Troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 20789
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#136 Message par Tugdual » vendredi 28 juillet 2017 à 13:03

Liya a écrit :Enfant en revanche:
- j'adorais manger du gros sel
Ben moi j'aime toujours le gros sel ...

:mryellow:
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#137 Message par Nova » vendredi 28 juillet 2017 à 14:21

Des frites aux sucres sur une erreur de pot...

Et bien en fait c'est vraiment bon..! J'ai tout fini
Đī@gnőstįqué

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#138 Message par Anahata » samedi 29 juillet 2017 à 1:13

Les frites au sucre c'est comme des 'churros lol
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Liya
Forcené
Messages : 1254
Enregistré le : vendredi 25 juillet 2014 à 14:16
Localisation : vers Lyon
Contact :

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#139 Message par Liya » dimanche 30 juillet 2017 à 10:17

Tugdual a écrit :
Liya a écrit :Enfant en revanche:
- j'adorais manger du gros sel
Ben moi j'aime toujours le gros sel ...

:mryellow:
moi aussi, je mange du beurre au sel de Guérande tous les matins... :) mais j'ai arrêté de manger du sel comme ça nature, c'est quand même pas très bon pour la santé (j'ai déjà une alimentation déplorable par ailleurs!)
"Neuro-atypique en attente de définition"
Dyspraxique - QI très hétérogène - Diag SA en libéral (à approfondir / confirmer)
Ma présentation ici

Avatar du membre
Herlock Martin
Forcené
Messages : 690
Enregistré le : lundi 11 août 2014 à 23:05

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#140 Message par Herlock Martin » dimanche 30 juillet 2017 à 23:11

Ah ah...

Le piment et les trucs qui piquent, normal pour moi...
à la cantine au travail en général c'est frites ou riz avec ma sauce spéciale (vu que je ne peux pas amener mon "Houlala ça pique!")
yaourt soja + moutarde + tabasco + cumin/curry + harissa

Sinon avant de me savoir intolérant au lactose et d'avoir arrêté le gluten voici mes sandwiches préférés,
sucré :
pain trempé de lait + beurre + Nutella, ça glissait tout seul...

sucré/salé :
pain beurré + jambon + confiture de fraise, trop bon...

après, j'ai fréquenté des laotiens et les jeunes m'appelaient "le vieux" parce que je mangeais des trucs que les nouvelles génération ne veulent plus manger :

gâteaux et vermicelles verts, chè divers (mélanges d'ingrédients sucré/salés dans du lait de coco), œufs de cent ans (œuf de canne "moisi" dans le sel pendant plusieurs semaines voire mois), têtes de canards, etc...

petit aussi j'ai mangé beaucoup de pain et de riz sans sel, sans sauce sans rien...personne ne comprenait mon régal d'alors

Rien de vraiment inavouable donc....sauf peut être les sessions à l'internat, un compagnon de chambrée était le neveu d'un producteur de pâté réputé de la région, il en avait des caisses...et on avait pas toujours du pain pour le manger, alors on est vite venu a le manger étalé sur du quatre quart (ça se gardait mieux sur la semaine de cours), un jour avec du cake aux fruits, j'ai retrouvé un peu de la sensation de mon jambon/beurre fraise... :wink:
Prédiag TSA en 14...
Scores élevés sur WAIS en 14 et 16
Prédiag TSA bis en 16
TSA diagnostiqué en 17
3 ADOS, 1 ADI, 1 SQC, 1 M-CHAT, 2 WAIS, pour un autiste sans déficience intellectuelle, un intellect, défi à la science...

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4696
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#141 Message par Bubu » lundi 31 juillet 2017 à 15:42

Mes habitudes alimentaires inavouables :
-Les gencives de porc.
-Le poumon farci. (D'un peu ce qu'on trouve : yeux, (c'est bon les yeux ! Et c'est trop marrant de les éclater en plus !), museau et pieds de porc finement moulinés, etc.)

Tout ça à la façon végétarienne évidemment. :naugty:

:mrgreen:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#142 Message par axurit66 » lundi 31 juillet 2017 à 16:53

Tu vas peut-être rire Bubu, mais j'ai déjà mangé des gencives de porc et d'agneau, ainsi que des yeux d'agneau rôtis et du poumon de porc en fricassée :bravo:
Le museau de porc confit, puis cuisiné en salade (finement ciselé avec une persillade) c'est délicieux.
Les pieds de porc, s'ils sont bien préparés sont également un mets très savoureux à condition d'aimer la gélatine.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4696
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#143 Message par Bubu » lundi 31 juillet 2017 à 19:12

J'aime bien les brochettes de couilles de bouc aussi :
C'est fin et ça se mange sans faim. Un tantinet croquant, doux au palet .... hummm !
:arrow: :arrow: :arrow:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#144 Message par MrsJack » lundi 31 juillet 2017 à 20:19

Essaye les tétines et la vulve de truie, plats de luxe à l'époque romaine.
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4696
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Vos habitudes alimentaires inavouables

#145 Message par Bubu » lundi 31 juillet 2017 à 20:52

Pourquoi pas. :innocent:
En attendant je suis tenté par les encornets de sphincters anaux.
De la rondelle frite et panée. J'en ai l'eau aux babines. :arrow: :arrow: :arrow:


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

thiloup
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mardi 18 juillet 2017 à 23:04
Localisation : Paris
Contact :

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#146 Message par thiloup » lundi 31 juillet 2017 à 22:51

Alors j'en ai aussi pas mal... Je ne sais pas si c'est lié à l'autisme (je viens de rentrer dans une démarche de diagnostic), mais ça m'a mis sur la piste en lisant qu'il y avait ce genre de troubles.

Je n'ai jamais aimé le fromage en morceaux, (texture principalement, dégoût) excepté le parmesan et gruyère (car en petits morceaux fondants), par contre yaourt et fromage blanc pas de problème.

Je ne mange que des steak hachés, je déteste les autres morceaux trop durs à mon goût (bon depuis 1 an j'ai fortement réduis ma conso de viande je n'en mange presque plus).

Peu d'aptitude à cuisiner : mon plat préféré est les pâtes au beurre et au parmesan, dernièrement j'ai rajouté des lentilles...

Je peux manger difficilement des légumes.

Et surtout j'ai une aversion au goût sucré ce qui m'empêche de manger gâteaux, fruits,certains légumes, bonbons et compagnie... J'ai pensé au début à une fructosémie (intolérance au fructose), mais je n'ai jamais pu avalé concrètement, donc ce serait étonnant... La piste du TSA m'a relancé pour en découvrir l'origine.

Mais c'est très handicapant socialement ce qui n'arrange déjà pas le reste :?
03/10/17 : Diagnostiqué Autiste (TSA) en libéral ainsi que dys (langage, coordination).

arius
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 13:32
Localisation : Alsace

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#147 Message par arius » mercredi 2 août 2017 à 7:05

Dans mon ancien travail on avait du pain, du fromage et du ketchup à disposition. C'était mon pain-fromage-ketchup. Mes collègues étaient un peu surpris de me voir manger ça chaque midi.

J'ai eu une période où c'était des tartines de sauce burger, mais ça... Je peux plus...

Sinon y'a la pizza ! Le repas le plus (moins) équilibré que je connaisse ! On retrouve tout ce qu'il faut dessus ! C'est au minimum une fois par semaine, quand c'est pas plus....
CRA 02/10/2017 -> pas Asperger

06/06/2018 -> TDAH


Hqi

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4716
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#148 Message par Manichéenne » mercredi 2 août 2017 à 9:58

Mais oui la pizza est un repas sain ! Tu ne savais pas qu'elle a été reconnu comme légume aux Etats-Unis ? :mrgreen:


Dans les petites bizarreries, je ne supportais pas de beurrer mes tartines, on ne peut pas manger du beurre et de la confiture en même temps.
Les goûters d'enfance consistaient souvent dans ma famille en une barre de chocolat avec du pain, je les mangeais séparément et je pouvais faire de vraies crises si on essayait de me faire faire autrement (ce que mon frère ne manquait pas de tenter régulièrement).
Si je dois manger une tartine de nutella, confiture ou autre, il faut que le pain soit bien couvert jusqu'aux bords et de manière homogène. Pas de trous, pas de sur-épaisseur.

Enfant, je mangeais la croûte du fromage (Comté).
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Nausicaä
Fidèle
Messages : 130
Enregistré le : lundi 27 février 2017 à 19:02
Localisation : Suisse

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#149 Message par Nausicaä » mercredi 2 août 2017 à 12:07

Manichéenne a écrit :Les goûters d'enfance consistaient souvent dans ma famille en une barre de chocolat avec du pain, je les mangeais séparément et je pouvais faire de vraies crises si on essayait de me faire faire autrement (ce que mon frère ne manquait pas de tenter régulièrement).
Idem. :lol:

Mantenant je mange à peu près de tout et même j'adore manger et me préparer de bons petits plats, mais dans mon enfance c'était très compliqué. Tout devait être dissocié, car je ne supportais pas les différences de textures, tant sur le plan visuel que gustatif. Parfois la texture en elle-même aussi me dérangeais comme certaines viandes que je trouvais trop fibreuses et que j'avais du mal à avaler. Ou certains fruits qui explosent en bouche, car j'avais horreur de cette sensation. Je devais découper les raisins si je voulais les manger et aussi les sardines en boîte car j'avais peur de ne pas savoir ce qu'il y'avait à l'intérieur! :lol:
Les légumes il ne fallait même pas m'en parler. Je ne mangeais que la salade verte...et encore seulement les bouts des feuilles! Mon régime alimentaire se composais donc essentiellement de pâtes; sans sauce surtout. (notamment au restaurant ou c'était encore plus compliqué! :crazy: ) Les sandwichs j'en parle même pas ils me donnaient la nausée rien qu'à les regarder...Et certaines odeurs aussi comme celles de la ratatouille :sick: Quand je mangeais du risotto par exemple je triais tous les ingrédients et ne mangeais ensuite que le riz. Et pareil pour la semoule aux raisins secs, les gâteaux d'anniversaire...je triais aussi.

Et un truc que j'adore depuis mon enfance c'est manger la petite peau qui se trouve juste à l'intérieur de la coquille de l'oeuf. Et ronger les cuisses de poulet jusqu'à ce qu'il ne reste vraiment plus que l'os, quitte à passer beaucoup de temps, je fais toujours rire mes parents avec ça! ^^
Mais maintenant ce qui me pose encore problème c'est au niveau des boissons, car ça n'a guère changé depuis. Il y a peu de choses que j'aime et comme je déteste l'eau gazeuse c'est toujours problématique quand je suis invitée. Et j'ai souvent l'impression de déranger les gens quand je demande de l'eau plate...Sans compter mon intolérance au lactose qui n'est pas toujours évidente à gérer socialement et ça ce sont des petites choses, qui paraissent peut-être être juste des détails, mais qui mine de rien me causent un stress supplémentaire quand je sors.
diag TSA en avril 2017

Avatar du membre
Morwenna
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : mercredi 6 septembre 2017 à 23:11

Re: troubles et bizarreries alimentaires dans l'autisme

#150 Message par Morwenna » vendredi 8 septembre 2017 à 23:39

Je m'incruste (pas encore de diagnostic) mais je me retrouve tellement dans ces petites bizarreries que c'est tentant.

Je suis vraiment pénible pour la bouffe (je désespère mon compagnon par moment). Déjà parce que l'odeur va primer sur la texture, qui va elle-même primer sur le goût. Par exemple, l'odeur du poisson me donne juste envie de vomir, impossible pour moi seulement d'y goûter et quand j'en cuisine pour d'autres ça me coupe complètement l'appétit. Ou encore la framboise: je raffole de l'arôme framboise, du goût, mais la texture du fruit lui-même, niet. Je suis capable de me faire des orgies de yaourts à la framboise pendant plusieurs jours d'affilés, mais manger une pauvre framboise, non.

Sinon mon régime alimentaire est très simple et varié (et super sain): pâtes, pizzas (toujours les 2 mêmes), féculents :D
Je n'aime pas l'amer, ni les textures croquantes/juteuses, et surtout aucune crudités (genre j'adore tout ce qui est pomme, poire etc... mais uniquement cuites). Enfant je détestais les sauces, aujourd'hui je tolère un peu la sauce tomate et certaines sauces à base de crème fraiche mais c'est à peu près tout.

Manichéenne a écrit :Dans les petites bizarreries, je ne supportais pas de beurrer mes tartines, on ne peut pas manger du beurre et de la confiture en même temps.
Les goûters d'enfance consistaient souvent dans ma famille en une barre de chocolat avec du pain, je les mangeais séparément et je pouvais faire de vraies crises si on essayait de me faire faire autrement (ce que mon frère ne manquait pas de tenter régulièrement).
Si je dois manger une tartine de nutella, confiture ou autre, il faut que le pain soit bien couvert jusqu'aux bords et de manière homogène. Pas de trous, pas de sur-épaisseur.


Tout pareil :mryellow: D'ailleurs gamine je mangeais toujours séparément le contenu des sandwichs du pain de ces derniers... et mes sandwichs c'est systématiquement du pain + 1 ingrédient. Jamais plus (le jambon-beurre classique, on oublie...)

J'ai aussi tendance à bouder les légumes, surtout en mélange (la ratatouille... :sick: ), ou alors uniquement sous forme de purée. Maintenant j'arrive un peu à accepter certains mélanges mais je vais avoir tendance à d'abord finir le légume "A" avant de m'attaquer au "B" etc...

Par contre je ne sais pas si c'est le même cas pour vous, mais j'ai remarqué que j'ai tendance à fonctionner en cycle fermé pour la nourriture. En gros, je vais bloquer sur un plat pendant tout un temps et ne manger limite que ça. Puis je vais passer à un autre truc pendant X temps et ainsi de suite. Par exemple en ce moment, c'est spaguettis à la crème, tous les midis... et si je n'ai pas le temps de m'en cuisiner, je saute le repas :/
Démarches enfin lancées - En attente de la restitution.

Répondre