Crises, meltdown/shutdown...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2916
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#196 Message par olivierfh » mardi 19 mai 2020 à 8:51

Vu ailleurs (auteur: "Elrina O'Brien"):
Meltdown ou tantrum
(= crise ou caprice), une analyse intéressante fondée sur les connaissances neurologiques actuelles.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 725
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#197 Message par daphnée » mardi 19 mai 2020 à 17:04

Oui c'est vrai que cette analyse est intéressante.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

CSLP_
Adepte
Messages : 218
Enregistré le : dimanche 6 octobre 2019 à 22:05

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#198 Message par CSLP_ » mardi 19 mai 2020 à 21:18

J'espère que les questions n'ont pas déjà été poséee et présente d'avance mes excuses si c'est le cas. Je ne suis pas sûre de réussir à bien définir ces deux notions.

Quand on fait un genre de crise d'angoisse (surcharge suite à une situation présente, pas une angoisse existentielle de tristesse), en se mettant à pleurer sans aspect colérique, est-ce qu'on peut considérer ça comme un meltdown ?

Est-ce que se replier sur soi et ne plus répondre quand on nous parle tout en étant quand même capable de percevoir son environnement est un shutdown ?

De manière générale, lorsque un meltdown/shutdown se produit, l'esprit de la personne est-il vide ou au contraire le cerveau carbure avec plein d'idées/dialogue intérieur ?
Diagnostic en cours chez médecin spécialisé.
L'ADOS me place sur le spectre. Trouble de l'intégration sensoriel. Trouble des fonctions exécutives suspecté.
En attente d'investigations supplémentaires avant de conclure à l'autisme.

Hurricane
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2019 à 16:42

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#199 Message par Hurricane » dimanche 24 mai 2020 à 21:21

Prendre du recul sur les meldowns est une chose complexe...Toutefois, pour ma part, c'est quasiment toujours très impulsif. Comme un « switch » qui se déclenche. C'est un sentiment d'alerte (qui se rapproche émotionnellement de la panique et d'une frustration intense ). J'ai l'impression d'être submergé par le chaos, je ne peux ni m'exprimer ni comprendre ce qu'on me dit, comme si le « monde extérieur » m'enrageais Je n'ai pas vraiment de pensées cohérentes, je le vie plutôt comme une décharge émotionnelle. Quand j'étais enfant et ado je me roulais souvent au sol ou je hurlais au meurtre. Beaucoup de balancements et de larmes aussi. A partir de l'adolescence j'ai développé cette tendance à courir et me cacher quelque part. La métaphore d'un volcan en éruption décrit assez bien la crise, je trouve.

Pour les shutdowns c'est un peu comme une dissociation mais en gardant les pieds dans la réalité, si ça a du sens. J'ai l'impression que mon cerveau se déconnecte totalement de tout ce qui se passe. En générale je me cache les yeux ou je ferme les yeux. Je suis souvent incapable de parler et je ne SUPPORTE PAS qu'on me parle !

Je ne sais pas si cela parlera aux autres autistes. C'est une typologie assez grossière, dans les faits les choses sont beaucoup plus confuses et mélangées. D'ailleurs j'ai abandonné l'idée de faire la différence car cela ne m'aidait pas. Je préfère me concentrer sur les causes et la gestion des crises maintenant.
Diagnostique officiel TSA et troubles dys.

Le monde est fait pour aboutir à un beau livre.” Mallarmé
J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres.” Sartre

Clovis
Forcené
Messages : 779
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#200 Message par Clovis » dimanche 16 août 2020 à 17:23

Ce matin je ne me sentais pas trop mal. Les bruits du frigo et de la bouilloire étaient durs à supporter ce qui est plutôt mauvais signe mais sinon ça allait.

Et voilà que pour une bête histoire d'implicite que j'ai mal compris et aussi parce qu'autre chose l'angoissait ma femme s'est "agacée" puis est partie énervée de la salle de bain après avoir malencontreusement fait tomber un objet. Ça m'a crispé, je ne supporte pas quand les gens s'énervent, surtout quand je me sens en cause sans comprendre ce que j'ai mal fait. Bref, j'ai commencé à me raser bien tendu (un des signes étant que je me tenais appuyé d'une main contre le mur en me rasant de l'autre), le fait que la machine à laver ait été en marche n'aidant pas même si je peux la tolérer en l'absence d'autres parasites. Là ma femme est rentrée à l'improviste, ce qui m'a effrayé, m'a fait une réflexion désagréable je crois, a jeté quelque chose dans notre poubelle qui fait un bruit atroce en claquant puis est ressortie en fermant la porte d'un coup. Ça a été la goutte d'eau. J'ai craqué, j'ai fracassé mon rasoir électrique par terre, je me suis bourré de coups de poings, me suis tapé la tête avec les poings, j'étais très agité. Je suis resté à me balancer avant d'arriver tant bien que mal à finir de me raser... Puis j'ai dû lutter pour ne pas me recroqueviller dans un coin... Je devais prendre ma douche, je suis resté à m'y balancer un bon moment avant d'avoir la force de faire couler l'eau. Depuis ce matin je suis vide, sans aucune énergie même si j'ai pu passer du temps seul allongé sur le lit avant qu'arrivent mes beaux-parents. J'ai tellement honte de moi après ces moments là, je déteste ça. :( :( :(

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#201 Message par Nanar02 » dimanche 16 août 2020 à 17:45

Mon pauvre 😞
C'est compliqué de voir tout partir en vrille sans comprendre pourquoi.
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10952
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#202 Message par Lilette » dimanche 16 août 2020 à 20:06

Clovis a écrit :
dimanche 16 août 2020 à 17:23
Ce matin je ne me sentais pas trop mal. Les bruits du frigo et de la bouilloire étaient durs à supporter ce qui est plutôt mauvais signe mais sinon ça allait.

Et voilà que pour une bête histoire d'implicite que j'ai mal compris et aussi parce qu'autre chose l'angoissait ma femme s'est "agacée" puis est partie énervée de la salle de bain après avoir malencontreusement fait tomber un objet. Ça m'a crispé, je ne supporte pas quand les gens s'énervent, surtout quand je me sens en cause sans comprendre ce que j'ai mal fait. Bref, j'ai commencé à me raser bien tendu (un des signes étant que je me tenais appuyé d'une main contre le mur en me rasant de l'autre), le fait que la machine à laver ait été en marche n'aidant pas même si je peux la tolérer en l'absence d'autres parasites. Là ma femme est rentrée à l'improviste, ce qui m'a effrayé, m'a fait une réflexion désagréable je crois, a jeté quelque chose dans notre poubelle qui fait un bruit atroce en claquant puis est ressortie en fermant la porte d'un coup. Ça a été la goutte d'eau. J'ai craqué, j'ai fracassé mon rasoir électrique par terre, je me suis bourré de coups de poings, me suis tapé la tête avec les poings, j'étais très agité. Je suis resté à me balancer avant d'arriver tant bien que mal à finir de me raser... Puis j'ai dû lutter pour ne pas me recroqueviller dans un coin... Je devais prendre ma douche, je suis resté à m'y balancer un bon moment avant d'avoir la force de faire couler l'eau. Depuis ce matin je suis vide, sans aucune énergie même si j'ai pu passer du temps seul allongé sur le lit avant qu'arrivent mes beaux-parents. J'ai tellement honte de moi après ces moments là, je déteste ça. :( :( :(
Tu pourrais indiquer dans ta signature ton statut quant au diagnostique comme demandé dans la charte ?
TSA.

Clovis
Forcené
Messages : 779
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#203 Message par Clovis » dimanche 16 août 2020 à 21:09

Désolé, je vais la remettre, je ne sais pas comment ça a disparu. :innocent:

Edit : d'autant que ma signature vient de réapparaître toute seule sous ce message. :?:

Re-édit : j'ai dû décocher par inadvertance la case "attacher ma signature" en rédigeant ce message (depuis mon portable dont l'écran fait parfois des siennes).
Diagnostiqué TSA en 2020.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27303
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#204 Message par Tugdual » dimanche 16 août 2020 à 21:15

Clovis a écrit :
dimanche 16 août 2020 à 21:09
Désolé, je vais le remettre, je ne sais pas comment ça a disparu. :innocent:

Edit : d'autant que ma signature vient de réapparaître toute seule sous ce message. :?:
Rien de grave : sous la zone d'édition de ton message, tu as dû malencontreusement décocher "Attacher ma signature".
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Clovis
Forcené
Messages : 779
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#205 Message par Clovis » mardi 18 août 2020 à 8:14

Nanar02 a écrit :
dimanche 16 août 2020 à 17:45
Mon pauvre 😞
C'est compliqué de voir tout partir en vrille sans comprendre pourquoi.
Merci pour ton message.

Je déteste casser des choses mais quand je déborde et que j'étais en train d'utiliser un objet ou que j'en ai à portée de main... Disons que ça m'arrive quelques fois par an de casser quelque chose dans ce genre de moments (ces dernières années de la vaisselle, mon téléphone portable, un cake qui a terminé par terre puis à la poubelle et donc un rasoir électrique qui avait heureusement pas mal d'années de service à son actif...).

A la base j'ai / j'avais envie de croire ne pas être sujet au meltdown mais ce genre de moments me démentent. Tout s'effondre dans et autour de moi, mes hypersensibilités sont au maximum, je m'emporte, je me fais mal (même si sur le coup ça fait peut-être une forme de bien)... :?
Diagnostiqué TSA en 2020.

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 751
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#206 Message par piedsboueux » mardi 18 août 2020 à 17:31

olivierfh a écrit :
mardi 19 mai 2020 à 8:51
Vu ailleurs (auteur: "Elrina O'Brien"):
Meltdown ou tantrum
(= crise ou caprice), une analyse intéressante fondée sur les connaissances neurologiques actuelles.
J'ai une remarque à faire à propos du caprice.
Dans le cas cité où l'enfant fait un caprice pour obtenir un bonbon et se calme immédiatement si bonbon lui est donné... Est t-il certain qu'il demandait réellement un bonbon? L'envie et l'exigence de bonbon (truc sucré souvent malsain et pas pour faim) est une compensation de manque d'attention (de câlins, d'amour) remplacé: c'est UNE MASCARADE.
Le message du caprice n'est alors pas compris, ni de l'enfant, ni des parents, qui se sont accordés sur cette mascarade. Je ne sais plus où j'ai vu ça, affiché sur un mur, peut être bien chez le dentiste "moins de bonbons, plus de câlins".

C'est comme avec le chien du voisin qui aboie d'ennui: il manque d'attention et de présence de maître. Lui jeter des saucisses le calme immédiatement, mais pas pour longtemps... c'est des câlins et des ballades dont il a besoin, pas des saucisses.

S'accorder sur une mascarade est peut être plus difficile à "accepter" chez un autiste (c'est le problème de mettre de l'émotionnel sur un symbole), mais ce n'est pas pour autant que l'autiste qui "crise" sait (mentalement) de quoi il manque (l'origine de la frustration) dans l'hypothèse que ça soit aussi un genre de "caprice".
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

CSLP_
Adepte
Messages : 218
Enregistré le : dimanche 6 octobre 2019 à 22:05

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#207 Message par CSLP_ » jeudi 20 août 2020 à 0:33

piedsboueux a écrit :
mardi 18 août 2020 à 17:31
olivierfh a écrit :
mardi 19 mai 2020 à 8:51
Vu ailleurs (auteur: "Elrina O'Brien"):
Meltdown ou tantrum
(= crise ou caprice), une analyse intéressante fondée sur les connaissances neurologiques actuelles.
J'ai une remarque à faire à propos du caprice.
Dans le cas cité où l'enfant fait un caprice pour obtenir un bonbon et se calme immédiatement si bonbon lui est donné... Est t-il certain qu'il demandait réellement un bonbon? L'envie et l'exigence de bonbon (truc sucré souvent malsain et pas pour faim) est une compensation de manque d'attention (de câlins, d'amour) remplacé: c'est UNE MASCARADE.
Le message du caprice n'est alors pas compris, ni de l'enfant, ni des parents, qui se sont accordés sur cette mascarade. Je ne sais plus où j'ai vu ça, affiché sur un mur, peut être bien chez le dentiste "moins de bonbons, plus de câlins".

C'est comme avec le chien du voisin qui aboie d'ennui: il manque d'attention et de présence de maître. Lui jeter des saucisses le calme immédiatement, mais pas pour longtemps... c'est des câlins et des ballades dont il a besoin, pas des saucisses.

S'accorder sur une mascarade est peut être plus difficile à "accepter" chez un autiste (c'est le problème de mettre de l'émotionnel sur un symbole), mais ce n'est pas pour autant que l'autiste qui "crise" sait (mentalement) de quoi il manque (l'origine de la frustration) dans l'hypothèse que ça soit aussi un genre de "caprice".
Très intéressant!
Diagnostic en cours chez médecin spécialisé.
L'ADOS me place sur le spectre. Trouble de l'intégration sensoriel. Trouble des fonctions exécutives suspecté.
En attente d'investigations supplémentaires avant de conclure à l'autisme.

jrecasens
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : jeudi 27 août 2020 à 17:53
Localisation : Montpellier (34)

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#208 Message par jrecasens » vendredi 28 août 2020 à 11:03

Voilà un sujet très intéressant que de voir comment chacun vis ça.
Après avoir sans doute vécu de nombreux shutdowns et meltdowns je le décrirais comme suit.
C'est comme si j'étais un téléphone avec une batterie qui se vide petit à petit dans la journée. Certaines situations la vide plus ou moins vite, une réunion, manger à la cantine, assister à un spectacle avec du monde (surtout si le spectacle est nul et que mon attention n'est pas focalisée un minimum). J'exclus sortie en boite, bars, qui sont des applis très gourmande en ressource et qui pourraient vider la batterie en quelques minutes. Et au top, viennent les situations de court-circuit, choc émotionnel, violence, injustice, cadre complètement illogique, qui peuvent tout ou presque tout vider d'un coup.
Comme pour les téléphones il y'a des sécurités. Quand je tombe à 20% (le niveau est arbitraire, c'est eut être plus ou moins), je me mets comme certains amis me l'on dit en mode autiste, à savoir soit je me retire naturellement dans un endroit isolé, si c'est possible, soit je ferme toutes les écoutilles, bref je vide la mémoire cache, ferme les applis les plus gourmandes, coupes les connexions, ne restent que les fonctions indispensables. Dans cette situation là je ne réponds plus aux gens, je n'écoute plus, je suis coupé du monde extérieur, sauf si un abruti viens me voir et commence à me dire, ça vas pas, tu n'es pas bien... Et m'oblige finalement à rentrer en contact ne serais-ce que pour m'en débarrasser. la batterie continue néanmoins à se vider, à 5%, les fonctionnalités diminuent encore, il reste en gros l'anti-virus et le mode veille, anti-virus qui peut-être assez violent si quelqu'un vient me perturber à ce moment-là (violence physique à l'adolescence, désormais violence verbale ou simple attitude agressive. Si ça se vide encore c'est comme si ça s'éteignait, il n'y a plus que le hardware le temps du reboutage, avec un redémarrage fonction par fonction, une grande fatigue, et un mal de tête atroce.
L'autre situation est plus brutale et viens d'une situation "en boucle", qu'elle soit immédiate ou sur plus long terme. Y'a un bug dans le téléphone, ou la connexion ne se fait plus et l'appareil utilise toutes ses ressources à essayer de la maintenir. Bref c'est un sorte de boucle rétroactive un peu comme dans les films de science-fiction avec les boucles temporelles. L'élément déclencheur passe et repasse sans solution logique, sans solution tout court. Là soit je vais à la coupure très rapidement, soit carrément l'appareil surchauffe et s'éteins d'un coup. Dans ces cas là je peux rester plusieurs minutes, voire des fois plusieurs heures sans pouvoir bouger ni parler. Le rebootage est très difficile. Il me faut plusieurs jours pour retrouver toutes mes fonctionnalités, je ne parle quasiment plus sinon oui et non, impossible de me toucher, de rester à proximité, impossible de supporter le moindre son, la moindre lumière, la moindre chaleur...
Voilà comment je vis ces états. Heureusement, ces "crises" ont quasiment disparues. J'ai appris à éviter les gens et les situations qui pourrait les déclencher, je surveille ma batterie, et j'ai appris à la recharger avant de rentrer dans la zone des 20%, bref je me connais mieux et je sais bien mieux me gérer et anticiper. Pour autant je ne suis pas complètement à l'abri notamment du deuxième cas de figure.

A part ça je ne suis pas encore sur d'avoir un TSA...
Modifié en dernier par jrecasens le vendredi 28 août 2020 à 12:28, modifié 1 fois.
THQI Diagnostiqué WAIS IV
Parent enfant THQI, TDAH, et enfant HQI TDAH et Dys
Asperger ? Signalé comme hypothèse dans le WAIS IV, j'entame la démarche.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4224
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#209 Message par WinstonWolfe » vendredi 28 août 2020 à 11:07

Modération (Winston) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 751
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Crises, meltdown/shutdown...

#210 Message par piedsboueux » vendredi 28 août 2020 à 15:49

il reste en gros l'anti-virus et le mode veille, anti-virus qui peut-être assez violent si quelqu'un vient me perturber à ce moment-là (violence physique à l'adolescence, désormais violence verbale ou simple attitude agressive. Si ça se vide encore c'est comme si ça s'éteignait
C'est à la mode en ce moment, ça s'appelle LE COCO VIDE

Très grave..
Image
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Répondre