Accueil forumAccueil site

Nous sommes le Dimanche 24 Juin 2018 à 22:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Lundi 19 Mai 2014 à 20:11 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 15 Juillet 2013 à 15:09
Messages: 24164
Localisation: CH
Oui, pour le 6 et le 7, c'est plus pour l'exercice de logique. Si tu aimes les problèmes de logique (les Purs qui disent toujours la vérité ; les Pires qui mentent toujours ; etc.), il y a les ouvrages de Raymond Smullyan qui fournissent plein de problèmes :

- Quel est le titre de ce livre ? qui me semble une bonne introduction. J'ai le livre matériel en français et je viens de trouver un pdf de la version anglophone scannée.
- The lady or the tiger ? Le livre qui rend fou. Au début, ça commence gentiment, mais ça devient de plus en plus ardu, ouvrage plus analytique mais intéressant.

Je n'ai pas lu ses autres ouvrages, mais je pense me procurer certains de ses autres livres.

Bon, ce sont des ouvrages de mathématique, de logique, d'analyse, pas de psychologie sociale.

Je n'ai pas lu Petit Traité de Contre-Manipulation. Dans l'autre livre, il détaille surtout les techniques de manipulation, mais parle moins de contre-manipulation. J'imagine que le plus important est de comprendre ce qu'est l'engagement, ainsi que l'escalade d'engagement, l'amorce, le pied-dans-la-porte et la porte-au-nez. Et qu'un truc souvent efficace est de refuser l'amorce, donc ne pas s'engager, dès le début. Difficile de refuser quand on a commencé par accepter.

_________________
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 21 Mai 2014 à 7:34 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 1 Février 2013 à 0:47
Messages: 1461
Ah oui, je le connais "Quel est le titre de ce livre?", j'adore ce bouquin! L'île des purs et des pires et Tweedledee et Tweedledum dans la forêt de l'oubli! C'est cool le pdf! Merci! Tu les trouves où tes pdf, si c'est pas trop indiscret?

Les autres livres je ne les connais pas, mais ça à l'air intéressant! Je vais chercher ça!

freeshost a écrit:
Je n'ai pas lu Petit Traité de Contre-Manipulation. Dans l'autre livre, il détaille surtout les techniques de manipulation, mais parle moins de contre-manipulation. J'imagine que le plus important est de comprendre ce qu'est l'engagement, ainsi que l'escalade d'engagement, l'amorce, le pied-dans-la-porte et la porte-au-nez. Et qu'un truc souvent efficace est de refuser l'amorce, donc ne pas s'engager, dès le début. Difficile de refuser quand on a commencé par accepter.


Oui, je pense aussi que le plus important c'est de comprendre les techniques utilisées pour pouvoir les repérer et ne pas se laisser avoir à nouveau!

_________________
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 21 Mai 2014 à 7:37 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 1 Février 2013 à 0:47
Messages: 1461
Pour répondre à la question de départ

FloretteRanou a écrit:
Je ressens très souvent une envie de revenir en arrière après avoir dit ou écrit quelquechose.

J’ai souvent peur que l’on se fasse une fausse image de moi à cause d’une mauvaise interprétation de mes propos.

Parfois, j’ai peur de passer pour une personne orgueilleuse, égocentrique ou capricieuse alors que ce n’est pas du tout ma nature.

J’ai aussi peur d’en dire trop sur moi et que cela soit utilisé contre moi par la suite.

Parfois tout cela m’angoisse énormément et quand j’en parle autour de moi on me dit que mes peurs sont exagérées et que ce que j'ai dit n’a rien de choquant. Ou au contraire on me reproche des choses que je n'imaginais pas avoir voulu dire.

J’ai aussi peur, dans mon travail, de divulguer des informations que je ne devrais pas à la mauvaise personne, que mes propos ne soient pas jugés « professionnels » surtout quand je m’adresse par écrit aux clients.

Même sur ce forum où vous m’avez très bien accueillie et vous avez été très sympathique avec moi, quand je poste un message j’ai peur de commettre un faux-pas et de perdre votre estime.

Ressentez-vous également souvent ce genre d’angoisses ? Quelles sont vos expériences à ce sujet ?


Oh oui, souvent! J'ai souvent peur que mes propos soient mal interprétés. Mais en même temps, souvent mes propos sont effectivement mal interprétés. D'ailleurs "j'ai pas dit ça!" ou "c'est pas ce que j'ai dit!" et "je parle pas français ou quoi?" sont des phrases que je prononce assez souvent!
Le truc typique, c'est que je dis une phrase et que la personne en face semble comprendre des mots en plus que je n'ai en fait jamais prononcé et que je n'ai d'ailleurs pas voulu dire! Ce qui amène les nombreux et fréquents "j'ai pas dit ça" et autres incompréhensions!

J'ai aussi souvent peur de faire des "boulettes", en grande partie parce que ça m'arrive quand-même d'en faire!

je me reconnais beaucoup dans ce que vous dites, notamment peur de passer pour une idiote ou une mme-je-sais-tout, peur de dire des choses qu'il ne fallait pas dire ou au contraire de pas parler alors qu'il aurait fallu, ou bien simplement de ne pas être sûre s'il faut dire ou pas.
Il m'arrive aussi de tergiverser pendant des jours pour répondre à un simple mail de peur de ne pas répondre socialement juste, tout en sachant que de ne pas répondre du tout, c'est aussi socialement faux et en me disant qu'il faut absolument que je lui envoie une réponse....et après je me sens bête et ça n'aide pas du tout! D'ailleurs justement en ce moment, c'est le cas! Et c'est bien pénible!

_________________
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 21 Mai 2014 à 8:00 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 15 Juillet 2013 à 15:09
Messages: 24164
Localisation: CH
Laura Ingalls a écrit:
Tu les trouves où tes pdf, si c'est pas trop indiscret?


Il y a une partie que je trouve en ajoutant pdf dans le moteur de recherche.
Il y a une partie que je trouve avec les torrents.
Il y a une partie que je ne trouve pas (pour le moment :mrgreen: ).

_________________
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 21 Mai 2014 à 8:34 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 1 Février 2013 à 0:47
Messages: 1461
merci! :D

_________________
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 21 Mai 2014 à 12:57 
Hors ligne
Fidèle
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 18 Janvier 2014 à 5:34
Messages: 110
Localisation: Corrèze, Limousin
Sendell a écrit:
Je balance entre mutisme complet et déballage total, je dis tout, pas nécessairement aux bonnes personnes, parce que dés lors que quelqu'un se montre gentil, je crois pourvoir leur accorder une confiance inconditionnelle.

Dans une conversation, surtout une conversation de groupe, j'hésite, quand je crois pouvoir participer parce qu'on parle de quelque chose que je connais.
Peur de passer pour arrogante et je-sais-tout.
Peur de passer pour hésitante et idiote.


Holala, ça me parle tellement.

_________________
Diagnostic positif reçu en mai au CRA de Limoges !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 1 Juin 2014 à 15:29 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 5 Juin 2013 à 21:45
Messages: 1209
Salut tout le monde,

J'aimerais vous transmettre l'état de mon raisonnement actuel sur ce sujet.

Tout d'abord merci pour tous vos conseils et vos témoignages à ce propos. C'était vraiment très instructif :bravo: .

Depuis que j'ai commencé à écrire sur ce forum, j'ai parallèlement commencé une vraie réflexion sur le fait d'assumer mes propos, de réussir à exprimer mon opinion en surmontant la peur du jugement d'autrui.

J'ai remarqué notamment que j'étais souvent très tentée d'éditer ou de supprimer mes messages après les avoir écrits. Mais je me suis rendue compte que quand il m'est arrivé de le faire, j'ai en fait ressenti une honte plus grande que si je les avais laissé tels quels.

Je me rend compte que je souhaite réellement travailler sur ce point.

J'aurais vraiment envie de réussir d'avantage à dire ce que je pense en surmontant ma peur du jugement d'autrui.

Je me rend compte que celle-ci est beaucoup trop présente en moi.
Cela me provoque trop d'angoisses :hotcry: et m'empêche de dire ce que j'ai à dire et de faire ce que j'ai à faire.

Pour cela, il faut que je prenne confiance dans mon propre raisonnement et faire ce qu'il faut pour l'améliorer.

Par ailleurs, pour exprimer son opinion avec sérénité, il peut-être utile d'apprendre à le faire d'une manière qui sera, sinon la plus convaincante, au moins la plus compréhensible possible du point de vue de notre interlocuteur.

Et il faut sans doute aussi se préparer à accepter que celui-ci ne comprenne pas, n'écoute pas ou ait une attitude négative suite à nos propos.

Pas facile tout ça, mais j'ai vraiment envie de progresser là-dessus.

_________________
Aspie
---

Fraîcheur et fantaisie ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 10 Juin 2014 à 21:00 
Hors ligne
Habitué

Enregistré le: Mardi 10 Juin 2014 à 20:13
Messages: 64
........


Modifié en dernier par Chuyen le Dimanche 31 Juillet 2016 à 8:53, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 17 Juin 2014 à 20:08 
Hors ligne
Habitué
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 15 Juin 2014 à 13:50
Messages: 61
Qu'est-ce que je me retrouve dans vos messages...
Pareil pour moi, je peux dire que c'est une peur surtout quand je dois parler avec des gens que je ne connais pas. Peur de ne pas me faire comprendre, ou de dire quelque chose de complètement hors sujet. Le seul moment ou je sais que je peux m'exprimer librement sans devoir vraiment réfléchir à ce que je vais dire c'est quand je parle avec mes amis, parce que je sais que s'ils ne comprennent pas quelque chose ils vont juste me dire de répéter ou juste qu'ils n'on pas compris, et de mon côté je sais que j'ai pas besoin de me dépêcher "à sortir" une réponse pour ne pas passer pour une idiote qui ne s'est pas dire une simple chose et qu'ils ne vont pas se moquer de moi ou me juger...

Quand j'écris sur un forum c'est pareil, je me relis plusieurs fois, je change des mots ou bien des tournures de phrases...

Pour ce qui est de la peur de la mauvaise interprétation (ça ce dit ça d'ailleurs ? :lol: ) d'une chose que je dis c'est surtout quand je suis avec mes parents ou mon frère (d'un an de moins que moi), mon grand frère et ma grande sœur se comportent comme mes amis (ce qui est super). J'ai peur parce que depuis que je suis petite mon père me dit que je ne me comporte pas comme les autres et que je fais toujours l'inverse des autres, rien que avant hier ils parlaient de je ne sais plus quoi et moi j'ai répondu mais bien sur avec un temps de retard... du coup il m'a sorti : t'es toujours sur france 3 toi... (expression bien a lui pour me dire que j'suis dans la lune et que je suis pas ce qu'ils disent, j'ai mis du temps a comprendre cette expression :? ). Pour ma mère c'est parce que elle me dis aussi souvent que ce que je dis c'est n'importe quoi, que ça ne veut rien dire ou bien elle me dit "ah ben oui c'est vraie t'es madame je sais tout toi"...
Mon frère tout simplement parce qu'il se moque de moi quand je dis une chose de travers :evil:

Je me dis que c'est quand même bien triste d'avoir plus peur de s'exprimer librement devant sa famille que devant des amis, mais bon comme on dit on ne choisit pas sa famille...

FloretteRanou a écrit:
J'aurais vraiment envie de réussir d'avantage à dire ce que je pense en surmontant ma peur du jugement d'autrui.
Je me rend compte que celle-ci est beaucoup trop présente en moi.
Cela me provoque trop d'angoisses :hotcry: et m'empêche de dire ce que j'ai à dire et de faire ce que j'ai à faire.
Pour cela, il faut que je prenne confiance dans mon propre raisonnement et faire ce qu'il faut pour l'améliorer.


J'aimerais réussir cela aussi, ça serrait tellement bien.
En tout cas courage a toi :kiss:

_________________
Pas encore diagnostiqué pour le SA mais je veux commencer les démarches


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mardi 12 Août 2014 à 20:44 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mercredi 5 Juin 2013 à 21:45
Messages: 1209
Pour rester dans le même sujet, vous arrive-t-il d'être totalement emballé dans une réflexion, une idée que vous la partagez immédiatement par peur d'oublier cette idée et/ou par excès d'enthousiasme ?

Mais quelques heures après, vous regrettez et vous avez l'impression que ce que vous avez dit est totalement idiot (cf. ma participation au topic sur la dépression).

Moi ça m'arrive très souvent étant donné que j'adore me poser des questions ;).

J'ai souvent l'impression d'avoir des idées géniales et quelques temps après je les trouve vraiment stupides
Parfois je n'ai même pas le temps de les partager, ça reste des idées mortes-nées.

Dans le domaine du travail, cette incapacité à déterminer si mes idées sont bonnes ou non couplée à de grosses difficultés à les présenter de façon convaincante fais que je passe pour quelqu'un d'attentiste qui ne fait pas de propositions.

_________________
Aspie
---

Fraîcheur et fantaisie ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 31 Janvier 2018 à 1:02 
Hors ligne
Régulier
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 26 Janvier 2018 à 23:53
Messages: 38
Localisation: France
FloretteRanou a écrit:
Pour rester dans le sujet de la difficulté à assumer ses propos, je souhaitais aborder le sujet du partage d’opinions, d'idées ou de théories.

J’aime beaucoup réfléchir à des sujets qui concernent mes centres d’intérêt comme l’informatique, les sciences, la musique, des questions d’ordre philosophique, etc.
Mais j’ai remarqué que j’ai des difficultés à partager avec autrui le fruit de ces réflexions.

Presque à chaque fois, aussitôt après avoir émis une opinion ou une théorie, j’attends anxieusement une validation pour savoir si je ne suis pas totalement dans le faux :oops: .
J’ai souvent peu confiance en mes raisonnements et j’ai du mal à les assumer. Je regrette très souvent mes propos aussitôt après les avoir énoncés.

Cette tendance est aggravée par le fait que, quand je tente d’exprimer des opinions, idées ou théories avec mes collègues de travail, toute ma belle démonstration se retrouve démolie et mes arguments sont contrés un à un. On me fait comprendre que je dis n’importe quoi, que ma démonstration n’est pas rigoureuse, etc.

Alors je perds complètement confiance en moi et je ne trouve plus rien à leur répondre :oops: . Je me vois contrainte d’accepter ce que me disent les autres comme étant la vérité car je perds totalement le fil de mes idées :crazy: .

Je me demande si ce sont mes raisonnements qui sont vraiment erronés ou bien si le problème vient de la façon dont je les exprime qui n’est pas compréhensible pour mes interlocuteurs.

Une autre situation qui me dérange c’est quand j’émets une opinion ou une théorie à une personne de confiance comme par exemple ma mère et que celle-ci répète à une autre personne les propos que j’ai tenus.

Je suis capable d’assumer ces propos envers cette personne de confiance mais je ne souhaitais pas les exprimer à l’autre personne. Cela me fait ressentir une immense gêne car j’ai l’impression qu’on dévoile mon intimité sans mon autorisation :x .

Est-ce que tout cela vous parle également ?


Je ne connais pas la politique du forum sur le fait de raviver des topics vieux de plusieurs années... (c'est souvent mal vu ailleurs :innocent: ) mais j'étais en train de lire celui-ci et... je m'y retrouve totalement. Je suis même surpris de retrouver autant de similitudes (et pas uniquement dans le message que je cite). Je voulais donc le signaler si ça peut aider des personnes en questionnement. J'aurai pu écrire ces lignes (en étant plus confus certainement...), jusqu'au dernier paragraphe.

Je précise (si ma signature évolue) : je ne suis pas diagnostiqué. Et je me rends compte que j'ai été imprécis (j'ai oublié une variable) dans mes questions sur ma présentation. Il y a bien le problème de mémoire, mais il y également tous ces doutes qui ne doivent pas jouer en ma faveur (= qui me font sentir stupide par moment, ça doit se rapprocher de l'effet Dunning-Kruger qu'évoquait freeshost).

Encore aujourd'hui, quand je discutais sur mon topic, il m'a fallu des temps très longs avant que je me décide à poster : est-ce que je suis suffisamment sûr de moi ? est-ce que j'en dis assez ? est-ce que si je rentre plus dans les détails, je ne vais pas me perdre et paraître ridicule si je dis une bêtise ? Et si une fois que j'ai posté je me rends compte que je voulais en dire plus ? Ou si je me rends compte que je me suis embrouillé ? Je peux toujours éditer, mais si on me lit pendant que j'édite... et si une personne choisit ce moment pour répondre... elle n'aura pas ces nouvelles informations, et si j'édite, son message risque de ne plus avoir de sens... que faire ? :crazy: (et à ce moment précis... et s'il ne faut pas que je ravive un vieux sujet ? et si je ne suis pas assez "légitime" pour le faire ? :innocent: :mrgreen: )

Dans ces cas-là, je choisis généralement d'en dire le moins possible mais je suis comme frustré. Surtout quand on me répond et que la personne exprime ce que je pensais. Je me sens moins bête mais je me demande également pourquoi je me censure autant. Et ça me "travaille" un moment. Ce qui ne m'empêche pas d'agir exactement de la même manière la fois d'après.

Vous lire me rassure, je ne suis pas le seul à fonctionner comme ça. Après, dans mon cas, est-ce que ça vient du SA ou est-ce que c'est uniquement un problème de confiance en soi ? Je n'ai pas la réponse pour le moment.

Au boulot c'était problématique quand je devais répondre à quelqu'un, même s'il s'agissait d'un mail (moyen de communication que je préfère généralement). Heureusement que j'étais efficace sur mes autres tâches car je perdais un temps incroyable à répondre à cause de ce genre de questionnement.

_________________
Atypique (auto-proclamé) non diagnostiqué.
09/02/18 - Rendez-vous au CRA en décembre 2019
16/05/18 - Toujours en attente d'une date pour des tests depuis le 14/03/18, ça n'avance pas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 31 Janvier 2018 à 9:38 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 15 Novembre 2012 à 1:13
Messages: 18844
Localisation: Nord-44
Aru a écrit:
Je ne connais pas la politique du forum sur le fait de raviver des topics vieux de plusieurs années... (c'est souvent mal vu ailleurs :innocent: ) mais j'étais en train de lire celui-ci et... je m'y retrouve totalement.
Pas de soucis pour remonter d'anciens sujets ...

_________________
Bilan le 24/09/2014 : non-Aspie, juste trouble de la communication sociale ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 13 Avril 2018 à 12:09 
En ligne
Passionné
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 29 Mars 2018 à 7:16
Messages: 415
Localisation: PACA
Je me reconnais également beaucoup dans le message d'origine et même dans ce qui est évoqué plus tard :

- Je reviens toujours sur ce que j'ai dit une fois que c'est dit (mentalement) et je me mets à regretter : je n'aurais pas dû dire ça, était-ce bien de dire ça, c'était inapproprié, etc. J'accorde assez d'importance à ce qu'on pourrait penser de mes réactions et interventions - je pensais que c'était un trait propre à moi ou au HPI mais pas propre à l'asperger.

- Comme on ne se comprend jamais en parlant (on n'est jamais sûr de savoir ce que l'autre a voulu dire entre l'implicite, l'ironie, la volonté de cacher délibérément son propos, etc. et l'on n'est jamais non plus sûr que l'autre ait bien compris notre propos - est-ce que les mêmes idées trouvent les mêmes échos aux oreilles qu'elles atteignent ?) j'en suis venu à presque toujours traduire ce que je dis en images, en parallèles, en comparaisons, pour améliorer la compréhension mutuelle.

- Pour l'expression d'hypothèses, j'ai parfois le même problème car une discussion bilatérale suppose une instantanéité de propos et de réponse, et pour peu que je sois heurté à un argument non envisagé, je perds mes moyens, avec l'émotion, je réfléchis beaucoup moins bien, puis j'ai la pression de devoir répondre vite et tout est confus ... Du coup je ne trouve plus rien à dire, mais je peux revenir à la charge quelques jours plus tard avec du nouveau ou plusieurs pages écrites - ce qui fait partie des bizarreries qui "passent" et qu'on pardonne pour peu que l'autre partage aussi le centre d'intérêt.

_________________
Diagnostiqué SA et HPI


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 13 Avril 2018 à 12:31 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 à 16:10
Messages: 979
Localisation: Nantes (44)
Je vais abonder dans ce ressenti de me retrouver exactement dans les messages de ce fil. :)
Je suis beaucoup trop confiante avec les interlocuteurs qui me paraissent gentils, et j'ai presque toujours l'impression (sans doute justifiée) d'en dire trop, ou encore d'expliquer trop, de noyer l'autre dans des détails qu'il ne demandait pas.
J'ai TOUJOURS l'impression d'être à côté de la plaque et d'avoir détoné dans une conversation, que je me repasse ensuite en boucle, en imaginant que j'aie dit autre chose. J'ai souvent honte d'avoir été trop franche, ou trop candide.
A côté de cela, quand j'ai déjà eu une sensation de malaise avec une personne (surtout au travail), et que je n'ai plus confiance en elle ou en moi (dans ce que je peux lui dire, jusqu'où je peux aller), je n'arrive plus ensuite à dire rien de personnel. Dans ces cas-là, je masque mes pensées réelles sous une apparence de "neutralité" je cherche un sujet qui ne m'implique pas pour parler sans parler de moi, et ne plus rien révéler.
Je me sens mal à l'aise quand je ne peux pas être spontanée. Hier, j'ai dû donner le change à mes filles, alors que je me sentais mal, et mon malaise a empiré au point de devoir me coucher très tôt, à 21 h. Je n'en pouvais plus !
Sur le forum, j'essaie de participer encore à des sujets circonscrits, et n'ose plus alimenter mon fil de présentation, parce que personne ne m'y répond, et j'ai peur d'avoir l'air de me répandre et de me plaindre. Mais en même temps, j'ai quand même envie de participer aux discussions...
J'ai aussi toujours peur de dire quelque chose qui blesse une personne autiste, d'être maladroite ou exagérée dans mes propos.
J'ai une phobie d'être considérée comme toxique pour les autres, et qu'on m'évite sans m'expliquer pourquoi, que du jour au lendemain on se détourne de moi, pour d'obscures raisons dont je ne saurais rien... :innocent:

_________________
Diagnostic SA + syndrome Ehlers-Danlos demandés (juillet et août 2018).
HPI validé en 2016, ainsi que mes deux filles.


"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 13 Avril 2018 à 18:04 
Hors ligne
Forcené

Enregistré le: Lundi 16 Janvier 2017 à 20:09
Messages: 504
Localisation: Landes
bonjour tout le monde :)

Florette ........ je pense que si tes propos risquent d'êtres mal interpréter , c'est que tu n'est pas assez concis , la puissance sans maitrise n'est rien , on peut comme tout le monde je pense passé à côté , le réflexe en communication et la cela s'apprend que chacun devrait avoir (ce qui est loin d'être le cas) ,est ..... ais-je bien compris ces propos ?? (pour l'autre en face de toi) :crazy: .... je devrais lui demandé (s'il s'ne donne la peine), sinon cela restera sujet à caution et c'est comme cela que les conflits arrivent ! :innocent: , donc supposition sur supposition font leurs lit ......

Ensuite il ya les propos et les actions , si tu en reste au stade verbale toutes les options sont possible suivant le niveau et le vécu de chacun, tes pas dans la muise ! ...

Je dénote une propension cher toi un manque de confiance en toi et peut être une estime de toi aussi abimé (ce qui serais point surprenant pour bcp ici) , cela magnifie an mon sens ton symptôme lol :innocent: , angoisse stress etc etc voir phobie même à force ...... je pense qu'une TCC( thérapie cognitive comportementale ) avec un bon psychologue pourra t'aidé .... 1) à ne plus interpréter sans prendre de cacheton pour l'éventuelle paranoia naissante (si tu pense pour l'autre) , ou, 2) émettre tjrs le doute sur les intentions d'autrui ou sur ce qu'il en pense , 3) à bien apprécié avec concision tes propos , 4) dénoué les mauvaises entrave émotionnelle inadapté éventuelle en situations lol :mrgreen: ...........

Je pense t'avoir aidé un peut la ........

Il m'arrive empiriquement par inattention aussi de mal explicité parfois , c'est humain , la concision c'est le seul rempart en mon sens qui préfigure un échange harmonieux entre individus différent .

_________________
identifier Haut potentiel avec un TDAH , diagnostiquer asperger .


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com