Bipolaire ET Autiste Asperger ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4118
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#76 Message par WinstonWolfe » dimanche 16 juillet 2017 à 18:15

Modération (Winston) : Fermeture pour 24h.
Modération (Winston) : Réouverutre, comme promis.

Le sujet est : "Autiste ET bipolaire ? Témoignages". Merci de réserver vos interventions à ce thème, et uniquement à ce thème !

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#77 Message par Pupuce » mardi 18 juillet 2017 à 6:54

...............
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 19 novembre 2017 à 10:26, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#78 Message par piedsboueux » mardi 18 juillet 2017 à 9:32

[censuré, car ça ne passe pas]
Modifié en dernier par piedsboueux le mardi 18 juillet 2017 à 10:01, modifié 5 fois.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4920
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#79 Message par Manichéenne » mardi 18 juillet 2017 à 9:42

C'est très bien de parler d'astuces et d'expression des émotions en général. Pour la difficulté à gérer les émotions, pour les petites dépressions, pour l'anxiété, etc. Par contre ça passe assez mal quand on parle d'un trouble de l'humeur grave et dangereux.
Quand je lis ce genre de messages, je me demande si on parle de la même chose. Peut-être qu'il s'agit seulement d'un quiproquo, rien ne permettant de savoir si on est d'accord sur ce dont on parle.
Est-ce que ma cousine bipolaire aurait évité une phase maniaque avec idées délirantes qui l'ont laissées 11 jours sans dormir si elle avait eu des astuces ? Non, je ne crois pas. Et cet homme de ma connaissance, est-qu'une meilleure gestion émotionnelle lui aurait permit de ne pas quitter son boulot et sa femme, et décider que son fils gravement handicapé n'avait plus besoin de suivi ?
Et est-ce que A et G seraient encore en vie ?

Il ne s'agit pas de scepticisme. Il y a des tas de petits trucs qui peuvent m'aider dans ma gestion des émotions au quotidien, mais quand j'étais dépressive au point de ne plus comprendre ce qu'on me disait c'était totalement inutile.
piedsboueux a écrit :Quelque soit le traitement il ne peut accomplir de miracle que si on le désire profondément et qu'on est en accord avec ce désir (souvent on désire mais on s'interdit d'y accéder, ce qui crée une véritable violence interne, devenant démon intérieur à cacher sous "autre chose": une "identité").
Là par contre, ça me met franchement en colère.
La dépression, c'est l'absence de désir, alors le "quand on veut on peut" n'a rien à faire là.
Et ce que tu dis, ça revient à expliquer aux gens qui souffrent que s'ils en sont là, c'est qu'ils le désirent au fond. C'est violent, agressif, malsain.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#80 Message par piedsboueux » mardi 18 juillet 2017 à 10:00

bon et bien si même cela n'est pas admissible, et bien je vais censurer tout ce que j'ai écrit, et effectivement, cette discussion porte un message plus profond: juste lire à la rigueur ce qui est intéressant (ça permet de mieux comprendre certains faits sociaux). Mais au lieu de participer je devrais aller faire du photo au lieu de perdre mon temps: je n'ai rien à transmettre ou partager ici.
Cette discussion m'apprend aussi que ce genre de sujet se traite en intimité deux à deux, mais pas en groupe avec des âges et aussi des "niveaux" de compréhensions trop différents, la raison peut être d'éviter les groupes en général.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24380
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#81 Message par Tugdual » mardi 18 juillet 2017 à 10:41

piedsboueux a écrit :bon et bien si même cela n'est pas admissible, et bien je vais censurer tout ce que j'ai écrit, et effectivement, cette discussion porte un message plus profond: juste lire à la rigueur ce qui est intéressant (ça permet de mieux comprendre certains faits sociaux). Mais au lieu de participer je devrais aller faire du photo au lieu de perdre mon temps: je n'ai rien à transmettre ou partager ici.
Cette discussion m'apprend aussi que ce genre de sujet se traite en intimité deux à deux, mais pas en groupe avec des âges et aussi des "niveaux" de compréhensions trop différents, la raison peut être d'éviter les groupes en général.
Un forum est un espace d'échange, et s'y exprimer
implique de s'exposer à d'éventuels contradicteurs.
Si tu ne supportes pas cette implication, ne cherche
pas à en faire porter la responsabilité aux autres ...

Modifications :
  • 18/07/2017 : Orthographe.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#82 Message par Nova » mardi 18 juillet 2017 à 12:49

Tugdual a écrit :]Un forum est un espace d'échange, et s'y exprimer
implique de s'exposer à d'éventuelles contradicteurs.
Si tu ne supportes pas cette implication, ne cherche
pas à en faire porter la responsabilité aux autres ...
C'est ce que je ne comprendrais visiblement jamais, comment peut on prendre la décision de venir sur un forum tout en sachant qu'on ne supportera pas la contradiction et que de fait la discussion dans sa méthode ne sera pas respecté...
Ça reste encore un mystère pour moi...
Đī@gnőstįqué

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4460
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#83 Message par misty » mardi 18 juillet 2017 à 13:39

Pupuce a écrit :Mea culpa pour le ton de mes derniers posts.
Accepté.
Si Bubu ressent le besoin d'un thymorégulateur, il sait ce qu'il a à faire. Personne ne lui a dit de ne pas en prendre!
Si, et c'était dit très explicitement. De même que l'encouragement à aller au bout de la dépression qui était on ne peut plus clair.
Manichéenne a écrit :C'est très bien de parler d'astuces et d'expression des émotions en général. Pour la difficulté à gérer les émotions, pour les petites dépressions, pour l'anxiété, etc. Par contre ça passe assez mal quand on parle d'un trouble de l'humeur grave et dangereux.
Quand je lis ce genre de messages, je me demande si on parle de la même chose. Peut-être qu'il s'agit seulement d'un quiproquo, rien ne permettant de savoir si on est d'accord sur ce dont on parle.
C'est vraiment exactement ça. A partir du moment où on ne prend pas en compte le manque de discernement total associé parfois à un réel désir de mort (souvent saupoudrés d'addictions incontrôlables entravant encore plus tout ce qui pourrait faire avancer, d'une manière ou d'une autre), on n'est pas du tout sur la même longueur d'onde.

Sur ce, je me permets d'éditer des petits détails assez persos que j'ai donnés alors que je ne voulais pas le faire, et j'en reste là pour la discussion car je ne suis pas capable actuellement d'échanger là-dessus, c'est beaucoup trop sensible comme terrain pour moi. :innocent:
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#84 Message par piedsboueux » mardi 18 juillet 2017 à 15:33

Un forum est un espace d'échange, et s'y exprimer
implique de s'exposer à d'éventuels contradicteurs.
Si tu ne supportes pas cette implication, ne cherche
pas à en faire porter la responsabilité aux autres ...
Ce n'est pas ce que j'ai cherché à faire, je voulais partager une compréhension que la vie m'a donnée qui fut positive et aidante, voir salutaire, après une souffrance énorme, conclure sur quelque chose de positif et je constate qu'après transmission c'est reçu comme négatif et dangereux: l'incompréhension, le manque de discernement, la souffrance non résolue, en soi ou chez les interlocuteur rend tout cela très grave, alors ce n'est plus le lieu d'en parler. J'ai aussi manqué de discernement quant à ce que j'ai écrit et ici c'est effectivement grave: je serais modérateur j'aurais effacé le topic.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27537
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#85 Message par freeshost » mardi 18 juillet 2017 à 15:37

Disons qu'il ne faut pas généraliser (ou prendre pour des généralités) nos expériences personnelles. :mrgreen:

Par exemple, il y a des personnes qui aiment les câlins légers, d'autres qui aiment les câlins forts, d'autres qui aiment les deux, d'autres qui n'aiment pas du tout les câlins. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#86 Message par piedsboueux » mardi 18 juillet 2017 à 15:58

Disons qu'il ne faut pas généraliser (ou prendre pour des généralités) nos expériences personnelles
oui, c'est vrai, il faut en effet y veiller, j'ai tenté de veiller à cela dans mon texte de témoignage, mais reste encore l'idée que ce qui m'a fait du bien pourrait faire du bien à quelqu'un d'autre, reste encore l'envie, le besoin même de le partager. Désolé...
Enfin une compréhension ne se communique pas, elle se partage, "on" (je) ne peut la communiquer à qui ne l'a pas compris lui même ou a suivi une autre voie, a une autre compréhension. Je précise cela au cas où ce n'est pas qu'une expérience personnelle. On ne peut échanger que sur ce qu'on a vécu en commun en fait, c'est comme parler de chocolat.
C'est ce que je ne comprendrais visiblement jamais, comment peut on prendre la décision de venir sur un forum tout en sachant qu'on ne supportera pas la contradiction et que de fait la discussion dans sa méthode ne sera pas respecté...
Ça reste encore un mystère pour moi...
par ce que parfois on cherche à partager quelque chose pour ne pas être seul à le vivre quand on a une expérience peu commune voir subversive: ça rassure, le partage et la validation font caution.
Si effectivement c'est pour être contredit, le sachant à l'avance ça serait pour se taper la tête contre les murs jusqu'à que ça fasse assez mal: pour s'automutiler, mentalement
Là je ne savais pas que le récit de mon expérience et mes hypothèses quant à ce qui pourrait être généralisé allaient être ainsi dévalidées, un peu comme parler de purin d'ortie à des agriculteurs en difficulté qui sont dans un engagement avec un semencier, il fallait faire l'essai. Je n'aborderais donc plus ici ce sujet.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#87 Message par Pupuce » mardi 18 juillet 2017 à 17:33

.................
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 19 novembre 2017 à 10:26, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4920
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#88 Message par Manichéenne » mardi 18 juillet 2017 à 17:41

La comparaison qui me vient, c'est plutôt que mettre un sac de glaçon là où ça fait mal, c'est très bien pour une entorse ou un hématome mais pas en cas de fracture. :innocent:
Donc je ne nie pas vos expériences, et c'est peut-être effectivement très utile de partager ça à des gens dans la même situation, mais encore une fois je doute qu'on parle de la même chose.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
AsperG
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 à 20:54

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#89 Message par AsperG » mardi 18 juillet 2017 à 23:34

Bon désolée je débarque sur ce fils, désolée parce que je crois comprendre que la discussion à pu être houleuse même si je n'ai pas suivi ce fils en direct (malgré que je pense que tous les témoignantes quels qu'ils soient peuvent être et sont utiles, et qu'en revanche tout jugement de valeur peut forcément affecter des personnes qui ne partagent pas les mêmes valeurs), et je débarque parce que je rebondis sur des choses qui ont été dites sur ce fil mais peut-être suis-je hors sujet sur le fond, mais je pose quand même ma question :s
Anja-louise a écrit :Par contre on me donne un antipsychotique mais très franchement je vois pas ce qu'il vient faire là sachant que j'ai aucune psychose :?: ça m'énerve :evil: mais bon je peux rien faire contre les psys alors bon :roll:
On peut être médiqué contre son gré ? :(
diagnostiquée syndrome d'Asperger

Avatar du membre
Herlock Martin
Forcené
Messages : 713
Enregistré le : lundi 11 août 2014 à 23:05

Re: Autiste ET bipolaire ? Témoignages

#90 Message par Herlock Martin » mercredi 19 juillet 2017 à 1:30

heureux de lire que même si les positions restent les mêmes les choses se disent plus "calmement"...

Je ne veux froisser personne, vraiment, mais je crois qu'il y a eu dans cette discussion des choses que l'on retrouve dans les discussions liées à l'autisme et plus précisément quand il est question d'auto diagnostic ou de prédiag sans suite (validation par un médecin, après le travail d'un psychologue)...

Je m'explique un peu mieux...
Tout d'abord comme lu sur un fil fermé, et pour causes, les avantages d'un forum c'est l'échange de vécus qui apportent du réconfort, je crois que le forum nous a tous soutenu à un moment donné, même des témoignages qui peuvent paraître anodins et passés inaperçus pour certains lecteurs, c'est du baume au cœur...

Par contre, nombres de sujets sont sensibles, nous parlons de nous mêmes, les sujets touchent des situations qui se doivent précises, et en dehors du fait que l'imprécision est agaçante, il y a parfois des choses dites qui peuvent être plus un mal qu'un bien, et on est alors en dehors de la volonté première de l'intervenant...

donc je comprends que l'on se dise que je fais ça, je partage ça pour aider, pour apaiser, mais je comprends aussi que l'on précise les choses et que l'on demande une certaine rigueur dans les propos...

donc, comme il n'est pas question de tomber sur les uns ou sur les autres, mais que nous réagissons avec parfois une difficulté dans la gestion des émotions, on s'engueule, c'est forum, c'est français, c'est humain....

Comme on demande aux personnes de préciser leur rapport à l'autisme lorsqu'elles comptent intervenir sur le sujet, je parle en mon nom, en tant que NT, en tant que TSA, je représente les NT, moi les TSA, et je peux car je suis diagnostiqué TSA, car je ne suis pas diagnostiqué TSA donc a priori NT.....etc, etc vous me suivez...
Bref, je comprends qu'une demande de précision claire sur le statut de la bipolarité soit faite, et soit on parle en temps que dépressif chronique, ou en tant que sujet au spleen ou au blues, soit en tant que bipolaire diagnostiqué stricto sensu..... car il est vrai que tout peut être bon à prendre, je ne crois pas deux secondes à de la malveillance par ici, mais, et je suis moi aussi sujet à la dépression, parfois forte, avec envie d'en finir, je sais que je suis loin des attitudes cyclothymiques et des bads des bipolaires, au final mes automutilations ne m'ont jamais amené à l'hôpital, donc je ne crois pas être dangereux pour moi même, et je n'ai jamais eu de réactions qui ont mis en danger autrui, donc de mon côté donner des astuces en indiquant comment je peux gérer mes stress aigus OK... après je ne me sens pas capable de dire à quelqu'un ayant un trouble sévère de l'humeur comment gérer une crise....

Pourtant voilà, Bubu personnellement j'espère te lire encore souvent, et j'espère que selon ton niveau de stress et autre mauvaises pensées, tu as de quoi gérer, selon le niveau (léger, moyen)par nos quelques mots et bonnes ondes envoyés et par l'appui de ton suivi médical(pour le lourd et pesant)...

Voilà si ce n'est pas clair ça m'a fait un peu ch*** de voir des personnes que j'apprécie se tirer un peu dans les pattes, car je crois bien que vous ne parliez sans doute pas de la même chose, et je crois que vous avez posé vos arguments sans jugement, c'est important....

En fait, FUERZA Bubu !!!
même si ça ne vaut qu'un petit souffle sur ta joue, je crois que tu sais qu'on est quelques uns à penser à toi.
Prédiag TSA en 14...
Scores élevés sur WAIS en 14 et 16
Prédiag TSA bis en 16
TSA diagnostiqué en 17
3 ADOS, 1 ADI, 1 SQC, 1 M-CHAT, 2 WAIS, pour un autiste sans déficience intellectuelle, un intellect, défi à la science...

Répondre