Les metiers pour aspies

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jacquie
Passionné
Messages : 447
Enregistré le : mardi 12 avril 2011 à 17:10
Localisation : Dordogne

Re: Les metiers pour aspies

#16 Message par Jacquie » samedi 12 juillet 2014 à 11:56

Idée a écrit :"Aucune carrière n'est fermée aux personnes Asperger. J'ai rencontré plusieurs milliers d'adultes avec le Syndrome d'Asperger qui avaient une gamme très large de métiers, depuis le facteur postal à mi-temps jusqu'au propriétaire et directeur d'une multinationale à succès. Sur la liste des métiers figurent l'enseignement, la politique, l'aviation, l'ingénierie et la psychologie, ainsi que des professions telles qu'électricien, mécanicien, garde forestier. [...]"
Le syndrome d'Asperger, guide complet, T. Attwood


:evil: à condition de ne pas vivre en France


actuellement mon fils galère ++++++++
il ne trouve sa place nulle part, meme en ESAT ça se passe très moyennement
(bruit, travail d'équipe, chaleur)


ET SURTOUT DES STRUCTURES QUI NE CONNAISSENT RIEN A L'AUTISME
ENCORE MOINS AU SYNDROME D'ASPERGER
ET QUI NE CHERCHENT PAS A ESSAYER DE COMPRENDRE

c'était mon coup de gueule du jour, désolée :roll:



alors quand je lis "carrière" excusez moi !

meme un simple emploi en ESAT est très compliqué,
meme les structures "censées" comprendre les personnes handicapées
ne font pas le moindre effort, ne s'interroge pas sur les particularités
des personnes accueillies et après, forcément, on vous dit "ah mais ça ne
marche pas avec votre jeune"
Jacqueline (52 ans - NT) mère d'un jeune aspie de 27 ans, diagnostiqué à 24 ans (CRA Bordeaux)

Avatar du membre
FloretteRanou
Forcené
Messages : 1219
Enregistré le : mercredi 5 juin 2013 à 21:45

Re: Les metiers pour aspies

#17 Message par FloretteRanou » samedi 12 juillet 2014 à 13:16

Il faut vraiment faire un travail d'information en France pour que les entreprises connaissent mieux le SA et l'autisme au sens large afin qu'elles rendent compte de ce que les aspies / autistes peuvent apporter en tant qu'employés.

Ainsi en améliorant les connaissances au sujet de la façon dont les aspies / autistes réfléchissent et travaillent naturellement, les entreprises pourraient adapter le travail afin d'optimiser leur productivité.

C'est pour ça que je trouve que le travail de l'équipe de Laurent Mottron est intéressant car ils tentent de montrer les forces du fonctionnement autistique.

C'est en mettant en valeur ces forces que l'on pourra faire des Aspies / autistes des profils plus désirables sur le marché du travail.

Ceci dit je pense que ce sera plus difficile en France que dans d'autres pays à cause de la mentalité conformiste / cynique / pessimiste qui y reigne.

Le point positif de la France c'est que le "social" est plus développé et on laisse moins de gens dans la misère. Mais la mentalité des Français en revanche ne me plait pas beaucoup.

Je tenterais bien d'aller vivre quelques temps dans un pays avec une mentalité plus ouverte d'esprit / positive / optimiste.
Aspie
---

Fraîcheur et fantaisie ;)

Avatar du membre
Jacquie
Passionné
Messages : 447
Enregistré le : mardi 12 avril 2011 à 17:10
Localisation : Dordogne

Re: Les metiers pour aspies

#18 Message par Jacquie » samedi 12 juillet 2014 à 13:58

tout à fait de ton avis

ok on est aidé socialement c'est vrai
mais la france préfère payer les handicapés, les assister financièrement
pour qu'il restent chez eux et emmerdent pas le monde

c'est comme ça que je le vois et je suis bien placée
mon fils aspie
et mon mari Non-voyant qui a galéré ++++ pour travailler
et pourtant c'est pas la meme génération

les entreprises préfèrent payer la taxe pour ne pas avoir à
embaucher des personnes handicapées

et les ESAT et entreprises adaptées ne jouent pas le jeu
Jacqueline (52 ans - NT) mère d'un jeune aspie de 27 ans, diagnostiqué à 24 ans (CRA Bordeaux)

Avatar du membre
Niejcas
Forcené
Messages : 618
Enregistré le : mardi 8 avril 2014 à 18:14
Localisation : Paris 12

Re: Les metiers pour aspies

#19 Message par Niejcas » samedi 12 juillet 2014 à 15:50

FloretteRanou a écrit :Je tenterais bien d'aller vivre quelques temps dans un pays avec une mentalité plus ouverte d'esprit / positive / optimiste.
On veut des noms !
« How small a thought it takes to fill a whole life »

Entretien pré-diagnostic le 15 Mai 2014.
Diagnostic les 8 et 9 Octobre 2014.
Bilan le 4 décembre 2014.
TSA / HQI confirmé.

Avatar du membre
dpld
Forcené
Messages : 802
Enregistré le : jeudi 31 juillet 2014 à 15:30

Re: Les metiers pour aspies

#20 Message par dpld » jeudi 31 juillet 2014 à 15:47

:D :D
normal a écrit :ingenieur de tout bord
flic
gendarme
menuisier
boulanger
rappeur
balayeur
philosophe
prof
instit
chirurgien
curé
carmelite
chomeur
soufleur de l'opera
soufleur de verre
chomeur de longue durée
navigateur
pilote d'avion
conducteur de bus
chef scout
Juste partir

Lilette
Forcené
Messages : 10282
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Les metiers pour aspies

#21 Message par Lilette » jeudi 31 juillet 2014 à 17:34

Informaticien ça dépend des gens, j'ai installé ma nouvelle freebox tout à l'heure, pas réussi, j'ai dû appeler à l'aide.
Chaque fois je ne comprends rien, ça m'énerve, je finis par avoir envie de tout casser et de pleurer ...

Je ne sais pas quels métiers, je sais juste qu'agent d'accueil dans un club de squash c'est pas tous les jours facile.
Après j'ai fait de l'accueil dans un foyer de jeunes travailleurs, avec moins de passage, ça se passait mieux.
TSA.

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

Re: Les metiers pour aspies

#22 Message par Cjay » samedi 28 avril 2018 à 11:03

Bonjour à tous,

Cela dépend, je travaille en open space et je m'en sors plutôt bien.
Je passe pas mal de coups de fils et j'arrive à être à l'aise au téléphone (j'ai mes propres protocoles pour mener à bien ces conversations).
Bon, je travaille en tant que recruteur de professeurs de musique, la musique étant mon intérêt très restreint donc je m'épanouis pas mal.
Par contre dès qu'un collègue est en conversation à côté, cela me déconcentre.
J'ai depuis des années, travaillé sur mes postures, mes interaction, la "bienséance" et j'arrive à converser avec mes collègues (cela dépend des sujets des conversations). S'il s'agit de parler musique, je peux donner un million de détails durant des heures au point de passer pour quelqu'un qui étale son savoir (je ne comprends pas pourquoi les gens considèrent ça, je suis juste heureux de pouvoir informer sur des choses qui me semblent très importantes).
Tout ça pour dire qu'avec un effort d'adaptation au milieu des NT, on y arrive, non sans fatigue constante, mais il faut être méthodique dans le choix de ses congés hahaha :)
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

IR

#23 Message par Cjay » samedi 28 avril 2018 à 11:07

Après je travaille dans une entreprise dans laquelle les règles et les tâches sont expliquées clairement donc impossible de ne pas les comprendre.
De plus, moi qui ait besoin d'être rassuré constamment car je n'arrive pas à déceler si l'on est content de mon travail ou non, j'arrive à obtenir cette bienveillance.
Il est surtout très important de ne pas cacher qu'on a besoin d'être rassuré et qu'il faut que les règles soient expliquées CLAIREMENT.
J'ai déjà eu des expériences pro chaotiques parce qu'il fallait deviner les règles selon le "bon sens" donc je faisais tout le temps des bourdes, ce sont surtout ces situations qui sont à éviter!
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Les metiers pour aspies

#24 Message par Mélimélo5 » samedi 23 juin 2018 à 8:47

Est ce que vous diriez que les métiers liés au commerce sont à déconseiller?

Je tente une reconversion dans le management avec une partie commerce ou en tout cas augmentation du chiffre d'affaires.

Le sens commercial ne me correspond pas particulièrement car monde de requins hypocrites d'après moi

Mais les métiers du management me plaisent, la dimension humaine et la psychologie font parties de mes centres d'intérêts.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Les metiers pour aspies

#25 Message par scorame » samedi 23 juin 2018 à 20:41

jacquie dis
alors quand je lis "carrière" excusez moi !

meme un simple emploi en ESAT est très compliqué,
meme les structures "censées" comprendre les personnes handicapées
ne font pas le moindre effort, ne s'interroge pas sur les particularités
des personnes accueillies et après, forcément, on vous dit "ah mais ça ne
marche pas avec votre jeune"

vous êtes étonné ?? ..... vous dites censée , exact , franchement je penses que l'assistance public ou institution corporatiste (un pour tous tous pour un)sont pas trop fréquentable selon moi , peut ont la vrais vocations, ils sont jamais remis en questions ils peuvent t'humilié s'ils veulent , pas de bilan annuelle, pas soumis aux résultat comme dans le privée , bref :oops: , c'est le monopole de la pensée unique sur les grand axe , des suiveurs ,la place est souvent bonne à prendre malheureusement un job comme un autre, ils traitent tout le monde pareil majoritairement et exceptionnellement une exception , le mode de recrutement est sur diplôme donc faux pas s'étonner .. :innocent:

Melimelo5 :) ............ DIS
Est ce que vous diriez que les métiers liés au commerce sont à déconseiller?
majoritairement êtres commercial n'est pas une idée géniale pour nous . J'ai fais une formation de technico commercial(j'étais pas encore sur la piste aspi) , donc oui manipulé mentir être hypocrite souvent c'est bien ça ! ......... j'ai réalisé 2 mois de stage en entreprise ça me pompé l'énergie , compensé est énergivore , les implicites fusent , faut être performant tout le temps , bcp trop de stress :innocent: ......... j'ai jamais exercé même si mon bagage technique et théorique dans l'aéronautique sur le papier était séduisant pour le plus en confiance avec les clients.
jnnjn

Lilette
Forcené
Messages : 10282
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Les metiers pour aspies

#26 Message par Lilette » samedi 23 juin 2018 à 20:46

@Scorame :
"Pour NOUS"
Qui Ça, nous ?
TSA.

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Les metiers pour aspies

#27 Message par scorame » samedi 23 juin 2018 à 20:48

ya un souci ??........; vous voulez faire commercial Lilette ,allez y .
jnnjn

Lilette
Forcené
Messages : 10282
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Les metiers pour aspies

#28 Message par Lilette » samedi 23 juin 2018 à 22:08

Non rien.me suis trompé.e mea culpa.
TSA.

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Les metiers pour aspies

#29 Message par Meddio » dimanche 24 juin 2018 à 8:05

Faire un métier = jouer un rôle (au sens large et non péjoratif)

Forcément, on gagne de l'argent pour occuper une place, un rôle, il faut alors le faire passer avec "ce qu'on est". Même pour les métiers les plus humains/utiles, c'est le cas : si je suis infirmier, le patient attend de moi une certaine posture et il doit la trouver avant de trouver "moi" - avant de trouver la personne qui aime la musique, la mythologie, etc. il doit trouver la personne capable de lui donner ses soins et qui est capable de bien le faire, pour être plus clair. Après, chacun exerce son rôle selon sa "personnalité", comme un acteur au théâtre. Donc à partir de là, si l'on considère que jouer un rôle c'est être hypocrite endoctriné ou que sais-je, ça sera pareil pour tous les métiers.

Seulement, il me semble que certains rôles sont bons pour la communauté, sont utiles, servent - ex : le rôle d'un infirmier par exemple - si on le compare à celui d'un directeur de communication qui trouve des moyens pour nous faire acheter/avaler de la m*rde ou divers chefs de projets, et autres métiers faits pour nous lier avec du vent, etc.

Ensuite, je me méfie des comparaisons "public/privé" il me semble qu'il en va de même pour l'entreprise que pour les différentes personnalités - il y en a beaucoup qui n'ont rien à voir entre elles. Idem pour les salariés qui y travaillent. Pour le public, c'est la même chose, il y a des planqués - comme partout, et les meilleures planques n'y sont pas forcément - et des personnes qui essayent sincèrement de se rendre utiles.

Pour le recrutement, dans le public c'est par diplôme+concours. Donc sur des connaissances et des compétences. Dans le privée, en général, c'est par ... Mise en scène de soi il me semble. Par mascarade (entretien d'embauche). Il faut dire des choses aussi stupides, fausses et stéréotypées que "je rêve de travailler chez vous depuis toujours, mon pire défaut c'est perfectionniste*", et autres inepties, mensonges, choses.

Du coup, si on prend le critère du recrutement ... Bien cela me paraît être plus sain dans le public. Après, tout va bientôt changer avec le recours massif aux contractuels (recrutés pas CV et entretiens d'embauche), il n'y aura bientôt plus de fonctionnaires titulaires. Tout me semble être en voie de privatisation donc la distinction entre les deux sera bientôt caduque. D'autant qu'il y a également obligation de résultats et respect de budgets dans le public - alors peut-être pas partout.

D'ailleurs, à ceux qui considèrent que le public est un ramassis de planqués pénards, recrutés facilement, je les invite à venir y travailler - il serait dommage de manquer un tel bon plan. [ironie ?]

Enfin pour le sujet de base, il me semble qu'Attwood, à la fin de chacun de ses deux livres donne une liste de métiers dans lesquels il estime qu'un asperger puisse s'épanouir.


*Bien sûr, je garde à l'idée que dans le privé, il peut y avoir beaucoup de différences d'une entreprise à l'autre, mais la tendance semble être les fameux "CV+ pipeau entretien d'embauche".
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Les metiers pour aspies

#30 Message par Mélimélo5 » dimanche 24 juin 2018 à 9:11

Sur un site dédié au trouble Asperger, ils disent qu'il n'y a pas de métier à proprement parlé à écarté pour les Asperger.

Ils disent, le commerce pourquoi pas mais plutôt en étant au service achat.

Tous les métiers scientifique, médicaux, liés à l'environnement, la nature, le tourisme, la logistique, la mer, la montagne.

À éviter les métiers qui sont en contact d'un piblic difficile ou ceux avec trop de contacts demandant des conversations blabla.

Je dirais donc à éviter: gendarme, coiffeuse, assistante sociale, etc..

Pour avoir travaillé dans une administration versant des aides sociales, effectivement je ne supportais plus d'être confronté à l'agressivité des bénéficiaires ni le fait d'avoir bien trop de contacts humains par rapport à ce que je pouvais supporter.
Ce boulot m'avait vidé de l'intérieur.

J'ai travaillé quelques mois en logistique, cela me plaisait, pas trop de contact, un travail d'analyse et de réflexion.

Ha ils disaient aussi sur ce site que le métier doit être lié avec l'un des intérêts spécifique, évidemment !
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Répondre