La mémoire ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1834
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: La mémoire

#76 Message par hazufel » lundi 14 août 2017 à 17:16

Je ne peux pas m'empêcher de dire à la personne en cause : vous / tu me l'avez / as déjà dit, tel jour. Ça m'agace que les gens rabâchent, et ça arrive presque tous les jours.
Je ne le ferai plus alors, je pensais que c'était courant...

Lyia, si ça t'intéresse, tu peux écouter les émissions de JC Ameisen sur la mémoire (notamment celle sur Solomon Cherechevki, le mnémoniste mais il en a fait d'autres) ou lire le livre du D. Croisille. Les hypermnésiques ne sont pas plus heureux, garder trop de souvenirs est parfois difficile à gérer, l'oubli aidant au tri des souvenirs négatifs, et éviter certaines névroses. Même si je trouve ça fascinant personnellement.
Modifié en dernier par hazufel le lundi 14 août 2017 à 17:28, modifié 1 fois.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
gog
Forcené
Messages : 876
Enregistré le : dimanche 14 février 2016 à 7:08

Re: La mémoire

#77 Message par gog » lundi 14 août 2017 à 17:23

Je mémorise involontairement où sont les objets. Quand untel perd quelque chose à la maison (toujours en désordre), je sais où il est même si je ne l'ai aperçu qu'une fois. Je ne sais absolument pas comment je suis capable de faire ça.
Introvertie :mryellow: pas de tsa pour moi
maman d'un petit garçon TSA et TDAH

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1834
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: La mémoire

#78 Message par hazufel » lundi 14 août 2017 à 17:30

Mon fils fait ça aussi Gog, c'est pratique quand on ne sait plus où est un truc :lol:
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
gog
Forcené
Messages : 876
Enregistré le : dimanche 14 février 2016 à 7:08

Re: La mémoire

#79 Message par gog » lundi 14 août 2017 à 17:33

On me demande tout le temps où est telle ou telle chose qui ne m'appartient absolument pas et sur laquelle je n'ai jamais posé un seul doigt :lol:
Par contre, je ne retiens pas spécialement le nom des personnes :? (et parfois même leur tête mais chuuut)
Introvertie :mryellow: pas de tsa pour moi
maman d'un petit garçon TSA et TDAH

Avatar du membre
Liya
Forcené
Messages : 1254
Enregistré le : vendredi 25 juillet 2014 à 14:16
Localisation : vers Lyon
Contact :

Re: La mémoire

#80 Message par Liya » jeudi 17 août 2017 à 17:08

hazufel a écrit :Je ne peux pas m'empêcher de dire à la personne en cause : vous / tu me l'avez / as déjà dit, tel jour. Ça m'agace que les gens rabâchent, et ça arrive presque tous les jours.
Je ne le ferai plus alors, je pensais que c'était courant...

Lyia, si ça t'intéresse, tu peux écouter les émissions de JC Ameisen sur la mémoire (notamment celle sur Solomon Cherechevki, le mnémoniste mais il en a fait d'autres) ou lire le livre du D. Croisille. Les hypermnésiques ne sont pas plus heureux, garder trop de souvenirs est parfois difficile à gérer, l'oubli aidant au tri des souvenirs négatifs, et éviter certaines névroses. Même si je trouve ça fascinant personnellement.
Y en a t-il parmi vous qui sont justement affligés par le "non tri/ non effaçage des souvenirs négatifs?

J'y ai été confrontée de plein fouet il y a quelques années, en discutant avec mon ex. Notre rupture c'était très mal passée, surtout de mon côté (soyons clair ce fut un cataclysme psychologique). Nous ne sommes pas pour autant en froid, et un jour nous avons fini par prendre quelques verres ensemble: j'ai été sidérée au cours de la discussion par le fait qu'il semble avoir honnêtement oublié tous les trucs affreux qui se sont passés et qui ont pu être dits pendant cette période. :shock:
J'en garde pour ma part un souvenir pointu, tout autant que des événements positifs.

De même, en cas de peine intense / deuil, la tristesse ne s’atténue qu'à peine me concernant, même après de nombreuses années.
D'après ce que j'ai pu lire sur la question, mon cerveau semble parfaitement incapable de faire un processus de deuil "normal", ce qui pose donc problème dans le cas de la rupture pré-citée (engendrant une incompréhension totale de la part de personnes extérieures, même ma psychologue, car au bout d'un moment, c'est censé "passer") et lors des décès. :innocent:
"Neuro-atypique en attente de définition"
Dyspraxique - QI très hétérogène - Diag SA en libéral (à approfondir / confirmer)
Ma présentation ici

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 19934
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 1:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La mémoire

#81 Message par Tugdual » jeudi 17 août 2017 à 17:16

Normalement, la consolidation comme l'élagage
des souvenirs se fait pendant qu'on dort ...

Qu'en est--il de ton sommeil ?
Bilan le 24/09/2014 : non-Aspie, juste trouble de la communication sociale...

bézèdach44
Forcené
Messages : 1105
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 22:17
Localisation : Breizh

Re: La mémoire

#82 Message par bézèdach44 » jeudi 17 août 2017 à 18:56

J'ai une excellente mémoire aussi. Je pense que c'est beaucoup lié à ma synesthésie pour certaines choses (retenir toutes les dates du calendrier, tous mes RDV...) mais pas que. Comme Tiz, je retiens énormément de numéro, quasiment tous, en fait moi contrairement aux autres, il faut que je fasse un effort pour ne pas retenir un numéro, sinon il s'enregistre automatiquement et j'ai trop d'infos dans ma tête. Après quand je lis / entends des choses sur les sujets qui m'intéressent, je les retiens tout de suite automatiquement. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai jamais eu trop de soucis en cours, car tout ce qui se passait dans la classe qui était capté par mes oreilles était automatiquement enregistré dans ma mémoire (bon, plus les années ont passées plus ça c'est corsé car plus ça va, plus on demande de l'analyse et pas de la restitution).
Je retiens surtout les détails, ce qui me permet au final de retenir beaucoup de chose puisque ces petits détails me permettent de reconstruire "l'histoire" de manière plus globale. Je retiens parfois des choses plus de 10 ans après, alors que les personnes concernées n'avaient généralement même pas remarqué ce détail à l'époque :lol:

Mais vraiment le plus flagrant pour moi, c'est ma mémoire des dates, calendriers, planning... quand j'étais petite, au sport étude, on me demandait toujours à moi dès qu'il s'agissait de date (" -Eh Bézèdach44, on est dispo la semaine du 10 février ? -Non on est en stage à la Roche du Yon - Ok merci !" :lol: ) c'était plus rapide que de consulter les documents (et même parfois plus sur, vu qu'il suffit qu'on me dise les choses 1 fois pour que je les retienne, alors qu'un document peut se perdre) :mryellow:
Autiste.

Carapa
Fidèle
Messages : 146
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 21:45

Re: La mémoire

#83 Message par Carapa » samedi 2 septembre 2017 à 21:58

J'ai aussi une excellente mémoire, même si elle n'est plus tout à fait ce qu'elle était (par exemple pour les numéros de téléphone). Je me demande, comme Liya, si ça n'expliquerait pas ma grande difficulté à supporter les ruptures...


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Diagnostiqué SA (septembre 2016).

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 318
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez vous

#84 Message par Plieur Fou » samedi 14 juillet 2018 à 10:33

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Lors de ma présentation j'ai stipulé :
"dès qu’une chose m’intéresse ou qu’elle m’est fortement nécessaire je vais la retenir aisément et inversement si les choses ne me présentent aucun intérêt.
J’ai toujours eu une facilité pour retenir les dates, les numéros de téléphones, même des choses saugrenues ou inutiles comme les plaques d’immatriculation."


Pour aller plus loin, je me souviens de faits qui remontent à avant ma scolarité (maternelle). Dans mon esprit, c'est comme un film qui se déroule au besoin de l' information qui m'est nécessaire. Je ne me souviens pas de chaque jour de ma vie, ni de chaque instant mais clairement de moment clé et si une personne me dit qu' il y a 2 ans il a fait mauvais temps tout le mois de juillet ( 2016) je suis capable d'aller rechercher un jour précis de ce mois car j'aurais mémorisé une journée spécifique et ainsi "voir" le temps qu'il y faisait.

A cela s'ajoute une visualisation des formes qui s'agencent dans l'espace : d'où ma facilité pour entrevoir dans une feuille plane (2D) une forme 3D qui va se construire par visualisation des formes nécessaires et qui vont se conjuguer par division d’angles et de segments.

La conjonction de ces 2 "spécificités" m'amène à pouvoir mémoriser d'une étrange manière, comme par exemple le chiffre Pi :
J'ai lu 144 décimales du chiffre Pi en janvier 2009, à cette époque je les ai mémorisé après cette lecture.
Il y a 2 mois, quand j'ai écrit mon article qui a servi de présentation, je me suis posé la question de savoir si après toutes ces années je les avaient encore dans une partie de mon esprit , et je les ai ressorti sans trop de problématique :
je les visualise par paquets, certains chiffres dansent ensemble, d'autres se suivent,certains sont miroirs, d'autres se donnent la main et d'autres sont justes amis : bref je sais absolument pas exprimer correctement ce que je visualise mais c'est ainsi.

Je voulais savoir si parmi vous il y en a qui aurait la même capacité de mémoire et comment cela se passe dans le fonctionnement ?

Je serais curieux par exemple de savoir pour toi Tiz :
comment tu visualises ton cube et sa résolution par exemple

Pour les musiciens ici présents :
Est ce que vous visualisez vos notes ? Voir l'ensemble du morceau ?

Pour ceux qui ont un des connaissances dans un ou plusieurs intérêts, est ce que vous visualisez comme une arborescence avec un systeme de tiroirs pour classifier et ordonner ces connaissances ? (J'ai souvent cette impression d'un meuble à tiroirs dans ma tete).

Merci pour vos retours
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 1677
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 20:19

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#85 Message par lepton » samedi 14 juillet 2018 à 11:49

Pour pi, j'avais été un peu au dessus de 200, mais en trichant.
Sur une feuille de papier, j'avais imprimé des lignes de 50, organisées en 5 blocs de 10 chiffres.
J'avais donc appris des nombres de 50, indépendants les uns des autres.
Pour les séries de 10, je les visualisais en séries de 2-2-2-2-2, 3-3-2-2 ou 2-2-3-3 selon l'esthétique des nombres.

Pour l'histoire, je voulais aller jusqu'au point de Feynman, mais j'ai perdu tout intérêt d'un coup.
Avant de répondre, j'ai essayé d'écrire de dont je me rappelais, et je n'ai été que jusqu'à 70. Comme quoi, on oublie vite...



Pour le cube, ce sont les doigts qui travaillent, et pas le cerveau. Le seul moment où la mémoire travaille, c'est pendant un mouvement, pour prévoir le mouvement suivant. Mais je ne sais pas comment ça marche, ce n'est pas conscient...
Mais l'avis de TIZ ou d'Evo seraient intéressants, ce sont elles les spécialistes.
Il y a un fil sur le cube, les questions seraient plus visibles dessus...

Pour la musique, je ne sais pas non plus. Je ne sais pas lire une partition, je brode plus ou moins autour des tablatures, en jouant à l'oreille. Mais ça vient tout seul, pendant que je joue. Un accord, une note, en entraine un autre... :innocent:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 318
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#86 Message par Plieur Fou » samedi 14 juillet 2018 à 13:42

Merci Lepton pour ce retour.

Un point interessant:
lepton a écrit : selon l'esthétique des nombres.
C'est ce genre de retours qui m' intéresse.
Es tu capable d'aller plus loin sur cet aspect qui me semble difficile à exprimer avec des mots.
C'est dans ce sens que je voulais m'exprimer avec :
Plieur Fou a écrit : certains chiffres dansent ensemble, d'autres se suivent,certains sont miroirs, d'autres se donnent la main et d'autres sont justes amis : bref je sais absolument pas exprimer correctement ce que je visualise mais c'est ainsi.
Il y a bien une histoire d'esthétique : c'est beau tel que je les visualise dans mon esprit.
J'ai souhaité comprendre comment cela fonctionne car je voulais maîtriser le phénomène pour pouvoir l'utiliser selon mon bon vouloir, mais non ...
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 1677
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 20:19

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#87 Message par lepton » samedi 14 juillet 2018 à 14:19

Plieur Fou a écrit : Es tu capable d'aller plus loin sur cet aspect qui me semble difficile à exprimer avec des mots.
Non. Je sais que 123 est plein de douceur, 842 est très dur, 772 est fourbe, 121 est élégant. C'est instinctif, je ne connais pas les mécanismes en jeu...
Ce n'est pas de la synesthésie, puisqu'il n'y a pas de sens impliqués. Je ne me suis jamais intéressé à la question, en fait.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1834
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#88 Message par hazufel » samedi 14 juillet 2018 à 14:57

Cet ouvrage de Bernard Croisile est passionnant sur les différentes fonctions et mécanismes de la mémoire. tout sur la mémoire.
Si la technique des Loci est assez répandue, certains mnémonistes ont des techniques très particulières liées à leurs centres d’intérêt.
Cela dit, il existe aussi quelques rares individus qui n’oublient rien, comme Solomon Veniaminovitch Cherechevski, Le mnémoniste, et dont l’histoire est relatée aussi dans l’ouvrage de Croisile. Ce n’est pas un cadeau, il a du élaborer des techniques d’oublis...
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 318
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#89 Message par Plieur Fou » samedi 14 juillet 2018 à 15:02

Quand tu stipules qu'il n' y a pas de sens impliqué :
Si je prend tes mots :
lepton a écrit :... douceur,... très dur,...est élégant.
Association avec des sensations : on est dans la définition :
La synesthésie (du grec syn, « avec » (union), et aesthesis, « sensation ») est un phénomène neurologique par lequel deux ou plusieurs sens sont associés (de manière durable). ... Dans la synesthésie dite « synesthésie numérique », les nombres sont tous et systématiquement associés avec des positions dans l'espace. Dans d'autres types de synesthésie, la musique, d'autres sons ou les nombres, jours de la semaine et mois de l'année peuvent être perçus colorés, ayant une forme particulière ou une disposition spatiale particulière. Une autre forme, dite « synesthésie de personnification ordinale/linguistique » fait associer des personnalités à des couleurs. Les associations formes-couleurs sont plus répandues, alors que celles qui impliquent des goûts et odeurs sont plus rares. En 2004, l'Association américaine de synesthésie dénombrait 152 formes de synesthésies différentes


Je reste tout de même incertain aussi et d'autre part, cela n'explique pas le fonctionnement :
"la vraie synesthésie est neurologique et involontaire" donc qui cadre avec le coté instinctif.

Au delà de l'aspect sensation, j'ai l' impression que je peux les "ressentir", comme si je pouvais les toucher, et indirectement tes écrits me donne la meme idée :
pour savoir si quelque chose est
lepton a écrit :... douceur,... très dur,
cela peux autant être visuel (sens de la la vue) que le sens du toucher.

C'est tout de même stupéfiant d’être impliqué dans un phénomène et d'avoir tant de difficulté à le décrire à l'écrit...
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 318
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: capacité de mémorisation, et comment ça fonctionne chez

#90 Message par Plieur Fou » samedi 14 juillet 2018 à 15:06

Merci beaucoup Hazufel pour ces liens :D
Je vais acheter un livre
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Répondre