Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 339
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#166 Message par PetitNuage » samedi 9 juin 2018 à 14:36

meï a écrit : Sinon.je ne supporte pas de boire ds un verre d' autrui.

Moi non plus et ce n'est pas toujours bien perçu dans un groupe !
En rentrant de vacances au ski avec un groupe d'amis, j'ai préféré ne pas boire
plutôt que de boire dans une tasse partagée... (et pourtant j'avais soif !)

je ne mange pas de gras .(petite j'enlevais soigneusement tout gras du jambon etc...aujourd'hui idem.)
Idem pour le jambon... et pour le saucisson sec, je retirais tout le gras morceau par morceau ! :P

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 339
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#167 Message par PetitNuage » samedi 9 juin 2018 à 14:47

Nausicaä a écrit : Parfois la texture en elle-même aussi me dérangeais comme certaines viandes que je trouvais trop fibreuses et que j'avais du mal à avaler.
J'ai le souvenir d'avoir été enfermée dans la cuisine parce que je n'arrivais pas à finir ce type de viande... Un calvaire...
Nausicaä a écrit : Mais maintenant ce qui me pose encore problème c'est au niveau des boissons, car ça n'a guère changé depuis. Il y a peu de choses que j'aime et comme je déteste l'eau gazeuse c'est toujours problématique quand je suis invitée. Et j'ai souvent l'impression de déranger les gens quand je demande de l'eau plate...
Idem, je n'ai jamais supporté les boissons gazeuses. :sick:
Etant petite, la seule fois où j'étais allée à un anniversaire, on m'a servi un verre de limonade que j'ai traîné avec moi une bonne partie de l'après-midi sans savoir comment m'en débarrasser discrètement.
Maintenant j'assume mieux de ne pas boire de boissons pétillantes ! :roll:
Spoiler :  : 
Mais quand mes collègues ont choisi de ne retenir pour la kermesse de l'école que coca, orangina, perrier, bière, champagne ... et de supprimer les jus de fruit qui étaient mal partis l'an dernier, je n'ai pas osé leur dire que tout le monde n'aime pas les bulles !
Il reste juste oasis et ice-tea trop sucrés à mon goût ... Donc je ne pourrai boire que de l'eau !

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 339
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#168 Message par PetitNuage » dimanche 10 juin 2018 à 1:04

-Nora- a écrit :Moi c'est le contraire, je n'aime pas manger chaud.
Je mange quasi toujours froid ou au pire juste tiède.
Même aujourd'hui ma mère n'a toujours pas compris d'ailleurs.
Le nombre de fois où j'ai entendu mes parents me dire qu'ils rechaufferaient mon plat malgré mon opposition parce que sinon froid "c'est pas bon" :roll:
Idem, je mange très lentement, donc suis habituée à manger froid ! :D
Je ne réchauffe donc pas ce que je me prépare pour manger à l'école le midi.
(en plus j'ai une réticence à utiliser le micro-ondes de peur que cela ne dénature les aliments ...)

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1181
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#169 Message par Nanar02 » dimanche 10 juin 2018 à 11:36

Pour moi c'est l'inverse je mange très chaud et bois encore plus chaud les thé ou autre avec des remarques systématiques
En attente de restitution depuis 5 mois
Restitution le 1er Avril

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#170 Message par Mélimélo5 » dimanche 10 juin 2018 à 14:41

Je suis pareille, je déteste le gras quand je mange de la viande, dans le jambon j'enleve toujours ce morceau. Dans le poulet par exemple je vais surtout manger le blanc.

Je n'aime pas non plus l'eau gazeuse et je ne la digére pas, elle va me ballonner.

Je mange très peu de fromage, l'odeur et le goût sont trop forts pour moi.

Et j'au tendance à souvent manger la même chose, je suis très routinière dans mon alimentation. Et c'est assez périodique par exemple à un époque j'étais à fond sur les tartes aux pommes en désert et depuis quelques mois c'est les flans.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 339
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#171 Message par PetitNuage » dimanche 10 juin 2018 à 21:26

Ah et j'adore la pâte crue, en particulier celle des choux et celle des crêpes ! :D

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#172 Message par Mélimélo5 » lundi 11 juin 2018 à 8:26

PetitNuage a écrit :Ah et j'adore la pâte crue, en particulier celle des choux et celle des crêpes ! :D

Ha j'adore aussi la pâte crue des crèpes, et celles des pizzas et pains :D

J'adore aussi les fruits rouges: framboises, fraises, et aussi la mangue, bref tous les fruits d'été presque : ananas, cerises, etc..
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Fift
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#173 Message par Fift » lundi 11 juin 2018 à 10:22

PetitNuage a écrit :Ah et j'adore la pâte crue, en particulier celle des choux et celle des crêpes ! :D

Yep, moi aussi ! Celle des tartes également, étant gamin je pouvais manger la pâte crue de toute une tarte (au grand dam de ma mère :lol: ).
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Diag en cours.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

seule
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mardi 24 avril 2018 à 3:51

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#174 Message par seule » lundi 11 juin 2018 à 16:55

Quand je mange par exemple des petits poids,de la purée, du riz ou de la semoule par exemple(enfin presque tout sauf la viande et les œufs) je rassemble tout au centre de l'assiette et avec mon couteau et le dos de la fourchette je tasse sur les cotés de sorte de faire un carré puis je prends une bouchée et automatiquement je recommence à former ce carré bien plat.
TSA détecté en 2014 à 49 ans.

mayasoleil7
Habitué
Messages : 67
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Troubles alimentaires

#175 Message par mayasoleil7 » samedi 8 décembre 2018 à 8:35

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour, je voulais savoir s'il était frequ ent que certains autistes souffrent de problème alimentaire type anorexie ou boulimie. De plus comme les gros morceaux, la viande ne passent que difficilement, j'ai eu une période où je ne mangeais que des graines ou des soupes. La viande rouge, je déteste cela car sinon, je mets des heures à la mâcher sans pouvoir pour autant l'avaler. Je souffre de tca depuis mon adolescence et en général, ces périodes là vont de pair avec des périodes d'automutilation.
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Troubles alimentaires

#176 Message par olivierfh » samedi 8 décembre 2018 à 10:05

Il y a un sujet "Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme".


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

mayasoleil7
Habitué
Messages : 67
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#177 Message par mayasoleil7 » samedi 8 décembre 2018 à 14:36

Je j'ai pas forcément de bizarreries mais réellement des tca. Je voulais simplement savoir si des autistes souffraient de tca type anorexie boulimie qui ne sont pas des bizarreries alimentaires
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

Avatar du membre
Danse Avec Les TSA
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : vendredi 4 janvier 2019 à 11:21

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#178 Message par Danse Avec Les TSA » jeudi 24 janvier 2019 à 22:42

Me concernant on peut parler d'alimentation restreinte et répétitive :x

Au niveau de mes bizarreries, le plus saillant reste la viande trop cuite (enfin d'après les autres, pas pour moi :mrgreen: )
Diagnostiqué TSA par un CRA

"Mieux vaut encore ne pas avoir l'air que d'avoir l'air de ne pas avoir l'air..." Pierre Dac

Jiheu
Régulier
Messages : 34
Enregistré le : samedi 25 août 2018 à 9:02

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#179 Message par Jiheu » mercredi 20 février 2019 à 20:31

Aimeriez-vous de manger de la purée au Benco ou boire un café au lait maternel ?
Fils de 12 ans dont le diagnostic est confirmé.

Marina
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : mercredi 22 août 2018 à 20:48

Re: Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#180 Message par Marina » vendredi 22 février 2019 à 2:08

Bonjour,

Alors je n'ai pas tout lu, et je suis en cours de diagnostic, pour info.

Pour ma part, les bizarreries alimentaires tiennent une sacrée couche dans ma vie!!!
Je ne supporte pas les gouts, encore moins les textures et les odeurs. Ca a démarré assez vite étant enfant, et ça empire avec le temps, j'ai 30 ans.
Je ne supporte pas de manger à table avec des gens qui mangent des choses qui me dégoutent, j'essaie de m'en tenir le plus loin possible. Je ne supporte pas les gens qui épluchent des fruits et s'en foutent plein les doigts forcément, sans aller se laver les mains, reposent leurs mains sur leurs fringues, sur la table, sur un truc avec lequel je vais être en contact. Si je vois quelque-chose gicle genre clémentine, tomber par terre ou sur la table, je vais bloquer dessus pendant tout le repas ou encore après, cela me met mal à l'aise. Je vois et scrute tout, involontairement.

Je ne sais pas si ça rentre dans le cadre asperger, mais j'ai un gros pb lorsque je mange avec des gens que je ne connais pas, et encore plus comme en ce moment ou je mange avec des gens en formation des repas traiteur. Mais ce so,t des plats, et non des plateaux repas. J'ai toujours peur de manquer, j'en tremble, et essaie de me servir au plus vite, je m'empiffre et j'en reprends, toujours par peur que les autres en reprennent avant moi, même si mon estomac lui, n'a plus faim.

Je suis périodique. je n'arrive pas à gérer mon alimentation. Ayant un côté boulimique, je ne sais pas la majorité du temps me raisonner, j'essaie de me rationner, donc je "cuisine" une portion normale ou un peu plus. Mais à peine fini, j'en refais. Et je peux faire çà 5 fois à la suite jusqu'à ne plus en pouvoir. Avant je tournais aux pâtes, depuis plus d'un an c'est au riz. Je n'ai que ça chez moi, du riz, et de la crème de soja. Cela est rassurant. Quoi que j'achète d'autre, je ne vais pas savoir le garder mais je vais tout manger instantanément. Il y a peu de temps une copine venait manger à la maison, j'ai acheté du pain et des lardons. Ca n'a pas tenu jusqu'au soir. J'ai du refaire des courses. Etant dans une grande ville j'ai été dans une période ou j'essayais de ne plus acheter pour ne pas m'empiffrer, mais je commandais en permanence. Ensuite, ça a été les boulangeries. A attendre souvent de rester éveillée jusqu'à 6h30 du mat' l'ouverture car je rêvais d'un pain au chocolat. C'est obsessionnel. Je suis intolérante au lactose et la dernière fois je suis partie en formation, je me suis enfilée 7 pains au chocolat, des crêpes et du nutella. Le fait qu'il y ait du monde + de la bouffe me stresse. Et chez moi c'est de plus en plus ingérable! Personne ne comprend que je ne mange que du riz, bon même si je suis compliquée et intolérante au lactose, j'aime d'autre chose, mais au moins je sais exactement comment je digère, pas de mauvaise surprise, et puis ça ne coûte pas cher. Je sais qu'ensuite je passerai à autre chose, de la semoule peut-être! J'essaie de passer à la soupe, mais mon estomac le digère mal, et les soupes sans lactose ça coûte cher. Si j'ai le malheur de faire les courses en ayant fin, je ressors avec 200g de lardons, une baguette et une tablette de chocolat, et je m'enfile tous dans la voitures. Le pire c'est que j'en mangerais bien le double!

Une vraie cata^^
29 ans et non diagnostiquée, il est grand temps d'entamer les démarches!

Répondre