Conduisez-vous ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Présage
Habitué
Messages : 66
Enregistré le : mardi 13 mars 2018 à 11:33

Re: Conduisez-vous ?

#76 Message par Présage » jeudi 22 novembre 2018 à 2:50

paar a écrit :
mercredi 21 novembre 2018 à 12:07
Sinon c'est normal d'attendre tout le monde passe sur un parking, car on ne prend pas le risque d'effectuer une manœuvre alors que des piétons circulent... Du moins c'est ce qu'on m'a appris.
Non, non, j'attends que le gars d'à côté en train de ranger ses courses dans sa voiture ait fini puis qu'il soit parti lui, parce que je n'ai pas envie qu'il me regarde manœuvrer pour sortir de la place de parking. :mryellow:

@Flower : je me lis dans tes phrases, savoir si je peux passer à un croisement. J'ai fait des progrès et s'il n'y a personne derrière moi, je fais ça plutôt bien même si je pense parfois attendre trop longtemps, mais bon je me dis que c'est de la prudence hein. Par contre dès qu'une voiture arrive derrière, ça me met la pression. :(
Dépistée HPI et pré-diagnostiquée SA en novembre 2017 par une psychologue clinicienne ESPAS IDDEES.
A la recherche d'un psychiatre pour entreprendre une démarche de diagnostic/non-diagnostic officiel.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2255
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Conduisez-vous ?

#77 Message par olivierfh » jeudi 22 novembre 2018 à 9:09

Présage a écrit :
jeudi 22 novembre 2018 à 2:50
je n'ai pas envie qu'il me regarde manœuvrer pour sortir de la place de parking. :mryellow:
Il faut entrer en arrière même si les autres disent "pourquoi tu ne t'y mets pas tout simplement, on est pressés", comme ça les manœuvres éventuelles en sortant sont généralement plus faciles qu'en entrant.
(C'est mon côté prévoyant, comme quand je mangeais d'abord ce qui me plaisait moins et les adultes me disaient "reprends-en, on voit que tu aimes ça" alors que c'était l'inverse :)).
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 2845
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Conduisez-vous ?

#78 Message par TiZ » jeudi 22 novembre 2018 à 9:57

olivierfh a écrit :
jeudi 22 novembre 2018 à 9:09
Il faut entrer en arrière même si les autres disent "pourquoi tu ne t'y mets pas tout simplement, on est pressés", comme ça les manœuvres éventuelles en sortant sont généralement plus faciles qu'en entrant.
Je fais toujours comme ça aussi, je préfère. :D
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

Avatar du membre
Flower
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Conduisez-vous ?

#79 Message par Flower » jeudi 22 novembre 2018 à 10:27

Moi c'est le contraire, je préfère me garer en marche avant quitte à manœuvrer en sortant. Généralement quand j'arrive quelque part en voiture, je suis trop contente de pouvoir en sortir pour avoir envie de m'embêter encore! En repartant, je suis généralement un peu reposée de la conduite et la manœuvre est plus facile pour moi. Au supermarché, il y a aussi un certain avantage à ce que le coffre soit facilement accessible pour y mettre les courses.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
paar
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mercredi 12 septembre 2018 à 15:55

Re: Conduisez-vous ?

#80 Message par paar » jeudi 22 novembre 2018 à 13:30

Pareil que Flower et Presage, marche avant. 8)

En ce qui concerne la manoeuvre, cela se solutionnera peut-être avec l'habitude et le gain en confiance, cela ne fait que 2 mois que tu l'as obtenu. Il m'a fallu 6 mois post permis pour commencer à rouler avec. :D

edit : * avec la voiture (et le permis)
TSA

Avatar du membre
Présage
Habitué
Messages : 66
Enregistré le : mardi 13 mars 2018 à 11:33

Re: Conduisez-vous ?

#81 Message par Présage » jeudi 22 novembre 2018 à 23:35

Merci pour vos conseils, si pas besoin de l'accès au coffre, je penserais à tenter un de ces jours en marche arrière. Pour l'instant, je me gare de toute façon sur un parking que je sais être toujours vide, car hors de question d'essayer de me garer à celui du supermarché et d'aller tenter de me glisser entre deux voitures à 90° ! J'ai de la chance, au boulot, ce sont des parking en épi, je trouve ça beaucoup plus facile.

Quoi qu'au final sortir d'une place ne m'est pas compliqué, c'est l'éventuel regard des gens qui me met la pression inutilement. Je n'ai d'ailleurs pas encore pigé pourquoi sortir d'une place à 90° était beaucoup plus facile que d'y entrer ! :mryellow:
Dépistée HPI et pré-diagnostiquée SA en novembre 2017 par une psychologue clinicienne ESPAS IDDEES.
A la recherche d'un psychiatre pour entreprendre une démarche de diagnostic/non-diagnostic officiel.

Avatar du membre
Ailurine
Fidèle
Messages : 136
Enregistré le : jeudi 21 mars 2019 à 21:19

Re: Conduisez-vous ?

#82 Message par Ailurine » lundi 25 mars 2019 à 18:10

Quand j'ai passé les cours et le permis, je culpabilisais à mort de ne pas réussir à faire quelque chose qui semblait si évident pour tout le monde. Le SED explique en partie le problème (c'est simple, j'ai du mal à appuyer sur l'embrayage, et c'est juste impossible pour moi d'appuyer plus de quelques secondes, j'ai la jambe qui tremble à cause de la fatigue et de la douleur + passer les vitesses avec mon épaule est un calvaire...).
J'avais quand même eu le permis, mais je n'ai pas reconduit par la suite (surtout que la monitrice ne me comprenait pas du tout, pour elle c'était juste que je ne faisais aucun effort et que je me croyais dans un jeu vidéo. Chaque séance se finissait en crise de larmes à cause du sentiment d'être complètement nulle et stupide, et de la douleur qui était fortement augmentée à cause des positions...).

Suite à mon diagnostic, j'ai cru que si je passais sur une automatique, ça règlerait le problème. Je n'ai pas essayé, mais je pense sincèrement que ça aussi, ce sera très compliqué, quand je vois que je n'arrive pas à me concentrer plus de quelques minutes et que je n'arrive pas bien à évaluer les distances et les positions... ça ne posait pas de problème quand j'étais en grande ville, mais là, niveau transport en commun, c'est la dèche... C'est mon père qui est obligé de me conduire partout ><
Atteinte d'un syndrome d'ehlers danlos, en plein questionnement sur les TSA.

Clovis
Passionné
Messages : 362
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Conduisez-vous ?

#83 Message par Clovis » lundi 25 mars 2019 à 20:44

J'ai raté le permis 5 petites fois quand j'avais 18 ans, j'ai jamais souhaité le repasser depuis.

Je n'ai aucune attirance pour les voitures ni pour le mode de vie qui va avec, et ce depuis pas mal de temps. C'est sûr que s'installer à la campagne sans voiture aujourd'hui semble difficile, c'est vrai aussi que professionnellement c'est un handicap hors de la région parisienne...

J'ai peur de mes distractions constantes, pas envie de renoncer à profiter sereinement du paysage, pas envie d'être financièrement dépendant d'un monstre d'acier... J'aime voyager en train, en bus, à pieds. On peut aller à peu près partout sans voiture.
Pré-diagnostic en cours (mai-juin 2019), réflexion entamée sur démarches de diagnostic officiel

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Conduisez-vous ?

#84 Message par nouvo » lundi 25 mars 2019 à 21:35

Ailurine a écrit :
lundi 25 mars 2019 à 18:10
Suite à mon diagnostic, j'ai cru que si je passais sur une automatique, ça règlerait le problème. Je n'ai pas essayé, mais je pense sincèrement que ça aussi, ce sera très compliqué, quand je vois que je n'arrive pas à me concentrer plus de quelques minutes et que je n'arrive pas bien à évaluer les distances et les positions... ça ne posait pas de problème quand j'étais en grande ville, mais là, niveau transport en commun, c'est la dèche... C'est mon père qui est obligé de me conduire partout ><
tu verras peut-être dans le temps, selon souhaits, finances et possibilités (dont physiques) si une petite automatique n'est pas envisageable.

Perso, j'ai passé le permis vers 24 ans, à la fin de mes études. Je l'ai eu à la 2nde fois.
Le 1er échec fut à un rond-point (ah, je m'en souviens très bien ! je me taterai même à dire que la voiture était blanche, mais je n'irai jusqu'à la marque du véhicule: un petit, ni à sa plaque d'immatriculation :lol: ),
le véhicule montait l'avenue principale de la ville, et moi avec l'instructeur remontions d'une rue adjacente sur la droite.
Un rond-point, c'est priorité à gauche. Le véhicule était pour moi suffisamment loin et j'avais largement le temps de passer mais l'instructeur (cet âne ^) freina en plein milieu du rond-point (quitte à prendre des risques ^) et me réprimanda et je n'eus mon permis, alors que ça passait à l'aise !
A la 2nde tentative, j'ai acquis qu'il fallait être "bête et discipliné" vis à vis des instructions, alors quitte à me faire un torticolis regardais-je exagérément dans les rétros à chaque action - et tout s'était correctement déroulé, créneau inclus :) .

En conduite, à ce jour n'ai-je eu aucun accident.
Ma seule infraction (outre m'être garé en face d'où j'habitais il y a environ 15 ans sur une belle place libre qui se constituait de qq bandes à l'augure de passage piétons - j'ignorais qu'on n'avait pas le droit de se garer à cet endroit et les piétons ont toute la place de traverser car rue sans circulation véritable :mryellow: ),
ah, j'eus une autre prune pour stationnement (j'avais pas vu le panneau qui était dans les pins :mrgreen: )
mais la plus grosse infraction est due à mon passage du Wais ! car je devais faire des kms pour la ville et l'itinéraire avait changé pour travaux.
Là, on se retrouve sur une référence transmise sur le fil "Imagination et tsa" et n'ai franchement pas été adaptatif. J'ai préféré prendre "un risque" de m'avancer vers la direction connue que de suivre l'itinéraire bis inconnu. Manque de bol, des policiers en vtt passaient là et ça s'est mal passé: ai-je frôlé l'outrage à agents. J'en ai eu pour 100 euros - à rajouter au cout du wais et bilan psy d'époque :?

Sinon, je conduis très calmement et prudemment - les " 2s de distance de sécurité " sont ordinairement dans les 5s - et j'ai une certaine réticence (hantise) au dépassements - heureusement vers chez moi, la grande route que je peux prendre à l'occasion et avec du monde est une 4 voies où j'y suis tranquille à 90 km/h, mes 5s de distance mini et sur une route limitée à 110 :mryellow:

Par ailleurs, je m'en sors bien, mais ne fais que des petites distances dans l'ordinaire et ne bouge quasiment pas au-delà d'un rayon de 10kms et bien souvent pas plus loin que 5.
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Evie
Habitué
Messages : 89
Enregistré le : dimanche 17 mars 2019 à 12:54
Localisation : Aveyron

Re: Conduisez-vous ?

#85 Message par Evie » mardi 26 mars 2019 à 9:54

Je n'ai jamais su conduire, il y a eu plusieurs tentatives rien que pour que je passe le code mais elles se sont avérées infructueuses.
Le code est un problème car je n'y comprend rien et que je n'arrive pas à apprendre une chose par coeur si je ne la comprend pas, si ça n'a aucun sens pour moi, je ne peux pas l'assimiler.
La mise en pratique génère comme un vide à l'intérieur, un peu comme 'je me bloque et je ne fais rien par défaut, parce que je ne sais pas quoi faire'.
S'occuper du tableau de bord, du volant, du levier et de ce qui se passe à l'extérieur c'est beaucoup, beaucoup trop de choses à gérer. Non seulement là encore je n'y comprend rien mais comment voulez-vous que je lise les panneaux,que je cherche ce qu'ils veulent dire, que je pense à faire tel geste avec ma main, regarder dans les rétroviseurs (déjà un c'est pas possible mais il y en a deux!),etc , tout ça pendant que des personnes circulent autour et que je ne peux pas rester plantée là ? C'est impossible et ce n'est pas non plus faute d'avoir essayé encore une fois, on prend souvent ça pour de la mauvaise volonté mais je ne peux pas gérer toutes ces informations, sans compter le fait que je sais pas évaluer les distances ni même le volume de la voiture autour de moi, ni où je suis, etc ... c'est juste pas possible.
J'ai aussi facilement tendance à être dans la lune et à rêvasser, c'est déjà arrivé plusieurs fois avec les moniteurs qui m'ont repris le volant des mains avec exaspération en voyant que je ne faisais rien alors qu'il fallait faire quelque chose (aucune idée de quoi d'ailleurs).

Mais sinon c'est davantage un problème pour les autres que pour moi, je m'accomode très bien de ne pas avoir de voiture, quand je vois les désagréments auxquels sont confrontés les automobilistes, c'est un soulagement parce que je ne pourrais pas assumer la moitié de tout ça (rien que les frais...).
Et puis je n'aime pas les voitures, je ne supporte pas non plus le stress et la mentalité parfois aggressive des gens sur la route.
J'ai eu affaire à des gens qui m'ont clairement fait comprendre que c'était un énorme problème, que je me 'tirais une balle dans le pied' (pour reprendre certains propos), ou que j'étais tout simplement 'nulle'.
Il y a pas si longtemps encore, le dire était source de honte mais au bout d'un moment, j'ai décidé que je n'avais pas à satisfaire les autres, je suis très bien sans voiture.
Par contre s'il y a une invasion de zombies, là oui il faudra que je sollicite les voisins.
Non diagnostiquée. En questionnement, suspicions.
Choses sur lesquelles les psychiatres sont d'accord: phobie sociale, personnalité évitante.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25877
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Conduisez-vous ?

#86 Message par freeshost » mardi 26 mars 2019 à 14:53

Ça fait quelques mois que je n'ai plus conduit. Les transports en commun me suffisent, à Sion, en Suisse. :mrgreen:

Développons encore plus le réseau de transports en commun et les cadences ! Trains à deux étages ! Tiens, par exemple : au moins un train par heure entre Lyon-Part-Dieu et Genève tous les jours dans les deux sens. Encore plus de TGV entre Genève et Paris, entre Lausanne et Paris, entre Paris et Brest, entre Marseille et Lyon, entre Lyon et Montpellier, etc. Et de nouvelles lignes pour ne pas être contraints à passer par Paris. Les TGV, ça peut être bien, mais ce n'est pas une raison pour négliger les lignes régionales.

Voire partout des trains à deux étages !

Ça polluera moins que les innombrables voitures à un seul passage, qui est le chauffeur, et dont les trois autres sièges sont inoccupés. Et ces Suisses qui prennent l'avion Genève-Paris. :shock:

Dans le train, tu peux te reposer (moyennant éventuellement un casque anti-bruit parfois), lire, regarder le paysage, manger, boire, apprendre, travailler, jouer, etc.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
elpanacho
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : mardi 5 mars 2019 à 13:09

Re: Conduisez-vous ?

#87 Message par elpanacho » mardi 26 mars 2019 à 15:09

Je conduit depuis mes 18 ans, j'ai un peu de mal avec les manœuvres, je n'ai pas du tout le compas dans l’œil, mais en générale ça va.

Je n'ai eu aucun accident en presque 20 ans alors que je conduis presque tout les jours

Je ne conduit pas par plaisir de la conduite mais pour l'outil voiture, indispensable en banlieue parisienne.
ElPanacho Pre-diagnostique SA-HPI (janvier 2019)
En attente de RDV Psychiatre
Accessoirement dysorthographique et légèrement dyslexique

Number7
Occasionnel
Messages : 26
Enregistré le : mercredi 6 mars 2019 à 10:29

Re: Conduisez-vous ?

#88 Message par Number7 » mercredi 27 mars 2019 à 9:55

J'ai fait de la conduite accompagnée à partir de 16 ans et j'ai eu mon permis à 18 ans. Ca a été particulièrement laborieux et pas uniquement en raison des difficultés liées à mon autisme (même si ça n'a pas facilité les choses). Aux alentours de 11 ans, j'ai assisté à un accident de voiture particulièrement violent (en gros, j'étais dans un pays étranger et une autoroute coupait basiquement un village des infrastructures qui se trouvaient de l'autre côté, obligeant les habitants à faire un détour de plusieurs heures ou à traverser l'autoroute. Deux gamins ont traversé et je vous laisse imaginer ce qui s'est passé). Couplé à mes problèmes d'estime de soi, j'en suis venue à songer que j'allais automatiquement tuer quelqu'un si j'étais au volant d'une voiture.

J'étais catégorique dans le fait que je ne voulais pas conduire. J'ai fait de nombreuses crises et je n'arrivais pas à progresser auprès des moniteurs de mon auto-école. Je finissais chaque leçon en larmes, épuisée et assurée que je n'arriverais jamais à conduire. Il a fallu toute la force de persuasion de ma maman pour qu'ils acceptent de me laisser faire la conduite accompagnée avec elle et ça s'est beaucoup mieux passé ensuite. Elle a pris le temps de m'enseigner et de me rassurer, ce qu'ils ne faisaient pas vraiment. Dès que j'avais l'air d'assimiler quelque chose, ils ne revenaient pas ou peu dessus, alors que c'était souvent un "coup de chance" ou uniquement dans un contexte précis.

Ma mère m'a fait conduire partout, sur des routes de village, en ville, sur l'autoroute etc. A chaque trajet, elle prenait soin de m'emmener, de m'encourager et de m'entraîner régulièrement à accomplir les mêmes manoeuvres dans des contextes différents (ex : se garer dans un endroit désert, mais aussi quand d'autres véhicules continuent à circuler, ce qui réclame plus de vigilance). Elle a vraiment réussi à dédramatiser la conduite pour moi, ce qui m'a permis d'obtenir mon permis du premier coup.

Je suis beaucoup moins anxieuse au volant, la peur ayant laissé place à une profonde vigilance. Toutefois, je préfère sincèrement éviter de conduire dans des grandes villes (trop de trucs à gérer de tous les côtés, plus des limitations de vitesse vicieuses, plus des sens interdits), laissant généralement ma voiture dans un parking et faisant le reste à pied ou avec les transports en commun.

J'ai aussi beaucoup de mal à me faire à l'idée de me séparer de ma voiture, celle-là même qui m'a accompagnée depuis mes dix-huit ans (je vais en avoir 26 cette année) et qui a une vingtaine d'années au compteur. Je ne sais pas si je vais arriver à m'adapter rapidement à un nouveau véhicule, mais je sais que cela va être indispensable...
Diagnostiquée Autiste et Syndrome d'Asperger en 2018
Suspicion d'autisme depuis 2009

Evy
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : mardi 26 mars 2019 à 17:31

Re: Conduisez-vous ?

#89 Message par Evy » mercredi 27 mars 2019 à 10:58

Je ne conduis pas, j'ai essayé de faire mon permis lorsque j'étais plus jeune, mais un jour je me suis retrouvée devant une ambulance est dans le stress j'ai calé et plus pu reprendre le cours de la circulation, j'ai dû abandonner le volant. De toute manière, je n'aimais pas conduire, il y a trop de choses à faire attention, regarder le compteur en conduisant, regarder dans les rétros, faire attention aux autres. Je suis bien en transport publique, j'ai plusieurs bus et un train vers chez moi, je prends les transports publiques pour me déplacer. Mais souvent, je me déplace à pied, j'ai ce qu'il me faut proche de chez moi.
Je suis Asperger, diagnostiquée depuis plus de 10 ans, je suis aussi HPI

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25877
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Conduisez-vous ?

#90 Message par freeshost » mercredi 27 mars 2019 à 15:22

Number7 a écrit :
mercredi 27 mars 2019 à 9:55
J'ai aussi beaucoup de mal à me faire à l'idée de me séparer de ma voiture, celle-là même qui m'a accompagnée depuis mes dix-huit ans (je vais en avoir 26 cette année) et qui a une vingtaine d'années au compteur. Je ne sais pas si je vais arriver à m'adapter rapidement à un nouveau véhicule, mais je sais que cela va être indispensable...
Veux-tu que ta mère t'aide ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre