Page 102 sur 106

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mardi 10 septembre 2019 à 13:31
par pimpoline
En fait j'ai le cul entre deux chaises en ce moment, comme on dit.

J'arrive bien mieux qu'avant à énoncer mes besoins et mes limites.
Mais je ne peux pas dire clairement "écoute, je suis autiste et donc j'ai un fonctionnement qui fait que etc". Disons que je ne peux pas énoncer la vraie raison.
Qu'est-ce qui m'empêche de dire simplement "moi, pimpoline, je suis mieux si on ne se voit que durant x temps"?
Le fait que j'ai encore un peu peur de passer pour une chochotte même si je m'en fiche plus qu'avant.
Le fait que les gens peuvent penser que c'est ponctuel, que ça me passera. Ca m'est souvent arrivé, je n'avais pas dû être assez claire sur le fait que c'était mon tempérament et pas juste l'humeur du moment.
Le fait que j'aimerais pouvoir donner aux gens un genre de mode d'emploi pour qu'ils évitent de me reproposer des trucs incompatibles.

C'est un peu comme si j'étais allergique aux crustacés et que je ne pouvais pas dire le mot allergique encore.
Cela me semblerait plus facile à retenir pour les gens plutôt que de refaire toujours des phrases complètes.
Quelque part j'ai presque besoin d'une étiquette pour qu'on en tienne compte. J'aimerais m'épargner les explications et justifications, dire juste "je suis allergique" en ce sens est bien pratique : on sait ce que ça implique comme risques et donc on agit en conséquence. Mais je me répète et je suis d'accord avec toi: je me leurre en pensant qu'avoir un diagnostic positif me facilitera la vie de ce point de vue. Peut-être qu'au mieux ça m'aidera à formuler plus directement et clairement mes limites.

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mardi 10 septembre 2019 à 17:08
par Arcane
Oui peut-être que tout simplement tu te sentiras plus légitime pour imposer tes limites (alors que tu es déjà légitime pour les imposer ces limites).


Et puis tu sais, si ça se trouve, auprès de certaines personnes, tu passes peut-être déjà pour une chochotte ?
Donc si ça se trouve, tu déploies une grosse énergie pour ne pas passer pour une chochotte en vain.

Enfin après, je comprends totalement ce que tu veux dire hein... Ce n'est pas simple les relations avec les autres !

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mardi 10 septembre 2019 à 17:17
par Dumbo
Bonjour,

Je ne sais pas si c'est vraiment un bug social mais mon ami m'a annoncé qu'il avait échoué ses examens. Sur le coup, cela m'a rendu heureuse car je me suis dit que je n'étais pas la seule. J'ai expliqué cela à mes proches et je pense que ce n'est pas bien, pas socialement acceptable d'être heureux de l'échec de son ami. Je n'arrive pas à contenir et à cacher ma joie :innocent:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mardi 10 septembre 2019 à 18:00
par margotton91
Bonjour Dumbo,
En effet, socialement, c'est très mal perçu. Cela peut passer pour de la méchanceté, un manque d'humanité, de cœur, ce que vous n'êtes certainement pas.
Cela risque de vous valoir une stigmatisation dont vous n'avez pas besoin.

quote=Dumbo post_id=445464 time=1568128647 user_id=6174]
Bonjour,

Je ne sais pas si c'est vraiment un bug social mais mon ami m'a annoncé qu'il avait échoué ses examens. Sur le coup, cela m'a rendu heureuse car je me suis dit que je n'étais pas la seule. J'ai expliqué cela à mes proches et je pense que ce n'est pas bien, pas socialement acceptable d'être heureux de l'échec de son ami. Je n'arrive pas à contenir et à cacher ma joie :innocent:
[/quote]

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mardi 10 septembre 2019 à 20:23
par Dumbo
margotton91 a écrit :
mardi 10 septembre 2019 à 18:00
Bonjour Dumbo,
En effet, socialement, c'est très mal perçu. Cela peut passer pour de la méchanceté, un manque d'humanité, de cœur, ce que vous n'êtes certainement pas.
Cela risque de vous valoir une stigmatisation dont vous n'avez pas besoin.

quote=Dumbo post_id=445464 time=1568128647 user_id=6174]
Bonjour,

Je ne sais pas si c'est vraiment un bug social mais mon ami m'a annoncé qu'il avait échoué ses examens. Sur le coup, cela m'a rendu heureuse car je me suis dit que je n'étais pas la seule. J'ai expliqué cela à mes proches et je pense que ce n'est pas bien, pas socialement acceptable d'être heureux de l'échec de son ami. Je n'arrive pas à contenir et à cacher ma joie :innocent:
[/quote]

En effet, mon but n'est certainement pas d'être méchante envers lui. C'est mon ami donc j'ai de la peine pour lui quand même mais, pour moi, le fait qu'il recommence son année comme moi me permet de ne pas être seule et d'avoir encore des liens réels avec cette personne. Je ne sors pas avec des amis car je ne trouve pas cela intéressant donc les cours me permettent d'entretenir l'amitié (c'est mon premier et seul ami). C'est donc pour moi de la joie :innocent:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 14:46
par Clovis
Aujourd'hui je n'ai pas mangé mon repas de midi... Pourquoi ?

La salle de pause est proche de mon bureau. En général je m'arrange pour manger en même temps qu'un groupe de personnes qui ne m'angoisse(nt) pas trop ou bien j'y vais en même temps qu'un de mes collègues de bureau.

Mais c'est mercredi : mon collègue de bureau ne travaille pas l'après-midi et le groupe de personnes duquel je m'approche en général est plus réduit pour la même raison.

Pris dans mon travail je ne vois pas les collègues évoqués rejoindre la salle de pause. Je laisse le temps passer... Je vois qu'ils sont en salle de pause, qu'ils ne sont que trois, que leur repas doit être bien entamé. Je n'y vais pas... Peut-être parce que comme ils sont à trois je ne sais pas si je vais me placer à gauche de la personne qui n'a personne en face d'elle ou... En face de cette personne. :crazy: En plus je me dis que ça va vraiment se voir que je m'incruste... Alors que souvent je ne parle même pas (à part bonjour, bon appétit).

Je me dis que je peux toujours y aller plus tard... Ou éventuellement essayer de trouver un lieu calme pour manger hors de mon lieu de travail. Le temps passe... Je me dis qu'il faut que j'aille manger mais je n'ai pas le courage de partager la salle de pause avec des collègues autres que le fameux groupe qui ne m'angoisse pas trop... Pas le courage de sortir non plus...

J'espère donc que la salle se videra suffisamment tôt avant 14h pour que je puisse y manger seul. Mais voilà... Il est 13h40 et voilà qu'un collègue très très bavard entre dans mon bureau pour n'en sortir qu'à 14h passées (trop tard pour la pause). Non seulement je n'ai pas du tout réussi à lui dire qu'il fallait que j'aille manger (d'autant que je ne savais pas si la salle de pause était libre) mais en plus je suis tellement dans mon rôle dans lequel j'essaie de donner l'impression que je suis attentif, m'intéresse à ce que dit mon interlocuteur, qu'il doit y croire à fond. :crazy:

Heureusement j'ai des fruits frais et des petits gâteaux pour tenir...

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 20:24
par lulamae
J'en ai fait deux depuis que j'ai repris le travail :
- Je n'ai pas reconnu une collègue qui est entrée dans mon bureau, parce que je venais de la voir juste avant dans le sien, et je lui ai parlé d'elle-même à la troisième personne. Elle a eu l'air un peu surprise. :shock:
- Ce matin, l'inspecteur pour qui je travaille était dans le bureau de ses conseillères pédagogiques, en réunion informelle. Il m'a demandé un tableau de réservation de salles, et je l'ai rapporté. J'ai bien pensé à frapper à la porte cette fois (je me suis fait un peu rabrouer par l'une des deux parce que j'avais oublié), et je suis allée directement lui apporter les feuilles, sans rien dire, mais ça a coupé la même personne, qui a eu l'air d'assez mal le prendre. Du coup, comme elle ne parlait plus, et que l'inspecteur était tourné vers moi, j'ai parlé pour de bon.
Je me suis excusée platement, en disant que s'il n'avait pas eu besoin de ces pages, je ne les aurais pas dérangés.
Lui il s'en fiche, mais j'ai l'impression qu'auprès d'elle je ne suis pas assez formelle, je ne marque pas la distance (la hiérarchie avec elle) comme elle l'attend. Quand je suis obnubilée par la volonté de bien faire une tâche qu'on m'a confiée, je veux aller jusqu'au bout, et j'ai tendance à oublier tout le reste. Par exemple : avoir quelque chose d'important à demander, préparer comment je vais le dire, et oublier de dire bonjour. :?
A côté de ça, j'ai eu deux recueils de documents à relier, et j'y ai passé un temps démesuré, n'arrêtant pas de me tromper et de reprendre. Je ne sais pas comment je suis arrivée à finir sans bousiller les photocopies que la même conseillère pédagogique avait préparées.
Ca fait plusieurs incidents avec elle, et maintenant elle me fait à moitié peur. J'ai l'impression qu'elle me juge. :innocent:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 20:31
par Arcane
Elle te juge sûrement... Ou alors ce n'est pas une perso'ne bienveillante...

Tu dois passer pour le "larbin" de service, qui n'a pas des tâches compliquées (contrairement à elle......) et qui "n'y arrive pas"... (quand j'ai bossé en tant que secrétaire dans le privé j'ai compris que ça donnait à peu près ça...)
Bon j'exagère peut-être... C'est sûrement ma parano qui parle
J'espère que vos rapports s'amélioreront car si tu ne te sens pas en confiance, tu risques de faire encore plus de boulettes :?


Par contre désolée mais tu m'as bien fait rire quand tu dis que tu parlais à ta collègue d'elle à la 3ème personne... J'imagine trop la scène... Pardon pardon ne le prends pas mal :lol: :lol:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 21:36
par lulamae
Arcane a écrit :
mercredi 11 septembre 2019 à 20:31
Elle te juge sûrement... Ou alors ce n'est pas une perso'ne bienveillante...

Tu dois passer pour le "larbin" de service, qui n'a pas des tâches compliquées (contrairement à elle......) et qui "n'y arrive pas"... (quand j'ai bossé en tant que secrétaire dans le privé j'ai compris que ça donnait à peu près ça...)
Bon j'exagère peut-être... C'est sûrement ma parano qui parle
J'espère que vos rapports s'amélioreront car si tu ne te sens pas en confiance, tu risques de faire encore plus de boulettes :?
Peut-être qu'elle me juge, peut-être aussi que le changement la dérange, ou qu'elle aimait bien la secrétaire précédente. Sa collègue en tout cas m'a proposé de me faire du café avec leur Senséo, c'est plutôt sympa. Je ne dirais pas qu'elle me prend pour un larbin (elle peut, je m'en tape un peu, je ne suis pas rattachée à elles, de toute façon), mais que je ne suis pas assez dans mon rôle.
C'est peut-être moi qui fais un complexe, et qui lui attribue ces pensées...
Et c'est vrai que je suis tout à fait capable de faire plus de gaffes en sa présence !
Arcane a écrit : Par contre désolée mais tu m'as bien fait rire quand tu dis que tu parlais à ta collègue d'elle à la 3ème personne... J'imagine trop la scène... Pardon pardon ne le prends pas mal :lol: :lol:
Ah non, c'est vraiment drôle ! Elle venait me demander si ma connexion à l'imprimante avait été rétablie, et je lui ai répondu : "oui, et XX (son prénom) m'a dépannée gentiment, je peux avancer dans mon boulot."
En l'occurrence ça va, je ne disais pas de mal !
Mais c'est le type de gaffe que je peux faire, de parler à quelqu'un en croyant parler à quelqu'un d'autre. C'est horrible, je voudrais rentrer sous terre quand ça m'arrive. :sick:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 22:14
par PetitNuage
Bonjour Lulumae,

Je compatis. Notre inspectrice est venue faire une visite d'école la semaine dernière, accompagnée des 3 conseillers pédagogiques.
Quand il sont arrivés dans la cour, je me suis demandée qui débarquait ainsi en nombre. :shock:

Je me suis donc sentie obligée, une fois qu'ils se sont approchés et que j'ai compris que c'était eux, de justifier ma surprise
avec un "Ah je ne vous avais pas reconnus"... :D
(pourtant j'avais déjà vu l'inspectrice et 2 des 3 conseillers à plusieurs reprises ces dernières années ...)

Je n'aurais peut-être pas dû le dire car je ne sais pas si eux avaient perçu mon trouble. :? :crazy:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : mercredi 11 septembre 2019 à 22:29
par lulamae
PetitNuage a écrit :
mercredi 11 septembre 2019 à 22:14
Je me suis donc sentie obligée, une fois qu'ils se sont approchés et que j'ai compris que c'était eux, de justifier ma surprise
avec un "Ah je ne vous avais pas reconnus"... :D
(pourtant j'avais déjà vu l'inspectrice et 2 des 3 conseillers à plusieurs reprises ces dernières années ...)

Je n'aurais peut-être pas dû le dire car je ne sais pas si eux avaient perçu mon trouble. :? :crazy:
J'adore quand on sait qu'on gagnerait à se taire, mais que non, quelque chose nous pousse à le dire, ce truc, qui s'avère forcément être une belle gaffe. :roll: :lol:

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : jeudi 12 septembre 2019 à 7:34
par Arcane
lulamae a écrit :
mercredi 11 septembre 2019 à 21:36
Arcane a écrit :
mercredi 11 septembre 2019 à 20:31
Elle te juge sûrement... Ou alors ce n'est pas une perso'ne bienveillante...

Tu dois passer pour le "larbin" de service, qui n'a pas des tâches compliquées (contrairement à elle......) et qui "n'y arrive pas"... (quand j'ai bossé en tant que secrétaire dans le privé j'ai compris que ça donnait à peu près ça...)
Bon j'exagère peut-être... C'est sûrement ma parano qui parle
J'espère que vos rapports s'amélioreront car si tu ne te sens pas en confiance, tu risques de faire encore plus de boulettes :?
Peut-être qu'elle me juge, peut-être aussi que le changement la dérange, ou qu'elle aimait bien la secrétaire précédente. Sa collègue en tout cas m'a proposé de me faire du café avec leur Senséo, c'est plutôt sympa. Je ne dirais pas qu'elle me prend pour un larbin (elle peut, je m'en tape un peu, je ne suis pas rattachée à elles, de toute façon), mais que je ne suis pas assez dans mon rôle.
C'est peut-être moi qui fais un complexe, et qui lui attribue ces pensées...
Et c'est vrai que je suis tout à fait capable de faire plus de gaffes en sa présence !
Arcane a écrit : Par contre désolée mais tu m'as bien fait rire quand tu dis que tu parlais à ta collègue d'elle à la 3ème personne... J'imagine trop la scène... Pardon pardon ne le prends pas mal :lol: :lol:
Ah non, c'est vraiment drôle ! Elle venait me demander si ma connexion à l'imprimante avait été rétablie, et je lui ai répondu : "oui, et XX (son prénom) m'a dépannée gentiment, je peux avancer dans mon boulot."
En l'occurrence ça va, je ne disais pas de mal !
Mais c'est le type de gaffe que je peux faire, de parler à quelqu'un en croyant parler à quelqu'un d'autre. C'est horrible, je voudrais rentrer sous terre quand ça m'arrive. :sick:
Oui peut-être qu'elle essaie juste de te cerner au final...

Quoiqu'il en soit, j'espère que ça ira.



:lol: :lol: :lol: pour le reste

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : jeudi 12 septembre 2019 à 8:26
par 2N3055
Je pense que tout est affaire de tolérance
et de ne surtout pas oublier de l'être envers soi-même.

Car ce n'est pas parce que la très grande majorité des gens
sont incapables de comprendre et accepter l'existence de nos faiblesses spécifiques
(quand on pense que même des médecins "spécialisés" en sont tout aussi incapables)
qu'il faut en rajouter en culpabilisant pour des choses auxquelles nous ne pouvons rien.

C'est peut-être à force de les entendre nous reprocher tous les jours depuis notre petite enfance de ne pas être "normal"
que l'on a finit par trouver tout à fait "normal" de se voir reprocher de "ne faire aucun effort" pour s'adapter à leurs "normalité"
et qu'on finit, en plus, par se sentir coupable de ne jamais y arriver.

D'où l'importance du diagnostic à faire dès que possible
car il permettra de découvrir tous ses points faibles
dont certains sont impossibles à découvrir sans l'aide de quelqu'un de très compétent
et aussi ses points forts.

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : jeudi 12 septembre 2019 à 9:48
par cléa
Bonjour. Quand je lis les bugs et vit les miens je me demande si notre distance vis-à-vis des autres et nos maladresses sont renforcées à cause d'une hyper sensibilité contrariée.

Je me souviens qu'enfant, même si j'étais souvent solitaire et n'appréciais pas la bise j'avais une interaction naturelle avec les autres enfants et adultes. (bien que les maîtres trouvaient étrange que je leur parle)
Je me souviens avoir été plus d'une fois remise à ma place pour des propos jugés indiscrets et que cela m'a profondément marquée. Aujourd'hui je me demande donc si une part de nos symptômes d'évitement de l'autre à sa source dans ce type d'interactions qui nous aurait marqué.

Re: vos "bugs" sociaux !

Posté : jeudi 12 septembre 2019 à 17:33
par lulamae
2N3055 a écrit :
jeudi 12 septembre 2019 à 8:26
Je pense que tout est affaire de tolérance
et de ne surtout pas oublier de l'être envers soi-même.

Car ce n'est pas parce que la très grande majorité des gens
sont incapables de comprendre et accepter l'existence de nos faiblesses spécifiques
(quand on pense que même des médecins "spécialisés" en sont tout aussi incapables)
qu'il faut en rajouter en culpabilisant pour des choses auxquelles nous ne pouvons rien.

C'est peut-être à force de les entendre nous reprocher tous les jours depuis notre petite enfance de ne pas être "normal"
que l'on a finit par trouver tout à fait "normal" de se voir reprocher de "ne faire aucun effort" pour s'adapter à leurs "normalité"
et qu'on finit, en plus, par se sentir coupable de ne jamais y arriver.

D'où l'importance du diagnostic à faire dès que possible
car il permettra de découvrir tous ses points faibles
dont certains sont impossibles à découvrir sans l'aide de quelqu'un de très compétent
et aussi ses points forts.
Oui, c'est exactement ça, comme si on avait intégré jusque dans notre chair une sorte de stigmatisation inconsciente, au point de devenir hyper-vigilant et d'interpréter même des regards ou des mimiques qui signifieraient "danger, ça passe mal" - on en arrive même à côté de ça à ne plus voir les signaux positifs, qui ne sont pas là pour nous avertir.
C'est du domaine de l'anxiété et du stress, un mode de survie sociale…

Le diagnostic aide à repérer soi-même ses lacunes (points forts pas vraiment, je trouve, mais ça peut être fait dans le cadre d'une psychothérapie d'accompagnement). Mais il reste le pas difficile à franchir de savoir en parler (ou non).