Je me sens pas bien dans ma peau

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
mimi35
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : dimanche 10 juin 2007 à 10:18
Localisation : Brécé - 35 Ille et Vilaine

Je me sens pas bien dans ma peau

#1 Message par mimi35 » mercredi 7 mai 2008 à 21:05

Depuis un bon bout de temps je me sens pas bien, j'ai envie de pleuré tout les jours, j'ai envie de tout cassé chez, je touche mes bouton d'acnée et je sais pas pourquoi. Je voulais savoir pouquoi je me sens mal ? :cry:
myriam et hervé, heureux parents de 3 filles : Emilie 16 ans (autiste Asperger non déclarée), Claire 14 ans et Florine 9 ans

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#2 Message par maho » mercredi 7 mai 2008 à 22:03

C'est Emilie?
Je pense que oui, et donc je pense que c'est ton adolescence qui fait tout ca. Pour n'importe quel ado, il ya des hormones qui se mettent en marche, et on a souvent (a ton age, et meme plus tard)du mal a gerer.
Dés fois on rit, dés fois on pleure, on se sens nulle, on a envie de tout envoyer ballader (ou cassé) mais je te jure que ca s'arrange!! Il faut positiver!!
C'est malheureusement une passage necessaire pour devenir adulte, car on doit chacun(e) faire sa propre vie avec ses propres idées, et pour faire ca il faut casser avec l'enfance, donc casser tes boutons d'acné (ceux de l'enfance) casser tout autour de toi (pour faire place neuve) et pleuré car on a pas toujours envie de devenir adulte.
Courage Emilie, je peux juste te dire d'avoir confiance dans tes parents, car ils t'aime et t'aimeront toujours, meme avec tes coleres, et tes pleurs.
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8315
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#3 Message par Mars » jeudi 8 mai 2008 à 13:37

Chère Emilie,

Je me souviens de mes 15 ans comme la période la plus difficile de ma jeunesse. Comme dit Sue, on est entre l'enfance et l'âge adulte, on ne sait pas ce que l'on va faire de sa vie. Par rapport aux autres jeunes, en général on se sent nulle (enfin c'était mon cas) et puis, par la suite, on se rend compte que même les copines qui avaient l'air à l'aise dans leur peau ne l'étaient pas non plus.
Avoir envie de tout casser, c'est normal, ça permet d'évacuer la tension que l'on ressent, même si ça ne résout rien. Si tu ne peux pas t'en empêcher, essaie de choisir un objet qui ne sert plus et qui ne privera personne de ta famille (un morceau de bois, genre vieille branche par exemple). Je ne veux pas t'encourager à le faire, mais je sais que ça peut faire du bien sur le moment. Et puis, s'attaquer à un objet au lieu de s'attaquer à une personne (soi-même ou quelqu'un d'autre), on va dire que c'est un moindre mal.
Je voudrais surtout te rassurer et te dire que tu traverses un âge difficile et que les choses ne peuvent que s'améliorer.
Bon courage
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#4 Message par jakesbian » jeudi 8 mai 2008 à 15:36

bonjour émilie,

- moi, je n'avais pas besoin de me sentir nulle, j'avais assez de monde autour de moi pour le dire :lol: ; j'étais brouillon, strouillon, tête en l'air, maladroite, des problèmes de mémoire, j'écrivais mal, je faisais des fautes d'orthographes, je me sentais moche, mais...

# il y avait des choses que je réussissais mieux que personne... et je me rattachais à çà pour garder le moral;

# et puis, j'étais timide ( y a des jours où çà n'en a pas l'air, mais je suis toujours); mais un jour, il m'est arrivé ceci:
il y avait quelque chose d'important à demander à un prof (c'était au collège); personne n'osait; il a fallu que ce soit moi qui le fasse... ce jour là, je me suis rendu compte qu'il y en a qui paraissent tellement dégourdi... et que c'est une façade; :? ... de ce jour, j'ai eu beaucoup plus confiance en moi. 8)

- donc, fait l'inventaire de ce que tu réussis à peu prés bien, bien ou très bien ( si il le faut demande l'aide à ton entourage; ils ont un oeil extérieur); tu verras, tu sera impressionnée; ne te compares pas aux autres et sert toi de çà pou te redonner le moral; :)
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

#5 Message par Lila » vendredi 9 mai 2008 à 13:54

Bonjour Emilie (si tu es bien Emilie ; si ça se trouve on cause à ta mère depuis le début :lol: ) (j'espère que tu auras bientôt un compte à toi sur notre forum :) )
Perso, j'ai eu la chance de ne pas avoir une longue période de mal-être à l'adolescence. (Il y avait quelques "bas", mais par rapport à ce que j'entends d'autres dire, j'ai dû éviter la fameuse "crise d'adolescence".)

Par contre, un truc parfois gênant : j'ai de sacrées sautes d'humeur à un moment du mois où mes hormones s'emballent un peu (si tu vois pas de quoi je cause je te le dirais en message privé :lol: ). Dans ces moments-là, c'est vrai que ça peut être pénible, pour moi et mon entourage : je perds brutalement confiance en moi, je ne vois que les problèmes dans ma vie, je peux me mettre à pleurer ou à hurler et piquer une colère...
Ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres, mais serais-tu aussi "sensible à tes hormones" ? Pas de quoi avoir honte, ça arrive, j'en suis la preuve. ;-)

D'après ce que tout le monde me dit, ça va passer avec cette période. Mais attention, c'est pas une raison pour rester seule face à ta détresse ; c'est le meilleur moyen pour que ça empire.
Comme Jakesbian, je te conseille de te confier à d'autres personnes dans ton entourage (famille, amis). Cela te permettra :
- d'avoir un regard extérieur, et souvent ces gens te feront comprendre que tu as de fausses idées (si tu as l'impression que personne ne t'aime, que tu es ridicule, etc.)
- de faire une pause pour réfléchir sérieusement à ce que tu ressens, afin de pouvoir l'expliquer à tes confidents
- si quelque chose n'allait vraiment pas (si tu commences à faire une dépression, bien que ce soit peu probable, heureusement), ces personnes sauront s'en apercevoir, et seront à tes côtés pour t'aider.

Je pense sincèrement qu'en te confiant régulièrement, tu finiras par comprendre peu à peu pourquoi tu te sens mal. Et se sentir épaulé, c'est une première étape pour aller mieux.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

mimi35
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : dimanche 10 juin 2007 à 10:18
Localisation : Brécé - 35 Ille et Vilaine

#6 Message par mimi35 » mardi 13 mai 2008 à 21:19

Merci beaucoup de vos réponse sa ma beaucoup aider j'ai encore quelque crise mais j'arrive a me maintenir. Je pense que c'est bien d'avoir des personnes qui nous entour sa nous aide beaucoup, moi mes parents m'aide beaucoup, toute ma famille, pour ma maladie et je suis vraiment heureuse d'avoir une famille comme ça. :D

Emilie
myriam et hervé, heureux parents de 3 filles : Emilie 16 ans (autiste Asperger non déclarée), Claire 14 ans et Florine 9 ans

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#7 Message par maho » mardi 13 mai 2008 à 22:05

:lol: Je te remercie Emilie pour nous avoir fait confiance! On n'est pas des super pros, mais a plusieurs on arrive a t'aider peut etre!!
Je pense aussi que tu as une famille formidable, des fois les parents semble lointain, eloigné, mais surtout par inquietude.
Je ne pense pas que tu as une "maladie" Emilie!! Moi je prefere une "difference" et c'est bien d'etre differente!! Rien de plus banale que d'etre comme les autres!
Courage Emilie, au lieu de maintenir tes "crises" essaye de les expliquer a tes parents, ca pourrait les aider a mieux savoir comment te soutenir.
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#8 Message par Murielle » mercredi 14 mai 2008 à 14:37

Bravo Emilie.!
C'est super de voir la progression entre le 1er et dernier message.!
Continue de te faire aider par tes parents car finalement, eux aussi sont passés par là.!!! :wink: et surtout ils t'aiment.!
C'est vrai que l'adolescence c'est une des étapes les plus pénibles...Moi aussi, j'en ai un souvenir cuisant....Comme Jakesbian, mes frères étaient plus jeunes et moqueurs... et on savait me faire comprendre que j'étais nulle, superficielle....bref,dur, dur, quand soi-même on arrive pas à s'accepter.!Et puis, petit à petit on s'habitue et on passe sans presque s'en rendre compte de l'ado à l'adulte.!
Tu verras bientôt, ce ne sera qu'un lointain souvenir.!!! :wink: :lol:
Bises et bon courage.!
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#9 Message par Murielle » mercredi 14 mai 2008 à 14:41

Ah, oui, j'oubliais...
Je voulais te dire Emilie que moi aussi je me suis concentrée sur ce que je savais "bien" faire....au lieu d'essayer de faire "bien" ce que je n'arrivais pas et qui me conduisais à dire "je suis nulle"....
Après quelques réussites dans un domaine où on est à l'aise , on reprend confiance et .....c'est GENIAL.! :lol:
A bientôt.!
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#10 Message par bernard » dimanche 18 mai 2008 à 10:28

Bienvenue Emilie sous ton propre compte.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Répondre