vos "bugs" sociaux !

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 132
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: vos "bugs" sociaux !

#1441 Message par Ellendë » dimanche 4 août 2019 à 8:57

Je vous rejoins sur tous vos derniers messages.
Je ne sais absolument pas comment faire pour dire bonjour quand c'est un groupe de personnes.(et d'ailleurs je fuis) Du coup quand j'arrive au travail par exemple, s'ils sont tous en groupe je ne vais pas vers eux, j'attends que le groupe se dissous et/ou que l'un d'entre eux se rapproche de moi pour dire aller dire bonjour. Parfois quand deux personnes discutent je ne sais pas trop non plus comment réagir, est-ce que je dois dire bonjour juste à voix haute? serrer la main? les interrompre? est-ce qu'ils ont vu que j'étais là ?... du coup je fais un détour en me disant je vais faire comme s'ils m'avaient pas vu. :crazy: Une fois, une collègue à qui j'arrivais enfin à saluer le matin et une autre à côté d'elle, étaient à côté de tout un groupe de mon équipe et me dit: allez continue sur ta lancée vas-y tu peux dire bonjour à tout le monde ! :oops: :oops: :oops: (bien sûr j'ai pas réussi :innocent: ...)

Pour les paroles en l'air des gens, moi aussi ca me soule sérieusement j'ai été déçu un nombre incalculable de fois alors oui maintenant je ne suis plus du tout enthousiaste pour rien parce que je n'y crois plus.. :innocent:
Suspicion TSA - Bilan neuropsychologique en cours- restitution prévu fin février 2020

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: vos "bugs" sociaux !

#1442 Message par Mlle-Qui » dimanche 4 août 2019 à 12:05

Au boulot si plusieurs de mes collègues sont déjà arrivés avant moi, je lance à la cantonade "bonjour tout le monde" et ça passe bien...
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Talegan
Adepte
Messages : 201
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: vos "bugs" sociaux !

#1443 Message par Talegan » dimanche 4 août 2019 à 13:39

une fois apprivoisée, oui (et qu'elle sait reconnaître les tons de voix…), la cantonade est une précieuse alliée ;)
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

Clementine
Régulier
Messages : 34
Enregistré le : lundi 27 août 2018 à 22:16

Re: vos "bugs" sociaux !

#1444 Message par Clementine » dimanche 4 août 2019 à 22:37

Il m’arrive souvent de dire des choses (vraies) dans des conversations de groupes qu’un des interlocuteurs présents aurait souhaité garder secret (parce que considéré comme intime, honteux ou secret/inadapté vis à vis d’une autre personne présente, de ses opinions, croyance ou sensibilité...). Je repère parfois le regard qui intime de se taire mais en général c’est trop tard.
Je ne sais jamais comment réagir. Me couper subitement, ça serait attirer l’attention sur ce que je disais. M’excuser aussi.
Je me sens vraiment ridicule dans ces moments où j’ai fauté au regard de ce qui est socialement acceptable et attendu, je m’enfonce dans une tentative de noyer le poisson.
Puis je me renferme complètement et n’arrive plus à m’impliquer dans le sujet, je m’éteins dans ce que j’identifie comme un mini-shutdown, ce qui amène à nouveau des questions...
Comment faites-vous ?
Modifié en dernier par Clementine le lundi 5 août 2019 à 13:52, modifié 1 fois.
En questionnement / non-diagnostiquée
En attente d’un rdv au Cra de ma région, contact pris.

AlexKain
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: vos "bugs" sociaux !

#1445 Message par AlexKain » dimanche 4 août 2019 à 22:40

Vendredi, au kiné (car j'ai des problèmes aux cervicales apparus récemment), 3e séance, je ne savais pas quoi faire et je suis resté paralysé de longue minute avant de me décider à agir à la fin de la séance... En y repensant je me trouve vraiment bête.

Bon, déjà, pour moi, ce n'est pas facile une séance de kiné. Massage, manipulation, tout ça, = contact physique, et c'est quelque chose qui m'est assez difficile à supporter. En tout cas dans un premier temps. Comme si mon corps avait besoin de s'habituer avant de me renvoyer des sensations plus normales voire agréable. Au début, ce n'est pas très agréable et très électrifiant (je sais pas trop comment le dire), et j'ai qu'une envie, éviter ce contact.
Heureusement, j'ai pu dire à la kiné tout ça, et au final le fait d'avoir un diagnostic m'a aidé à lui expliquer. Je ne sais pas si j'aurais osé le faire il y a 1 ou 2 ans, ou alors comment j'aurais pu le faire. (je n'avais jamais été au kiné avant cette semaine)

Si j'explique tout ça, c'est parce que bah, je suis pas très relaxé durant la séance, d'ailleurs elle répète de nombreuse fois de me détendre, mais ce n'est pas facile. (par contre elle fait attention lors des contacts, précise où elle va toucher etc, sur ça ça m'aide beaucoup) Je suis donc très concentré sur ce qu'elle fait ou va faire, dans l'anticipation, et mon esprit est surtout concentré sur ça.

Après des exercices et des manipulations, elle me demande de me rasseoir et quitte la pièce en disant quelque chose et referme la porte derrière elle. Mais je n'ai pas vraiment saisi et suis encore un peu concentré sur les contacts physiques qu'elle a pu faire sur mon épaule.
Mince, qu'est-ce qu'elle a dit ? Je reviens ? C'est terminé ? C'est fini pour aujourd'hui ? Je n'arrive pas à savoir.
J'ai pourtant la sensation d'entendre trop de choses, parfois quand je voudrais bien que certains sons s'arrêtent, et là, je n'ai pas entendu une phrase qui m'était destiné...
Je reste donc assis sur la table, dans l'expectative. Je vais attendre ici, ouais, elle va bien revenir de toute façon. La séance d'avant elle me faisait faire des exercices et partait quelques minutes le temps que je les fasse. Sauf que là, elle ne m'a rien donné à faire. Donc.. et si c'est fini et qu'elle attende que je sorte ? Arrgh, que faire ? Je pourrais lui demander ? Mais si ce n'est pas fini, je vais passer pour quoi ? Dois-je remettre mon t-shirt ? Les secondes s'écoulent, voire les minutes, et mon cœur s'accélère. Je ne sais pas du tout quoi faire et j'ai la sensation d'être débile, à attendre je ne sais quoi dans cette pièce ! J'essaie de me remémorer la phrase qui a été dite, mais je n'y parviens pas vraiment... Il me semble que c'était "c'est terminé". Mais comment en être sûr ?

Je prends enfin la décision de sortir et demander. Je renfile mon t-shirt, j'ouvre la porte doucement pour essayer de retrouver la kiné. Par chance, elle est juste à côté sur un ordinateur. Je lui demande alors "c'est fini, n'est-ce pas ?". "Oui, c'est bon, vous pouvez y aller".
...
J'ai donc attendu pour rien. Elle a dû se demander ce que je faisais durant de si longues minutes. Penser que je suis si maladroit qu'il me faut tout ce temps pour remettre mon t-shirt ?
Je lui dis au revoir et je ne repense qu'à ça de la journée. Comment j'ai pu être aussi nul...
Et depuis, je ne sais pas si je dois lui en reparler ou non lors de la prochaine séance.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Mars07
Habitué
Messages : 80
Enregistré le : jeudi 23 novembre 2017 à 21:31

Re: vos "bugs" sociaux !

#1446 Message par Mars07 » lundi 5 août 2019 à 17:34

AlexKain a écrit :
dimanche 4 août 2019 à 22:40
Vendredi
C'est possible qu'elle s'en fiche, c'est aussi possible qu'elle ait trouvé ça bizarre et qu'elle se soit posé la question. Dans tous les cas, je pense que c'est son quotidien et elle passe très vite à autre chose. Ca me fait un peu penser aux soins intimes avec des infirmiers, on peut y penser longtemps en ayant honte mais eux s'en fiche après coup, ils passent très vite à autre chose.
Pourquoi voudrais-tu lui en reparler ?
Modifié en dernier par Mars07 le lundi 5 août 2019 à 19:56, modifié 1 fois.
En attente de diagnostic

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1698
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: vos "bugs" sociaux !

#1447 Message par Siobhan » lundi 5 août 2019 à 18:00

Mars07 a écrit :
lundi 5 août 2019 à 17:34
AlexKain a écrit :
dimanche 4 août 2019 à 22:40
Vendredi
(...)
Ca me fait un peu penser aux soins intimes avec des infirmiers, on peut y penser longtemps en ayant honte mais eux s'en fiche, ils passent très vite à autre chose.
Pourquoi voudrais-tu lui en reparler ?
Mh, je ne suis pas sûr qu'il soit précis de dire que les infirmiers se ficheraient en général des soins intimes... Peut-être même qu'ils ne s'en fiche pas du tout, au contraire.

Peut-être que ces soins intimes peuvent être désagréables à exécuter pour pas mal d'infirmiers, parce que ce sont des soins intimes justement.

Et que ça expliquerait que parfois ce genre de manoeuvre sont expédiées comme si le soignant se mettait des oeillères pour exécuter l'acte.


Donc, penser à prendre des pincettes avec les soignants quand même, ça vaut toujours mieux je pense, l'attitude circonspecte d'Alexkain ne me semble donc pas irraisonnée.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

AlexKain
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: vos "bugs" sociaux !

#1448 Message par AlexKain » lundi 5 août 2019 à 18:30

Mars07 a écrit :
lundi 5 août 2019 à 17:34
Pourquoi voudrais-tu lui en reparler ?
Je ne sais pas, pour qu'elle ne soit pas étonnée, qu'elle comprenne mieux ce qui s'est passé, qu'elle ne risque pas de s'imaginer je ne sais quoi. Même si ça a déjà dû être le cas de toute façon.
Et puis, peut-être pour qu'elle soit plus claire la prochaine fois lorsque la séance est terminée afin que ça ne se reproduise pas.
Mais, soyons honnête, je n'oserais sans doute pas en parler de toute façon même si je le souhaitais.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Mars07
Habitué
Messages : 80
Enregistré le : jeudi 23 novembre 2017 à 21:31

Re: vos "bugs" sociaux !

#1449 Message par Mars07 » lundi 5 août 2019 à 20:03

Siobhan a écrit :
lundi 5 août 2019 à 18:00
Mars07 a écrit :
lundi 5 août 2019 à 17:34
AlexKain a écrit :
dimanche 4 août 2019 à 22:40
Vendredi
(...)
Ca me fait un peu penser aux soins intimes avec des infirmiers, on peut y penser longtemps en ayant honte mais eux s'en fiche, ils passent très vite à autre chose.
Pourquoi voudrais-tu lui en reparler ?
Mh, je ne suis pas sûr qu'il soit précis de dire que les infirmiers se ficheraient en général des soins intimes... Peut-être même qu'ils ne s'en fiche pas du tout, au contraire.

Peut-être que ces soins intimes peuvent être désagréables à exécuter pour pas mal d'infirmiers, parce que ce sont des soins intimes justement.

Et que ça expliquerait que parfois ce genre de manoeuvre sont expédiées comme si le soignant se mettait des oeillères pour exécuter l'acte.


Donc, penser à prendre des pincettes avec les soignants quand même, ça vaut toujours mieux je pense, l'attitude circonspecte d'Alexkain ne me semble donc pas irraisonnée.
J'ai édité en mettant qu'ils s'en fichaient après coup, c'est ce que je voulais dire. Tu as raison c'est certainement pas le cas de tous, mais de beaucoup (pour en avoir discuter avec plusieurs soignants, aucun n'est gêné en recroisant le patient après.

Je vais parler de façon générale (et je me sens concerné), c'est surtout pas contre toi AlexKain. Je pense qu'on se donne souvent beaucoup d'importance dans ce genre de cas, puisqu'on a qu'un seul kiné. Mais lui a des tas de patients et donc des tas de quiproquos dans le même cadre, je crois que c'est dans ce sens là que je voulais dire qu'il s'en fichait. Pour nous, cela n'arrive qu'une fois donc on se focalise dessus alors qu'elle a surement souvent des patients qui ne comprennent pas ses demandes.
En attente de diagnostic

Avatar du membre
Talegan
Adepte
Messages : 201
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: vos "bugs" sociaux !

#1450 Message par Talegan » lundi 5 août 2019 à 23:16

Quand je suis dans un état comme AlexKain où je regrette une absence de clarté, j'aimerais beaucoup aussi appliquer cette clarté rétrospectivement, mais je ne sais jamais trop si je défends alors l'image que j'ai de moi, ou l'image que j'imagine que l'autre à de moi (ce qui revient sans doute un peu au même) ; et j'arrive surtout à sortir de ce que je ressens comme une frustration (frustré de n'avoir pu vivre pleinement la possibilité d'un contact) quand il y a une fois suivante qui se passe de façon bien plus fluide :lol:

Sinon l'incertitude paralysante de ce qu'il faut faire, que de souvenirs ça me rappelle :) finalement en osant agir après une durée qui ne semble pas excessive amha tu t'en es pas trop ma sorti
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

AlexKain
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: vos "bugs" sociaux !

#1451 Message par AlexKain » mardi 6 août 2019 à 14:36

Mars07 a écrit :
lundi 5 août 2019 à 20:03
Je pense qu'on se donne souvent beaucoup d'importance dans ce genre de cas, puisqu'on a qu'un seul kiné. Mais lui a des tas de patients et donc des tas de quiproquos dans le même cadre, je crois que c'est dans ce sens là que je voulais dire qu'il s'en fichait. Pour nous, cela n'arrive qu'une fois donc on se focalise dessus alors qu'elle a surement souvent des patients qui ne comprennent pas ses demandes.
Effectivement, quand on y pense, c'est un peu bête, et ton raisonnement est très sensé.

Talegan a écrit :
lundi 5 août 2019 à 23:16
je ne sais jamais trop si je défends alors l'image que j'ai de moi, ou l'image que j'imagine que l'autre à de moi (ce qui revient sans doute un peu au même) ; et j'arrive surtout à sortir de ce que je ressens comme une frustration (frustré de n'avoir pu vivre pleinement la possibilité d'un contact)
C'est tout à fait ça. Dès que je fais un pas dehors, je cherche à agir et renvoyer une image "normale". C'est peut-être bête, car normal par rapport à quoi ? Une moyenne de ce que j'ai pu voir, analyser, comprendre au fil du temps. Et lorsque cette image est écornée, qu'une action que je fais parais trop loin des critères standards attendus, cela me met mal à l'aise car je me dis que je passe encore une fois pour quelqu'un de "bizarre".
Et du coup, ouais, après j'y repense souvent et ça me frustre.
Pourquoi j'ai fait ça, pourquoi j'ai réagi comme ça, pourquoi je n'ai pas fait ci, pourquoi je n'ai pas dit ça, etc... et je pense que pas mal de choses auraient peut-être pu changé. Alors, dans ce cas précis, avec la kiné, ce n'est pas grave, ça n'aurait rien changé si j'étais sorti directement, à part gagner 3 minutes de temps.
Mais dans d'autres situations, je me dis toujours que je rate des opportunités, que je passe à côté quelque chose, que si j'avais pu agir autrement j'aurais pu changer les choses ou être mieux vu et donc que le résultat final aurait été plus positif qu'il ne l'a été.

Bref, avant qu'une chose se produise, je ne fais que d'y penser et je m'imagine 10 scénarios différents et surtout incluant ce que je devrais dire ou faire.
Bien entendu, lorsque la chose arrive, impliquant contraintes diverses, d'autres personnes, du stress, etc... et donc des éléments incontrôlables, mes scénarios ne se déroulent pas comme prévu, et surtout assez loin de mon scénario idéal. (et heureusement assez rarement proche du scénario catastrophe)
Donc après coup, je regrette tel ou tel truc car je crois et ai la certitude que j'aurais pu agir différemment afin de m'approcher de ce scénario idéal, et alors j'aimerais remonter le temps.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: vos "bugs" sociaux !

#1452 Message par Mlle-Qui » mardi 6 août 2019 à 15:41

Je suis rassurée de lire d'autres personnes aussi bizarres que moi :lol:
Non sérieusement, je me fais toujours un tas de scénario, je prépare mes monologues et mes dialogues aussi !! Et évidemment ça se passe rarement comme dans ma tête, je me retrouve toujours l'air "bête" et je cogite pendant des heures voir des jours sur la situation passée...

Je ressasse encore l'autre jour où j'ai pas osé dire bonjour à mes voisines en train de papoter :crazy: Et comme ça me rend parano maintenant quand je les croise j'imagine qu'elles se disent "tiens voila la voisine bizarre".. alors je fais du zèle je souris jusqu'aux oreilles et fais en sorte qu'elles me voient pour dire un grand "BONJOUR" !!
Je suis bonne à enfermer en fait :geek:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Liloë
Fidèle
Messages : 163
Enregistré le : dimanche 22 juillet 2018 à 12:53
Localisation : Paris, 21 ème arrondissement

Re: vos "bugs" sociaux !

#1453 Message par Liloë » mardi 6 août 2019 à 15:56

Mlle-Qui a écrit :
mardi 6 août 2019 à 15:41
Je suis rassurée de lire d'autres personnes aussi bizarres que moi :lol:
Non sérieusement, je me fais toujours un tas de scénario, je prépare mes monologues et mes dialogues aussi !! Et évidemment ça se passe rarement comme dans ma tête, je me retrouve toujours l'air "bête" et je cogite pendant des heures voir des jours sur la situation passée...

Je ressasse encore l'autre jour où j'ai pas osé dire bonjour à mes voisines en train de papoter :crazy: Et comme ça me rend parano maintenant quand je les croise j'imagine qu'elles se disent "tiens voila la voisine bizarre"..
J'aurai pu écrire chacune de ces lignes.
Suspicion de TSA. En cours de diagnostic.

Déesse de la raclette auto-proclamée.

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: vos "bugs" sociaux !

#1454 Message par Mlle-Qui » mardi 6 août 2019 à 16:08

Liloë a écrit :
mardi 6 août 2019 à 15:56
Mlle-Qui a écrit :
mardi 6 août 2019 à 15:41
Je suis rassurée de lire d'autres personnes aussi bizarres que moi :lol:
Non sérieusement, je me fais toujours un tas de scénario, je prépare mes monologues et mes dialogues aussi !! Et évidemment ça se passe rarement comme dans ma tête, je me retrouve toujours l'air "bête" et je cogite pendant des heures voir des jours sur la situation passée...

Je ressasse encore l'autre jour où j'ai pas osé dire bonjour à mes voisines en train de papoter :crazy: Et comme ça me rend parano maintenant quand je les croise j'imagine qu'elles se disent "tiens voila la voisine bizarre"..
J'aurai pu écrire chacune de ces lignes.
Ma jumelle :mryellow:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Clovis
Forcené
Messages : 524
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: vos "bugs" sociaux !

#1455 Message par Clovis » mardi 6 août 2019 à 17:42

AlexKain a écrit :
mardi 6 août 2019 à 14:36
Talegan a écrit :
lundi 5 août 2019 à 23:16
je ne sais jamais trop si je défends alors l'image que j'ai de moi, ou l'image que j'imagine que l'autre à de moi (ce qui revient sans doute un peu au même) ; et j'arrive surtout à sortir de ce que je ressens comme une frustration (frustré de n'avoir pu vivre pleinement la possibilité d'un contact)
C'est tout à fait ça. Dès que je fais un pas dehors, je cherche à agir et renvoyer une image "normale". C'est peut-être bête, car normal par rapport à quoi ? Une moyenne de ce que j'ai pu voir, analyser, comprendre au fil du temps. Et lorsque cette image est écornée, qu'une action que je fais parais trop loin des critères standards attendus, cela me met mal à l'aise car je me dis que je passe encore une fois pour quelqu'un de "bizarre".
Et du coup, ouais, après j'y repense souvent et ça me frustre.
Pourquoi j'ai fait ça, pourquoi j'ai réagi comme ça, pourquoi je n'ai pas fait ci, pourquoi je n'ai pas dit ça, etc... et je pense que pas mal de choses auraient peut-être pu changé. Alors, dans ce cas précis, avec la kiné, ce n'est pas grave, ça n'aurait rien changé si j'étais sorti directement, à part gagner 3 minutes de temps.
Mais dans d'autres situations, je me dis toujours que je rate des opportunités, que je passe à côté quelque chose, que si j'avais pu agir autrement j'aurais pu changer les choses ou être mieux vu et donc que le résultat final aurait été plus positif qu'il ne l'a été.

Bref, avant qu'une chose se produise, je ne fais que d'y penser et je m'imagine 10 scénarios différents et surtout incluant ce que je devrais dire ou faire.
Bien entendu, lorsque la chose arrive, impliquant contraintes diverses, d'autres personnes, du stress, etc... et donc des éléments incontrôlables, mes scénarios ne se déroulent pas comme prévu, et surtout assez loin de mon scénario idéal. (et heureusement assez rarement proche du scénario catastrophe)
Donc après coup, je regrette tel ou tel truc car je crois et ai la certitude que j'aurais pu agir différemment afin de m'approcher de ce scénario idéal, et alors j'aimerais remonter le temps.
Je me retrouve totalement dans ton message, j'ai d'ailleurs sans doute déjà écrit le même à très peu de choses près. Le premier paragraphe surtout exprime parfaitement ce que je prends comme un défi au quotidien : à l'instant encore, en rentrant chez moi, marchant dans la rue, je m'efforçais régulièrement de (re)prendre un air détendu alors que, de fait, j'étais dans un profond état d'angoisse, comme tous les soirs...

Un très gros travail sur moi même m'a cependant aidé à réduire (un peu) l'anticipation mais surtout les ruminations a posteriori, ce qui offre un gain d'énergie et libère un temps de pensée non négligeables.
Tests avec neuropsy spécialisé puis bilan psychomoteur et sensoriel vont dans le sens d'un TSA, rendez-vous psychiatre en janvier 2020.

Répondre