La mémoire ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3530
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#106 Message par hazufel » lundi 16 juillet 2018 à 8:19

Pour mémoire, (justement) un autre fil sur la mémoire.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#107 Message par Plieur Fou » lundi 16 juillet 2018 à 8:34

Merci Hazufel.


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Dehlynah
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

La mémoire

#108 Message par Dehlynah » jeudi 20 juin 2019 à 22:53

Voilà je me pose cette question depuis un moment, sur les processus de mémorisation
il semblerait que j'ai une mémoire "impressionnante" ( dixit mes proches et connaissances)
déjà : est- ce une caractéritisque TSA et / ou HPI ?
Je me suis interrogée aujourd'hui et j'ai conclu à plusieurs hypothèses
D'abord, je crois que je me souviens de beaucoup de choses, car je ressasse aussi beaucoup : des événements vécus, des paroles dites, entendues, je les ressasse des jours, des semaines, des années...Donc forcément ça les ancre - ( la quantité croît avec le temps d'ailleurs, ça crée certainement une surcharge.)

Je fais des associations immédiates - je ne sais pas comment.
enfin , là j'ai réussis à décortiquer à peu près ce qui se passe - par exemple, comme j'associe les noms- prénoms, noms de lieux à une couleur, une texture, une sensation ( j'ai réussi à en être consciente il y a peu), des années après je retrouve immédiatement le nom, mais d'abord, je crois, par le biais de la sensation provoquée.
C'est parfois un peu effrayant, mes parents cherchaient par exemple le prénom d'une collègue de ma mère qui nous avait prêté une maison, j'ai balancé le prénom direct ( j'ai 41 ans, j'avais 8 ans...) de façon instinctive, c'est ce nom là qui s'imposait. C'est comme un flash.
Mon fils ( 9 ans) m'a d'ailleurs dit qu'il s'étonnait de savoir des choses qu'il n'avait jamais apprises...il y a de ça

Pour ce qui concerne mes IR, cinéma, littérature, j'ai remarqué que j'arrivais à dire de qui était tel film et avec qui, voire l'année de sortie, sans même avoir vu le film, sans doute parce que j'ai vu, lu (plutôt) ou entendu un truc dessus une fois et j'ai engrangé l'info de façon inconsciente : mémoire photographique? sans doute

Bref je serais curieuse de connaître votre rapport à la mémoire

Et aussi bien sûr j'ai cette impression de tirer le fil d'une bobine qui se dévide sans fin, un détail en appelant un autre - écrire ma bio pour le psy en 8 pages?: impossible...Vu mon âge déjà et ma tête remplie de détails...Il va s'amuser...

Modération (« hazufel ») : fusion de message sur la mémoire
TSA ( prédiagnostic - printemps 2018, confirmation par psychiatre spécialisé - été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26958
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: La mémoire ...

#109 Message par freeshost » vendredi 21 juin 2019 à 0:06

Pour ma part, c'est entre autres lié à la motivation. Est-ce que j'ai une motivation venant de moi-même à retenir l'information ? Est-ce que je veux la mémoriser à long terme ?

Si OUI aux deux questions, ça augmente la probabilité que je retienne les informations en question.

Facteur défavorisant : acquérir beaucoup d'informations sur une courte durée. Là, je vais (presque) toutes les oublier.

Facteur favorisant : intégrer les informations dans une (pré-existante ou nouvellement créée) structure (un récit, un plan de ville, grille de lecture, horaire, etc.).

Autre facteur favorisant : noter, prendre des notes, noter l'information (même si je sais que je pourrais l'avoir à disposition plus tard, sur l'internet).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2422
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: La mémoire

#110 Message par olivierfh » vendredi 21 juin 2019 à 8:16

Dehlynah a écrit :
jeudi 20 juin 2019 à 22:53
enfin , là j'ai réussis à décortiquer à peu près ce qui se passe - par exemple, comme j'associe les noms- prénoms, noms de lieux à une couleur, une texture, une sensation ( j'ai réussi à en être consciente il y a peu)
Oui c'est plus fréquent chez les autistes, voir l'idée de "cartographie véridique":
Laurent Mottron, Lucie Bouvet et al.: Veridical mapping in the development of exceptional autistic abilities, Neuroscience & Biobehavioral Reviews 37 (2), 2013, 209-228
We contend that savant abilities such as hyperlexia, but also absolute pitch and synaesthesia, involve similar neurocognitive components, share the same structure and developmental course, and represent related ways by which the perceptual brain deals with objective structures under different conditions. Plausibly, these apparently different phenomena develop through a veridical mapping mechanism whereby perceptual information is coupled with homological data drawn from within or across isomorphic structures. The atypical neural connectivity characteristic of autism is consistent with a developmental predisposition to veridical mapping and the resulting high prevalence of savant abilities, absolute pitch, and synaesthesia in autism.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Dehlynah
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: La mémoire ...

#111 Message par Dehlynah » vendredi 21 juin 2019 à 10:32

entre temps j'ai effectivement trouvé un post consacré à la mémoire, classique
HAzufel
j'ai retrouvé ton témoignage de 2017, et je m'y retrouve beaucoup ( entre autres quant aux souvenirs de l'enfance, car liés à des perceptions sensorielles très fortes ainsi que des images ancrées à vie)
Merci beaucoup pour le lien sur le veridic mapping, je vais me pencher dessus, c'est passionnant
Quelqu'un parle de son fils aussi de sa capacité à repérer des mélodies
Je repère aussi très facilement ( quasi sur le champs) des mélodies transformées, des adaptations musicales dirons- nous que personne ne repère - c'est très excitant d'ailleurs, je suis toujours super enthousiaste et joyeuse quand je repère ce genre de choses (comme des petits cailloux blancs dispersés, c'est comme retrouver du sens, faire des liens, des connexions j'adore)
Par contre au quotidien, j'oublie tout, je commence une action, et ne sais déjà plus ce que je voulais faire etc. c'est la cata...je me disperse, je m'éparpille
Je me demande si c'est pas lié à un TDAH?
TSA ( prédiagnostic - printemps 2018, confirmation par psychiatre spécialisé - été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3530
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La mémoire ...

#112 Message par hazufel » vendredi 21 juin 2019 à 10:48

Un de mes fils repère les mélodies, très facilement, dans des contextes très différents (par exemple il y a la même chanson dans l’âge de glace et dans Matilda, il a repéré tout de suite alors que souvent, sortie du contexte une musique peut être difficile à replacer précisément. On peut dire je l’ai déjà entendue, mais lui instantanément retrouve où ).

Sur le quotidien et les tâches, il s’agit de mémoire de travail. Elle est évaluée lors d’un test psychométrique. J’ai beau avoir une relativement bonne mémoire à long terme, ma mémoire de travail est à 92 :shock:
Il s’agit d’une fonction exécutive. Elle est souvent déficitaire dans l’autisme et effectivement dans les TDA/H.
C’est la capacité à utiliser les informations instantanées, ce n’est pas le même mécanisme que la mémoire à long terme.
Chez les autistes, l’attention qui est souvent liée à la mémoire de travail, est souvent perturbée par les stimuli sensoriels et extérieurs. La fatigabilité importante influe aussi beaucoup sur la mémoire de travail et l’attention (les deux points sont bien analysés dans mon bilan de WAIS par exemple).

Les différentes mémoires :
Types de mémoires
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

AlexKain
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: La mémoire

#113 Message par AlexKain » vendredi 21 juin 2019 à 15:13

Dehlynah a écrit :
jeudi 20 juin 2019 à 22:53
Et aussi bien sûr j'ai cette impression de tirer le fil d'une bobine qui se dévide sans fin, un détail en appelant un autre - écrire ma bio pour le psy en 8 pages?: impossible...Vu mon âge déjà et ma tête remplie de détails...Il va s'amuser...
La "bio" écrite pour ma psychiatre fait 72 pages. :mrgreen:
Elle ne l'a même pas finie avant de poser le diagnostic du coup, comme je disais dans mon topic présentation. (je ne lui ai donné qu'assez tard aussi)

Je pense aussi avoir une bonne mémoire, mais pas parfaite.

Pour les musiques, ma mère regarde souvent des émissions genre cauchemar en cuisine ou truc du genre sur la 6, et c'est fou le nombre de musiques de films qu'ils utilisent là-dedans ! Quand je passe devant la télé je m'amuse à retrouver à quels films appartiennent les musiques.
Pour certaines, c'est assez simple, car ça reste des musiques devenues assez connues (genre "He's a Pirate" de Hans Zimmer et Klaus Badelt pour Pirates des Caraïbes), mais pour d'autres, c'est plus compliqué, donc c'est un petit défi perso que j'aime me lancer.
Et quand je remonte dans ma chambre j'essaie de voir si j'avais raison. (en retrouvant le morceau auquel je pensais sur YouTube)
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Clovis
Forcené
Messages : 511
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: La mémoire ...

#114 Message par Clovis » vendredi 21 juin 2019 à 15:32

Les autres se sont souvent dits impressionnés par ma mémoire ce qui a toujours eu tendance à me laisser de marbre dans la mesure ou ce n'est pas forcément facile à évaluer et que ça ne m'empêche pas d'être souvent incapable de me souvenir de ce qu'on m'a dit 30 secondes en arrière et d'avoir en aversion l'apprentissage dit par cœur...

Je me suis néanmoins bien rendu compte avec le temps que je semble me souvenir de plus de choses que les autres (ou que j'arrive plus facilement à les mobiliser). Ça se matérialise par exemple quand j'ai le réflexe de rebondir sur une vieille conversation avec une personne que je n'avais pas rencontré depuis des années ou quand une personne me fait une confidence intime... Des années après m'avoir fait la même confidence. Il y aurait une foule d'autres exemples...

Dans mon cas aussi il y a une grosse hétérogénéité dans mon QI avec une mémoire de travail qui n'est pas problématique en soit car restant au-dessus de la moyenne mais très nettement inférieure à l'ICV.
Pré-diagnostic va dans le sens du TSA, en attente restitution bilan psychomoteur et sensoriel, rendez-vous psychiatre en janvier 2020.

Dehlynah
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: La mémoire ...

#115 Message par Dehlynah » samedi 22 juin 2019 à 15:13

pour la mémoire de travail , oui j'ai passé les tests etc.
faudrait que je revois le résultat, c'était moyen il me semble
Clovis
je ne me rappelle plus d'ailleurs comment on insère "X a dit "

exactement ça
idem je me rappelle des trucs dits des années en arrière ( même sur telle personne) - bref mémoire à long terme mais pas à court terme ( style indications, ou des consignes surtout)
et évidemment de l'intérieur tout nous semble " normal" c'est le regard et l'impression des autres qui renvoient à une autre réalité ou "hors normalité"

et aussi QI très hétérogène ( avec prédominance de l'ICV)
TSA ( prédiagnostic - printemps 2018, confirmation par psychiatre spécialisé - été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3530
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La mémoire ...

#116 Message par hazufel » samedi 22 juin 2019 à 16:03

Clovis a écrit :
vendredi 21 juin 2019 à 15:32
Dans mon cas aussi il y a une grosse hétérogénéité dans mon QI avec une mémoire de travail qui n'est pas problématique en soit car restant au-dessus de la moyenne mais très nettement inférieure à l'ICV.
La mienne est dans la moyenne mais est aussi très en deçà des autres indices. Ça montre quand même un point d'écueil par rapport au fonctionnement général.
La psy qui m’a fait passer le WAIS a indiqué que les résultats ne reflétaient pas mon potentiel (à cause de cette hétérogénéité). Et ça je m’en fiche un peu parce que si je ne sais pas l’exploiter, ça ne me sert à rien de savoir qu’il existe.
Personnellement je trouve que ça grève mon fonctionnement dans beaucoup de choses, et je vois bien que ça nécessite pas mal d’aménagements personnels au quotidien.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Répondre