Asperger Adulte et relation à l'alcool ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28936
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#91 Message par freeshost » lundi 10 août 2015 à 12:52

Pour ma part, j'aime bien goûter de nouvelles choses (sauf dans certaines catégories : sodas, cafés, boissons énergisantes, etc.).

La première fois ? Je devais avoir 15 ans. :mrgreen: C'était une chope de bière. Avec des copains, nous nous sommes mis à aller chaque vendredi après-midi (juste après la fin des cours) boire un verre (ou deux). :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
dpld
Forcené
Messages : 802
Enregistré le : jeudi 31 juillet 2014 à 15:30

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#92 Message par dpld » mardi 11 août 2015 à 21:20

Pour ma part, j'ai connu ma première absorption de boisson alcoolisée, voire même très alcoolisée (de l'Armagnac) à 18 ans. Ce fut un désastre, les gendarmes m'ont récupérée sur un monument du village brandissant un bouquet d'hortensias à la main et m'ont ramené (dans la méhari de service) chez mes parents.... Je me suis retrouvée privée de sorties pendant tout le reste de l'été.... et de corvée de repassage aussi ! J'avais juste fait ça pour être acceptée mais les autres n'en avaient rien à faire. Ils ont bien ri je pense mais ils n'étaient pas mes amis en fait. Juste des gens qui voulaient rire d'une personne un peu particulière... Ceci m'a beaucoup blessée et aujourd'hui encore je ne sais pas vraiment partager un apéro avec d'autres personnes.... paranoïa quand tu nous tiens.... :lol:
Juste partir

NinetyNine
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 17:10

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#93 Message par NinetyNine » mardi 11 août 2015 à 21:52

freeshost a écrit :
Autrement, il y a les bières sans alcool. :idea:
Voilà. Parfait.
Non-diagnostiquée. En attente de réponses.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28936
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#94 Message par freeshost » mardi 11 août 2015 à 21:55

Une fois, je prendrai deux bouteilles de bière de la même marque, et qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau (!).

Je leur enlève les étiquettes.

Et je te fais déguster les deux. Tu dois deviner laquelle a de l'alcool et laquelle n'en a pas.

:mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10961
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#95 Message par Lilette » mardi 11 août 2015 à 21:56

C'est pas très sympa ça FH ...
TSA.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4284
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#96 Message par WinstonWolfe » mardi 11 août 2015 à 21:58

Si on peut "déguster" un litre de chaque, je pourrai te dire sans problème !

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28936
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#97 Message par freeshost » mardi 11 août 2015 à 22:02

C'est une petite expérience, quoi. Pour distinguer d'où vient la réticence à l'alcool : du fait de (croire) savoir qu'il y a de l'alcool ou du goût, ou d'autre chose.

Tu te souviens de cette vidéo (notamment la partie sur la dégustation de vin). :P

Bon, ben, la prochaine fois, vous savez ce que j'apporte. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 3036
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#98 Message par TiZ » mercredi 12 août 2015 à 8:02

Une fois, je prendrai deux bouteilles de bière de la même marque, et qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau (!).

Je leur enlève les étiquettes.

Et je te fais déguster les deux. Tu dois deviner laquelle a de l'alcool et laquelle n'en a pas.

:mrgreen:
On devait faire le test à Luzec, on ne l'a pas fait du coup :lol:
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

bidouille
Forcené
Messages : 3053
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#99 Message par bidouille » mercredi 12 août 2015 à 9:40

Je m'incruste, je ne bois pas d'alcool je n'aime pas ça, j'ai jamais trop compris pourquoi ça aide a socialiser, l'impression que beaucoup de personne considère que faire la fête et/ou s'amuser c'est impossible sans alcool. Ce truc me dépasse complet.
Pour moi boire de l'alcool ou fumer une cigarette sous la pression des pairs au lycée/ collège me semblait être faire preuve d'immaturité. Mais j'ai eu l'impression que le monde des adultes y vois le contraire, trouvant plus mature les jeunes qui prennent un ptit verre en soirée. Les enseignants aussi trouvaient plus matures les élèves qui fumait. ca aussi c'est incompréhensible pour moi. de considérer une personne mature car elle cède a la pression sociale???
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 4720
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#100 Message par Flower » mercredi 12 août 2015 à 10:42

@hapycius: Je me souviens avoir "goûté" (enfin, trempé les lèvres, quoi) la mousse d'une bière à faible pourcentage quand j'avais genre 7 ou 8 ans, alors que j'étais avec mes parents chez mes grands-parents. Je n'ai pas trop aimé. ;) Sinon mes parents m'ont parfois proposé de prendre p. ex. un peu de vin avec eux à partir de 15 ans environ. L'idée étant de faire connaître tout en gardant ça sous contrôle et sans en faire un interdit. Ils ont fait pareil pour mes frères et sœurs et on est tous plutôt prudents et responsables par rapport à l'alcool, donc ça a l'air de marcher.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Georges-André
Forcené
Messages : 503
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#101 Message par Georges-André » mercredi 12 août 2015 à 12:42

Bidouille > d'accord avec toi à 100% !
J'ai jamais compris non plus pourquoi les gens fumaient. Encore, l'alcool on peut apprécier le goût, même si c'est pas mon cas, mais fumer... c'est cher, catastrophique pour la santé, et dégueulasse...
diag SA avril 2013

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8318
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#102 Message par Mars » mercredi 12 août 2015 à 14:19

Bidouille et Georges-André, tout à fait d'accord avec vous.
Je me félicite de ne jamais avoir eu envie de "faire comme les autres - parce que ça se fait".
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
dpld
Forcené
Messages : 802
Enregistré le : jeudi 31 juillet 2014 à 15:30

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#103 Message par dpld » mercredi 12 août 2015 à 14:28

A une époque, juste pour tenter d'exister il fallait faire comme ça. Maintenant, ce n'était en aucun cas la panacée universelle et si d'autres moyens d'être existent aujourd'hui ceci est bien. Des parents présents et aimants aident beaucoup, surtout lorsqu'ils permettent de développer les points d'intérêts ... De mon temps dans ma campagne ceci n'existait pas et il fallait se rapprocher des gens pas forcément bien....
Mars a écrit :Bidouille et Georges-André, tout à fait d'accord avec vous.
Je me félicite de ne jamais avoir eu envie de "faire comme les autres - parce que ça se fait".
Juste partir

NinetyNine
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 17:10

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#104 Message par NinetyNine » mercredi 12 août 2015 à 17:59

freeshost a écrit :C'est une petite expérience, quoi. Pour distinguer d'où vient la réticence à l'alcool : du fait de (croire) savoir qu'il y a de l'alcool ou du goût, ou d'autre chose.

Tu te souviens de cette vidéo (notamment la partie sur la dégustation de vin). :P

Bon, ben, la prochaine fois, vous savez ce que j'apporte. :lol:
S'il y a de l'alcool, tu vas très vite le savoir : je serai si agressive qu'il te faudra beaucoup pour m'empêcher de te blesser. Je suis intolérente à l'alcool.
Non-diagnostiquée. En attente de réponses.

NinetyNine
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 7 août 2015 à 17:10

Re: Asperger Adulte et relation à l'acool ?

#105 Message par NinetyNine » mercredi 12 août 2015 à 18:00

Georges-André a écrit :Bidouille > d'accord avec toi à 100% !
J'ai jamais compris non plus pourquoi les gens fumaient. Encore, l'alcool on peut apprécier le goût, même si c'est pas mon cas, mais fumer... c'est cher, catastrophique pour la santé, et dégueulasse...
Etant une grosse fumeuse (dû à l'adaptation à la nicotine, bien sûr), au départ, j'ai fumé parce que j'adorais et j'adore toujours autant l'odeur du tabac fraichement ouvert.
Non-diagnostiquée. En attente de réponses.

Répondre