Vos Stéréotypies

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Anja-louise
Fidèle
Messages : 158
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: Vos Stéréotypies

#151 Message par Anja-louise » vendredi 16 février 2018 à 16:23

Bonjour axurit66 :) ,
Ce que tu décris pour les films me parle tout à fait :D
Petite je regardais en boucle un téléfilm sur des quintuplées monozygotes (les soeurs dionne); elles sont en fait les seules quintuplées monozygotes ayant jamais existé. Je connaissais leurs prénoms et leur ordre de naissance par coeur. Certaines scènes du téléfilm aussi restaient encrées dans ma tête avec leurs répliques et en plus je les rejouais devant des amies/ les faisaient rejouer quand elles nécessitaient plusieurs personnages à tel point que l'on me disait que c'était ridicule :roll:
Après depuis que j'ai 6 ans, je regarde re regarde et re re re.... regarde les saisons d'Urgence. Il y a certains moments que je connais également sur le bout de doigt par exemple que Lucy Knight va occulter un patient en croyant qu'il a une migraine et en fait il va se révéler être schizophrène du coup il va la poignarder, elle roule sous le lit et je me souvient du moment précis où son collègue Carter rentre à son tour dans la pièce en la cherchant et lui est aussi poignardé et il tombe de l'autre coté du lit et là il s'aperçoit que Lucy et de l'autre côté. Bref ça c'est juste une scène permis tant d'autres...
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
RedMacbeth
Fidèle
Messages : 141
Enregistré le : jeudi 8 février 2018 à 20:42

Re: Vos Stéréotypies

#152 Message par RedMacbeth » vendredi 16 février 2018 à 19:43

Ca fait écho avec certaines choses en moi, ce qui est dit sur le films.
Je ne regarde pas mes films préférés en boucle pour une seule raison : les émotions qu'ils me prodiguent sont uniques et je ne veux pas risquer de les perdre.
Malgré tout, si je regarde Downton Abbey, c'est le soir, après le repas, dans le noir, sans rien grignoter. Pour le Cycle des Balls, c'est en grignotant du chocolat, de préférence en Décembre avec des Pralines de chocolat. J'en ai quelques un comme ça^^
Rometach a écrit :Si je relance la conversation, c'est parce que j'y ai trouvé beaucoup de listes de stéréotypies (/tics/etc.), mais assez peu de descriptions de l'effet que cela produit sur soi. Comment on se sent, est-ce que ça fait du bien, comment on le vit en société, avec son entourage...
Perso, j'ai des stéréotypies et des TOCS.
En stéréotypie, on va noter mon balancement ou celui de mes jambes si je suis en hauteur, tortiller ma mèche jusqu'à ce qu'elle soit parfaitement lisse (je l'ai depuis la naissance de mon frère celle là visiblement), et tortiller mes doigts.

En TOC, j'en ai eu plusieurs. C'est assez encombrant alors j'ai pas mal tenté de les faire disparaître.
J'ouvr(ais) toujours mes onglets dans le même ordre (maintenant ça a changé, mais certains vont toujours ensemble).
Je ne supporte pas d'avaler ma salive si j'ai vu un truc qui ne me plaît pas/senti/parlé de/lu.
Je souffle entre mes doigts en regardant un point fixe sur le mur, point qui est de préférence immaculé.
Je compte mes pas de huit en huit en marchant, si jamais je me retrouve à les compter.
Sinon, fut un temps où je regardai systématiquement un épisode de Kaamelott avant d'aller dormir, et ce, quoi qu'il arrive. Et oui, ça compte comme stéréotypie parce que ça avait le même effet.
Avant de dormir, je fais tout dans le même ordre : médicament, salle de bain, lit, jeu sur portable, bisou à mon amoureux, réveil, dodo.

En effet : Rometach, tu te demandes l'effet.
Ben personnellement, ça me rassure. Genre ça m'encombre, je préfèrerai ne pas les avoir, mais dès que j'en élimine un, j'en trouve un autre. Je suppose que ça me rassure dans le contrôle de mon quotidien, que ça m'y ancre.
Si je ne le fais pas... je vais me sentir mal. Je vais être agité, avoir l'impression qu'un truc atroce va se produire. Je peux paniquer et devenir irritable si par exemple, mon amoureux est pile là où j'ai besoin de souffler entre mes doigts au moment du soir où j'ai besoin de le faire. Je le pousse, et je recommence jusqu'à ce que ce soit bien fait. En gros : c'est indispensable, et me priver de ça risque de me paniquer ou de me mettre en colère, ou très mal à l'aise.
Vis à vis de mon entourage, je fais en sorte que ça ne se voit pas, mais parfois, à la fac, j'ai besoin de souffler entre mes doigts alors tant pis. Les autres sont habitués à mes bizarreries. Ma mère... Trouve ça très étrange et malaisant, se moque un peu de moi, aimerait que j'arrête. Mais bon, c'est mon confort et elle m'aime quoi qu'il arrive alors tant pis.
J'aime pas du tout quand mon compagnon fait des remarques là dessus, mais comme il me laisse faire mes bizarreries sans me trouver flippant.e, je laisse couler.
J'espère t'avoir éclairé, sinon, tu peux demander des précisions/poser des questions.
Personne en questionnement : asperger, HPI, les deux, aucun ? Et non diagnostiqué.e

Aline26
Habitué
Messages : 75
Enregistré le : lundi 14 novembre 2016 à 0:21

Re: Vos Stéréotypies

#153 Message par Aline26 » vendredi 16 février 2018 à 23:06

Un certain nombre de stéréotypies citées ici semblent communes aussi chez des personnes neurotypiques anxieuses. Du coup, qu'est ce qui distingue fondamentalement la stéréotypie autistique d'un comportement attribué à un état anxieux? La fréquence?
Syndrigast

Les personnes les plus difficiles à aimer sont celles qui en ont le plus besoin

TOC / Cyclothymie / TSA

Avatar du membre
RedMacbeth
Fidèle
Messages : 141
Enregistré le : jeudi 8 février 2018 à 20:42

Re: Vos Stéréotypies

#154 Message par RedMacbeth » vendredi 16 février 2018 à 23:56

Aline26 a écrit :Un certain nombre de stéréotypies citées ici semblent communes aussi chez des personnes neurotypiques anxieuses. Du coup, qu'est ce qui distingue fondamentalement la stéréotypie autistique d'un comportement attribué à un état anxieux? La fréquence?
"Ici", c'est mon message ou ceux de tout le monde ?

Sinon, je dirais plus ou moins la fréquence, oui. Sur les stéréotypies et non les TOCs, je veux dire, certaines personnes neurotypiques ont des TOCs mais je ne sais pas si c'est un comportement dans la norme ou communs à ceux qui sont au delà du seuil d'anxiété normé. Bref, je m'embrouille.
Sur les stéréotypies, je dirais que les personnes autistes le font tout le temps, même quand elles se sentent bien, et par inadvertance, non ? Une personne autiste de mon entourage se balance quand elle parle de sujet qu'elle aime et qu'elle s'excite.

(Vu que je ne suis pas un.e spécialiste et pas diagnostiqué.e, tout ce qui est au dessus est une hypothèse et peut-être entièrement faux, si c'est le cas, je m'en excuse.)
Personne en questionnement : asperger, HPI, les deux, aucun ? Et non diagnostiqué.e

Aline26
Habitué
Messages : 75
Enregistré le : lundi 14 novembre 2016 à 0:21

Re: Vos Stéréotypies

#155 Message par Aline26 » samedi 17 février 2018 à 0:18

RedMacbeth a écrit :"Ici", c'est mon message ou ceux de tout le monde ?
Non, tout le monde. Enfin, j'ai vu ça et là des stéréotypies comme craquer des doigts ou autre. Même les miennes peuvent se retrouver chez les neurotypiques. Et mon frère se balance parfois, mais il n'est pas autiste (du moins je ne pense pas).
RedMacbeth a écrit :certaines personnes neurotypiques ont des TOCs mais je ne sais pas si c'est un comportement dans la norme ou communs à ceux qui sont au delà du seuil d'anxiété normé
Par contre un TOC est une maladie, en général l’anxiété est en effet indissociable de celle-ci. Je pense que tu voulais parler des rituels qu'on trouve dans le TOC qu'on retrouve parfois de façon réduite chez des personnes non atteintes de cette maladie (du genre être un peu maniaque sur l'hygiène, mais sans avoir une peur excessive de contaminer les gens ou de mourir d'un virus).
Syndrigast

Les personnes les plus difficiles à aimer sont celles qui en ont le plus besoin

TOC / Cyclothymie / TSA

Anthea
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : samedi 20 janvier 2018 à 8:04

Re: Vos Stéréotypies

#156 Message par Anthea » dimanche 18 février 2018 à 11:44

Commencer par ce qu'on aime le moins et finir par le meilleur quand on mange est vraiment considéré comme un TOC ? Ca me paraît tellement logique de vite se débarrasser de ce qui est inconfortable et de se récompenser avec le meilleur, que je trouve un peu fort de désigner ça comme un TOC. En tout cas, ça me parle.

Je ne sais pas si c'est de la stéréotypie ou tic ou toc, mais depuis mon plus jeune âge, je fais claquer mes pouces chacun leur tour. Ca m'avait passé durant un temps et là, depuis 2-3 ans, je le refais tous les jours, plusieurs fois par jour.

Il m'arrive également à certains moments de me répéter mentalement certaines phrases entendues.

Sinon, j'écoute les mêmes musiques en boucle, quand j'étais ado, mon frère devenait tapé de m'entendre chanter du Lorie tous les jours durant des heures. :lol:

Enfant, je faisais des bruits avec ma bouche aussi et je croisais mes petits orteils de pieds. Jusqu'au début de l'adolescence, il m'arrivait de me mettre en position de roulade arrière sur mon lit et de rester un moment dans cette position.
Anja-louise a écrit :Bonjour axurit66 :) ,
Après depuis que j'ai 6 ans, je regarde re regarde et re re re.... regarde les saisons d'Urgence. Il y a certains moments que je connais également sur le bout de doigt par exemple que Lucy Knight va occulter un patient en croyant qu'il a une migraine et en fait il va se révéler être schizophrène du coup il va la poignarder, elle roule sous le lit et je me souvient du moment précis où son collègue Carter rentre à son tour dans la pièce en la cherchant et lui est aussi poignardé et il tombe de l'autre coté du lit et là il s'aperçoit que Lucy et de l'autre côté. Bref ça c'est juste une scène permis tant d'autres...
Oh enfin je trouve quelqu'un d'aussi fana que moi d'Urgences, je me sens moins seule :) Je ne compte plus le nombre de rediffusions faites par les chaînes françaises où je regardais encore la série et ça a débuté aussi au même âge cette passion vers les 6 ans. Je me souviens même avoir veillé certains samedis soirs assez tard quand mes parents étaient sortis parce qu'Urgences passaient à 23h et des poussières sur la télévision suisse.
En pleine démarche pour confirmer ou infirmer un SA

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2094
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Vos Stéréotypies

#157 Message par olivierfh » dimanche 18 février 2018 à 16:03

Anthea a écrit :Commencer par ce qu'on aime le moins et finir par le meilleur quand on mange est vraiment considéré comme un TOC ?
Pareil, quand j'étais petit on me redonnait de ce que je n'aimais pas parce que je commençais par ça, et pas moyen de leur faire comprendre. :lol: Vu depuis maintenant c'est comique comme ils ne pouvaient pas croire qu'un petit garçon puisse raisonner comme ça, mais à l'époque c'était plutôt énervant.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

neigeetlumières
Passionné
Messages : 494
Enregistré le : samedi 21 octobre 2017 à 0:40

Re: Vos Stéréotypies

#158 Message par neigeetlumières » mardi 20 février 2018 à 7:06

olivierfh a écrit :
Anthea a écrit :Commencer par ce qu'on aime le moins et finir par le meilleur quand on mange est vraiment considéré comme un TOC ?
Tiens c'est drôle quand j'étais jeune je le faisais aussi, je pensais que c'était un truc de gourmandise :mryellow:
Mariée, TSA diagnostiqué en 2017, maman d'un petit garçon avec TSA encore non spécifié

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

Re: Vos Stéréotypies

#159 Message par Cjay » lundi 12 mars 2018 à 23:04

La liste est assez longue aussi:
- Boire des gorgées d'eau par multiple de 4.
- Me balancer sur mon siège.
- Respirer de manière saccadée et avec le souffle cours (quand je suis nerveux et/ou fatigué)
- Froncer mes sourcils de manière incessante (quand je suis nerveux et/ou fatigué)
- Toucher ma pomme d'Adam
- Gratter ma barbe courte (celle qui pique le lendemain du rasage) du menton jusqu'au pattes.
- Lorsque je suis debout, balancer mes genoux en rythme
- Lorsque je suis assis, faire de la double pédale de batterie sur le sol.
- C'est déjà pas mal :)
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

Re: Vos Stéréotypies

#160 Message par Cjay » lundi 12 mars 2018 à 23:10

olivierfh a écrit :
Anthea a écrit :Commencer par ce qu'on aime le moins et finir par le meilleur quand on mange est vraiment considéré comme un TOC ?
Pareil, quand j'étais petit on me redonnait de ce que je n'aimais pas parce que je commençais par ça, et pas moyen de leur faire comprendre. :lol: Vu depuis maintenant c'est comique comme ils ne pouvaient pas croire qu'un petit garçon puisse raisonner comme ça, mais à l'époque c'était plutôt énervant.

Moi aussi je le fais depuis bébé ! Aussi je ne mange jamais les protéines et les légumes en une fois dans la même assiette et ce depuis toujours.
Egalement, petit, au lieu de jouer au foot avec les autres, je me répétais des phrases dans la tête incessamment durant la récré.
J'ai toujours aujourd'hui tendance à le faire, surtout lorsqu'il s'agit de grossièretés haha mais aussi autre choses, généralement je me répète une phrase que je viens d'entendre sur un air de chanson que j'aime.
D'ailleurs, j'ai tendance à traduire en solfège rythmique tout bruit un peu régulier que j'entends (vent, oiseaux, travaux...).
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

bloups98
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : samedi 9 septembre 2017 à 21:37

Re: Vos Stéréotypies

#161 Message par bloups98 » dimanche 25 mars 2018 à 21:30

............
Modifié en dernier par bloups98 le dimanche 10 juin 2018 à 16:12, modifié 1 fois.

sylvainm
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : mercredi 12 octobre 2016 à 21:54
Localisation : Ymeray (28)
Contact :

Re: Vos Stéréotypies

#162 Message par sylvainm » lundi 26 mars 2018 à 18:54

J'ai jamais beaucoup développé mes stéréotypies, mais je vais le aire un peu :

Quand j'étais gamin :

A 4/5 ans je passais 6/8h par jours sur mon ordi à cristaux liquides (la plupart du temps entre minuit et 6h du matin, avant d'enchainer avec les minikeums, puis un peu après l'école).
J'avais des légo avec des rails et des trains à piles, je les faisaient tomber d'une table inlassablement pour étudier le rebond du train, évidemment l'espérance de vie du jouet n'excédant pas quelques semaines au grand désespoir de ma mère.
jusqu'en CP et le divorce de mes parents, à chaque récré je prenais toujours le même vélo et je tournais inlassablement en rond pratiquement au millimètres près comme un circuit, quand il pleut il y a une flaque en plein milieu, je la travers évidemment à chaque tour, et quand il gèle, je tombe 1 fois sur 2, évidemment je n'ai pas fait l'effort de trouver un chemin alternatif (je voulais respecter les contours de l'école).
Chez mon père, il y a une sorte de vieux SAS, j'adorais m'enfermer dedans avec une caisse à billes et les faire tomber du haut d'un escabeau pour le bruit que ça faisait.
vers 7/9 ans après le divorce, je jouais inlassablement à un jeu de rallye dont je connais les centaines de km de spéciale au moindre virage, je connaissais tout les raccourcis pour gruger 3 épingles ou plus au monte carlo et le moindre talus m'était familier.
En fin de primaire toujours solitaire, je faisais régulièrement des mouvements incontrôlés avec mes mains (ce que les autres ont appelé faire le marionnette).
Peu à peu ça se dissipe, j'ai pratiquement plus de stéréotypie à l'heure actuelle, si ce n'est que j'ai une bonne liste de sites ou je passe 1 fois par jour au moins.
25 ans, TED NS évoqué via bilan psy de 2001, connu en 2016, + surdité congénitale
frère HQI + surdité congénitale, TDA?
soeur NT

Janvier 2019 : Diagnostic confirmé

Ilymoa
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : dimanche 18 mars 2018 à 17:05

Re: Vos Stéréotypies

#163 Message par Ilymoa » mercredi 4 avril 2018 à 15:50

Ben dis donc je ne pensais pas en avoir autant avt de vous lire !

Je gigote en permanence mais avec une prédilection pour les jambes et les pieds. Lorsque je ne peux pas les balancer je m'appuie sur les doigts de pieds avec le pied plié. Doigts de pieds en dessous en fait.
Là en ce moment assise sur une marche j'appuis fort mes doigts de pied dur le devant de la marche. Rho je suis chelou lol ça me ft drole d 'écrire ça car j'ai tendance à cacher tout ça. En parler est nouveau pour moi.

Je m'appuie sur les doigt au bout, j'aime le faire aux gens que j'aime, mes enfants et mon conjoint mais comme je me fait râler dessus j'essaie de ne plus le faire, j'aime aussi caresser les ongles de mon conjoint de la cuticule jusqu'au bord de l'ongle.

Je ronge les miens depuis que je suis toute petite (j'ai découvert ça sur des photos je pensais avoir commencé tard mais non dès mes deux ans je les rongeais déjà).

Je m'appuie soit sur les lèvres soit sur les yeux surtout quand je me concentre.

Au travail je suis debout, je croise les jambes et je les serre fortement.

Je sers énormément la mâchoire même en dormant parfois j'en ai mal. j'essaie de faire des étirement et de me relaxer pour éviter tout ça.

Si j'attends debout je me balance d'avant en arrière des talons jusqu'à la pointe des pieds mais j'ai arrêté je crois que je ne le fais plus du tout car on me l'a ft remarquer.

Je faisais des grimaces avant mais ça agace mes proches donc j'ai arrêté.

Plus jeune je poussais des cris aigus en sautillant lol punaise j'ai arrêté, ça énervait trop ma mère et mes frères.
Parfois avec ma fille on le fait quand on partage un moment joyeux.

Je mets aussi mes deux index sur les cotés de mon nez tout du long et j'appuie avec mes deux pouce sous mon menton, ça je ne le fait que seule car je sais que c'est étrange.

Je lis de la poésie, c'est hyper rythmé ça me berce le cerveau et ça a l'avantage de ne pas se voir du tout, parfois le même poème plusieurs fois d'affilé. Par ex : "j'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans" de Baudelaire. J'en écris beaucoup aussi.

Au travail je deviens hyperactive, ça peut aller jusqu'à l'angoisse si je ne m'agite pas. Alors je bosse énormément.

Je dois en avoir d'autres. Je n'aime pas me voir en vidéo car je trouve que ça se voit, idem sur certaines photos.
36 ans, HPI (WAIS 4 passé) et dyspraxique.
Forte suspicion pour le TDA/H et le syndrome d'Asperger.
Une fille de 9 ans HPI, dyspraxique (testée et diagnostiquée à 6 ans). En cours de démarches pour le syndrome d'Asperger.

Ilymoa
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : dimanche 18 mars 2018 à 17:05

Re: Vos Stéréotypies

#164 Message par Ilymoa » mercredi 4 avril 2018 à 15:57

Je prends des douches très chaudes, je pense que ça en fait partie. J'ai besoin de sentir le chaud sur moi mais assez fort.
36 ans, HPI (WAIS 4 passé) et dyspraxique.
Forte suspicion pour le TDA/H et le syndrome d'Asperger.
Une fille de 9 ans HPI, dyspraxique (testée et diagnostiquée à 6 ans). En cours de démarches pour le syndrome d'Asperger.

Ilymoa
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : dimanche 18 mars 2018 à 17:05

Re: Vos Stéréotypies

#165 Message par Ilymoa » mercredi 4 avril 2018 à 16:04

Cjay a écrit :
olivierfh a écrit :
Anthea a écrit :Commencer par ce qu'on aime le moins et finir par le meilleur quand on mange est vraiment considéré comme un TOC ?
Pareil, quand j'étais petit on me redonnait de ce que je n'aimais pas parce que je commençais par ça, et pas moyen de leur faire comprendre. :lol: Vu depuis maintenant c'est comique comme ils ne pouvaient pas croire qu'un petit garçon puisse raisonner comme ça, mais à l'époque c'était plutôt énervant.

Moi aussi je le fais depuis bébé ! Aussi je ne mange jamais les protéines et les légumes en une fois dans la même assiette et ce depuis toujours.
Egalement, petit, au lieu de jouer au foot avec les autres, je me répétais des phrases dans la tête incessamment durant la récré.
J'ai toujours aujourd'hui tendance à le faire, surtout lorsqu'il s'agit de grossièretés haha mais aussi autre choses, généralement je me répète une phrase que je viens d'entendre sur un air de chanson que j'aime.
D'ailleurs, j'ai tendance à traduire en solfège rythmique tout bruit un peu régulier que j'entends (vent, oiseaux, travaux...).

En primaire je comptais les trous ds le mur du préau ^^ . Ou bien les trous ds un bancs vert métallique fait de plein de trous en mettant mes doigts ds chacun d'eux. Je m'inventais des histoires par exemple que je voyageais ds le temps et que j'incarnais un personnage (style code quantum). Comme ça l'école était supportable ou presque. Mais là je fini hors sujet.

A la cantine il y avait une entrée qui revenait toujours : maïs/betterave. Comme j'adorais le maïs et bcp moins la betterave je mangeais la betterave avant. Une dame de cantine m'a dit un jour "dis donc toi tu mangeras aussi le maïs, on ne fait pas le tri ici ! ". Dans ma tête je me suis dis ben évidemment je le garde pour après parceque j'adooore. :crazy: Du coup après je me sentais obligée de le laisser. Je me souviens avoir été déçue hihi.
36 ans, HPI (WAIS 4 passé) et dyspraxique.
Forte suspicion pour le TDA/H et le syndrome d'Asperger.
Une fille de 9 ans HPI, dyspraxique (testée et diagnostiquée à 6 ans). En cours de démarches pour le syndrome d'Asperger.

Répondre