orientation sexuelle

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: orientation sexuelle

#61 Message par Mizton » jeudi 8 mai 2014 à 18:47

Surement, mais quand on tombe amoureux de quelqu'un que l'on ne voit pas (et ne sent pas) ? Par exemple sur internet ? :crazy: Les phéromones jouent un rôle, ça parait indéniable, mais je pense que l'on ne se limite pas à cela... les phéromones ne sont-elles pas censées avoir un rôle d'aimant inconscient dans le but de "perpétuer l'espèce" ? Dans ce cas là... qu'en est-il des couples stériles (au sens large) ? :/
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :) -> HPI confirmé
Et Annihilator assumé :p

Avatar du membre
charles
Forcené
Messages : 759
Enregistré le : vendredi 6 décembre 2013 à 19:37

Re: orientation sexuelle

#62 Message par charles » jeudi 8 mai 2014 à 19:49

Est-ce que les Aspis n'auraient pas plus de facilité à parler de leur sexualité contrairement aux NT qui redoutent les préjugés ?
Et être Aspi c'est déjà être différent, regardé et souvent jugé, alors dire que l'on est gay/bi n'est pas plus difficile à assumer. 2 coming-out pour le prix d'un, et hop c'est emballé pesé :D

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: orientation sexuelle

#63 Message par Nova » vendredi 9 mai 2014 à 9:07

Mizton a écrit : les phéromones ne sont-elles pas censées avoir un rôle d'aimant inconscient dans le but de "perpétuer l'espèce" ? Dans ce cas là... qu'en est-il des couples stériles (au sens large) ? :/
C'est une évidence, les phéromones nous orientent vers notre opposé génétique pour éviter la consanguinité et perpétuer notre condition avec les meilleurs gênes possible
Đī@gnőstįqué TSA

bidouille
Forcené
Messages : 3053
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: orientation sexuelle

#64 Message par bidouille » vendredi 9 mai 2014 à 9:14

Mizton a écrit :Surement, mais quand on tombe amoureux de quelqu'un que l'on ne voit pas (et ne sent pas) ? Par exemple sur internet ? :crazy: Les phéromones jouent un rôle, ça parait indéniable, mais je pense que l'on ne se limite pas à cela... les phéromones ne sont-elles pas censées avoir un rôle d'aimant inconscient dans le but de "perpétuer l'espèce" ? Dans ce cas là... qu'en est-il des couples stériles (au sens large) ? :/
J'ai déjà eu le plan amoureuse d'un gars avec lequel je communiquait par internet, et finalement quant je l'ai rencontrer tout est retombé, je n'accrochait plus.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: orientation sexuelle

#65 Message par Mizton » vendredi 9 mai 2014 à 11:43

Charles, c'est peut-être vrai pour certaines personnes, mais pour d'autres je pense que la peur du rejet peut être aussi forte chez eux (aspies) que chez n'importe qui. Tous les aspies ne font pas de "coming-out" Asperger, et justement bien souvent il me semble par peur des préjugés (ou pas envie d'être perçus/regardés différemment, d'être jugé etc).

Bidouille : ça arrive, mais parfois ça fonctionne et ça dure, et je trouve que ça illustre plutôt pas mal les "limites" des phéromones et autres "instincts biologico grégaires de reproduction" lol. Je trouve extrêmement réducteur de limiter les attirances romantiques et sexuelles à la simple biologie et à la pérénisation de l'espèce, qui est largement démentie par, justement, les "attirances stériles"...
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :) -> HPI confirmé
Et Annihilator assumé :p

bidouille
Forcené
Messages : 3053
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: orientation sexuelle

#66 Message par bidouille » vendredi 9 mai 2014 à 11:46

je n'ai pas dit que je le limitais a cela, j'ai dit que les phéromones jouaient un rôles aussi dans l'attirance. Mais je vais aller relire.

ma phrase copiée collée: "Y'a aussi les phéromones qui rentre en compte dans l’attirance non?"
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Suriciole
Adepte
Messages : 278
Enregistré le : vendredi 14 février 2014 à 15:58
Localisation : Provence

Re: orientation sexuelle

#67 Message par Suriciole » vendredi 9 mai 2014 à 14:34

[suppression]
Modifié en dernier par Suriciole le mercredi 13 février 2019 à 16:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3864
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: orientation sexuelle

#68 Message par Lilas » vendredi 9 mai 2014 à 18:15

Mizton a écrit :Euh, je ne comprends pas en quoi la différence biologique entre mâle et femelle influerait sur l'orientation sexuelle o_O Au contraire, on voit bien qu'il y a des hétéros, des gays, des bis, des pansexuels etc appartenant à toutes les formes de sexe possible (mâle, femelle, intersexes...) et de tous les genres, ainsi que de toutes les "physionomies" (des corps de toutes formes etc... genre des mecs gays hyper baraqués et d'autres plus fluets, des gens aux traits fins et d'autres aux traits très marqués etc).

En quoi la distinction sexuelle jouerait sur l'orientation sexuelle ? Je n'y vois strictement aucun rapport.
Non, je me suis mal exprimée (sûrement) !
Je voulais dire que la biologie avait un rôle dans l'attirance sexuelle : que les hommes sont à priori biologiquement programmés pour être attirés majoritairement par les femmes, et les femmes majoritairement par les hommes, même s'il y a des exceptions.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: orientation sexuelle

#69 Message par zad » vendredi 9 mai 2014 à 18:22

Lilas a écrit : Je voulais dire que la biologie avait un rôle dans l'attirance sexuelle : que les hommes sont à priori biologiquement programmés pour être attirés majoritairement par les femmes, et les femmes majoritairement par les hommes, même s'il y a des exceptions.
c'est justement cette idée qui reste à prouver (scientifiquement !) : c'est une idée qui semble logique, mais qui est culturelle (ici, judeo-chretienne).

dans le règne animal, l'homosexualité est monnaie courante. il en va de meme pour des comportements déviants que l'on croyait propre à l'humain (necro-, pedo-, et autres -philies)
TSA :mryellow:

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3864
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: orientation sexuelle

#70 Message par Lilas » vendredi 9 mai 2014 à 19:51

had a écrit :c'est justement cette idée qui reste à prouver (scientifiquement !) : c'est une idée qui semble logique, mais qui est culturelle (ici, judeo-chretienne).
Oui, c'est une question que je me suis posée : quelle part de biologie, et quelle part de culturel, sachant qu'il y a effectivement des espèces (typiquement les bonobos) qui ne privilégient pas un sexe à un autre.
Mais cela reste une exception dans le règle animal (mais génétiquement très proches de nous).

Quant à la culture judéo-chrétienne, il y a des sociétés qui sont restées isolées très longtemps du reste du monde, et aucune, à ce qu'il me semble, n'a développé durablement de modèle différent du notre (c'est à dire hétérocentré).

Mais je n'ai jamais étudié la question alors je peux me tromper.
D'ailleurs, ça m'intéresse si quelqu'un a la réponse : existe-il dans le monde des cultures qui considèrent la bisexualité comme la norme ?
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3864
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: orientation sexuelle

#71 Message par Lilas » vendredi 9 mai 2014 à 23:59

Je m'auto-réponds, car j'ai trouvé un article intéressant qui traite du sujet :wink:
http://www.slate.fr/story/46739/societe ... ation-akas

Cela plaide en faveur d'un rôle culturel non négligeable dans l'orientation sexuelle.
Cela me surprend mais en même temps m'éclaire sur mon cas : encore un apprentissage social que j'ai raté ! :lol:
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
Sendell
Régulier
Messages : 57
Enregistré le : samedi 15 février 2014 à 5:38
Localisation : Villejuif - 94
Contact :

Re: orientation sexuelle

#72 Message par Sendell » samedi 10 mai 2014 à 11:23

Je suis assez surprise de la proportion de bi/pans. Je ne sais pas si il existe un lien entre déterminisme social et orientation sexuelle, mais une grande partie des inclinaisons sont à mon sens déterminées physiquement/chimiquement et n'appartiennent pas au domaine de l'acquis.

Je m'identifie comme bisexuelle, mais c'est bien plus compliqué qu'un simple 50/50.
Disons simplement que je tombe amoureuse d'une personne. De sa personnalité, de l'âme qui habite son corps, des choses que l'on partage, de mes habitudes et routines si étriquées dans lesquelles je parvient tant bien que mal à les inclure. Peu importe le sexe (age, handicape, statut social, bla bla bla...)

En revanche, il faut que je m'attache à un garçon, pour commencer à ressentir du désir pour lui.
Ce qui en soi n'est pas bien compliqué : Je ne comprends pas les gens, j'ai des difficulté à les cerner. Pour ma propre sécurité, je fonctionne avec un système de cases auxquelles j'attache des caractéristiques particulières, et si pour une personne un certain nombres de ces cases sont cochées et que les comportements que j'ai identifié comme pouvant être une menace à mon égard dont absents de sa personnalité, je considère les paramètres comme valides et il y a de grandes chances que la valeur de sortie soit compatible avec ma configuration. :lol:
C'est très binaire comme manière de fonctionner, mais quand je tombe sur une de ses fameuses personnes, il me faut en général moins de quelques minutes pour lui accorder ma confiance inconditionnelle et en tomber amoureuse. :roll:

Pour ce qui est des filles, c'est différent. J'imagine que c'est là que se situe ma préférence, car si il faut que je m'attache à un garçon pour le désirer, je peux fantasmer sur une fille. Je me pense physiquement attirée par le sexe féminin. Je vais naturellement être très attirée par les courbes féminines ( :love: ), alors que même amoureuse d'un garçon, je peux être émoustillée par l'idée de lui faire du bien et réciproquement, mais je ne suis jamais attirée par son corps comme je le serait pour celui d'une fille. :oops:
[x] - Aout 2014 - Diagnostique asperger confirmé :)
Mon blog perso ici.
Mon blog ici.
Mes créas ici ici.

Avatar du membre
Astragale
Forcené
Messages : 2129
Enregistré le : samedi 31 août 2013 à 8:50
Localisation : 0

Re: orientation sexuelle

#73 Message par Astragale » dimanche 11 mai 2014 à 18:15

Je suis à 100% hétéro.
Et les hommes ont été, il fut un temps, un de mes intérêts restreins ! :lol: :lol:
Aspie HPI

Mon blog de photo
http://isolde-h.wixsite.com/photographie

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: orientation sexuelle

#74 Message par Pupuce » dimanche 11 mai 2014 à 19:03

..............
Modifié en dernier par Pupuce le jeudi 23 novembre 2017 à 9:45, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
FloretteRanou
Forcené
Messages : 1250
Enregistré le : mercredi 5 juin 2013 à 21:45

Re: orientation sexuelle

#75 Message par FloretteRanou » dimanche 11 mai 2014 à 19:23

Moi c'est pareil. Du lycée jusqu'à la fin de mes études, il y avait toujours un garçon auquel je pensais tout le temps. Il y en a eu plusieurs mais un à la fois ;). Ça tournait à l'obsession. Mais biensûr ce n'était jamais réciproque et j'ai eu le coeur brisé tant de fois :'( .

Du coup maintenant je me suis un peu endurcie pour ne plus souffrir. Et comme je vois toujours les mêmes têtes tous les jours j'ai moins de risques de tomber amoureuse.
Aspie
---

Fraîcheur et fantaisie ;)

Répondre