Le Temps et le Syndrome d'Asperger

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Le Temps et le Syndrome d'Asperger

#1 Message par bernard » mercredi 22 octobre 2008 à 23:46

J'ouvre ce nouveau thème pour parler du temps tel qu'on peut le ressentir avec le Syndrome d'Asperger.
Je rajoute ce thème parce qu'on a commencé à en parler avec Luna et que le thème a dévié.
Je m'explique.
Je ne veux pas parler ici du fait qu'on ne voit pas le temps passer, mais du fait que, de mon point de vue, je ne ressens pas le temps, ou son écoulement de la même façon qu'on peut se l'imaginer.
Au départ, plus jeune, je voulais être plus âgé.
Quand j'ai regardé à 20 ans, à 30 ans, à 40 ans, le passé, j'ai la sensation que j'ai en même temps 20 ans, 30 ans, 40 ans. Ce n'est pas que l'écoulement, c'est la sensation de ne pas ressentir que le temps avance.
Est-ce dû au phénomène de mémoire persistante qui fausse la vision ? Je ne sais pas.
Un exemple, la semaine dernière, Clément vient me voir avec un devoir à la maison qui ne sera pas noté. Il ne comprend pas ce qu'on lui demande. je lui propose de le faire ensemble.
Je n'ai rien révisé depuis mes 17 ans (il y a 30 ans) mais j'ai la chance de revoir ma prof de Term refaire ce cours.
On prend une pile de feuilles blanches et je me dis que j'ai 17 ans. je fais tout le devoir devant Clément en vérifiant qu'il comprend le raisonnement. Je remplis 10 pages car il y a 4 problèmes avec des exercices. Pas de difficultés particulières, seul le dernier exercice va demander un peu de justification. A la fin, tout le devoir est fait.
Je lui dis : maintenant, ce n'est pas parfait. Sur le dernier exercice, la justification n'est pas claire. Si je devais me noter, je mettrai 17/20 mais pas plus. Il a remis au propre en refaisant tout le devoir. 3 copies doubles. Ce soir verdict : la prof lui a mis 17,5/20. La note ne compte pas. C'est juste pour que les élèves de Term S s'exercent pour le bac.
Et des exemples comme cela, j'en ai en permanence. Je me retrouve "projeté" en arrière et parfois j'ai besoin d'un calendrier pour savoir où on est vraiment sur l'axe du temps.
Au bureau j'ai un grand calendrier en carton avec 6 mois par face. Je me sens rassuré quand je le vois en permanence et quand on me téléphone pour me parler de rendez-vous dans le temps (alors que nous avons un outil informatique qui fait très bien la réservation des rendez-vous et qui nous rappelle un peu avant chaque réunion au cas où). Mais cette vision du temps fixé sur un calendrier m'apaise plus qu'un quelconque moyen informatique.
Je donnerai d'autres exemples plus tard au cas où cela ne serait pas clair. Mais ce n'est pas qu'on ne sent pas le temps passer. Ca, c'est un autre point qui me semble différent de ce thème.
Ici c'est plus ne pas arriver à se fixer à la date du jour, par exemple le 22 octobre 2008 pour ce soir.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
pierre
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 13 avril 2008 à 21:07
Localisation : grenoble

#2 Message par pierre » jeudi 23 octobre 2008 à 9:59

Bonjour Bernard,
concernant les souvenirs, la seule chose que je peux dire c'est que la mémoire est atemporel. Ce qui nous permet de nous rappeler l'événement comme si c'était hier est plus du à l'intensité avec laquelle on a vécu l'événement. Certes, suivant les personnes, on aura plus ou moins de mal à faire appel à des souvenirs qui nous ont moins marqués. Le cerveau a besoin de stimulation et d'exercice pour fonctionner au max de ces possibilités. J'ai parfois des souvenirs qui me reviennent, des choses anodines en apparence (je crois qu'elles ne le sont jamais vraiment), je peux décrire la scène parfaitement mais ne peux en aucun cas dire la date.
Je ne suis pas sur que ce phénomène de "temps" soit propre au aspies. J'ai juste l'impression que les aspies passent plus de temps à faire appel à leur mémoire pour résoudre un problème plutôt que d'essayer de la résoudre en direct.
Je suis pas si je suis bien clair... ou dans le vrai... Faut dire que pendant que j'écrit, ma fille me parle et mon fils veut taper sur le clavier donc dur dur d'être clair..!!!!
Je reviendrait plus tard :twisted:
papa de Lena (Ted)
et expert en orthographe (mdr)...

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#3 Message par Jonquille57 » jeudi 23 octobre 2008 à 10:06

Je pense que la notion du temps est propre à chacun, aspie ou non.... Cependant, j'ai toutefois remarqué chez Florent son manque de dicernement sur ce qui est éloigné dans le temps ou non. Et aussi, son manque de repères : par exemple, il ne saura pas si ses grand-parents peuvent avoir connu le 18ème siècle ou non. Bien sûr, avec les dates, il peut le savoir, mais sans calcul, il n'en a pas la moindre idée.

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#4 Message par Luna » jeudi 23 octobre 2008 à 11:37

Mon temps passe d'une autre manière, j'en ai déjà parlé dans un post précédent. par contre, depuis 18 mois, j'apprends à le cadrer : il me faut un grand calendrier, style celui qu'on donne gratos dans les banques, à portée de vue (6 mois d'un côté, 6 de l'autre), un petit agenda qu'on met dans le sac pour les RV (15 jours sur deux feuilles), un plus gros (1 semaine sur chaque feuille) qui reste à mon bureau. :D

Chez moi, pour avancer, au lieu de "buller", je me sers très souvent de mon minuteur de cuisine, qui me permet d'effectuer des petites tâches en 15 mn (et de contrôler mon temps). Je peux faire 30 mn parfois, mais difficilement plus, c'est trop long, je m'ennuie, je procrastine...
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#5 Message par bernard » jeudi 23 octobre 2008 à 19:27

Brigitte a écrit :Cependant, j'ai toutefois remarqué chez Florent son manque de discernement sur ce qui est éloigné dans le temps ou non.
C'est presque ça.
Je ne fais pas d'effort de mémoire particulier.
Je fais juste glisser le pointeur sur l'axe du temps.
Pour savoir si c'est il y a longtemps, je suis obligé de réfléchir.
Pour me rappeler une scène il y a 30 ans en arrière, c'est plus facile, il n'y a rien à réfléchir, ça vient tout seul.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#6 Message par Olivier » mercredi 26 novembre 2008 à 9:39

J'ai eu la chance au Lycée d'avoir 3 profs passionnants et passionnéspar leur discipline. En Français, pour la seconde,en Sciences naturelles pour la 1ere et la Terminale, et en Philo pour a Terminale évidemment.
Il m'arrive toujours aujourd'hui, quand l'occasion m'est donnée sur un des sujets précis qu'ils ont abordé,de me retrouver plus de 30 ans en arrière. Par exemple, il faut que je note cet article,ou cette émission, ce bouquin, pour en parler en classe la prochaine......mais il n'y a pas de prochaine.....
Ce décallage ne m'avait jamais surpris jusqu'à aujourd'hui.Ca m'a semblé naturel.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#7 Message par bernard » mercredi 26 novembre 2008 à 10:06

C'est exactement cela Olivier.
Dans mon cas, je fais un résumé des découvertes faites dans l'année quand j'écris à ma prof de physique de 1ere E que j'avais en 1978.
Je lui donne les réponses aux questions qu'on se posait au XXe siècle.
Mais depuis quelques temps, ma prof a décroché. Elle a du mal à suivre. Je sens qu'un fil va se briser. Et cela m'angoisse.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#8 Message par Olivier » vendredi 12 décembre 2008 à 15:29

Hier soir, j'ai voulu refaire une dissertation de philo, sur un sujet qui m'avait particulièrement intéressé il y a 30 ans. Une émission de radio m'ayant apporté des arguments intéressants. Le temps n'avait pas bougé.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#9 Message par Murielle » vendredi 12 décembre 2008 à 15:42

D'un point de vue positif : Vous ne vous voyez donc pas vieillir???? :lol:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#10 Message par jakesbian » vendredi 12 décembre 2008 à 15:47

j'ai encore du mal à comprendre comment nicolas fonctionne avec le temps...

... tout ce que je sais, c'est qu'il a énormément de mal avec le temps qu'on lui impose...

....alors que lorsqu'il est seul, qu'il doit le gérer lui même, il se débrouille comme un chef;

... alors que lorsqu'il doit se déplacer, il y arrive beaucoup mieux que si il doit rester dans un même lieu.

rien à voir, mais ces jours ci, il y a des moments où il a besoin de courrir, pour pouvoir se reconcentrer sur son travail... même si la nuit est tombée... alors gilet jaune obligatoire.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#11 Message par Luna » vendredi 12 décembre 2008 à 17:22

Murielle a écrit :D'un point de vue positif : Vous ne vous voyez donc pas vieillir???? :lol:
ca non.. :D par contre, on le remarque sur les autres. Quand j'ai toujours dans la tête le "Harisson Ford" de la "dernière croisade". je n'arrive pas à m'habituer à la tête qu'il a 20 ans après, ce n'est pas Harrisson Ford mais un papy..certes, un beau diable de papy...quoique je me serai vraiment passé du dernier Opus "Geriatric Jones" (j'ai failli me barrer avant la fin du film, je veux parler d'I.J et le crâne de cristal").
Je revois des camarades de classe parfois dans la rue, ils ont tous pris un sacré coup de vieux alors que dans ma tête ils ont toujours 18 ans...et pas 40.
De toute façon, personnellement, j'ai du mal à me voir en entier ou parfois à me reconnaître dans un miroir, donc la question est règlée : j'ai quelque chose entre 15 et 20 ans, et je les aurai toujours, même si ma date de naissance ne bouge pas.
Je sais que j'ai des rides, et quelques cheveux blancs, mais bon, ça ne fait rien, puisque de toute manière je suis restée dans ma tête bloquée dans le temps.
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#12 Message par bernard » vendredi 12 décembre 2008 à 17:28

Je vois que je vieillis quand je me rase le matin.
Les cheveux qui deviennent poivre et sel, etc ...
Mais sinon, si je parle, je peux avoir 10 ans ou 40 ans. Quand je parle à Lucie, je comprends bien de quoi elle parle puisqu'aucun problème pour savoir ce que je pensais à 10 ans. Mais j'ai aussi 47 ans, et aussi 20 et 30 en même temps. C'est pas facile à expliquer.
Je pense que pour les NT, c'est juste une limitation à cause de la mémoire qui s'efface peu à peu. Mais si ce n'était pas le cas, et certains NT peuvent avoir de la mémoire, ce serait très voisin. Après il reste la façon dont le cerveau voit le monde, et là c'est un peu différent, surement.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#13 Message par Luna » vendredi 12 décembre 2008 à 17:31

C'est cool, Bernard, ça se rapproche de ce que je ressens :D
je crois que les Aspies sont intemporels.. :D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#14 Message par Olivier » vendredi 12 décembre 2008 à 17:36

Cette histoire de temps me travaille depuis que je suis sur ce forum, car avant, je ne m'en étais jamais occupé. C'est tres souvent que je fais ces voyages dans le temps, mais maintenant je le remarque et suis étonné, non pas de les faire, c'est si naturel, mais que ce soit les autres qui ne le font pas.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#15 Message par Murielle » vendredi 12 décembre 2008 à 17:48

Je crois comprendre votre ressenti... :?
Bernard, lorsque tu prends l'exemple de ta fille quand tu lui parles, moi je suis "obligée" de faire un effort pour "essayer" de me rappeler de comment je pensais à cet âge.!
Je dois faire attention à me mettre au niveau de son âge.!Pareil pour ma fille de 13 ans (pré-ado) où j'essaie de me rappeler des difficultés liées à cette période...
La façon dont vous voyez le temps me semble être un élément plutôt positif et agréable.!Maintenant, certes, étant donné que la majeure partie des gens ne sont pas comme ça, c'est sans doute ce qui peut (parfois) poser problème.!!! :lol:
Quant à ne pas "se voir" vieillir, ça c'est plutôt une chance.! :lol:
Petite question:
Et si vous regardez des photos de vous lorsque vous étiez jeunes, ça vous fait quoi? A ce moment-là, vous "voyez" que vous avez vieilli ou toujours pas?
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Répondre