnostiquée le 06.03.2017)

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#66 Message par Djinpa » jeudi 9 mars 2017 à 13:17

je te propose de poser une hypothèses:
-tu ne comprends pas le langage "mamanais"
-donc tu ne le parles pas non plus
axurit66 a écrit :Quelque chose qui ne me dérangeait pas tellement jusqu'à il y a peu.
Mais maintenant que je suis papa, d'une petite fille de 11 mois, ça me dérange beaucoup. ça me fait souffrir même !

En gros c'est simple, le fameux mutisme sélectif, je l'ai à presque 100 % avec tous les enfants pas encore capables de parler. Avec les bébés c'est affreux, tout le monde me le fait remarquer ! :hotcry: Pétard ! comme si j'avais besoin qu'on me le dise pour m'en rendre compte :hotcry:

Ce mutisme, je l'ait également avec les animaux de compagnie (chien, chat), alors qu'un humain lambda pourra communiquer naturellement et verbalement. Au moins en lui donnant des ordres. Moi pas ! Pourtant j'adooooore les chiens et les chats !
ce mutisme, tu en souffres chaque fois que tu es confronté à une situation où tu es censé comprendre et parler le mamanais... alors que tu n'en es pas capable. Et donc , à fortiori, tu n'inities pas d'interaction en mamanais, ni avec les bébés "qui ne parlent pas encore", ni avec les animaux domestiques: pourquoi essayerais tu, cela n'aurait aucun sens! Et quand tu ne peux pas te représenter à quoi cela servirait, le but, ben..."çà ne démarre pas"! Ce sera d'autant plus frustrant si tu ressens confusément que "il faudrait que tu interagisses ainsi en mamanais comme tout le monde", mais sans être capable de le faire...et sans comprendre pourquoi tu n'y arrives pas
axurit66 a écrit :Pour faire simple, si une entité animale ou humaine ne me parle pas, je ne lui parle pas.
J'ai beau me forcer ou essayer, c'est peine perdue !
Est-ce que mon hypothèse colle?
axurit66 a écrit : Pour l'éducation de la petite, ça pose problème m'voyez... Surtout que chez moi, les mots "maman" et "papa" sont également des mots qui ne peuvent pas sortir de ma bouche...
ce sont des mots qui ne sortent jamais de ta bouche, même quand tu t'adresses à ta propre mère, ou que tu relates une histoire qui t'es arrivée comme"...alors ma mère est arrivée.."? parce que je me souviens bien de ma frustration extrême quand j'ai découvert que le mot "maman" avait plusieurs sens, et que c'était le jeu de piste, fort désagréable, pour comprendre de qui parlait celle qui parlait quand elle disait "maman", et que ce mot n'était pas comme un prénom, accroché univoquement à une personne. Alors, quand tu "dois" parler à ta fille(comment et pourquoi, c'est une autre question), lui dire à voix haute "papa te fait gouzigouzi", c'est un peu trop de gymnastique mentale, et rien ne sort.

axurit66 a écrit : Heureusement que ma femme rattrape le niveau !
Heureusement ...par rapport à quel espoir? j'y lis ton souci de donner à ta fille ce dont elle a besoin pour grandir, qui prouve combien tu l'aimes, et que tu es un bon père pour elle. J'espère avoir formulé clairement combien la manière d'être aspie de mon père a été aidante pour moi, c'est parce qu'il était comme il était qu'il a été un père merveilleux, bien meilleur pour moi qu'un père NT l'aurait été, sans doute. J'ignore quelle part de cette adéquation entre mon père et moi venait de toutes les caractéristiques aspies que nous partagions, comme un langage commun. Mais que ta fille soit aspie ou NT, dans tous les cas, çà ne peut lui faire aucun tort si tu lui apprends ta langue dès le début, sans parler le mamanais d'abord...elle sera bilingue, au pire :crazy:
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#67 Message par axurit66 » jeudi 9 mars 2017 à 13:58

Djinpa, tu lis dans mes pensées c'est pas possible !

Effectivement, je ne comprends pas le mamanais, je ne comprends pas l'intérêt de le parler, je ne sais pas le parler.
Et si par le plus pur des hasards je m'y essaye, c'est une épreuve éreintante ! en quelques secondes j'arrive à cours d'idées (ou de mots) et je ne peux plus parler.
Un peu comme si l'on me demandait de faire la conversation en japonais alors que je ne connais que les mots "harakiri, banzaï et Mitsubishi" :mryellow:
Finalement je retombe sur mes pattes... ou je repars à zéro... finalement ça mène à rien ! Tu as entièrement raison !

Pour les mots "maman" et "papa", c'est un peu particulier.
Jusqu'à environ 4ans, je le disais sans problème. Puis à 5 ans, POUF, plus jamais dit. Je n'ait plus jamais appelé mes parents "papa" et "maman".
Les psychiatres et psychologues que j'ai vu m'ont dit que c'est à mettre sur le dos d'un post-traumatisme, arrivé pendant cette période.
Mais moi, je reste convaincu qu'il ne faut pas se focaliser sur ce post-trauma. Car je ressens le même blocage pour le fameux langage mamanais, mais aussi pour les mots de politesse "bonjour", "au revoir", "veuillez m'excuser", "merci" : souvent le les oublie... pour les marques d'affection "je t'aime", etc...là aussi ça bloque.

D'ailleurs est-ce que "maman" et "papa" c'est considéré comme du mamanais ?

Ensuite pour en revenir à ma fille, tu as entièrement raison quand tu dis que je n'ait pas à me forcer à faire le "papa" standard pour son éducation.
Mais c'est dur de rester soi-même quand on subit de temps en temps des remarques du genre "tu t'en fout de ta fille !".

Merci encore pour ton analyse très riche :bravo:

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#68 Message par Djinpa » jeudi 9 mars 2017 à 15:02

axurit66 a écrit :Djinpa, tu lis dans mes pensées c'est pas possible !
mais si, c'est possible de se sentir compris! :D
je n'ai pas lu dans tes pensées, j'ai lu tes mots, et j'ai résonné dessus en essayant de sentir à quoi çà ressemblait dans mon expérience.
axurit66 a écrit :Effectivement, je ne comprends pas le mamanais, je ne comprends pas l'intérêt de le parler, je ne sais pas le parler.
Et si par le plus pur des hasards je m'y essaye, c'est une épreuve éreintante ! en quelques secondes j'arrive à cours d'idées (ou de mots) et je ne peux plus parler.
Un peu comme si l'on me demandait de faire la conversation en japonais alors que je ne connais que les mots "harakiri, banzaï et Mitsubishi" :mryellow:
Finalement je retombe sur mes pattes... ou je repars à zéro... finalement ça mène à rien ! Tu as entièrement raison
j'ai pas raison-dans l'absolu, d'ailleurs je m'en fiche- j'ai juste posé une hypothèse qui t'a convenu, que tu as pu t'approprier.
axurit66 a écrit :Pour les mots "maman" et "papa", c'est un peu particulier.
Jusqu'à environ 4ans, je le disais sans problème. Puis à 5 ans, POUF, plus jamais dit. Je n'ait plus jamais appelé mes parents "papa" et "maman".
Les psychiatres et psychologues que j'ai vu m'ont dit que c'est à mettre sur le dos d'un post-traumatisme, arrivé pendant cette période.
Mais moi, je reste convaincu qu'il ne faut pas se focaliser sur ce post-trauma. Car je ressens le même blocage pour le fameux langage mamanais, mais aussi pour les mots de politesse "bonjour", "au revoir", "veuillez m'excuser", "merci" : souvent le les oublie... pour les marques d'affection "je t'aime", etc...là aussi ça bloque.

D'ailleurs est-ce que "maman" et "papa" c'est considéré comme du mamanais ?
excellente question, merci de l'avoir posée, j'en sais fichtre rien, justement, je ne suis pas spécialiste du langage, mais ces mots me troublent parce que la personne que ces mots désignent, ca varie trop, du coup je ne comprends plus de qui on parle, le temps de réfléchir j'ai perdu le fil. Et, en plus, rontudju, ces mots sont prononcés pareils s'ils sont dits en français ou en mamanais, mais désignent une personne différente selon le ton de la phrase, ou si la phrase est répétée!!!
Je ressens aussi ce blocage quand je dois utiliser les mots de politesse ou marques d'affection dont je ne comprends pas le sens, ou qui ont un sens littéral qui dépasse mon ressenti; et dire ce que je ne pense pas, çà bloque :innocent:
axurit66 a écrit :Ensuite pour en revenir à ma fille, tu as entièrement raison quand tu dis que je n'ait pas à me forcer à faire le "papa" standard pour son éducation.
Mais c'est dur de rester soi-même quand on subit de temps en temps des remarques du genre "tu t'en fout de ta fille !".
tu peux rétorquer: "ah oui, qu'est-ce qui te fait penser cela?", cela aidera on à expliciter comment on est arrivé à un tel jugement qui n'est pas corroboré par ton ressenti à toi... et éventuellement expliquer un comportement atypique ainsi débusqué...
axurit66 a écrit :Merci encore pour ton analyse très riche :bravo:
de rien, ton merci m'a autorisée à poster ce long deuxième message, j'hésite toujours parce que je ne ponds que des pavés...je suis sincèrement heureuse d'avoir pu t'être utile, au moins j'ai servi à quelque chose aujourd'hui! :D
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4238
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#69 Message par Flower » jeudi 9 mars 2017 à 18:20

J'ai connu des gens qui appelaient leur parents par leur prénom... Et ce depuis l'enfance. Donc pour le "maman" et "papa", je ne pense pas que tu devrais te faire du souci!

Bon sinon, je n'ai pas d'enfants, mais un animal et en fait, je lui parle comme à un adulte - enfin, sauf que parfois je lui donne des ordres, je ne dirais pas à quelqu'un "au paaas". :mrgreen: J'ai aussi des frères et sœurs plus jeunes, et je ne leur ai pas trop parlé "bébé" non plus, mais ça ne m'a pas empêché de leur parler quand c'était "fonctionnel" (enfin, si c'est fonctionnel de dire à un bébé qui gigote sur la table à langer d'arrêter sinon il va tomber).

De toute façon, là ta fille a 11 mois, mais très bientôt, elle aura 1 an et commencera à babiller, puis elle aura 2 ans et commencera même à parler, ce sera peut-être plus simple. Tu pourrais aussi lui lire des histoires par exemple ou maintenant qu'elle est encore très jeune, est-ce que tu arrives à lui chanter des chansons? A nommer un objet qu'elle te donne? ("C'est un cube rouge", par exemple.)
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

violetta
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : samedi 11 mars 2017 à 22:07

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#70 Message par violetta » dimanche 12 mars 2017 à 9:40

Bonjour, je suis NT mais je connais ce problème, j'ai eleve ma fille seule et je me retrouvais devant un etre qui ne parlait pas , c'est un peu deroutant parce que le bebe ne repond rien. J'ai au fur a mesure commence a faire des sortes de monologues en langage adulte pour lui expliquer ce que je faisais et aussi pour lui montrer tout ce qui est beau ou interessant dans la nature ou dans la vie ("oh regarde tu vois ces deux oiseaux, celui de droite est rouge et vert!") . Ma fille a grandi et elle a garde cette attentivite aux details, a la beaute de la vie, elle me dit qu'elle voit des details que les autres ne voient pas. En fait quand je ne me suis plus stressee dessus s'est instaure un beau dialogue entre nous incessant et qui dure encore. Je crois plutot que ce langage bebe est superficiel (ils ne prennent pas le bebe au serieux comme dirait ma fille :) ) . Donc mon conseil ne te stresse pas , explique lui ce que tu fais par exemple, mais ne teforce surtout pas a parler le langage bebe que tu ne maitrises pas (moi non plus :) )

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21842
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Mutisme envers les bébés et les animaux de compagnie

#71 Message par Tugdual » dimanche 12 mars 2017 à 13:38

@Violetta :
Modération (Tugdual) : Une présentation dans la section idoine serait appréciée. Par avance, merci ...


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

arius
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 13:32
Localisation : Alsace

Timidité ou mutisme ou simple blocage ?

#72 Message par arius » mercredi 9 août 2017 à 15:18

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


J'étais entrain de m'interroger sur une situation d'image y a peu...
J'ai pris des personnes en stop (je n'ai pas su comment dire non...) pour un voyage de 3h.
Les échanges ont été vraiment très limité, bien que j'ai fait l'effort de répondre au gens. Mais entre ces échanges (au nombre de 2, un au début et un à la fin, soit 3 minutes) je m'imaginais échanger avec eux, ça aurait pu être super intéressant, des polonais qui faisaient du stop pour la premier fois pour aller à Barcelone... Mais voilà, aucun son n'a franchi mes lèvres... J'aurais pourtant aimé, mais impossible...


Ce genre de situation est assez fréquente. Et si c'est la personne qui lance le dialogue... Je réponds mais j'ai l'impression que les gens ne vont pas plus loin, alors est ce moi qui ne dit pas ce qu'il fait pour continuer la conversation ?
CRA 02/10/2017 -> pas Asperger

06/06/2018 -> TDAH


Hqi

Avatar du membre
gog
Forcené
Messages : 876
Enregistré le : dimanche 14 février 2016 à 6:08

Re: Timidité ou mutisme ou simple blocage ?

#73 Message par gog » mercredi 9 août 2017 à 15:53

Je suis pareille. Je vais suivre ton post avec intérêt. Je suis incapable d'avoir une conversation de plus de deux minutes. Lorsqu'il m'arrive de dire quelque chose et de développer mes propos, c'est à dire une fois par an sans exagérer, les gens gens sont surpris, dans le genre: "ah mais elle a un p**a*n de cerveau en fait !!", d'après ce qu'on m'a dit (mon conjoint, ma famille, les profs quand j'allais à l'école...)
Je réagis de cette façon là, peu importe si je connais les personnes depuis 30 ans ou une demie-heure. Je ne sais pas discuter ou alors il faut aborder un thème que je connais à fond (et il n'y en a pas tant que ça) et ne pas changer de sujet.
Modifié en dernier par gog le mercredi 9 août 2017 à 18:47, modifié 1 fois.
Introvertie :mryellow: pas de tsa pour moi
maman d'un petit garçon TSA et TDAH

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Timidité ou mutisme ou simple blocage ?

#74 Message par Itaya » mercredi 9 août 2017 à 16:12

Bien ça dépend des situations.
Parfois je serais pareil, mais j'ai remarqué que c'est surtout lié à si je le sens ou pas à l'aise.
Il y a des personnes plus ouverte, d'autres plus fermés avec qui l'échange ne se fait pas.
Autant l'autre jour à la caisse, la caissière et moi on a rigolé. Autant je peux rester 3h à côté d'un collègue et s'échanger 2 ou 3 banalités.
Je me considère plutôt comme ouverte et parlant très facilement aux étrangers (personnes inconnues).
Il y a environ 10 ans, il y avait eu un pot pour l'inauguration d'un immeuble neuf où j'allais être locataire. (J'avais 27 ans), j'ai discuté avec une autre locataire de mon âge, et je lui ai demandé : "tu veux être mon amie ?" Elle a éclaté de rire, en me disant que j'étais trop drôle.
bon visiblement, on ne dit plus ça a notre âge. :(
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Georges-André
Passionné
Messages : 439
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Timidité ou mutisme ou simple blocage ?

#75 Message par Georges-André » mercredi 9 août 2017 à 21:33

Exactement comme Gog. Je peux parler de mes intérêts restreints, mais à part ça, je sais jamais quoi dire aux gens. Et comme je sais que mes sujets de prédilection, quasiment tout le monde s'en fout, je dis rien pour ne pas les emmerder. Je suis infoutu de dire des banalités.
C'est assez handicapant, car j'aime pas être avec les gens et ne rien dire, car ça met tout le monde mal à l'aise. Du coup, j'évite à tout prix les situations où je me retrouve avec des inconnus (ou même toute personne qui n'a pas les mêmes centres d'intérêt que moi, c'est à dire pratiqt tout le monde) et où il faut parler. Du coup, je vois pas beaucoup de monde, mais ça me gêne pas (de toutes façons je vis en couple, donc je me sens pas seul). Dans la majorité des cas où je vois des gens qui ne partagent pas mes centres d'intérêt, je suis avec ma femme, et elle sait discuter avec les gens, donc je la laisse parler.
Inutile de préciser que si j'étais pas en couple, je vivrais comme un ours, je parlerais quasiment avec personne...
diag SA avril 2013

Répondre