L'écriture...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

L'écriture...

#1 Message par Murielle » vendredi 12 septembre 2008 à 13:11

Bonjour à tous,

Depuis le début , Léo a des problèmes d'écriture.Il écrit gros, de manière irrégulière , refuse de mettre les point sur les "i" et monte ou descend , mais ne suit que rarement la ligne....
Depuis 2 jours, il commence non pas à mettre des points sur les "i", mais des sortes de traits...C'est déjà plus facile de le relire car les points donnent des repères sur une écriture difficile.
Ma question est la suivante:
A vous parents, avez vous trouvé des astuces pour palier aux difficultés d'écriture de vos enfants?
A vous Aspies, aviez-vous ce genre de difficultés , les avez-vous toujours et si non, comment avez vous résolu ce problème de graphisme?
Quelles aides auraient pu être efficace pour avoir une écriture plus harmonieuse et surtout "lisible".!
Merci pour vos réponses.! :wink:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

mysterio
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 8 juillet 2008 à 11:10

#2 Message par mysterio » vendredi 12 septembre 2008 à 13:48

bonjour murielle je participe a ce topics car moi aussi j'ai des probléme d'écriture.
La MDPH ma preter un ordinateur portable pour mes cours a l'école voila sinon moi pour me relire c'est dur même moi des fois jarrive pas à me relire donc voila je te laisse et merci encore pour tout tes message

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#3 Message par Murielle » vendredi 12 septembre 2008 à 15:26

Merci aussi à toi Florent de répondre et de témoigner.! :lol:
Je sais que Léo pourrait bénéficier d'un ordi, mais pour le moment, je pense qu'il serait plus adapté pour lui de réussir à écrire un peu mieux....
Lui aussi a parfois du mal à se relire.!Heureusement qu'il a une bonne mémoire qui palie à sa mauvaise écriture.!Mais parfois, ça ne suffit pas.! :wink:
Lorsque je reste à ses côtés pendant qu'il écrit, je l'aide par la voix pas à pas...genre: attention , n'oublie pas le "L" est plus grand que le "E" car dans sa façon d'écrire, les L et les E sont presque identiques.!!!Idem pour le "A" et les "D"....Alors, dans ces cas-là, il arrive à produire une écriture , on va dire "acceptable" car lisible...Mais à l'école, ce n'est pas possible de faire comme ça....
Pour l'ordinateur, tu as appris à taper seul, ou tu as eu des cours pour pouvoir écrire avec le clavier?
Bon courage Florent.!
:D A bientôt
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

mysterio
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 8 juillet 2008 à 11:10

#4 Message par mysterio » vendredi 12 septembre 2008 à 16:59

ba en faite je sais taper a l'ordinateur depuis longtemps voila

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#5 Message par jakesbian » vendredi 12 septembre 2008 à 23:13

bonsoir murielle et florent,

j'avais parlé, il y a quelques temps, que nicolas avait fait de la rééducation graphique; il avait d'abords fait un bilan pour voir d'où venait le problème... et s'en est suivi des scéances de rééducation;

dans son cas, il avait main, poignet, coude et bras bloqués comme si il avait eu l'ensemble dans un plâtre;

son travail de rééducation... à faire tous les jours... consistait en des lignes de boucles, de ponts, de vagues plus ou moins grandes, plus ou moins longues, plus ou moins rapides pour débloquer tout çà...
... et çà a marché; mais il a travaillé, à raison de 1/4h à 1/2h par jour pendant plusieurs mois;

il y avait également les majuscules qu'il ne faisait pas; alors, je lui ai acheté des cahiers d'écriture de primaire; il y en a plusieurs niveaux; l'important étant de faire travailler la main;

à l'heure d'aujourd'hui, il est toujours plus lent que ses camarades de classe, et il écrit petit... mais il arrive à prendre ses cours;

il y a quand même des moments où je lui dis qu'il devrait reprendre ses exercices... il n'est pas trop pressé de le faire; il a toujours eu l'impression d'y perdre 1/4h de sa journée... et pourtant c'est largement 1/4h que çà lui fait gagner en aisance d'écriture.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#6 Message par Jonquille57 » samedi 13 septembre 2008 à 7:50

Bonjour à tous,

Dès la maternelle, le graphisme de Florent interpellait la maitresse... En dernière section ( section des grands ), elle m'avait même donné un cahier avec de grosses lignes pour que Florent s'exerce à former des lettres.

Durant toute sa scolarité, Florent avait comme appréciation : " Attention à l'écriture ! "

Lorsque je demandais aux instit comment faire pour l'aider, elle me disait que Florent devait s'entrainer à la maison, sans faire tout un tas de lignes, mais à bien former ses lettres, tout doucement. Je me souviens aussi que Florent serrait tellement fort son stylo qu'il en avait les doigts tout rouge.....

Donc, l'année dernière, quand on a refait un essai de scolarisation au collège, la MDPH lui a accordé un portable. Ne me demandez pas comment il a appris à écrire avec, je crois qu'il l'a fait tout seul, peut-être à force d'écrire sur msn....

Par contre, si vous avez un truc pour l'orthographe ! :roll: Je crois que plus Florent grandit, plus il est fâché avec !!!! Quand je pense qu'il était bon en français, il y a longtemps.... :roll:

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#7 Message par bernard » samedi 13 septembre 2008 à 10:39

Avec l'écriture on voit de tout.
Je pense qu'il ne faut pas tirer de conclusion hâtive.
On peut mal écrire un moment et à un autre moment, être lisible. Et réciproquement.
Je n'ai pas rencontré le problème de l'écriture, ni les enfants.
C'est même dans l'autre sens.

Quand j'étais en primaire, le maitre avait dit que comme j'avais l'écriture la plus jolie de la classe, je devais écrire une lettre sur format A1 à un élève de notre classe qui était à l'hopital pour s'être casser au ski les bras et les jambes.
Moi sur le moment, j'avais pris cela pour une punition. Il fallait recopier tout le texte qu'on avait composé sous le regard de toute la classe. Je vous laisse comprendre l'angoisse quand on a 8 ans.
Vers 12 ans, je me compliquais la vie à faire toutes les majuscules en lettres gothiques anglaises. Puis quand j'ai commencé à écrire en script les minuscules puis en gothique, la prof principale m'a averti que si elle ne pouvait pas me lire, elle mettrait zéro. Du coup j'ai stoppé ce tic. Je l'ai réservé à un carnet intime.
Mais je ne suis pas seul car depuis j'ai rencontré adulte, un collègue qui avait fait la même chose mais en hiéroglyphes égyptiens, et il avait même commencé un roman tout en hiéroglyphe avant de se demander à qui cela servirait et il a stoppé. Mais si quelqu'un l'avait encouragé, je suis sur qu'il aurait terminé son roman. Je suis intimement persuadé que mieux épaulés, beaucoup d'aspies pourraient aller plus loin dans leurs idées, dont certaines ne sont pas que des lubies.

Clément est fâché avec l'orthographe.
Pour l'aider en vacances, ma femme lui faisait faire des dictées.
Puis un jour des vacances, en rentrant le matin des courses, Clément était à la piscine du camping et sur son oreiller, ma femme avait une lettre de Clément disant "maman tu me pourris mes vacances avec tes dictées". Il avait préféré écrire plutôt que de le dire en face. Du coup, ma femme a arrêté. Il s'est (un peu) amélioré depuis, mais ... il y a encore du progrès possible.
Comme il a passé le français du bac l'an dernier, on sent que cette année, il aura un boulet de moins à tirer.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#8 Message par Murielle » samedi 13 septembre 2008 à 10:51

Merci Bernard de ta réponse.
En fait, j'ai remarqué que la plupart des autistes ont ce problème majeur d'écriture...Et j'ai aussi remarqué que cela pouvait être exactement le contraire.! :? C'est à dire des enfants très doués pour le graphisme.! :shock: :shock: :shock:
De même certains aspies ont de vraies difficultés en langues étrangères et d'autres sont à l'opposé, réellement doués.....
C'est tout le paradoxe et la complexité du syndrome.... :roll:
Pour l'orthographe, Léo est plutôt bon pour le moment.Ce qui doit l'aider c'est sa mémoire photographique...On lit beaucoup, et lorsqu'on tombe sur un mot qu'il ne connait pas, je lui fait remarquer la façon dont il est écrit.Genre:Tu vois ici, on rajoute un "s" à la fin, ou alors, ici on met un "m" devant le "p"...etc, etc....
Il me semble que lire est un bonne chose pour améliorer son orthographe.!Bien sûr les dictées sont aussi une méthode qui a fait ses preuves, mais elles sont vécues comme des corvées.!La lecture peut être présentée comme un plaisir.! :lol: :wink:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#9 Message par bernard » samedi 13 septembre 2008 à 11:02

On a renoncé à faire lire Clément.
Il n'a jamais aimé la lecture. Même aujourd'hui.
Tout le contraire de moi.
Et Lucie adore lire. Donc pas facile de conclure.

Mais si je creuse.
Je ne lis que des livres scientifiques ou sur le syndrome d'Asperger.
Lucie ne lit que des livres chevaux.
Clément n'a pas encore trop d'intérêt spécifique (sauf les jeux en réseaux), mais cette semaine où je lui ai demandé ce qu'il comptait faire ensuite comme étude après le bac, il m'a sorti "astrophysicien".
Je vous jure que je ne lui ai rien dit sur ce thème. Il connait mais goût sur ce point, mais j'ai toujours fait attention de ne pas me focaliser avec mes enfants sur mes passions (astro et info) pour qu'on ne me reproche pas plus tard de les avoir gaver, comme j'entendais parfois à l'école primaire au moment de la détection de sa précocité : "oui, mais les parents doivent le forcer à utiliser un ordinateur" ou d'autres méchancetés de ce genre.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#10 Message par Jonquille57 » samedi 13 septembre 2008 à 11:35

Pour en revenir à l'orthographe, à l'école, Florent était effectivement bon. Et quand on corrige ses fautes, ensemble, il est presque outré par les fautes qu'il fait. J'ai l'impression que quand il écrit, comme ici, il écrit comme cela lui vient, mais quand il doit faire un effort, il sait comment écrire les mots.
D'ailleurs, lorsque l'on parle et que quelqu'un fait une faute de grammaire ou de syntaxe, il ne se gêne pas pour le dire ! :roll:

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#11 Message par jakesbian » samedi 13 septembre 2008 à 21:02

il y a quand même une chose qui me turlupine à ce sujet:

depuis qu'ils sont petits, je les ai habitués aux post-it sur le frigo, à la liste de choses à faire ou à penser, au petit mot dans le bol du p'tit déj...
... élisabeth et yannick, pas de problème; mais nicolas ne veux rien noter; il préfère faire de mémoire... alors évidement, il a régulièrement oublié quelque chose...
... alors qu'il se sert volontier des listes ou petit mot que je lui aurai fait; enfin, à condition de ne pas l'avoir oublié aprés lui :?

il me disait hier, que lorsqu'il est à quimper, comme la chambre de citéU est petite, et qu'il n'y a que ses affaires contrairement à la maison, il s'y retrouve plus facilement... mais il ne note pas plus.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

marilyngeaud
Régulier
Messages : 43
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:17
Localisation : LA BOUEXIERE

#12 Message par marilyngeaud » mercredi 17 septembre 2008 à 21:43

j'ai justement vu l'ergothérapeute de clément ce jour avec qui ns avons discuté des autistes et de l'écriture

certains sont très doués car très méticuleux, d'autres ont une écriture illisible,très lents etc..........

Clément, comme toi florent a un ordi à l'école mais cela l'éloigne encore plus des autres.

je travaille en guidance physique et sur ces sujets de prédilection.
je vous dirais plus suir les méthodes de l'ergothérapeute dans quelques mois.

"ils ont souvent peur de ne pas réussir parfaitement donc ils échappent à cette activité"( tout comme le dessin)
maman de clément 7 ans(asperger), maxence 5 ans et justine 3 ans

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#13 Message par maho » jeudi 18 septembre 2008 à 7:49

Loic a une ecriture trés penible!! Lente deja, mais miniscule (j'ai du mal avec la vue qui baisse :lol: ) pourtant il est extremment doué en graphique, beaucoup de details, et trés minitieux.

Il serre son stylo jusqu'a se faire mal au doigts quand il ecrit, mais le tiens a peine quand il dessine!
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#14 Message par Murielle » jeudi 18 septembre 2008 à 11:23

"ils ont souvent peur de ne pas réussir parfaitement donc ils échappent à cette activité"

J'ai en effet, remarqué que si ce qu'ils produisent n'est pas comme ils le désirent, ils préfèrent tout rater ou fuir...

En CE1, Léo faisait "exprès" de rater ce qu'on lui demandait si dans un exercice il y avait "une" chose qu'il ne savait pas faire.!
Il a fallu du temps et de la patience pour qu'il comprenne qu'il avait le droit de "se tromper", mais qu'il ne devait pas "faire exprès"...

La nuance a été difficile à expliquer. :?

Je sais que le fait de mal écrire le rend triste, pourtant lorsqu'il s'applique avec moi le soir, son écriture devient acceptable.Il écrit donc délibérément gros à l'école, plutôt que de montrer qu'il a des difficultés. :cry:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Xavier
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 28 octobre 2005 à 22:23
Localisation : Côtes d'Armor

Macrographie

#15 Message par Xavier » jeudi 18 septembre 2008 à 14:13

Bonjour,

Pour Murielle. Peut-être que la macrographie de Léo peut s'expliquer par la vitesse de production demandée à l'école ?
Léo peut écrire très bien à la maison car ce qui lui est demandée est plus liée à la qualité de l'écriture qu'à la vitesse d'exécution, alors qu'à l'école il faut tenir le rythme et qu'il lui est difficile de faire les deux choses simultanément : s'appliquer et produire. Quel dilemne !!!!
J'ai plein de choses à dire sur ce sujet, j'y reviendrai donc dans un prochain message.

Pour mémoire il y a sur ce site un passage très très intéressant de la conférence du Dr LEMONNIER pour Aspéransa en Septembre 2005 :
"Exemple : les enfants autistes ont du mal à apprendre à écrire parce qu'ils écrivent très longtemps avec l'épaule ; ça donne un graphisme pas très élégant et ça leur prend un temps considérable pour que ce graphisme, qui normalement ne serait pas très élégant si j'écrivais seulement avec l'épaule, devienne montrable. Et donc un travail par écrit, c'est pour eux infernal. Parce qu'ils ont répondu à une demi question alors que tout le monde a déjà fini. Et alors même qu'ils ont sans doute les connaissances pour répondre à l'ensemble des questions.
L'auxiliaire de vie scolaire est là pour écrire sous la dictée de l'enfant à ce moment, si l'objet est de savoir ce qu'il sait. Si je veux percevoir ce qu'il sait, alors mettons-nous dans de bonnes conditions pour essayer de saisir ce qu'il sait. Si d'entrée le moyen que je me donne pour essayer de repérer ce qu'il sait ne convient pas du tout, évidemment ce que je vais noter c'est : est-ce qu'il sait, est-ce qu'il ne sait pas ? Je ne sais pas, mais en tout cas, il n'arrive pas à écrire. Ce n'était pas l'objet de la question initiale. Donc l'auxiliaire de vie scolaire a un rôle fondamental."


Romain bénéficie d'une prise en charge en ergothérapie sur ce problème particulier d'écriture depuis 1 an à raison d'une séance hebdomadaire. Les progrès sont fantastiques.
Xavier - "Je ne regrette rien, j'avance" (Paul ELUARD)
Père d'un enfant, devenu adolescent et qui sera bientôt un adulte, pour lequel un syndrome d'Asperger a été diagnostiqué à l'âge de 6 ans.

Répondre