Aspis et MBTI

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.

Quelle catégorie du MBTI avez-vous?

Gardien
13
13%
Artisan
2
2%
Idéaliste
34
34%
Rationnel
50
51%
 
Nombre total de votes : 99

Message
Auteur
Mafalda
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : samedi 22 juillet 2017 à 14:38

Re: Aspis et MBTI

#121 Message par Mafalda » jeudi 10 août 2017 à 13:36

Sosein a écrit :Le type INFJ pour un Aspie est peu probable, quand même... Puisque la fonction auxiliaire - la plus importante après la fonction dominante - est le sentiment extraverti, qui est décrite comme ceci :
Le Sentiment Extraverti Fe cherche l'harmonie avec et entre les personnes du monde extérieur. Les valeurs relationnelles et culturelles sont importantes. Il communique ; tient compte des autres ; organise les groupes pour satisfaire leurs besoins et respecter leurs valeurs et sentiments ; maintient l'organisation ou les valeurs de groupe ; essaye de satisfaire les autres ; définit si quelque chose est approprié ou acceptable pour les autres ;
Le sentiment extraverti, c'est l'empathie extrême... Je peux imaginer des Aspies ayant une fonction sentiment développée, mais je vois plus le sentiment introverti alors...
Le Sentiment Introverti Fi cherche l'harmonie de ses actions et pensées avec ses valeurs personnelles. Il peut avoir du mal à expliquer ses valeurs. Il évalue ; considère l'importance et la valeur ; évalue quelque chose à partir des vérités sur lesquelles il est fondé ; clarifier les valeurs pour obtenir l'adhésion ; décide si quelque chose a du sens et s’il mérite d’être défendu ;
De même, regardons les descriptions des fonctions pensée introvertie et sensation introvertie, qui ressemblent davantage au syndrome Asperger que les autres :
La Sensation Introvertie Si est captivée par les vibrations que le monde extérieur déclenche en elle. Elle compare les faits à ses expériences antérieures. Elle se fie au passé. Elle conserve des données sensorielles pour une utilisation ultérieure ; reconsidère les expériences passées ; recherche des renseignements détaillés et étudie leurs liens avec ce qui est connu ; se souvient des impressions conservées ; accumule des données ; « ce qui est » évoque « ce qui était » ;
La Pensée Introvertie Ti crée des mondes intérieurs d'idées. Elle cherche la logique et la cohérence des idées. Elle se fie à son cadre intérieur, qui peut être difficile à expliquer aux autres. Elle analyse ; classe par catégories ; évalue selon les principes et vérifie si quelque chose correspond au cadre ou au modèle ; trouve les principes sur lesquels quelque chose repose ; contrôle les incohérences ; clarifie les définitions pour recevoir plus de précision.
Et voici la descrption de l'intuition introvertie, qui me laisse un peu perplexe :
L'Intuition Introvertie Ni découvre constamment de nouvelles possibilités dans son monde intérieur. Elle se fie aux flashs de son inconscient, qui sont difficiles à expliquer aux autres. Elle prévoit les implications et probablement les effets sans données externes ; conçoit de nouvelles façons de voir les choses ; entrevoit les transformations ; obtient une image de sens profond ou de symboles extensifs ; réalise « ce qui sera » ;
Source : http://www.16-types.fr/modele/modele-MB ... tions.html
C'est intéressant merci. En tout cas, en analysant les choses de cette manière, je dirais qu'effectivement que j'ai un côté caméléon, j'arrive facilement à me conformer aux sentiments des autres, à oublier ma propre personne, voire même à être "envahie" par l'autre parfois. Je déteste le conflit. Je le fais de manière instinctive sans conscientisé, je sens les sentiments de l'autres mais je n'arrive pas à mettre de mots dessus. Par contre pour des choses plus rationnelles et logiques, j'ai énormément de mal à comprendre l'autre.
Non diagnostiquée SA, en questionnement.
HPI

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#122 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 13:44

En voyant les résultats ici on pourrait croire que ce qui définit l'autisme c'est la combinaison I N T
- introverti (I)
- intuitif (N)
- pensif (T) et rationnel
Or je rejoins Sosein sur cette remarque :
Et voici la description de l'intuition introvertie, qui me laisse un peu perplexe :
On s'attendrait plutôt à avoir des individus observateurs (S) réalistes avec un grand sens pratique pour ceux qui ont un TSA.
Mafalda a écrit :C'est intéressant merci. En tout cas, en analysant les choses de cette manière, je dirais qu'effectivement que j'ai un côté caméléon, j'arrive facilement à me conformer aux sentiments des autres, à oublier ma propre personne, voire même à être "envahie" par l'autre parfois. Je déteste le conflit. Je le fais de manière instinctive sans conscientisé, je sens les sentiments de l'autres mais je n'arrive pas à mettre de mots dessus. Par contre pour des choses plus rationnelles et logiques, j'ai énormément de mal à comprendre l'autre.
Je vois très bien de quoi tu parles. :)
Par contre je n'ai pas l'impression d'avoir de problème avec la rationalité ou la logique des autres. Tu peux développer ta pensée ?
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Mafalda
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : samedi 22 juillet 2017 à 14:38

Re: Aspis et MBTI

#123 Message par Mafalda » jeudi 10 août 2017 à 14:38

MrsJack a écrit :En voyant les résultats ici on pourrait croire que ce qui définit l'autisme c'est la combinaison I N T
- introverti (I)
- intuitif (N)
- pensif (T) et rationnel
Or je rejoins Sosein sur cette remarque :
Et voici la description de l'intuition introvertie, qui me laisse un peu perplexe :
On s'attendrait plutôt à avoir des individus observateurs (S) réalistes avec un grand sens pratique pour ceux qui ont un TSA.
Mafalda a écrit :C'est intéressant merci. En tout cas, en analysant les choses de cette manière, je dirais qu'effectivement que j'ai un côté caméléon, j'arrive facilement à me conformer aux sentiments des autres, à oublier ma propre personne, voire même à être "envahie" par l'autre parfois. Je déteste le conflit. Je le fais de manière instinctive sans conscientisé, je sens les sentiments de l'autres mais je n'arrive pas à mettre de mots dessus. Par contre pour des choses plus rationnelles et logiques, j'ai énormément de mal à comprendre l'autre.
Je vois très bien de quoi tu parles. :)
Par contre je n'ai pas l'impression d'avoir de problème avec la rationalité ou la logique des autres. Tu peux développer ta pensée ?

Eh bien si on attend de moi des choses basées sur des implicites logiques ou rationnelles là ma boussole est complètement déréglée. Je ne sais pas ce qu'il faut faire ni comment. Là en général les gens n'ont pas de mal, ils savent instinctivement ce qu'il faut faire. Moi non. Moi il faut me dire les choses clairement avec des mots simples. Seulement les gens ne pensent pas nécessaire de le faire et c'est parfois dur d'avoir les infos (on passe pour un pinailleur, ou quelqu'un qui a besoin qu'on lui explique des choses évidentes).

Mais par contre à côté de ça je suis capable de ressentir physiquement (donc sans passer par l'intellectualisation) des atmosphères, des sensations, sentiments que les autres ont et je sais - j'ai mis des années et des années de psychothérapie à m'en rendre compte - qu'inconsciemment je m'y conforme, je m'y adapte (en fait c'est presque instinctif).
Non diagnostiquée SA, en questionnement.
HPI

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#124 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 15:18

D'accord.
Eh bien si on attend de moi des choses basées sur des implicites logiques ou rationnelles là ma boussole est complètement déréglée. Je ne sais pas ce qu'il faut faire ni comment. Là en général les gens n'ont pas de mal, ils savent instinctivement ce qu'il faut faire. Moi non. Moi il faut me dire les choses clairement avec des mots simples. Seulement les gens ne pensent pas nécessaire de le faire et c'est parfois dur d'avoir les infos (on passe pour un pinailleur, ou quelqu'un qui a besoin qu'on lui explique des choses évidentes).
Dans mon cas ça dépend pour quoi.
Certaines choses ma paraissent très logiques mais parfois, c'est vrai, il faut me dire les choses comme à un enfant, me donner des consignes claires et détaillées sinon je me perds.
Après, j'ai l'impression que c'est parce que mon imagination part dans tous les sens, je vois différentes manières de faire et je me paralyse car je ne sais pas quelle est la bonne (la plus simple et la plus efficace). Avec un guide/mode d'emploi, je peux suivre la méthode stricte et j'arrive à voir la logique mais je ne l'aurais peut être pas perçue sans les instructions.
Mais par contre à côté de ça je suis capable de ressentir physiquement (donc sans passer par l'intellectualisation) des atmosphères, des sensations, sentiments que les autres ont et je sais - j'ai mis des années et des années de psychothérapie à m'en rendre compte - qu'inconsciemment je m'y conforme, je m'y adapte (en fait c'est presque instinctif).
Je vois de quoi tu parles je crois.
Je m'en suis rendue compte aussi avec les années (sans psychothérapie), que je m'adaptais énormément et sans avoir besoin de consigne, aux gens qui m'entouraient, aux ambiances, aux environnements... Jusqu'à parfois me perdre moi même. C'est d'ailleurs en m'interrogeant sur ce qui me faisait me sentir bien et "qui je suis ? qu'est ce que j'attends ?" que je me suis rendue compte de cette capacité à ressentir les émotions des autres et à me calquer dessus sans prendre en compte mes propres attentes.

On retrouve ça dans la description des INFJ.
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Aspis et MBTI

#125 Message par Larsen » jeudi 10 août 2017 à 20:30

Et l'ennéagramme ? :P
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22778
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Aspis et MBTI

#126 Message par Tugdual » jeudi 10 août 2017 à 20:51

Spoiler :  : 
Puisque c'est l'été, donc l'époque des tests de plage (!)
vous pouvez aussi vous amuser avec ce genre de test ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#127 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 21:23

Sosein a écrit :Et l'ennéagramme ? :P
Je voulais en faire un en ligne pour rigoler mais ça fait deux fois que mon internet buggue à la page 5/14. Ça prend beaucoup de temps pour une connerie.
:crazy:
Mais j'ai trouvé mieux sur Psychologies.com il y a "Votre personnalité en une question." :lol:
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Aspis et MBTI

#128 Message par Larsen » jeudi 10 août 2017 à 21:33

Je préfère l'ennéagramme au MBTI... Pas mal d'Aspies doivent être du type 5, je pense.
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Aspis et MBTI

#129 Message par Larsen » jeudi 10 août 2017 à 21:42

Tugdual a écrit :
Spoiler :  : 
Puisque c'est l'été, donc l'époque des tests de plage (!)
vous pouvez aussi vous amuser avec ce genre de test ...
Je l'ai fait, et je reste assez sceptique : le test me dit que je ne suis pas un leader - j'obtiens des scores très faibles pour toutes les dimensions liées au leadership, et c'est pertinent - mais en même temps, il me dit que mon type MBTI le plus probable est ENTJ ou ENFJ... Or les types ENTJ-ENFJ sont vraiment ceux des leader-nés. (Et je suis introverti).
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#130 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 21:46

Sosein => J'ai enfin réussi à le faire ! Et ça me donne un truc absolument aberrant.
:lol:
Mais c'est cohérent avec la question de Psychologies.com puisque j'hésitais entre trois réponses dont celles des types 2 et 6. J'hésitais aussi avec la 4 mais bizarrement je suis assez éloignée de ce type là.
Mais je trouve que c'est encore plus du caca que le MBTI. M'enfin c'est mon côté ronchon. :roll:

Pour ce qui est d'être introverti/extraverti c'est aussi une question de point de vue, de degré et au delà de notre nature profonde, la façon dont on a été élevé et nos choix de vie nous conduisent à changer en partie cet aspect là. Je suis bien moins introvertie qu'autrefois par exemple.
ennéagramme.jpg
Modifié en dernier par MrsJack le jeudi 10 août 2017 à 21:50, modifié 1 fois.
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22778
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Aspis et MBTI

#131 Message par Tugdual » jeudi 10 août 2017 à 21:49

Spoiler :  : 
Sosein a écrit :Je l'ai fait, et je reste assez sceptique : [...]
Je n'ai rien promis côté "sérieux" ...

:mryellow:
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#132 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 21:53

J'aime ce suspens généré par les balises spoil. :lol:
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Aspis et MBTI

#133 Message par Larsen » jeudi 10 août 2017 à 22:24

Tugdual a écrit :
Spoiler :  : 
Sosein a écrit :Je l'ai fait, et je reste assez sceptique : [...]
Je n'ai rien promis côté "sérieux" ...

:mryellow:
Spoiler :  : 
C'est vrai :mrgreen:
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: Aspis et MBTI

#134 Message par Larsen » jeudi 10 août 2017 à 22:24

MrsJack a écrit :Sosein => J'ai enfin réussi à le faire ! Et ça me donne un truc absolument aberrant.
:lol:
Mais c'est cohérent avec la question de Psychologies.com puisque j'hésitais entre trois réponses dont celles des types 2 et 6. J'hésitais aussi avec la 4 mais bizarrement je suis assez éloignée de ce type là.
Mais je trouve que c'est encore plus du caca que le MBTI. M'enfin c'est mon côté ronchon. :roll:

Pour ce qui est d'être introverti/extraverti c'est aussi une question de point de vue, de degré et au delà de notre nature profonde, la façon dont on a été élevé et nos choix de vie nous conduisent à changer en partie cet aspect là. Je suis bien moins introvertie qu'autrefois par exemple.
ennéagramme.jpg
6w5 est un type très "Aspie", je pense. De même que 5w6 (le mien, obtenu après un long test avec une personne formée à l'Université Catholique de Louvain).
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Aspis et MBTI

#135 Message par MrsJack » jeudi 10 août 2017 à 22:33

Si je dois choisir une seule catégorie "sérieusement", je pense être un type 6 même si je me reconnais dangereusement dans le type 2...
D'après le blabla du site ésotérique où se trouvait le test :
Spoiler :  : 
Parce que les Six ont souvent du mal à apprécier l'étendue de leur propre peur, ils s'identifient souvent à un autre type. Il est courant, par exemple, pour les femmes Six, de se penser Deux, surtout si elles s'identifient à un aidant, mais les Six ont une attitude beaucoup plus ambivalente vis-à-vis des relations humaines que les Deux, qui savent généralement exactement ce qu'ils veulent. Les Six, s'ils ignorent leur anxiété, peuvent s'identifier en tant que Neufs. Mais les Neufs ont la capacité de se détendre et de faire confiance aux autres, ce que n'ont pas les Six. Les Six peuvent s'identifier aux Quatres, surtout s'ils ont des inclinaisons artistiques, mais ils n'ont pas la faculté d'auto-absorption comme les Quatres. Ils peuvent s'identifier comme Cinqs, surtout s'ils sont intellectuels, mais les Six sont en groupe, contrairement aux Cinqs, et ils ont tendance à avoir une intelligence pratique. Enfin, les Six contre-phobiques peuvent s'identifier aux Huits, mais ils n'ont pas leur auto-certitude.
Donc en gros, c'est "normal" pour un 6 d'avoir des points communs avec les 2, 5 et 9.

Par contre en lisant la description de la catégorie 2 je me suis prise une sacrée claque. J'ai déjà tendance à me remettre tout le temps en question, ils ne sont pas tendres dans leurs explications.
Spoiler :  : 
Les Deux développent souvent des exigences vis à vis des personnes qui leurs sont proches. Du fait qu'ils se sont donnés à fond pour les autres, ils estiment qu'on leur doit de la reconnaissance. Ils peuvent devenir envahissants et souvent exigeants si leurs besoins émotionnels sont insatisfaits. Ils peuvent être autoritaire et manipulateur, se sentant tout à fait justifiés dans ces conditions, parce qu'ils ont gagné des droits et que leurs intentions sont bonnes. Le côté plus sombre de la fixation de type Deux apparaît lorsque les Deux commencent à sentir qu'ils ne pourront jamais recevoir l'amour qu'ils méritent pour l'ensemble de leurs efforts. Dans de telles circonstances, ils peuvent devenir hystériques, irrationnels, voire abusifs.
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Répondre