Vos Stéréotypies

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2488
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Vos Stéréotypies

#166 Message par lulamae » dimanche 8 avril 2018 à 16:19

J'ai dû beaucoup mûrir le truc avant de me lancer dans ma propre liste, sans être influencée - merci à @Koa-Kao pour l'explication très claires sur les différentes sortes de stéréotypies :
Stéréotypies :
- marcher avec pas mesurés, en m'arrêtant à des endroits précis (souvent sur un carrelage) : exemple, sur de gros carreaux, mettre le pied au milieu et ne pas poser le pied sur un bord, sur les petits, choisir un dessin avec un nombre de carreaux qui fait la largeur de mon pied, et suivre un chemin sur le même alignement
- Joindre les mains, souvent en les accrochant l'une à l'autre
- Sauter sur place ou faire les cent pas quand j'attends
- Me tenir sur la pointe des pieds quand je suis assise ou monte un escalier (en me projetant vers le haut un peu comme un ressort)
- Manger les cuticules autour des ongles

Auto-stimulation :
- Quand je suis debout, je supporte mal d'être "seulement sur mes pieds", c'est comme si je me sentais couler : je m'appuie contre un mur, une table, un meuble - je passe toujours au ras des portes, pas au milieu, et souvent je me cogne.
- Quand je suis assise... c'est compliqué ! L'idée c'est là encore d'être toujours en contact au maximum, avoir le plus d'appui possible :
=> soit je suis au fond de la chaise, fauteuil, canapé (à dossier haut), dos appuyé contre le dossier
=> Si je dois m'asseoir sur un siège sans dossier haut et droit, je vais être tout au bord, ratatinée sur moi-même, penchée en avant
=> soit je suis sur le bord de la chaise, presque allongée sur la table, la main contre la tempe... Ca, c'est en situation non sociale. De préférence, j'ai aussi la cuisse (gauche) appuyée contre le pied de table, mais jamais le pied de table entre les jambes. Je ne supporte pas non plus que ma chaise touche bord contre bord contre une autre quand on mange serrés.
=> J'ai encore une posture courante assise : la cheville droite posée en équerre sur le genou gauche, le coude droit sur le genou droit, et mon menton sur la paume, comme une sorte d'empilement d'angles.
=> Si je dois m'asseoir d'une manière plus sociable, je croise les jambes, et je garde une main serrée entre les deux cuisses, près des genoux.
- En règle générale, je choisis plutôt pour m'asseoir un coin de pièce, j'aime être bordée par au moins deux murs ; sur un canapé, toujours au bout (à droite de préférence)
- Recherche d'auto-contact en permanence :
=> quand je suis très stressée, ou en surcharge sensorielle, je vais dans les toilettes et m'appuie très fort sur les yeux
=> Quand je marche, suis debout immobile, ou assise, je garde les coudes contre le torse, parfois bras croisés, ou une main sur la hanche, ou les mains dans les poches. Sinon, je tiens un objet (marqueur en classe, par exemple)
=> Je me frotte le visage, les yeux, me pince ou me gratte le nez
=> Je conduis de préférence pieds nus, en enlevant les chaussures
=> Je ne peux pas dormir sans drap ou couverture
=> J'aime prendre les douches les plus chaudes possible
=> Jusqu'à l'adolescence, et ensuite seulement en cas de détresse extrême, besoin de me rouler en boule contre un mur, dans un coin de pièce.
=> Dans mon adolescence, en situation de grande souffrance, il m'est arrivé de me scarifier, ou de me faire des "tatouages" à la pointe du compas.
- J'ai une compulsion orale très forte : en situation de stress, soit je fume, soit je mâche des chewing-gums (en voiture), bonbons à sucer... Je pense quand je ne peux pas prévoir ou anticiper quelque chose.

Je reconnais un besoin de sentir les limites de mon corps, par l'auto-contact permanent, ou par les sensations extérieures ; comme si autrement j'avais l'impression de flotter, de me dissoudre. C'est flippant !
Je croyais n'en avoir aucune... Et en m'y mettant, je fais une liste longue comme le bras. :sick:
Et j'en ai encore autant pour les TOC !!
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2488
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Vos Stéréotypies

#167 Message par lulamae » lundi 9 avril 2018 à 7:24

Mon énorme liste risque de ne pas être facile à lire, mais je voudrais poser une question : je ne demande pas un avis qualitatif sur les exemples que je donne, mais quelqu'un pourrait-il me dire (au moins en survolant) si je ne me trompe pas, si ce sont bien des stéréotypies ?
Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris. :?
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4904
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Vos Stéréotypies

#168 Message par Manichéenne » lundi 9 avril 2018 à 9:51

Non, à part éventuellement "Je me frotte le visage, les yeux, me pince ou me gratte le nez".

Les stéréotypies, ce sont des gestes, des mouvements.

Ce qui ne signifie pas que ce qui est dans ta liste n'a aucun sens : des particularités sensorielles liées à l'autisme peuvent s'exprimer autrement que par des stéréotypies.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2488
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Vos Stéréotypies

#169 Message par lulamae » lundi 9 avril 2018 à 10:05

Manichéenne a écrit :Non, à part éventuellement "Je me frotte le visage, les yeux, me pince ou me gratte le nez".

Les stéréotypies, ce sont des gestes, des mouvements.

Ce qui ne signifie pas que ce qui est dans ta liste n'a aucun sens : des particularités sensorielles liées à l'autisme peuvent s'exprimer autrement que par des stéréotypies.
Merci @Manichéenne. En fait, j'ai lu le fil de présentation de Maisie puis celui sur le SED, et cela nous concerne de manière troublante, ma mère, mes deux filles et moi. Je vais appeler le podologue de mes filles pour en parler, il sera peut-être plus bienveillant que mon généraliste, qui me prend pour une hypocondriaque.
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

biscotte
Fidèle
Messages : 180
Enregistré le : dimanche 4 mars 2018 à 9:50
Localisation : Bordeaux

Re: Vos Stéréotypies

#170 Message par biscotte » mardi 10 avril 2018 à 11:28

Bonjour,

Pendant longtemps je passais mes mains sur le visage d une façon bien précise avec en plus de la crème pour le visage est ce plutôt un toc?
Je t'aime dans mes mains et je saute quand je suis contente.
Je cours en rond aussi quand je suis contente
Je me balance quand je fais des crises et suis dans un état d angoisse++
Je me ronge les ongles ou les peaux
Je me gratte la tête surtout le soir et la nuit
Je balance les pieds et jambes sous la table
Je bougeotte
Je trifouille avec les doigts
J'ai aussi très souvent quand je suis stressée et mal face aux gens quand je communique une crispation dans tout le corps
Quand je conduis je serre le volant très fort et je gratte avec mes ongles
Est ce des stéréotypies???
Psychologue =TSA
Psychiatre Pré-diagnostiquée= TSA
En attente de diagnostic TSA au CRA de Bordeaux :innocent:

biscotte
Fidèle
Messages : 180
Enregistré le : dimanche 4 mars 2018 à 9:50
Localisation : Bordeaux

Re: Vos Stéréotypies

#171 Message par biscotte » mardi 10 avril 2018 à 11:35

Je tape dans mes mains...?
Psychologue =TSA
Psychiatre Pré-diagnostiquée= TSA
En attente de diagnostic TSA au CRA de Bordeaux :innocent:

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Vos Stéréotypies

#172 Message par Grisha » mercredi 5 septembre 2018 à 21:54

Routines, stéréotypies, tics.
— Onychophagie, depuis l’enfance. Le moindre petit morceau de peau y passe également. C’est tellement agréable de tailler la courbe de l’ongle, mordillement après mordillement.
— À une époque, je faisais claquer les extrémités de mes ongles entre elles ; l’index, surtout. C’était au collège, je crois.
— Enfant : arithmomanie. Je comptais machinalement les trucs anodins qui m’entouraient [chaises, portes et fenêtres, carreaux].
— Tendance à toujours acheter la même nourriture. Je compte les carottes que je mets dans le sachet ; j’aime bien que ce soit 10 ou 15. D’ailleurs, j’achète souvent par deux. Et lorsque je répartis mes courses dans les sacs, j’essaie d’avoir le même nombre d’articles des deux côtés. Si la caissière savait ce qui se passe dans ma tête ! :lol:
— Balancement tranquille en attendant le tram ou le métro, dans une file d’attente. Survient aussi dans des situations anxiogènes. J’ai commencé au collège. Edit : En vérité, c’est beaucoup plus fréquent.
— Dans le bus pour le lycée, je prenais toujours la même place.
— Nombreux petits mouvements des mains. Je tapote mon poing contre ma paume. Frottements rapides, toujours dans cette configuration. Tendance modérée à faire des rythmes avec mes doigts, surtout quand je m’ennuie.
— Lorsque j’écris, j’ai tendance à faire mes énumérations dans l’ordre alphabétique.
— Entortiller le fil de mes écouteurs autour de mes doigts. Généralement, besoin de manipuler ou de tenir quelque chose quand je sors de chez moi.
— La nuit, je frotte mes jambes contre le matelas ou la couette. Le geste peut se répéter assez longtemps.
— Comme lulamae, je ne dors jamais sans une couverture. Et je replie systématiquement la couverture sous mes pieds et mes mollets, je ne peux pas dormir sans cette sensation d’enveloppement. D’ailleurs, je dors toujours avec mon doudou ; et je n’ai pas l’intention de m’en séparer.
— Passer ma main dans mes cheveux. Dans les transports, j’ai souvent peur qu’on remarque la fréquence excessive du geste...
— Parfois, pour dissimuler ma gêne ou mon stress, je me gratte l’arrière de la tête, brièvement. J’ai remarqué que je pouvais répéter le geste de façon anormale.
— Si bouteille d’eau, tendance à la potomanie. :mryellow:
— Avant, je me déplaçais souvent en fonction de l’aspect du sol, sans que ça devienne une obsession. Encore une fois, c’est similaire à ce que lulamae décrit dans sa liste de stéréotypies. Ça peut me revenir si j’ai envie de me divertir.
— Je suis hyper, hyper maniaque ! :twisted: Tout est rangé au millimètre près dans ma chambre : les livres sont empilés selon une méthode inchangée depuis l’enfance, les objets décoratifs ont un positionnement fixe... Rien n’est laissé au hasard, jusque dans ma salle de bain. Jusqu’au lycée, je ne pouvais pas m’empêcher de ranger les autres pièces de la maison afin de satisfaire mon goût pour l’ordre, la symétrie. Et je me souviens que lorsque j’étais enfant, je détestais la ville parce qu’elle était extrêmement désordonnée, notamment au niveau des trottoirs.
Modifié en dernier par Grisha le jeudi 1 novembre 2018 à 19:32, modifié 1 fois.
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

mayasoleil7
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Re: Vos Stéréotypies

#173 Message par mayasoleil7 » dimanche 30 septembre 2018 à 10:49

Mes stéréotypies: je me balance d'un.pied à un autre quand j'attends quelque chose et quand je parle
Je fais de la trichotillomanie et m'arrache les sourcils et tout poil sur mon corps n'importe quand
Je me frotte la peau pour en retirer les peaux mortes
Je me gratte la tete pour retirer les pellicules et les croûtes
Je bats mon.pied constamment
Je me craque en.permanence les doigts notamment le pouce même quand je conduis
Je gratte mes dents pour en retirer les impuretés et J'ai donc constamment les soirs dans la bouche au grand désarroi de ma famille
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Vos Stéréotypies

#174 Message par Grisha » dimanche 30 septembre 2018 à 12:48

mayasoleil7 a écrit :
dimanche 30 septembre 2018 à 10:49
Je fais de la trichotillomanie et m'arrache les sourcils
Ah, moi aussi ! Les cils plus que les sourcils, je passe mon temps à tirer sur mes paupières... :lol: J’ai découvert tout récemment que la trichotillomanie ne concernait pas que les cheveux.
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5117
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Vos Stéréotypies

#175 Message par Bubu » dimanche 30 septembre 2018 à 15:33

Ce n'est que mon point de vue, mais je crois qu'il y a une différence entre tics et stéréotypies.

Je me suis rongé les ongles toute ma vie, j'ai réussi à arrêter en 2008. Je pense que c'était un tic nerveux.

Les stéréotypies, c'est impossible d'arrêter et en général ça se produit lors d'excitation (bonne ou mauvaise) intense.
J'en ai une, c'est de battre des mains en crispant la mâchoire. Ça peut faire peur. Mais c'est ma façon de dissiper le trop plein d'énergie. En général ça se produit quand je suis hyper content. Mais parfois aussi quand je suis furieux.
Le plus gros effort est de les faire quand je suis seul. Me retenir. Mais il m'est arrivé que l'on me surprenne pendant...
Ces personnes ne m'ont jamais plus regardé pareil.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1009
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Vos Stéréotypies

#176 Message par Autiste ou surdoué ? » lundi 1 octobre 2018 à 16:24

Je tape dans les mains quand je suis content d'un spectacle, mais j'ai remarqué que les autres gens aussi…
C'est une blague ! :lol:

En relisant l'ensemble des interventions, il me semble que beaucoup de situations diverses soient évoquées, qui ne correspondent pas forcément à des gestes stéréotypés. Gestes stéréotypés, répétitifs, incontrôlables, c'est une chose, les TOC en sont une autre, les attitudes de tris, de rituels, de "fétichisme" en sont d'autres. Les façons d'évacuer le stress, les tics, les "habitudes" ou les gestes "machinaux" mais peu envahissants, encore d'autres choses.
Et les frontières ne sont sans doute pas nettes entre ces domaines. C'est mon avis, qui plus est, de non-spécialiste !
Fumer des cigarettes, mâcher du chewing-gum ou se ronger les ongles sont des attitudes très courantes chez les gens normaux, même si c'est souvent agaçant, voir incompréhensible pour ceux qui ne pratiquent pas ces choses.
Se laver les mains à tout instant, se les désinfecter, les essuyer après avoir serré une autre main, c'est de l'ordre du TOC, il me semble.
Marcher sur les lignes blanches des passages pour piétons, c'est de l'ordre du rituel.

Ma question serait de savoir que penser si une personne qui accumule des tics, des rituels, des maniérismes, toutes sortes de choses que je viens de citer, mais sans pour autant avoir de gestes stéréotypés (balancements, flapping, etc.).

Personnellement je "déteste" les gens qui mâchent ostensiblement du chewing-gum, qui se rongent les ongles, qui font du bruit en mangeant, en buvant, ou autre actions "biologiques"… Et pourtant j'ai du plaisir à faire "cliquer" des petites pinces à cheveux (quand je suis tout seul ou la main dans la poche), de même avec les élastiques que j'entortille sans fin dans mes doigts.
Et pourtant je traverse en marchant sur les lignes blanches, pose mes pieds dans les carreaux du carrelage, alignés aux bords (ce qui donne des positions de pieds soit parallèles soit perpendiculaires entre eux; mais je ne le fais pas en public).
Et pourtant je me triture le bout des doigts pour y faire des formes et des empreintes, enfonce mon ongle de pouce dans la troisième phalange de mon index, ce qui a donné une callosité que je mords quand je suis ennuyé. Et ça, par contre, j'ai du mal à m'en empêcher car je n'en suis pas conscient. De même que je me suçote (tête ?) l'intérieur des joues et de la lèvre inférieure.
Je me sens mieux assis, les jambes pas vraiment serrées, mais plutôt enroulées l'une sur l'autre pour que les pieds puissent s'accrocher l'un à l'autre.
Etc.

Je pourrais allonger la liste encore beaucoup, mais je me demande toujours s'il faut considérer quelques stéréotypies bien marquées, ou si des tas de choses en vrac, de toutes sortes, comme on trouve sur ce fil, peuvent avoir un rapport avec les TSA et sont à signaler à des professionnels lors d'entretiens.
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Geogaddi
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Re: Vos Stéréotypies

#177 Message par Geogaddi » dimanche 18 novembre 2018 à 15:07

Je pensais que ça disparaîtrait à l'âge adulte, mais il n'en est rien. Liste non-exhaustive:
-Balancements
-Hand-flapping
-Tortillage de doigts
-Mouvements amples des bras
-Tapotage de pieds
-Irrépressible besoin de toucher/ faire tourner des objets quand je parle
-Tendance à tourner en rond quand je réfléchis

Tout ceci arrive surtout lors d'un effort intellectuel important, profonde réflexion ou stress. A part les balancements et le toucher d'objets, j'arrive parfaitement à contrôler en public, mais dès que je suis seule tous les autres trucs se manifestent, souvent sans que je m'en rende compte, c'est dingue !
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

Avatar du membre
Tril
Régulier
Messages : 50
Enregistré le : mardi 30 octobre 2018 à 12:01

Re: Vos Stéréotypies

#178 Message par Tril » lundi 19 novembre 2018 à 12:31

Alors je ne sais pas si j'ai bien fait le tri mais voilà une liste me concernant :
- je me frotte énormément les oreilles
- je frotte et entortille une mèche de cheveux lorsque je suis dans une conversation ou concentrée sur quelque chose. Je la passe aussi sur mes lèvres (ce qui fait que, l'hiver, j'ai souvent les lèvres gercées)
- je me balance lorsque je suis stressée ou concentrée (pas beaucoup, d'avant en arrière, de gauche à droite ou bien je fais des sortes de 8 avec la tête)
- j'ai remarqué récemment que, quand je marchais, je serre fort les pouces dans mes poings. Je peux aussi faire "claquer" mon pouce ou toucher avec une pression forte et avec mon pouce chaque espace séparant deux doigts et je recommence encore et encore
- quand je suis heureuse ou excitée, j'applaudis très très vite et sautille/danse
- de manière globale, quand je suis stressée, il faut que je morde (en général ce sont mes pulls qui prennent, mes ongles/cuticules ou l'intérieur de mes joues, mes cheveux)
- j'écarquille très fort mes yeux sur une ou deux secondes puis recommence. Pendant très longtemps j'ai cru que ça ne se voyait pas, jusqu'à ce que quelqu'un me fasse la remarque : "pourquoi tu écarquilles les yeux souvent comme ça ?" Quelle surprise ça a été pour moi ! :lol:

J'ai ces comportements depuis l'enfance.

Ce qui est étrange, c'est que je peux faire quelques unes de ces choses-là avec quelqu'un d'autre quand je suis en confiance totale. Par exemple, je touche très souvent les cheveux ou les oreilles de mon copain, de ma mère, de ma cousine... c'est incontrôlable, il FAUT que je touche leurs cheveux/oreilles (je ne pourrais même pas l'expliquer de manière rationnelle) :roll: Je leur dis que c'est un peu ma manière à moi d'exprimer mon amour ahah :lol:
Est-ce que d'autres font ça ?
HPI validé (QI hétérogène) - pré-diagnostic Asperger en cours

mayasoleil7
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Re: Vos Stéréotypies

#179 Message par mayasoleil7 » mardi 20 novembre 2018 à 14:19

alors pour moi, je ne sais pas si cela rentre dans les stéréotypies ou l'automutilation: je souffre de trichotillomanie depuis toute petite.
puis je me gratte la tete, j'ai constamment les doigts dans la bouche car je gratte mes dents avec mes ongles, je me frotte la peau pour en retirer les peaux mortes, je me balance de droite à gauche ou en tournant sur moi même, ou d'avant en arrière. lorsque j'attends mes enfants à l'école ou lorsque je discute avec quelqu'un je prends appui sur une jambe puis l'autre tous les dix secondes en moyenne. je fais des claquements de doigts dès que j'ai une main libre ou deux devant moi ou je claque mes doigts contre ma joue. je serre mes mâchoires constamment...
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

Avatar du membre
Zebra3
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: Vos Stéréotypies

#180 Message par Zebra3 » mardi 26 février 2019 à 2:04

Il ne s'agit pas d'une stéréotypie mais je ne sais pas où mettre cette question, et je ne sais pas si ça vaut la peine de créer un sujet pour ça :
Certains autistes aiment être serrés fort (soit par eux-même, soit par quelqu'un, ou encore par une machine), ou qu'on sert fort l'un de leur membre (les bras je veux dire, pas de blagues :lol: ).
Le font-ils également à d'autres, pensant faire du bien à l'autre parce que ça leur fait du bien à eux ?

Sinon je ne sais pas si c'est une stéréotypie mais je me fouille dans le nez très souvent :oops: :lol: comme d'autres se rongent les ongles.
Et il fut un temps en primaire je faisais des espèces de grognements sourds, provenant de la gorge, mais bouche fermée. Mes parents disaient que je faisais l'hippopotame.
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

Répondre