Vos Stéréotypies

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Clovis
Forcené
Messages : 887
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Vos Stéréotypies

#241 Message par Clovis » vendredi 15 novembre 2019 à 20:23

Oui, je pense que c'est plutôt une marque d'enthousiasme généralement mais je ne suis pas sûr que ce soit exclusivement dans ces cas là que je l'utilise.

Par contre ce ne sont pas "physiquement" des applaudissements comme ceux d'un spectacle.
Diagnostiqué TSA.

Avatar du membre
rauw
Fidèle
Messages : 106
Enregistré le : samedi 21 mars 2015 à 13:38

Re: Vos Stéréotypies

#242 Message par rauw » vendredi 15 novembre 2019 à 21:05

Peut-être s'agit-il d'un type d'autohypnose ? Un peu comme certains athlètes qui utilisent le "psyching up" lors de compétitions, ou encore quelques artistes qui se motivent en claquant des mains, sinon en lâchant un cri avant de monter sur scène. Il y aurait une fonction exutoire, d'extériorisation, voire coup de boost.
Aucune démarche.

Avatar du membre
Mlle-Qui
Adepte
Messages : 253
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Vos Stéréotypies

#243 Message par Mlle-Qui » vendredi 15 novembre 2019 à 21:10

Clovis a écrit :
vendredi 15 novembre 2019 à 20:23
Oui, je pense que c'est plutôt une marque d'enthousiasme généralement mais je ne suis pas sûr que ce soit exclusivement dans ces cas là que je l'utilise.

Par contre ce ne sont pas "physiquement" des applaudissements comme ceux d'un spectacle.
Non ça ne ressemble pas à des applaudissements, je tape paume contre paume avec les doigts tirés vers l'arrière...
rauw a écrit :
vendredi 15 novembre 2019 à 21:05
Peut-être s'agit-il d'un type d'autohypnose ? Un peu comme certains athlètes qui utilisent le "psyching up" lors de compétitions, ou encore quelques artistes qui se motivent en claquant des mains, sinon en lâchant un cri avant de monter sur scène. Il y aurait une fonction exutoire, d'extériorisation, voire coup de boost.
Je vois ce que tu veux dire, et ça m'est déjà arrivée de m'encourager moi même :lol:
Mais la non je pense pas, c'était un geste automatique, pas pensé du tout et ça m'a surpris. Comme depuis quelques mois je suis en auto-analyse, je me rends compte d'un certain nombre de chose et je suis un peu :shock:
Pré-diagnostiquée TSA (avril 2020)
En attente de déposer mon dossier au CRA

Avatar du membre
rauw
Fidèle
Messages : 106
Enregistré le : samedi 21 mars 2015 à 13:38

Re: Vos Stéréotypies

#244 Message par rauw » samedi 16 novembre 2019 à 14:56

Oui, je voulais dire soit automatiques ou bien volontaires, mais que ce comportement pourrait stimuler (hypothèse) les mêmes circuits sensoriels... Et que des techniques enseignées dans des branches telles que la PNL, autohypnose, relaxation, etc, pourraient s'inspirer de certains automatismes (parfois innés ?). En fait je me demandais surtout pourquoi ces stéréotypies se manifestent. :geek:
Aucune démarche.

Avatar du membre
Mlle-Qui
Adepte
Messages : 253
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Vos Stéréotypies

#245 Message par Mlle-Qui » samedi 16 novembre 2019 à 16:19

rauw a écrit :
samedi 16 novembre 2019 à 14:56
Oui, je voulais dire soit automatiques ou bien volontaires, mais que ce comportement pourrait stimuler (hypothèse) les mêmes circuits sensoriels... Et que des techniques enseignées dans des branches telles que la PNL, autohypnose, relaxation, etc, pourraient s'inspirer de certains automatismes (parfois innés ?). En fait je me demandais surtout pourquoi ces stéréotypies se manifestent. :geek:
D'accord je vois ce que tu veux dire...
Je pense que ces stéréotypies sont fait pour nous rassurer, nous détendre, nous apaiser... ou évacuer tension, stress, nervosité...
Pré-diagnostiquée TSA (avril 2020)
En attente de déposer mon dossier au CRA

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 735
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Vos Stéréotypies

#246 Message par daphnée » mardi 7 juillet 2020 à 19:52

A quelles fréquence reviennent vos stéréotypies ?

Est-ce que c'est possible, dans les TSA, d'avoir des stéréotypies régulièrement pendant une période donnée (exemple: plusieurs semaines), jusqu'à se sentir "à nouveau bien" ? Cette période serait-elle parfois suivie d'une période ou les stéréotypies ont plus ou moins disparu ? jusqu'à ce que ce soit de nouveau nécessaire...

Ou est-ce un phénomène plutôt constant dans le temps ? qui sert seulement ponctuellement au cas par cas, et qui n'est pas utilisé pour sortir d'une mauvaise période ?

Je sors avec mes questions insolites :lol: :arrow:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28852
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Vos Stéréotypies

#247 Message par freeshost » mardi 7 juillet 2020 à 22:55

Plutôt quand je suis en rêverie ou fatigué ou après quelques verres de boissons avec alcool. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 735
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Vos Stéréotypies

#248 Message par daphnée » mercredi 8 juillet 2020 à 0:09

freeshost a écrit :
mardi 7 juillet 2020 à 22:55
Plutôt quand je suis en rêverie ou fatigué ou après quelques verres de boissons avec alcool. :mrgreen:
:lol: ça suffit de boire de l'alcool :P
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1131
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Vos Stéréotypies

#249 Message par Loner » mercredi 8 juillet 2020 à 0:28

daphnée a écrit :
mardi 7 juillet 2020 à 19:52
Est-ce que c'est possible, dans les TSA, d'avoir des stéréotypies régulièrement pendant une période donnée (exemple: plusieurs semaines), jusqu'à se sentir "à nouveau bien" ? Cette période serait-elle parfois suivie d'une période ou les stéréotypies ont plus ou moins disparu ? jusqu'à ce que ce soit de nouveau nécessaire...
Ben pour ma part, je ne les concois pas comme indicateurs de mal-être systématiquement.
Il y a celles qui surgissent en période d'anxiété et qui apaisent et celles qui me font juste du bien ^^
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 735
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Vos Stéréotypies

#250 Message par daphnée » mercredi 8 juillet 2020 à 14:54

Je vois :D
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Morgane26
Habitué
Messages : 75
Enregistré le : vendredi 24 avril 2020 à 11:28
Localisation : Nouvelle aquitaine

Re: Vos Stéréotypies

#251 Message par Morgane26 » samedi 1 août 2020 à 20:44

Bonsoir à tous,
En ce qui concerne mes stéréotypies ou dirais je plutôt des "tics", elles sont essentiellement moteur mais peuvent être verbales. Je pense que en fonction du degré d'anxiété, conditions environnementales, elles sont plus ou moins élevées.
Ex: je m'arrache les peaux des ongles des mains et à force, elles virent à l'inflammation(rouge). c'est horrible, je pianote aussi avec mes doigts dans certaines situations très stressantes(ex: rdv à un entretien, je pianote des doigts dans la rue...bonjour le regard que on vous porte) ou encore comme je suis un peu hyperactive(TDA/H), il m'est arrivée en classe de bouger involontairement mes pieds sous la table mais discrètement.
Je ne sais si on peut appeler cela des stéréotypies mais au quotidien, c'est gênant surtout quand je suis avec des gens et notamment ma famille.
Une fois, il m'est même arrivée de faire des petits "bruits" discret quand j'étais très très contente et heureuse limite à sauter de joie. :oops: :lol:
Parfois, ca va mais il y a des moments où cela devient gênant voir limite paraître "pour une folle".
Et vous, avez vous des techniques de compensation pour limiter les stéréotypies quand vous êtes stressé? ex: balle dans les mains en mousse, collier...
Comment le vivez vous au quotidien avec vos proches?
Diagnostiquée:- Autiste Asperger- en Juillet 2019 + HPI, par le CRA de Limoges.
-Epileptique

Poursuite d'études: BTS SP3S en attente de place en CRP

Zia .
Fidèle
Messages : 141
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2020 à 22:19

Re: Vos Stéréotypies

#252 Message par Zia . » jeudi 10 septembre 2020 à 15:30

Attention réponse de non diagnostiquée:

D'après mon expérience j'aurais tendance à penser qu'il n'est pas bon de s'empêcher d'avoir des stéréotypies/rituels/stim'. Pour moi elles sont un indicateur de mon climat interne, et jouent un rôle important dans mon bien-être.

J'ai des "tocs de transition" (pour me lancer dans une activité ou passer d'une activité à une autre): dire "hop!", taper dans mes mains ou les secouer, me tapoter le ventre. Sans ça je vais vraiment avoir du mal à passer à l'action, où je risque de m'enmêler dans les étapes. Ça me permet d'être moins longue pour faire la cuisine, prendre ma douche ou me préparer pour sortir de chez moi.

J'ai des gestes qui indiquent où j'en suis dans mon stress : me caresser la moustache, me caresser la racine des cheveux, me contorsionner/m'étirer le haut du corps (ça me rends sourde quelques secondes) ou me balancer discrètement, tourner en rond, contracter les muscles des jambes, me manger les doigts ou me gratter au sang. C'est dans l'ordre d'intensité. Le déclenchement de ces gestes n'est pas volontaire (je ne me dis pas "tiens je vais me gratter jusqu'à me faire des bleus"), mais j'ai l'impression qu'ils font rempart à la tension qui monte.

Et puis il y a les choses que je fais par pur plaisir: faire tourner des trucs divers, faire glisser la tranche des livres sous mes doigts, tripoter des trucs doux entre les doigts, déchirer du papier.
Quand je suis vraiment contente je trépigne et/ou j'applaudis.

Il y a chez moi une manie plus envahissante que les autres et plus inclassable: l'arrachage de peau des pieds. C'est à la fois un plaisir, une absolue nécessité, et un indicateur de stress (quand je n'arrive plus à m'arrêter ou quand je vais jusqu'au sang).

Bref toutes ces manies ont un rôle, et quand je suis contrainte de rester inerte je ne me sens pas bien, j'ai moins d'endurance.
De plus elles sont plutôt bien toléré par mon entourage (sauf pour les pieds: mon compagnon et ma famille me font la guerre pour ça), et mon compagnon se sert même des indicateur pour définir quand il est temps de rentrer à la maison.

Voilà j'espère que je ne suis pas trop HS.
HQI + troubles du comportement détecté dans l'enfance
SA évoqué par psychologue (non spécialisée)
Rencontre avec le neuropsychologue début janvier

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28924
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Vos Stéréotypies

#253 Message par Tugdual » jeudi 10 septembre 2020 à 19:46

Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jeopardy
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : dimanche 27 septembre 2020 à 14:32

Re: Vos Stéréotypies

#254 Message par Jeopardy » samedi 17 octobre 2020 à 17:48

J'aurais une question concernant les stéréotypies... Je me dis qu'il ne vaut peut-être pas la peine de créer un sujet exprès donc je me permets de la poser ici (désolée si ce n'est pas le lieu). Un ami pense être autiste (n'étant pas psy et ne l'ayant pas connu pendant son enfance, je ne me prononce pas). Là où ça m'interpelle, c'est quand on a parlé des stéréotypies.

Me concernant, j'en ai énormément, surtout du flapping lors de périodes de stimulation intellectuelle intense ou de joie, beaucoup de mouvements de mains devant mes yeux face à de trop fortes stimulations (musiques trop "riches" en termes d'instruments, jeux vidéos ou films avec trop d'effets spéciaux), beaucoup de balancements bref, beaucoup de choses apparemment très typiques, ce qui m'avait d'ailleurs surprise car j'ai plus l'impression d'être une exception que la norme à ce niveau-là, j'ai l'impression que les Asperger et surtout les filles ont généralement des stéréotypies plus légères, est-ce vraiment le cas ?

Bref mon autre question est justement à propos des stéréotypies. J'ai donc échangé avec cet ami à ce sujet, qui m'a dit n'en avoir aucune et ne pas du tout comprendre de quoi je parlais quand je lui donnais mes exemples vécus. Il est revenu quelques jours après en me disant qu'il avait essayé de faire du flapping et que ça lui plaisait, que ça lui faisait du bien.


Depuis, il se dit persuadé d'être sur le spectre car il a des stéréotypies. Ma question est : les stéréotypies doivent-elles être "naturelles" et présentes depuis l'enfance pour être considérées comme des stéréotypies autistiques ? Ou est-ce que les stéréotypies que l'on "provoque" par imitation et qu'on reproduit uniquement à l'âge adulte parce qu'en fait ça nous plaît rentrent aussi dans les critères ?
Autiste diagnostiquée

Arcane
Passionné
Messages : 373
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Vos Stéréotypies

#255 Message par Arcane » samedi 17 octobre 2020 à 21:45

:innocent:

Par contre, au début de ma démarche diag, si on me demandait si j'en avais, je répondais non.
Et en fait, après coup j'ai réalisé que je faisais certaines choses (appuyer sur les plus de mes pantalons par exemple) et que ça me faisait du bien.
Mais je ne m'en rendais pas compte et ça n'était pas conscient
TSA
HPI

Répondre