Crises, meltdown/shutdown...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: meltdown/shutdown

#121 Message par hazufel » mardi 29 mai 2018 à 11:14

Ne sois pas désolée, c'est compréhensible. C'est un peu comme si on nous donnait les clés pour enfin comprendre nos enfants (et nous si on est aussi concernés). Même si on s'est beaucoup adapté avant, comprendre le vrai fonctionnement apporte énormément à eux surtout et à nous pour les aider. :wink:
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Universal.love
Habitué
Messages : 97
Enregistré le : dimanche 25 mars 2018 à 4:57

Re: meltdown/shutdown

#122 Message par Universal.love » mardi 29 mai 2018 à 11:36

LoutreDesIles a écrit :Je n'arrive pas trop à décrire ce que je ressens, mais c'est vraiment comme une révélation pour moi...
Après toutes ces années enfin des réponses...
ça fait une espèce de vague d'émotion qui est en train de grandir...

Désolée pour l'épanchement...
Ne soyez pas desolee, je vous comprend tout à fait, ma puce est probablement comme moi, sur les grandes lignes, on est tous différents,et je n'en parle pas car en France on marche sur des œufs,il serait facile pour les pros de dire que "je me projette", je laisse faire la pedopsy et entretient bilan orthophoniste le 5Juin.
Pour vous répondre plus haut je pensais à ma fille....

De mon côté adulte,un meltdown c'est ma stereotypie de me frotter les paumes des mains de manière plus forte et nerveuse et faire cinq pas à droite puis à gauche de manière compulsive,faut vraiment qu'il y ait injustice ou connerie humaine en face de moi pour en arriver là.
?
Diagnostiqué : Syndrome d'Asperger

Cardamome
Forcené
Messages : 565
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: meltdown/shutdown

#123 Message par Cardamome » mardi 29 mai 2018 à 18:24

LoutreDesIles a écrit :Je n'arrive pas trop à décrire ce que je ressens, mais c'est vraiment comme une révélation pour moi...
Après toutes ces années enfin des réponses...
ça fait une espèce de vague d'émotion qui est en train de grandir...

Désolée pour l'épanchement...
Oui cet effet la, je confirme que je connais aussi !
Enfin tomber sur une description de la "crise" qui n'est ni une colère, ni un caprice ...
Ça fait du bien de lire que ça existe et ce que c'est ! à savoir bien autre chose que ce que l'entourage se borne à voir.
Je n'ai jamais eu un enfant capricieux, il n'a jamais fait de colère au sens classique, comme nombre d'enfant. On te dit alors"c'est une colère, c'est l'âge; ça lui passera" ou autre...
Et bien non.
Et après tu comprends mieux certains moments de crise et parfois même tu te dis que oui bien sûr, évident, tel truc juste avant entraînait une surcharge sensorielle et paf la crise...
Des fois, tu arriveras à désamorcer...et des fois pas.
Mais connaître la mécanisme ça aide beaucoup aussi les parents. Pour l'instant fiston n'a pas trop de recul là dessus pour "s'auto gérer".

J'ai imprimé un document sur meltdown et shutdown pour le collège et aussi pour son AVS.
Certains adultes avaient peur des "crises" et essayaient de saisir fiston, or pour lui ce n'est pas le moment de le faire quand il est dans cet état !
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Branwenn
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 23 mai 2018 à 16:33

Re: meltdown/shutdown

#124 Message par Branwenn » jeudi 7 juin 2018 à 23:35

Waouh, et bien en vous lisant je me rends compte que j'ai bien ciblé ces 2 états chez mon loulous. On lui propose en général pour les shutdowns d'aller dans sa chambre au calme. On lui dit que s'il veut jouer il peut, sinon de faire une petite sieste. En général il s'endort. Par contre nous avons intérêt de lui donner un biberon de chocolat chaud rapidement après son réveil parce que sinon ça va pas du tout (pouvant allez jusqu'au meltdown). Maintenant qu'on le sait (réveil =biberon obligatoire) il se réveille de très bonne humeur. On le laisse émerger tranquillement, on ne lui parle pas, on ne le touche pas jusqu' à ce qu'il se lève du canapé et là on peut commencer à interagir avec lui.

Par contre, je sais pas trop pour moi en vous lisant j'ai l'impression de faire des shutdowns (je suis facilement surchargée avec le bruit, lorsque mes patients (je suis aide soignante) me parlent tous en même temps, lorsque je stresse parce qu'il a des imprévus, des urgences) J'ai le cerveau qui "chauffe", c'est désagréable, j'arrive plus a penser, ça me donne comme des migraines, je ne comprend plus rien, je suis en mode automatique. (Pareil à la maison) Là, il y a eu un patient qui m'a très mal parler avec des gestes un peu vif, je n'arrivais plus à m'arrêter de pleurer pendant 2h. Impossible pour moi de réfléchir après cet incident, j'étais comme un fantôme, plus de sons sortait de ma bouche. Tout ce que je voulais c'était rentrer chez moi fermer les volets de ma chambre et dormir me déconnecter.
Quant aux meltdown, j'ai par le passé eu des crises de colères et de rage lorsque je sentais que la "cocotte minute montait en pression", ça explosait d'un coup (je ne réfléchissais plus, j'avais ma tête qui allait imploser) Et le seul endroit où je me sentais bien c'était dans la salle de bain, je petais un plomb dans ma salle de bain et la seule chose que je trouvais à faire c'était soit de me gifler soit de me faire mal avec un rasoir c'etait comme une pulsion. Mon ex copain de l'époque qui m'avait trouvée comme ça assise avec le bras en sang m'avait traiter de folle. Avec le recul j'avais essayer de lui expliquer que c'était une pulsion, pas pour me suicider, c'était le seul moyen de me reconnecter avec le monde exterieur, me faire mal me faisais comme un électrochoc (je sais pas si je suis claire). En général, après je pouvais rester des heures à dormir tellement j'étais vidée de mon énergie. Je sais pas si c'est ça des meltdown ?
Maman bipo de type 2 avec troubles anxieux, mais peut être mal diagnostiquée
3 enfants dont 1 enfant de 3 ans présentant un TSA et non verbal.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 2000
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: meltdown/shutdown

#125 Message par lepton » vendredi 8 juin 2018 à 10:02

Branwenn a écrit :Je sais pas si c'est ça des meltdown ?
Ça y ressemble énormément, même s'il n'y a pas de but, genre "électrochoc". C'est vraiment un déchaînement de violence incontrôlable, mais sans intention derrière...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Branwenn
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 23 mai 2018 à 16:33

Re: meltdown/shutdown

#126 Message par Branwenn » vendredi 8 juin 2018 à 10:24

Sur le coup il y a pas d'intentions, c'est vraiment une pulsion. C'est avec le recul, des mois plus tard apres en avoir parlé (parce qu'a l'epoque mon ex copain ne comprenait pas, il voulait que je lui explique pourquoi je faisais ça, et comme il voulait que je me justifie, dans mon ressenti je lui avait dit que me faire mal me faisais comme un électrochoc en tout cas ça me calmait, je me sentais à nouveau présente alors que dans un de mes états de colère c'était le trop plein j'avais la tête pleine de pensées qui passaient en boucle et en même temps c'était le néant, je n'étais plus là.
Maman bipo de type 2 avec troubles anxieux, mais peut être mal diagnostiquée
3 enfants dont 1 enfant de 3 ans présentant un TSA et non verbal.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 2000
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: meltdown/shutdown

#127 Message par lepton » vendredi 8 juin 2018 à 10:44

Branwenn a écrit :c'était le trop plein j'avais la tête pleine de pensées qui passaient en boucle et en même temps c'était le néant, je n'étais plus là.
Oui, c'est exactement ce que je ressens quand ça m'arrive. Le cerveau qui tourne à cent à l'heure, qui sature, et en même temps le néant.
Et après la crise, il ne reste qu'un grand vide, plus de force, avec l'envie de s'endormir sur place...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Branwenn
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 23 mai 2018 à 16:33

Re: meltdown/shutdown

#128 Message par Branwenn » vendredi 8 juin 2018 à 12:50

Oui exactement, c'est en voyant certaines similitudes avec mon loulou que je me rends compte que je fonctionne différemment depuis toute petite. Je me suis contentée du diagnostic de bipolarité à mes 22 ans parce que beaucoup de choses collaient à ce diagnostic mais mon conjoint me dis que je suis pas bipo, J'ai jamais eu de prises de risques dans mes phases maniaques (juste des achats compulsifs liés à mes passions et ça j'arrive à gérer maintenant) et dans mes "dépressions" ces crises ingérables parce que je suis dépasser émotionnellement, qui me fatigue. Dans mes phases "dépressives" je suis pas triste ni mélancolique, je veux juste être tranquille, couper du monde extérieur, arrêter de penser juste qu'on me foute la paix. Du coup J'ai l'impression de connaître ces shutdown et ces meltdown en lisant tout vos témoignages. Merci d'avoir répondu en tout cas ?
Maman bipo de type 2 avec troubles anxieux, mais peut être mal diagnostiquée
3 enfants dont 1 enfant de 3 ans présentant un TSA et non verbal.

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1181
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: meltdown/shutdown

#129 Message par Nanar02 » dimanche 10 juin 2018 à 18:57

[quote="RedMacbeth"]-Merci à hazufel et lulumae pour m'avoir donné le lien du sujet-

C'est... Ces six pages, ça correspond exactement à mon ressenti, mes ressentis.

Je pourrais voir ces pages ? car le sujet est vaste et me rappelle certains comportements mon traversin et matelas ont particulièrement soufferts :lol:
En attente de restitution depuis 5 mois
Restitution le 1er Avril

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: meltdown/shutdown

#130 Message par hazufel » mercredi 5 septembre 2018 à 8:16

Voici un article qui explique pas mal les meltdowns / shutdowns : comment éviter au maximum les meltdowns / shutdowns
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 2000
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: meltdown/shutdown

#131 Message par lepton » mercredi 5 septembre 2018 à 11:40

Très bonne description, c'est exactement cela, en tout cas pour le meltdown.
Ça fait bizarre de lire ça écrit par une autre personne, d'ailleurs...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Itsabell
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 18 novembre 2018 à 16:45

Crises

#132 Message par Itsabell » jeudi 22 novembre 2018 à 15:29

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour,
J’aimerais savoir si vous faites des crises de surcharge.
Les miennes sont vraiment intenses. Je me suis déjà ramassé en ambulance parce que j’ai pris trop de somnifère par frustration et colère alors que je ne contrôlais plus rien.
C’est terrible a vivre et je n’en peux plus. Après une crise je deviens très calme et j’ai particulièrement honte, surtout de faire ça devant mon mari.
Je vois bientôt une psychoeducatrice mais je n’ai pas encore de rdv. J’attends et pendant ce temps je fais des crises... je vis beaucoup de stress en ce moment. Nouveau travail, ma mère est malade, diagnostic de TSA que je connais depuis 3 semaines...
C’est trop ça bousille ma routine... c’est difficile...

Que faites vous quand vous faites une crise? Y’a rien à faire pendant je suis absente!
Diagnostiqué TSA et bipolaire

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3991
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Crises

#133 Message par Flower » jeudi 22 novembre 2018 à 15:59

Oui, j'en fais, même si j'ai un minimum de contrôle - je ne fais généralement pas de crises au travail notamment, mais avec des exceptions. (L'autre jour j'ai gueulé pour un truc un peu bête parce que ça m'énervait et que j'étais fatiguée.)
Ce qui marche: tout d'abord arrêter ce qui déclenche ces réactions, puisqu'il y a souvent un déclencheur précis, par exemple une sensation que je ne supporte pas. C'est évidemment la meilleure chose à faire, soit en quittant la situation (genre un endroit trop bruyant), soit en ayant quelqu'un qui prend le relais (si je n'arrive pas à me garer faute de place par exemple et que je ne supporte plus de tourner).
S'il n'y a pas de déclencheur suffisamment visible et clair, ou alors s'il n'est pas possible de l'éliminer, ce qui m'aide aussi c'est que quelqu'un me serre fort dans ses bras. Le problème de cette solution étant que ça ne marche pas avec n'importe qui, mais seulement avec certaines personnes. J'ai un ami qui est très bien pour ça, et mon copain a appris aussi.
Spoiler : 
D'ailleurs il m'a dit il y a quelque temps qu'il aimait beaucoup le fait d'arriver à me calmer comme ça.


Dans l'après-crise, j'essaie de me faire du bien un peu - prendre une douche ou un bain, boire un chocolat chaud (ou manger du chocolat), lire un livre que j'aime et qui me met de bonne humeur... En gros provoquer des sensations positives pour effacer les négatives et me changer les idées sans repartir dans quelque chose qui me ferait trop réfléchir ou qui me toucherait trop d'un point de vue émotionnel.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 2000
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Crises

#134 Message par lepton » jeudi 22 novembre 2018 à 16:04

Il y a de la lecture intéressante ici... :wink:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Itsabell
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 18 novembre 2018 à 16:45

Re: Crises

#135 Message par Itsabell » jeudi 22 novembre 2018 à 17:36

Merci beaucoup. Je ne retrouve tellement dans ces lectures.
Moi je me frappe, je brise, je crie...
Je partage ça:
https://m.quebec.huffingtonpost.ca/mela ... 97802.html
Et ça:
https://www.google.ca/amp/s/decouvertea ... tique/amp/

Ça me rejoint tellement!


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Diagnostiqué TSA et bipolaire

Répondre