Page 1 sur 8

Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 0:25
par Arnaud BZH
Bonjour. J'ai découvert être atteint du syndrome d'Asperger il y a environ un mois. Pour moi, ce fut un soulagement car je me suis dit que j'allais enfin pouvoir vivre et surtout être accepter dans ma différence. Je me suis beaucoup documenté sur cette particularité et je suis a présent capable d'expliquer très précisément les symptômes. Bref, je me suis redécouvert moi-même, j'ai compris pourquoi je n'arrivais pas a avoir le permis, une histoire d'amour digne de ce nom, que j'étais mauvais en sport collectif, que j'avais une excellente mémoire etc etc... Mon frère et ma mère doutaient depuis plusieurs années que j'avais ce symptôme sans oser m'en parler, du coup ils m'acceptent comme je suis. Un ami savait également que j'avais ce syndrome car il l'avait dit a d'autres étudiants qui se moquaient de moi et l'a très bien pris quand je lui ai annoncé. En revanche, tout n'est pas rose. Mon père refuse de me considérer comme autiste et me dit que je n'ai presque rien, que je fais du cinéma pour justifier mes échecs (avoir redoublé mon M2 notamment) et que je vais devenir un assisté de la société. Mon ancienne petite amie refuse de répondre au téléphone depuis que je lui ai annoncé (elle a enfin rappeler cet après midi au bout d'une semaine environ mais j'ai raté son appel et elle ne répond pas aux textos). Au delà de ça, j'ai l'impression que ça prendra des années d’être vraiment accepté dans ma différence. Et vous comment avez vous vécu votre coming out Aspie?

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 7:37
par phi
Bienvenu sur ce forum.

Personnellement, je ne divulgue l'information que progressivement.
Et disons que je suis dans un cadre suffisamment bizarre pour que ça passe.

Et oui beaucoup de personnes désapprouve le fait que je rate pour la deuxième fois mon année pour "raisons médicales".

Au fait, as-tu été diagnostiqué, si oui, comment?

J'espère que tu trouveras des éléments de réponse ici.

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 9:56
par Nath62
Je ne suis peut être pas concernée mais ma fille, oui.
Je me suis entendu dire "mais, ça ne se voit pas" "pourtant, quand elle vient ici, on ne voit rien" "mais, tu dis ça devant elle, elle le prend comment ?" (je ne décrivais que ses difficultés, dont elle a conscience et sur lesquelles je la rassure du mieux que je peux).

Tout ça pour te dire que je comprends fort bien que ce soit difficile pour l'entourage, ne serait ce que de se dire "oui, c'est possible".

As tu été diagnostiqué ? Si non, ça me parait important, d'avoir la justification médicale, justement pour pouvoir dire "non, je ne me fais pas des idées, c'est vrai".

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 10:04
par Arnaud BZH
Non, je n'ai pas encore été diagnostiqué, le délais d'attente est très long tant a Toulouse qu'en Bretagne!

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 12:45
par jetro
Les délais sont long partout malheureusement (je ne suis pas aspie mais ma compagne cherche un diag à faire)

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 13:37
par meï
bonjour
peut être que si tu entames malgré les délais (le temps fini par passer.....en l'occupant ), tu auras plus de "crédibilité" auprès de certaines personnes, et surotu ton père et ton amie?(en leur donnant de la documentation résumé de tes difficultés réelles?)
bonne lecture.

Re: Coming out Aspie

Posté : mardi 4 février 2014 à 18:56
par Nath62
Ca me parait primoridal, c'est le seul moyen d'être légitime et d'avoir des "billes" pour répondre quand on te dit que tu ne "fais pas autiste". Tant que tu n'engages pas la démarche, le délai va s'écouler... sans faire rapprocher le diag de toi.

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 17:20
par Rose
rapsody a écrit : A titre personnel, j'attends mon diagnostique, si je l'ai, coming out, sinon, non. On ne fait pas un coming out de psychose mais d'Asperger, je ne vois pas pourquoi non.
Ah bon? et pourquoi??? Tu trouves le SA plus valorisant que la schizophrénie?
Il n'y a pas plus de mérite à avoir le SA qu'une psychose, personne n'a choisi.

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 17:22
par rapsody
Rose a écrit :
rapsody a écrit : A titre personnel, j'attends mon diagnostique, si je l'ai, coming out, sinon, non. On ne fait pas un coming out de psychose mais d'Asperger, je ne vois pas pourquoi non.
Ah bon? et pourquoi??? Tu trouves le SA plus valorisant que la schizophrénie?
Il n'y a pas plus de mérite à avoir le SA qu'une psychose, personne n'a choisi.

Bonjour
C'est toi qui parle de valeur et de mérite.
Je n'ai pas mentionné ces mots, car ils ne font pas partie de mon système de pensée par rapport à ce sujet.
Si tu souhaites savoir à quoi je fais référence, il suffit de me demander.

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 17:34
par Rose
Je préfère éditer, désolée.

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 17:42
par rapsody
j'édite également suppression de ma réponse

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 20:22
par rapsody
Rose a écrit :Je préfère éditer, désolée.

Bonsoir,
Je tiens juste à dire que votre intervention, aussi bien la première que la seconde est des plus mystérieuse pour moi, et m'a quelque peu mise à mal.
Rien de grave je vous rassure.
Lorsque l'on rentre dans les choux de quelqu'un comme vous l'avez fait, il est préférable d'expliquer d'ou l'on vient, et d'ou vient la gene à l'origine de la réaction en question.
Enfin, "il est", "on", je vais parler en mon nom propre: j'ai été déstabilisée et affectée par votre premier message à votre égard, imaginant plein de choses car ne vous connaissant pas.
Votre second message effacé est encore plus déstabilisant, car je prend pour moi ceci.
J'ai donc, à défaut de présentation de votre part cherché à lire vos anciens messages, qui m'informent de ce que vous etes mère d'adulte autiste.
Ce qui ne m'explique pas le contenu et la motivation de votre interventions votre égard, ni l'effacement de votre question.

C'est tout Rose, ne vous sentez pas obligée de me répondre, mais je ressentais le besoin de vous exprimer ceci.

Bonne soirée.

Re: Coming out Aspie

Posté : jeudi 3 avril 2014 à 20:26
par Manichéenne
rapsody a écrit :Lorsque l'on rentre dans les choux de quelqu'un comme vous l'avez fait, il est préférable d'expliquer d'ou l'on vient, et d'ou vient la gene à l'origine de la réaction en question.
JE (moi, personnellement) trouve que cette remarque "rentre dans les choux", que c'est bien plus agressif que la remarque de Rose qui pour moi était logique.
Je ne comprends pas ce qui justifie un coming out pour le SA plus que pour une psychose. Sa remarque était pertinente, et j'aurai aimé une réponse.
Mais là, j'ai plutôt envie de fuir le débat de peur d'avoir une réponse comme celle ci-dessus. Culpabilisante.

Re: Coming out Aspie

Posté : vendredi 4 avril 2014 à 13:45
par rapsody
Bonjour

Oui Autisme .

Disturbed, je ne voulais pas etre agressive, et si je l'ai été, c'est par réaction à l'agression que j'ai perçue, ressentie, que ce soit à juste titre ou non, mais perçue.
Je suis hypersensible, ce qui ne justifie en rien une sur réaction, mais déjà l'explique.

Cordialement.

Re: Coming out Aspie

Posté : dimanche 23 avril 2017 à 10:23
par lepton
Je fais remonter ce fil, juste pour partager mon expérience.
J'ai exposé mon coming-out professionnel dans mon fil de présentation, et les suites ici.
Certains l'ont peut-être lu, mais j'aurais dû en parler dans l'espace TED pour que ce soit visible par un plus grand nombre.
A priori mon exposé a été très clairement compris par mes collègues. Je pense que le texte peut être assez facilement adapté au contexte professionnel et aux difficultés de chacun.

Voilà, si ça peut être utile... :)