"Arrête de faire cette tête là!"

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Chuyen
Habitué
Messages : 64
Enregistré le : mardi 10 juin 2014 à 20:13

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#16 Message par Chuyen » jeudi 12 juin 2014 à 13:34

........
Modifié en dernier par Chuyen le dimanche 31 juillet 2016 à 8:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#17 Message par laboulette » jeudi 12 juin 2014 à 14:44

Je pense que ça arrive à pas mal de gens d'avoir des sourires et rires nerveux. Et pas que aux personnes qui ont un syndrome d'asperger.
Mais, c'est vrai que ça peut être très mal pris par l'interlocuteur.

Avatar du membre
Ixy
Forcené
Messages : 4607
Enregistré le : jeudi 20 mars 2014 à 20:59
Localisation : 92

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#18 Message par Ixy » samedi 21 juin 2014 à 15:48

Même chose que certains ici, on me reproche parfois de ne jamais sourire et parfois tout le contraire, de sourire pour aucune raison apparente .
Je garde un sourire en coin et parfois je rigole quand on me demande d'expliquer quelque chose sans savoir pourquoi . Un prof m'a récemment dit de faire attention parce que c'est mal vu ... = /
Ca m'est arrivé plusieurs fois de me faire virer de cours parce que j'avais un fou rire :lol: ( je mets un smiley lol mais en vérité ça m'a aussi apporté des pleurs cette histoire là = ( )
Je n'ai pas de diagnostic /!\
Ce que tu as la force d'être, tu as aussi le droit de l'être - Max Stirner

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#19 Message par FinementCiselé » samedi 21 juin 2014 à 21:40

Je suis inexpressif (c'pas moi qui le dit, c'est sur le compte rendu !)
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
evolution650HBn°2
Forcené
Messages : 4322
Enregistré le : dimanche 1 décembre 2013 à 17:58

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#20 Message par evolution650HBn°2 » samedi 21 juin 2014 à 22:32

Un mec m'avait interpellé dans la rue "bah pourquoi tu fais cette tête là, ça va pas ??"

(déjà, de quoi je me mêle ?)
Ensuite, bah euh je sais pas, c'est ma tête..
Ma mère aussi me dit que je fais toujours la gueule, que je ne rigole pas beaucoup (pourtant j'ai l'impression du contraire, à écouter ma mère et mon frère c'est très rare mais moi je me trouve normale, parfois même, souvent, je me force, qu'est-ce que ça serait autrement.)
Non-diag.
"Just another brick in the wall."

Bran Rêve-d'Encre
Forcené
Messages : 585
Enregistré le : lundi 19 mai 2014 à 23:58

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#21 Message par Bran Rêve-d'Encre » jeudi 26 juin 2014 à 23:58

J'ai souvent entendu cela de certaines personnes moi aussi,de ma mère notamment,qui ne supporte pas que je ne puisse pas sourire de la journée,voyant cela comme un affront personnel,comme si je lui en voulait pour une raison ou pour une autre alors que souvent elle n'a rien à voir avec ce que je pense.

J'ai également eût droit à entendre cela de la part des autres avec qui je travaillais,qui me trouvaient "dans la lune" où alors "négatif"et je leur répondais que j'étais comme ça,que c'était ma nature,que je n'aimais pas sourire sans raison,et d'ailleurs le sourire de certaines personnes me met soit en colère,soit mal à l'aise(j'ai l'impression que la personne se moque de moi).

Cela me dérange un peu d'entendre cela car j'ai une expression neutre à sérieuse/négative,j'essaie soit de rester sérieux,donc fiable et stable,soit de ne pas trop attirer l'attention. C'est mon style en quelques sortes.
Jean-Philippe,26 ans,aspie soupçonné,voyage entre ce monde et d'autres...

Mon fil de présentation

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#22 Message par Ellendë » dimanche 1 septembre 2019 à 8:20

Bonjour,

Vous oubliez aussi l'expression :"a quoi tu penses?" quand on a le regard vide et que l'on est "déconnecté", donc pour le coup je ne pense vraiment à rien et en toute franchise je rétorque : "ah rien du tout" ce à quoi on me répond "mais si, tu penses forcément à quelque chose, c'est pas possible de ne penser à rien!" ( ah bon?! :crazy: :innocent: )

Il parait que j'ai souvent aussi un visage neutre/sérieux et qu'on m'est déjà fait la remarque de sourire plus souvent.
Parfois quand mon côté immature fait surface, il est rare que je me face "chopper" car tout le monde pense que je suis bien trop sérieuse pour ce genre de "gaminerie", que je ne suis pas comme ça. :P

Cependant, dès que quelqu'un me parle, me regarde ou que je dois aller vers les autres j'ai toujours un sourire aux lèvres peu importe la situation. Je rigole si je me fais mal, si je rigole si je suis maladroite, je souris si l'autre pleure en essayant de rassurer par des mots, de minimiser, Je rigole parfois toute seule et quand on me demande pourquoi je rigole, j'hésite à expliquer pourquoi puis finalement je me lance dans des explications et parfois on rigole avec moi d'autres fois non. Ca m'arrive aussi de rire en repensant à des rêves super drôles que j'avais fait la nuit :lol:
Pré-diagnostiqué sans TSA ni HPI,QI hétérogène, besoin de trouver où est ma place, - TCC en cours - Profil INFJ-T au MBTI

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1239
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#23 Message par Autiste ou surdoué ? » dimanche 1 septembre 2019 à 10:04

J'ai souvent entendu ma mère me dire d'arrêter de faire "une tête d'enfant martyr". Je pense que c'était lié au regard que je n'ai jamais su utiliser. J'avais, selon elle "un regard de biche". Cela m'a valu bien des déboires, notamment à l'adolescence, avec des pédophiles et des homosexuels. Devant cette incompréhension que j'ai des échanges de regard, j'ai arrêté de regarder les gens dans les yeux. Ma femme me dit que ce n'est pas poli, que c'est bizarre, mais je n'ose pas, cela me semble comme une décharge électrique. Je ne suis à l'aise que dans les regards des bébés : il n' y a qu'échanges sincères et bienveillants avec eux, pas de codes ou de non dits. (J'en ai d'ailleurs fait mon métier, des tout petits).
Pour revenir au sujet, il est arrivé que des voisins me demandent "pourquoi tu fais cette tête là ? tu as l'air tout triste". En fait j'avais pris une tête "de circonstance" car un autre voisin proche était mort. Et bien ce n'était pas normal d'avoir l'air triste... Moi qui pensait bien faire !
Avoir l'air triste, on me le dit de plus en plus souvent. Ou sourire pour rien, avoir l'air absent...
Tout ça ce sont des choses communes à beaucoup de gens, autistes ou pas.
D'ailleurs ma femme me dit souvent que quand je ne m'intéresse pas à une conversation, cela se lisent sur mon visage. Quand il y a des gens à la maison, elle est parfois très gênée justement parce que l'ennuie ou l'agacement se lit sur mon visage : je suis incapable d'avoir l'air intéressé si des gens m'ennuient ou rester neutre s'ils disent des bêtises.
Diagnostiqué par le CRA en 2020 non autiste mais de gros problèmes dans le ressenti des émotions (alexithymie) et dans la communication sociale.

HQI aussi, ce qui peut aller de pair.

Dumbo
Fidèle
Messages : 127
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#24 Message par Dumbo » dimanche 1 septembre 2019 à 10:22

Pour moi, c'est toujours "tu ne souris pas, tu fais la geule ou quoi?" ou alors "arrête de faire ton enfant triste" :roll: J'ai du mal à exprimer ma joie mais je n'arrive pas non plus à la contenir quand elle s'exprime.
Quand je suis à l'extérieur de chez moi, on me demande souvent si ça va car j'ai l'air malade et j'ai le teint pâle. Cela doit être dû au fait que je suis extrêmement stressée en dehors de la maison ou dans les situations que je ne maîtrise pas :innocent:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Avatar du membre
Nicolas83
Fidèle
Messages : 191
Enregistré le : vendredi 16 août 2019 à 22:01

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#25 Message par Nicolas83 » dimanche 1 septembre 2019 à 10:24

Je ris également souvent de manière décalée. Ma femme me dit qu'au cinéma, je ris lorsque c'est triste et que je pleure lorsque c'est gai (même si cela me paraît exagéré). Lorsque je me sens bien dans un groupe de personnes, il m'arrive d'avoir des fous rires pour une raison que moi seul comprends. Du coup, parfois, les personnes avec qui je me sens bien pensent que je me moque d'elles et je suis obligé de leur expliquer que non, c'est juste nerveux.
Il m'arrive aussi parfois d'être pris d'un fou rire peu après un orgasme. Ma femme trouve ça tordu mais, pour moi c'est le même mécanisme : je contrôle plus rien, je relâche tout, je suis bien.
Père de 3 enfants, dont l'aîné a possiblement un léger TSA de haut niveau. Me posant parfois des questions sur moi également.

Avatar du membre
Uciel
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : jeudi 11 juillet 2019 à 19:00
Localisation : Sud-Est

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#26 Message par Uciel » vendredi 20 septembre 2019 à 13:30

Mon père aimait bien me dire d"arrêter de faire la gueule" à table, alors que j'étais juste... normal.
Après j'ai lu des articles sur les injonctions faites aux femmes d'être belles, souriantes... = disponibles et j'ai arrêté de me forcer à sourire.
Je ne suis pas un objet et j'ai autre chose à fou*** que de paraître. :mryellow:
Non diagnostiqué, en plein questionnement :?:
En attente d'un rdv au CRA (juin 2022, gardons espoir)

margotton91
Habitué
Messages : 70
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: "Arrête de faire cette tête là!"

#27 Message par margotton91 » vendredi 20 septembre 2019 à 15:02

Pendant une dizaine d'années, j'ai été stigmatisée, à la limite de la persécution, dans mon environnement professionnel à cause du fait que je suis peu souriante. J'ai fréquenté cette entreprise en tant qu'intérimaire, j'ai essayé, vainement de m'y faire embaucher, certaines personnes m'ont aidé mais cela n'a pas fonctionné, en grande partie à cause de mon atypisme. A l'époque, j'ignorais tout du TSA...

Il m'est déjà arrivée, quelque fois, d'être interpelée dans la rue alors que j'étais piétonne, par des automobilistes qui me disaient : "souriez, la vie n'est pas si triste..."

Même mon psychologue, qui le premier a nommé mon trouble, s'évertue à essayer de me faire sourire... Pour vous dire... Quand il y parvient, il est très content et me fait remarqué que j'ai souri...

Par contre, dans mon environnement familial, je n'ai jamais eu à subir ce genre de remarque..., ni durant ma scolarité.
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

pimpoline
Forcené
Messages : 675
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Expressions du visage, expression faciales

#28 Message par pimpoline » dimanche 29 septembre 2019 à 16:19

Modération (Lilas) : Fusion de sujets (2 messages)

Je n'ai pas trouvé de topic dédié à ce sujet, j'espère que je ne fais pas doublon.

On m'a souvent dit "pourquoi tu as l'air triste?" alors que tout allait bien.
On m'a déjà demandé si je faisais la tronche alors que non.
Faire des photos d'identité, parler devant une caméra, ça a toujours été une galère.
Je suppose que vous aussi.

J'ai compris enfin que ça faisait sûrement partie de mon autisme.
Je dis sûrement parce que j'ai beaucoup de mal à accepter ça : le fait que j'aie un visage figé par moments, j'espère pas tout le temps quand même. J'imagine avec horreur que si j'avais été collégienne, les autres m'auraient comparée à Greta pour se moquer de moi (je dévie du sujet mais n'empêche que les insultes proférées contre elles concernent malheureusement aussi son apparence physique).
Depuis que je sais ça, je me dis que je dois repousser les autres, j'ai encore plus peur d'apparaître sur des photos ou de m'exprimer devant les autres. Or dans mon travail, je suis souvent devant un auditoire et d'imaginer que je leur fais un effet négatif, ça m'ôte beaucoup de confiance dans mes compétences sur tous les plans.

Personnellement je n'en ai pas conscience, et je m'en fiche, et ça ne me gênerait pas de voir ça chez les autres, seulement je comprends que ça n'est pas réciproque. Je me suis déjà observée sur des photos ou des films, c'est sûr que j'ai l'air moins naturelle que les autres mais j'avais toujours attribué ça à la gêne d'être observée.

J'aimerais savoir si :
- vous avez conscience que vous faites parfois une tête "bizarre" ou que votre visage se fige
- vous faites quelque chose de particulier pour remédier à ça
- ça vous gêne de savoir que vous avez l'air figé ou bien vous vous en fichez
Modifié en dernier par pimpoline le dimanche 29 septembre 2019 à 16:54, modifié 1 fois.
En attente de la restitution du CRA.

It’s about dreams and poetry.
Thinking that dreams should only embody poetry.
Thinking too much and forgetting how much poetry is life, life is poetry.
No cheesy reverie, no tedious minds.
But be.

Veilleur
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Re: Expressions du visage, expression faciales

#29 Message par Veilleur » dimanche 29 septembre 2019 à 16:30

Intéressant, parfois on me demande aussi si je vais bien, avec une tête atterrée. Comme si j'avais l'air triste, anxieux, ou agité. Je pense aussi être peu expressif sur le regard. Un peu indéchiffrable, ou alors on m'attribue des états qui ne sont pas trop les miens. On pense parfois que j'exagère ou dramatise, alors que je dis des choses qui me semblent anodines, juste pour dire ou préciser quelque chose.

L'autre jour, une collègue en me voyant s'est amusée. "Bah alors, tu souris aujourd'hui ?"
Je me suis contenté de blaguer : "Bah c'est tellement rare...?" et puis petit rire.

Modération (Lilas) : Fin de fusion
HP (diagnostiqué en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

margotton91
Habitué
Messages : 70
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: Expressions du visage, expression faciales

#30 Message par margotton91 » dimanche 29 septembre 2019 à 18:20

Comme je l'ai écrit précédemment, avant d'être stigmatisée à cause de cela, personne ne m'avait fait de remarques à ce propos, donc je n'en avais pas conscience...

S'entendre "reprocher" la même chose régulièrement, parfois à longueur de journée et de façon malveillante, à la longue c'est pénible d'autant plus si l'on est stigmatisé à cause de cela. Au bout d'un moment, cela devient même douloureux.

La dernière fois que cela m'a été dit, c'était par le psychologue, avant qu'il m'ait annoncé la nature de mon trouble donc, avant même qu'il n'ait abouti à ses conclusions me concernant, vu que c'était pendant la deuxième consultation... Désormais, il peut lui arriver de m'en parler mais j'ai compris que c'est une caractéristique de mon TSA. Néanmoins, il s'évertue à essayer de me faire sourire, avec beaucoup de bienveillance.

Pour ma part, je m'en fiche un peu, vu que je n'y peux pas grand chose et que je sais maintenant à quoi cela est dû.

Quant aux attaques dont Greta Thunberg est la cible, à ce propos, cela me révolte car ce n'est pas le signe d'une grande ouverture d'esprit mais le révélateur, une fois de plus, que tout ce qui est différent dérange voire effraie... Je suis bien placée pour le savoir...
pimpoline a écrit :
dimanche 29 septembre 2019 à 16:19
Modération (Lilas) : Fusion de sujets (2 messages)

Je n'ai pas trouvé de topic dédié à ce sujet, j'espère que je ne fais pas doublon.

On m'a souvent dit "pourquoi tu as l'air triste?" alors que tout allait bien.
On m'a déjà demandé si je faisais la tronche alors que non.
Faire des photos d'identité, parler devant une caméra, ça a toujours été une galère.
Je suppose que vous aussi.

J'ai compris enfin que ça faisait sûrement partie de mon autisme.
Je dis sûrement parce que j'ai beaucoup de mal à accepter ça : le fait que j'aie un visage figé par moments, j'espère pas tout le temps quand même. J'imagine avec horreur que si j'avais été collégienne, les autres m'auraient comparée à Greta pour se moquer de moi (je dévie du sujet mais n'empêche que les insultes proférées contre elles concernent malheureusement aussi son apparence physique).
Depuis que je sais ça, je me dis que je dois repousser les autres, j'ai encore plus peur d'apparaître sur des photos ou de m'exprimer devant les autres. Or dans mon travail, je suis souvent devant un auditoire et d'imaginer que je leur fais un effet négatif, ça m'ôte beaucoup de confiance dans mes compétences sur tous les plans.

Personnellement je n'en ai pas conscience, et je m'en fiche, et ça ne me gênerait pas de voir ça chez les autres, seulement je comprends que ça n'est pas réciproque. Je me suis déjà observée sur des photos ou des films, c'est sûr que j'ai l'air moins naturelle que les autres mais j'avais toujours attribué ça à la gêne d'être observée.

J'aimerais savoir si :
- vous avez conscience que vous faites parfois une tête "bizarre" ou que votre visage se fige
- vous faites quelque chose de particulier pour remédier à ça
- ça vous gêne de savoir que vous avez l'air figé ou bien vous vous en fichez
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

Répondre