Page 8 sur 13

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 1 mai 2018 à 16:41
par Alceste
perdue a écrit :je me sens tellement coupable mais je ne peux pas contrôler, ça me déborde totalement comme si ça explosait.
Ben oui ... Il faut essayer (ce n'est pas facile) d'anticiper, et prévoir des dérivatifs.

Mais surtout, il faut s'accepter. Et se faire comprendre.

J'estime que quand j'ai craqué, pas la peine de rajouter une autre souffrance par dessus. C'est fait, tant pis. On reprend le dessus, et on oublie.
Ce qui n'exonère pas de s'excuser, et de s'expliquer.

Tu n'es pas un monstre, tu es une personne dont la sensibilité est difficile à gérer dans la société d'hyper- sollicitation dans laquelle nous vivons.
Ce n'est pas joyeux, mais ce n'est pas dramatique non plus.

Courage,
Sourit à la vie, et la vie te sourit !
:)

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 1 mai 2018 à 18:40
par Tugdual
perdue a écrit :Je lui demande si en se concentrant, il arrive à voir le liquide devant ses yeux. Je le fais souvent, je vois alors comme des mouvements de liquide comme vus dans un microscope. Sauf que ma description de ce que je vois l'inquiète et qu'il me demande d'aller voir un ophtalmo.
Pour ça rien d'inquiétant, ce sont des myodésopsies ...

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 1 mai 2018 à 20:49
par hazufel
Perdue, en plus des conseils de Manichéenne qui aident bien, peut-être peux-tu expliquer à ton compagnon ton mode de fonctionnement pragmatique. Que tu as besoin de logique pour comprendre et qu’il ne t’est pas facile de comprendre et encore moins d’appréhender ce qu’il ressent.
Il n’y a qu’en expliquant que tu peux essayer de lui faire comprendre.
Déjà comme ça, je trouve que c’est difficile :? Courage.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 1 mai 2018 à 20:49
par perdue
Tugdual a écrit :
perdue a écrit :Je lui demande si en se concentrant, il arrive à voir le liquide devant ses yeux. Je le fais souvent, je vois alors comme des mouvements de liquide comme vus dans un microscope. Sauf que ma description de ce que je vois l'inquiète et qu'il me demande d'aller voir un ophtalmo.
Pour ça rien d'inquiétant, ce sont des myodésopsies ...
Merci beaucoup. J avais cherché mais je n'avais pas réussi à trouver.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 1 mai 2018 à 20:52
par perdue
Merci pour vos messages.

Je souhaite un diagnostic mais les délais sont longs. Il semblerait qu'en attendant je puisse obtenir du soutient auprès du cra. Je vais essayer d'appeler demain mais les démarches téléphoniques sont assez difficiles pour moi.

Re: meltdown/shutdown

Posté : vendredi 4 mai 2018 à 14:50
par Fift
perdue a écrit :Bonjour,

je suis tombé sur ce sujet en faisant une recherche suite à "une crise" que j'ai eu hier soir. Tout a commencé par une incompréhension avec mon conjoint que je vais essayer d'expliquer: Je lui demande si en se concentrant, il arrive à voir le liquide devant ses yeux. Je le fais souvent, je vois alors comme des mouvements de liquide comme vus dans un microscope.
Histoire d'être un peu plus léger :
Je te rassure (ou je rassure ton conjoint :wink: ), je le fais aussi : ça fait de petites trainées noires qui se déplacent quand on bouge les yeux, mais avec un temps de retard. C'est bien cela ?
J'adore regarder ça.

Re: meltdown/shutdown

Posté : vendredi 4 mai 2018 à 14:59
par Anahata
J'ai ça aussi

Re: meltdown/shutdown

Posté : samedi 5 mai 2018 à 6:34
par pédeuceu
Bonjour

Est-ce que les meltdowns et shutdowns sont des caractéristiques obligatoires de l'autisme?

Re: meltdown/shutdown

Posté : vendredi 11 mai 2018 à 1:47
par freeshost
Pas forcément chez toutes les personnes autistes. Mais les hypersensibilités (émotionnelles, existentielles, etc.) et hypersensorialités ainsi que le brouhaha d'informations non triées par le cerveau me semblent être un ensemble de facteurs qui favorisent la saturation puis l'explosion.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 10:09
par LoutreDesIles
Bonjour,

Je ne connaissais pas du tout ce phénomène (on vient de faire un prédiagnostic Asperger pour ma fille de 13 ans) et je pense que je vais y trouver beaucoup de réponses sur le comportement de ma fille (plutôt meltdown).
Merci pour toutes ces explications très claires.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 10:38
par Universal.love
LoutreDesIles a écrit :Bonjour,

Je ne connaissais pas du tout ce phénomène (on vient de faire un prédiagnostic Asperger pour ma fille de 13 ans) et je pense que je vais y trouver beaucoup de réponses sur le comportement de ma fille (plutôt meltdown).
Merci pour toutes ces explications très claires.
Bonjour, pour votre fille le plus compliqué est de discocier crise d'ado et meltdown probable, le meltdown différe par un comportement limite incompréhensible pour l'entourage, par exemple il faut vous remémorer si dans la petite enfance votre fille avait un tempérament plutôt facile à vivre et si de temps en temps malgré tout elle faisait une crise "impossible à calmer" plus longue et moins fréquente que les comédies des enfants neurotypiques qui se calment d'elles même en vingt minutes. (je schématise pour être compréhensible).

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 10:44
par LoutreDesIles
Non justement depuis la petite enfance il y a des soucis, bien avant l'adolescence, avec des crises "impossibles à calmer", c'est tout à fait ça...
Les premières occasions dont je me souvienne (un exemple parmi d'autres) : le retour de la maternelle (petite section) le midi avec grosse crise une fois arrivée à la maison, à se rouler par terre en criant et pleurant, sans raison identifiable et aucun moyen de la calmer.

Quand c'est la crise d'ado, d'une manière générale on le voit à peu près, ça ne fait pas le même effet.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 10:52
par Universal.love
Et bien vous donnez là une preuve que les parents savent et ressentent les choses bien mieux que certains professionnels.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 10:54
par hazufel
LoutreDesIles a écrit :Non justement depuis la petite enfance il y a des soucis, bien avant l'adolescence, avec des crises "impossibles à calmer", c'est tout à fait ça...
Les premières occasions dont je me souvienne (un exemple parmi d'autres) : le retour de la maternelle (petite section) le midi avec grosse crise une fois arrivée à la maison, à se rouler par terre en criant et pleurant, sans raison identifiable et aucun moyen de la calmer.

Quand c'est la crise d'ado, d'une manière générale on le voit à peu près, ça ne fait pas le même effet.
Je t'ai répondu chez les parents, mais ce que tu décris, ça ressemble effectivement à du meltdown, à la sortie de situations difficiles (interactions difficiles, sensorialités mises à l'épreuve, etc). Mon petit 2 hurlait tous les jours, en rentrant de la maternelle. Hurlements, pleurs très longtemps. Je passais mes soirées à le porter, ou le mettre dans un bain, tranquille, avec sa mousse et ses balles.

Re: meltdown/shutdown

Posté : mardi 29 mai 2018 à 11:04
par LoutreDesIles
Je n'arrive pas trop à décrire ce que je ressens, mais c'est vraiment comme une révélation pour moi...
Après toutes ces années enfin des réponses...
ça fait une espèce de vague d'émotion qui est en train de grandir...

Désolée pour l'épanchement...