vos "bugs" sociaux !

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Présage
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : mardi 13 mars 2018 à 12:33

Re: vos "bugs" sociaux !

#991 Message par Présage » dimanche 22 juillet 2018 à 0:37

olivierfh a écrit :
Présage a écrit :Dans la situation où "quelqu'un est triste, c'est normal de le prendre dans ses bras", je m'interroge si vraiment la plupart des neurotypiques pensent ça naturellement ?
Oui, la signification est me semble-t-il "je suis là" (comme soutien te voulant du bien et prêt à t'aider pour que tu n'aies plus ces pensées tristes), et la réponse attendue (souvent par geste/sourire et pas en paroles) est "c'est bien que tu sois là". Dans les films on voit souvent (cliché artificiel sans doute mais probablement basé sur quelque chose de typique) que quelqu'un sous un choc émotionnel se précipite sur l'épaule de quelqu'un même de pas très intime, ce qui parfois est le début d'un lien amoureux entre eux.
Merci pour ton retour. :bravo: Encore un fait qui me confirme que je suis sur le bon chemin. :innocent:
Dépistée HPI et pré-diagnostiquée SA en novembre 2017 par une psychologue clinicienne ESPAS IDDEES.
Actuellement à l'étranger, au retour une démarche de diagnostic officiel sera lancée (CRA ou psychiatre).

Avatar du membre
minicil
Fidèle
Messages : 105
Enregistré le : mardi 3 avril 2018 à 17:10

Re: vos "bugs" sociaux !

#992 Message par minicil » mardi 21 août 2018 à 17:36

Aujourd'hui j'ai reçu un e-mail de la part de la fille d'un ami (mon seul ami), pour me remercier d'une indication que j'avais transmise à son père à son intention.

Alors je lui réponds (à la fille de mon ami) et je transmets sans me poser de questions le message que je viens d'envoyer à son père (mon ami).

Mon ami me répond qu'il préfèrerait que je ne lui envoie ni cet échange ni les éventuels futurs échanges qui doivent rester entre elle et moi, que c'est ainsi que font les neurotypiques et que lui n'apprécierait pas que je transmette à quiconque les messages qu'il m'écrit.

Alors je me suis dit que j'avais mal fait :? puis j'ai expliqué que comme c'était la première fois que sa fille m'écrivait, je n'étais pas sûre de moi dans ma façon de lui répondre et que comme il est son père, ça me semblait assez naturel que je lui envoie.

Mais je crois que la vraie raison est que pour moi, être ami = "on se dit tout" et si je ne lui avais pas transmis le message, j'aurais eu l'impression de cacher quelque chose et je me sens mal à l'aise avec cela, ça me pèse.

Note : je ne suis pas 100% sûre que ce post corresponde bien au fil "bugs sociaux".
Diagnostiquée Asperger en Janvier 2016 à 35 ans

Clementine
Occasionnel
Messages : 15
Enregistré le : lundi 27 août 2018 à 22:16

Re: vos "bugs" sociaux !

#993 Message par Clementine » mardi 28 août 2018 à 20:38

(Bonjour, mon sujet de présentation a été accepté et pis il a disparu, il reviendra peut-être)

J’ai beaucoup apprécié lire vos récits de bugs. C’est quand même un peu drôle (non pas pour rire de vous, mais parce que je m’y retrouve énormément.)

Pour ma part, je mélange allègrement merci, de rien, bonjour, bonsoir (quand doit-on saluer les gens, surtout si on travaille au même endroit depuis plusieurs heures mais qu’on n’a pas encore l’occasion de se croiser de près, on doit encore ?) Je répond souvent « et toi? » quand on me demande si ça va (comme c’est pas naturel, je focus dessus et ça sort en premier), et ça m’angoisse parce qu’en général les gens ne répondent pas. Je souris parfois dans des situations où ce n’est pas très admis (parce que je souris de maniere un peu forcée au quotidien, alors quand la situation change, j’ai souvent un temps de réaction, encore plus long si la personne ne s’exprime pas explicitement (et souvent dans les situations négatives, les gens ne disent pas tout, n’exprime pas tout directement.)

Mais les bugs les plus rigolos remontent un peu.
Quand j’étais petite, j’ai été punie, mise « au coin », ça n’arrivait pas souvent mais cette-fois là, mes parents m’ont bien dit « Tu restes là jusqu’à ce que tu sois autorisée à sortir. »
Quand mes parents sont revenus me chercher, j’étais sur le point de me faire dessus. Je n’avais pas compris qu’un besoin naturel avait valeur de dérogation implicite dans la punition.

Un beau jour, un membre de ma famille m’a demandé si le repas préparé était bon. J’ai répondu honnêtement, tout ça n’avait pas de goût, donc c’était ni bon ni mauvais.
Je n’avais pas imaginé qu’on attendait une réponse positive. Pourquoi demander dans ce cas ? C’est une chose avec laquelle j’ai encore beaucoup de mal.

Dans le genre moins drôle, je fais un métier dans lequel je suis en contact avec des enfants. En général ça se passe bien, mais parfois je manque un peu de tact.
Une petite fille (situation familiale difficile, enfant émotive) me raconte les animaux de sa maison et aborde son chat récemment décédé.
« Et puis il y a Mimi... elle est ... enfin elle est... »
Et moi avec mes gros sabots, pensant qu’elle cherche ses mots (qu’elle l’a sur bout de ma langue comme on dit) je l’aide un peu « Oui, morte ».
La pauvre fillette a été un peu brusquée et m’a corrigée « elle est partie au ciel » avec un regard un peu noir.
En questionnement / non-diagnostiquée

Avatar du membre
Lilas
Forcené
Messages : 2577
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: vos "bugs" sociaux !

#994 Message par Lilas » mercredi 29 août 2018 à 19:16

Petit bug aujourd'hui au boulot.
Un salarié, à la recherche d'un renseignement, débarque par erreur dans mon bureau.
Je réagis correctement en le guidant jusqu'au bureau d'une collègue qui pouvait le renseigner.
Là où j'ai bugue, c'est quand ils ont commencé à échanger. Je suis restée plantée là à écouter jusqu'à ce que ma collègue me fasse comprendre d'un "merci Lilas" (amusé? moqueur? ) que je pouvais les laisser et retourner à mon bureau.
Je me suis sentie bien cruche.
Lilas - TSA (AHN) diagnostiqué en février 2016
"Il n'est jamais trop tard pour renoncer à nos préjugés." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 3353
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 18:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: vos "bugs" sociaux !

#995 Message par WinstonWolfe » mercredi 29 août 2018 à 19:21

Clementine a écrit :
mardi 28 août 2018 à 20:38
(Bonjour, mon sujet de présentation a été accepté et pis il a disparu, il reviendra peut-être)
Il est toujours ici ;)
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Lilas
Forcené
Messages : 2577
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: vos "bugs" sociaux !

#996 Message par Lilas » jeudi 30 août 2018 à 9:51

Ah, un petit bug qui fait du bien ce matin, parce qu'il n'est pas de moi, et que c'est agréable de se sentir moins seule :mryellow:

Une histoire d’ascenseur, au travail.
Il y a des règles sur l'usage social des ascenseurs le matin, que j'utilise assez bien :
- dire "bonjour" aux personnes qui attendent, sont, ou montent dans ascenseur
- souhaiter "bonne journée" à ceux qui descendent, ou à ceux qui restent quand on descend

Donc, ce matin, j'étais dans l'ascenseur, avec une collègue de mon service et une autre personne, un homme, qui descendait un étage avant nous.
Je prépare donc mentalement mon "bonne journée", mais il dégaine avant moi son petit mot de salutation rituelle.
Sauf qu'au lieu de dire "bonne journée" ou même "au revoir", il est sorti de l'ascenseur en nous disant "merci", ce qui, en plus de nous surprendre, nous a aussi permis, avec ma collègue, d'extrapoler ensuite autour de ce merci incongru et amusant.

Je ne sais pas qui était cette personne, mais il a tout de suite gagné ma sympathie :)
Lilas - TSA (AHN) diagnostiqué en février 2016
"Il n'est jamais trop tard pour renoncer à nos préjugés." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Liloë
Habitué
Messages : 62
Enregistré le : dimanche 22 juillet 2018 à 12:53
Localisation : Paris, 21 ème arrondissement

Re: vos "bugs" sociaux !

#997 Message par Liloë » jeudi 30 août 2018 à 17:03

Un ami me parle de sa rupture douloureuse.
Selon vous, comment je réagis?
1. Je le plains.
2. Je compatis mais je ne dis rien.
3. Je lui remonte le moral.
4. Je ris.
Exactement, la réponse 4. Je ressentais de la peine pour lui, mais mon visage a bugué. Probablement parce que, quelques minutes plus tôt, on riait. Ça m'est aussi arrivé à un enterrement :lol:
Non diagnostiquée, suspectée SA (+HPI?).

Déesse de la raclette auto-proclamée.

Avatar du membre
MudBloodKnowItAll
Forcené
Messages : 820
Enregistré le : mercredi 21 mars 2018 à 0:54

Re: vos "bugs" sociaux !

#998 Message par MudBloodKnowItAll » jeudi 30 août 2018 à 17:51

Liloë a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 17:03
Un ami me parle de sa rupture douloureuse.
Selon vous, comment je réagis?
1. Je le plains.
2. Je compatis mais je ne dis rien.
3. Je lui remonte le moral.
4. Je ris.
Exactement, la réponse 4. Je ressentais de la peine pour lui, mais mon visage a bugué. Probablement parce que, quelques minutes plus tôt, on riait. Ça m'est aussi arrivé à un enterrement :lol:
La grosse génance quoi :lol:

Est-ce que ça peut passer pour de l'amour vache ?
Personne avec autisme diagnostiqué.

"(...)et pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser."
Albert Camus
Extrait du roman La Peste

Avatar du membre
Liloë
Habitué
Messages : 62
Enregistré le : dimanche 22 juillet 2018 à 12:53
Localisation : Paris, 21 ème arrondissement

Re: vos "bugs" sociaux !

#999 Message par Liloë » jeudi 30 août 2018 à 18:37

MudBloodKnowItAll a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 17:51
Liloë a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 17:03
Un ami me parle de sa rupture douloureuse.
Selon vous, comment je réagis?
1. Je le plains.
2. Je compatis mais je ne dis rien.
3. Je lui remonte le moral.
4. Je ris.
Exactement, la réponse 4. Je ressentais de la peine pour lui, mais mon visage a bugué. Probablement parce que, quelques minutes plus tôt, on riait. Ça m'est aussi arrivé à un enterrement :lol:
La grosse génance quoi :lol:

Est-ce que ça peut passer pour de l'amour vache ?
Dans ce cas, il l'a pas du tout mal pris. Il a compris. Mais généralement, ça passe pour de l'insolence ou de l'impolitesse. Quand mes expressions faciales ne sont pas en adéquation avec mes émotions, j'essaie toujours de les cacher, car j'en ai terriblement honte. Tu imagines, tout le monde est effondré dans l'église, en train de pleurer la mort d'un proche, et toi, tu affiches ce petit sourire qui n'a pas lieu d'être. Alors qu'au fond de toi, tu es triste comme eux.

Aussi, parfois, quand on m'engueule ou que je foire un contrôle, j'éclate de rire, souvent sans trop savoir pourquoi. Je me suis ainsi retrouvée plusieurs fois prise de fous rires incontrôlables quand ma prof d'allemand me rendait mes copies, quasi vides et ornées d'un splendide 1/20 :lol: Je crois que je riais de ma propre médiocrité. "Mieux vaut en rire qu'en pleurer", dit le dicton. C'était peut-être aussi nerveux. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas la réaction normale qu'on attendait d'une élève en échec absolu dans une matière, ce qui a attiré bien des courroux de la part de mes professeurs et de l'incompréhension de celle de mes camarades. "C'est qui cette cruche qui rigole quand on lui rend un 2/20?", devaient-ils se dire :lol:
Non diagnostiquée, suspectée SA (+HPI?).

Déesse de la raclette auto-proclamée.

Avatar du membre
Présage
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : mardi 13 mars 2018 à 12:33

Re: vos "bugs" sociaux !

#1000 Message par Présage » vendredi 31 août 2018 à 0:20

Et pourquoi devrait-on être des robots programmés avec un seul type de réponse à un stimuli ? :D

Lors de l'enterrement d'un proche, dans une famille non religieuse, nous avons quand même eu un passage avec un homme de foi (je ne comprends pas toujours pourquoi). Il parle, il parle... Assise à côté d'une autre proche, je lui glisse à l'oreille ce qu'aurait dit notre proche commun décédé. Et nous rions doucement à cette image (bien que comme comme l'a dit Liloë nous étions tristes)... Ça n'a pas loupé, nous avons eu quelques regards de travers, même de gens moins proches.

Et c'est juste une convention parce que je me souviens du premier enterrement où je suis allée, effondrée, juste après au repas tout le monde riait, parlait fort (sauf moi pour le coup). Donc je trouve que ça fait robot. Tu es dans cette salle, tu dois afficher un visage triste, tu n'es plus dans cette salle, c'est bon tu peux rire... :innocent: Où est le naturel ? Sans parler de laisser à chacun gérer ses émotions comme il veut, peut dans ce genre de moment ?

Tu ris quand tu reçois une mauvaise note, roh tu ne rentres pas dans les petites cases des conventions.... :crazy: C'est fatiguant les conventions parfois... et même hypocrites je trouve.
Dépistée HPI et pré-diagnostiquée SA en novembre 2017 par une psychologue clinicienne ESPAS IDDEES.
Actuellement à l'étranger, au retour une démarche de diagnostic officiel sera lancée (CRA ou psychiatre).

helene-22
Fidèle
Messages : 171
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2015 à 18:19

Re: vos "bugs" sociaux !

#1001 Message par helene-22 » vendredi 31 août 2018 à 9:51

L'intéret de voyager ou d'étudier des civilisations passées, c'est de se rendre compte de ça, en effet : les usages funéraires n'ont rien "d'innés" n'ont riend 'une évidence... C'est tout à fait culturel et donc ça varie d'un lieu à l'autre, d'une communauté à l'autre.
En France, il est d'usage en effet de tirer la tronche à l’église, puis de se réunir pour manger et évoquer les bons souvenirs... une façon de se remettre à vivre, symboliquement, je pense. Perso, étant athée, je n'y rentre pas car le discours du curé, pfffi.... Je reste à la porte et puis je vais au repas (ou au bistrot parfois en Bretagne ! )
Les Mexicains ont une vision assez sereine de la mort qui n'est qu'un continuation de la vie et donc ben le jour de la fête des morts on fait la fête, c'est coloré, joyeux !
Dans d'autres pays, on a une période de deuil plus ou moins longue ( 40 jours pour l'islam, je crois...° avec des règles, des restrictions dans le mode de vie.
Ca existait en Bretagne catholique aussi à la mi 20eme siècle... donc il a fallu à peine 50 ans pour que ça change !!!

Quant à mes réactions personnelles, c'est la peine des autres qui me touche ( moi, j'ai pluto l'impression de pas ressentir grand chose...) donc je peux pleurer. mais pas à cause du mort, à cause du cousin en larmes à coté de moi... mais personne ne le sait !
Non diagnostiquée TSA. Démarche de diagnostic lancée avec mon MT, le 24/05/17. Dossier CRA Brest envoyé le 30 aout 2017.
HPI suspecté, non testé...
Diagnostic de phobie sociale

Fift
Passionné
Messages : 338
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 15:23

Re: vos "bugs" sociaux !

#1002 Message par Fift » vendredi 31 août 2018 à 15:15

helene-22 a écrit :
vendredi 31 août 2018 à 9:51

Quant à mes réactions personnelles, c'est la peine des autres qui me touche ( moi, j'ai pluto l'impression de pas ressentir grand chose...)
Tout pareil ! Je suis souvent triste de voir les autres malheureux. Sauf évidemment décès d'une personne à qui j'étais très attaché.



Rien à voir avec le sujet : tout à l'heure, quelqu'un m'a dit que ma moto était très jolie. C'était sympa, mais je n'ai rien trouvé à répondre d'autre que "merci" (a priori, c'est ce qui est attendu). Ce qui ne veut rien dire : ce n'est pas moi qui l'ai dessinée, cette moto. Je n'ai fait que l'acheter, ce qui n'a absolument aucun mérite.
Idem quand certaines personnes nous disent que nos enfants sont mignons / gentils (ce qui est objectivement le cas :mryellow: ) : que répondre ? Je veux dire, c'est leur personnalité (voire même leur physique), et même si on a une influence, ça me gêne de remercier comme s'il s'agissait d'un truc qu'on avait fabriqué. Alors j'essaie de répondre à côté, mais je suis toujours horriblement gêné.
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Rdv le 22/09 pour un pré-diagnostic.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Aeryn
Passionné
Messages : 351
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 19:49

Re: vos "bugs" sociaux !

#1003 Message par Aeryn » vendredi 31 août 2018 à 17:16

De quelle moto s'agit-il ? Qu'on voit si elle est objectivement belle :D

Le dernier commentaire qu'on m'a fait sur celle que je conduis, c'est "ah mais elle est lourde !". Je pardonne le gentil monsieur qui est venu m'aider à la remettre debout après que j'ai essayé de démarrer avec le U en place ...
Diagnostiquée à 26 ans - TSA d'intensité légère à modérée (01/2018) + HPI (06/2017)

Avatar du membre
MudBloodKnowItAll
Forcené
Messages : 820
Enregistré le : mercredi 21 mars 2018 à 0:54

Re: vos "bugs" sociaux !

#1004 Message par MudBloodKnowItAll » vendredi 31 août 2018 à 19:42

Liloë a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 18:37
MudBloodKnowItAll a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 17:51
Liloë a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 17:03
Un ami me parle de sa rupture douloureuse.
Selon vous, comment je réagis?
1. Je le plains.
2. Je compatis mais je ne dis rien.
3. Je lui remonte le moral.
4. Je ris.
Exactement, la réponse 4. Je ressentais de la peine pour lui, mais mon visage a bugué. Probablement parce que, quelques minutes plus tôt, on riait. Ça m'est aussi arrivé à un enterrement :lol:
La grosse génance quoi :lol:

Est-ce que ça peut passer pour de l'amour vache ?
Dans ce cas, il l'a pas du tout mal pris. Il a compris. Mais généralement, ça passe pour de l'insolence ou de l'impolitesse. Quand mes expressions faciales ne sont pas en adéquation avec mes émotions, j'essaie toujours de les cacher, car j'en ai terriblement honte. Tu imagines, tout le monde est effondré dans l'église, en train de pleurer la mort d'un proche, et toi, tu affiches ce petit sourire qui n'a pas lieu d'être. Alors qu'au fond de toi, tu es triste comme eux.
(...)
Ça me fait penser à quelques (LITOTE) moments de ma vie oui :lol: .

Je compatis tout à fait :kiss: .
Personne avec autisme diagnostiqué.

"(...)et pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser."
Albert Camus
Extrait du roman La Peste

angrod
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : mardi 7 août 2018 à 19:56

Re: vos "bugs" sociaux !

#1005 Message par angrod » vendredi 31 août 2018 à 21:35

C'est drole car des fois je croise une personne au travail 4-5 fois en l'espace de 30 minutes et chaque fois je me demande dois-je y dire bonjour les 4-5 fois , lui sourire ou ne rien faire.

ou bien lorsqu'il y a 2 porte d'entrée, je suis le premier ou le deuxième et je me demande si je dois dire merci 2 fois ou 1 merci c'est correct.

je bogue dans les nom de famille qui sont des prénom comme .... Mathieu ... un moment donné un collegue à ma mère a une fille qui s'Appele Valérie Mathieu et on me disait c'est drole c'est le prénom de ta soeur et toi! Je ne comprenais pas j'avais un bogue genre c'est quoi le nom de famille.

Je bog aussi à savoir si je dois dire le nom de la personne ou pas quand elle me dit bonjour mathieu! je reponds souvent bonjour, des fois chez certaines personnes je vais dire bonjour george.

ou chez le psychiatre lundi : le seroquel fait quoi comme effet secondaire ... je lui dit il me fatigue et me donne faim. Je me rends compte hier qu'il voulait probablement dire ... PRÉSENTEMENT, il fait quoi comme effet secondaire? Car ce n'est pas le meilleur temps pour moi car j'allais el voir car ma médication est débalancé et je ne vais pas bein

Aussi, à chaque fois qu'il y a un party de famille chez mon père, vu que je suis habitué avec ma famille les bise et tout ca ne me dérange pas ... (à part les mes tantes qui em donne des becs près des lèvres) bien j'ai faillit donné des becs à un de mes cousins ou oncle je ne me souviens plus.

Quand j'étais jeune adultes ... On devait donner des becs aux filles ... la moi je fais des gros becs et la plus je regarde le monde plus je fais comme ahhhh il y a 2 formes de bise ou les joues se frottent et non les lèvres qui touche à la joue.
2011 diagnostiqué trouble du déficit de l'attention, doctorat en anxiété généralisé, toc (phobie d'impulsion) 2018 non diagnostiqué asperger posssibilité ou trouble bipolaire

Répondre