Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 3975
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: notion d'amitié

#31 Message par WinstonWolfe » vendredi 9 octobre 2015 à 21:58

La notion d'empathie est effectivement quelque chose de très complexe, tu as raison de ne pas t'arrêter à des définitions simplistes qui émaillent tant de descriptions du syndrome. Le terme même d'empathie est la moins mauvaise traduction d'un terme allemand (la notion a été définie par un psychologue ou philosophe de là-bas) sémantiquement beaucoup plus riche.

Il peut y avoir – souvent – des problèmes de ressentis dans l'autisme, notamment la difficulté à reconnaître ses propres ressentis, l'alexithymie. Ce n'est pas lié au fonctionnement empathique spécifique à l'autisme, c'est un truc en plus... Donc, ne rien ressentir et manquer d'empathie, ce sont deux choses différentes et pas nécessairement liées.
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Sapphir
Passionné
Messages : 336
Enregistré le : mardi 15 septembre 2015 à 15:32

Re: notion d'amitié

#32 Message par Sapphir » vendredi 9 octobre 2015 à 22:07

Oui, d'ailleurs je pense ne pas savoir décoder mes sentiments, mais c'est plus facile de voir les sentiment des autres et de les analyser, je ne considère pas manquer d'empathie au sens "courant". D'ailleurs, j'ai commencé à m’intéresse à l'autisme via un article genre "wiki how" c’était la première fois que je voyais un descriptif de l'intérieur, ensuite s'en suit des tonnes de listes de symptomes et de description simplistes pleins de raccourcis... Mais, je constate que ma connaissance du sujet n'est pas assez nuancé, donc je vais aller me renseigner.
Je commence par un sujet du forum http://forum.asperansa.org/viewtopic.ph ... t=empathie
(je ne sais pas comment on enlève le surlignage o_o)
Diag TSA 2017

*Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué*

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: notion d'amitié

#33 Message par jutana » vendredi 9 octobre 2015 à 22:12

WinstonWolfe a écrit : la difficulté à reconnaître ses propres ressentis
... qui peuvent être de quel ordre ? tu parles des émotions ?
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: notion d'amitié

#34 Message par Allan » vendredi 9 octobre 2015 à 22:20

Manichéenne a écrit :
Allan a écrit :tu n'as pas d'EMPATHIE.
Traduire : tu n'as pas eu une réaction émotionnelle visible.
Si tu pleures, panique, supplie avec des trémolos dans la voix, tu as de l'empathie. « Non, dit pas ça ! :( Je tiens à toi, moi... :cry: Ça me fait de la peine que tu puisses y penser. :| »
Si tu agis, tu réfléchis, tu évalues, alors tu peux être beaucoup plus efficace, et tout autant peiné, mais tu sembleras ne rien ressentir. Ils nous manque les grands gestes, les modifications de ton, les expressions de visage adaptées, les petits mots de réconfort et la partie du langage qui n'a pas de sens purement concret (exagérations, exclamations diverses...).
Enfin je crois, c'est ce qu'essaie de m'expliquer mon psy. :)
Oui, je vois mieux, mais je ne sais absolument pas faire ça. J'ai lu, je comprends, ça m'évoque du théâtre, mais pour moi ce n'est pas la vraie vie, ou alors du blabla qui ne répond pas à la problématique du suicide. Si je donne mon amitié, c'est pour être là pour l'autre, comme je suis avec ce que j'ai a donné, si je dois prendre des cours de comédie avec un psy pour avoir une attitude idoine... :crazy: :naugty:
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 3975
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: notion d'amitié

#35 Message par WinstonWolfe » vendredi 9 octobre 2015 à 22:24

jutana a écrit :
WinstonWolfe a écrit : la difficulté à reconnaître ses propres ressentis
... qui peuvent être de quel ordre ? tu parles des émotions ?
Oui, plus précisément d'un état émotionnel.
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: notion d'amitié

#36 Message par Allan » vendredi 9 octobre 2015 à 22:34

Liya a écrit :
J'ai par ailleurs des "connaissances" que j'apprécie, parfois beaucoup, mais on ne peut pas dire que ça soit des amis, je pense. Enfin je ne sais pas.
Oui moi c'est pareil, "je pense. Enfin, je ne sais pas." Ca résume bien! J'aimerais bien arrêter de penser... et savoir.
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
Sapphir
Passionné
Messages : 336
Enregistré le : mardi 15 septembre 2015 à 15:32

Re: notion d'amitié

#37 Message par Sapphir » vendredi 9 octobre 2015 à 22:37

jutana a écrit :
WinstonWolfe a écrit : la difficulté à reconnaître ses propres ressentis
... qui peuvent être de quel ordre ? tu parles des émotions ?
oh.. Je parles d'emotions, et de sensations physiques. je sais que ca ne vas pas quand je ne vais pas trop bien et que je me sens molle,et que je me sens "fondre". Mais je suis incapable de dire si c'est la fatigue, la faim, la soif, la tristesse ou la colére. Tout me submerge, et en general si ca reste c'est que c'est un sentiment, et maintenant au bout de quelques jours je peux plus ou moins identifier (par deduction) ce qui me derange :)

Mais quand je vois un proche triste, ou vivre une situation négative, je recent quelque chose, mais je suis aussi capable d’identifier et de comprendre si c'est la colère, la tristresse ou les sentiments basiques.
Si on me dis untel a perdu son chat, je sais qu'il est triste et je suis triste pour lui. Mais si demain je perd un chat ou un être cher, je ne vais rien ressentir en moi mais je vais etre malade physiquement.
C'est plus facile d'analyser les autres et de comprendre comment ca se passe chez les gens en général, pour ensuite essayer de l'appliquer a mon cas et comprendre ce qui se passe en moi..
Diag TSA 2017

*Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué*

Avatar du membre
Sapphir
Passionné
Messages : 336
Enregistré le : mardi 15 septembre 2015 à 15:32

Re: notion d'amitié

#38 Message par Sapphir » vendredi 9 octobre 2015 à 22:40

Allan a écrit :
Manichéenne a écrit :
Allan a écrit :tu n'as pas d'EMPATHIE.
Traduire : tu n'as pas eu une réaction émotionnelle visible.
Si tu pleures, panique, supplie avec des trémolos dans la voix, tu as de l'empathie. « Non, dit pas ça ! :( Je tiens à toi, moi... :cry: Ça me fait de la peine que tu puisses y penser. :| »
Si tu agis, tu réfléchis, tu évalues, alors tu peux être beaucoup plus efficace, et tout autant peiné, mais tu sembleras ne rien ressentir. Ils nous manque les grands gestes, les modifications de ton, les expressions de visage adaptées, les petits mots de réconfort et la partie du langage qui n'a pas de sens purement concret (exagérations, exclamations diverses...).
Enfin je crois, c'est ce qu'essaie de m'expliquer mon psy. :)
Oui, je vois mieux, mais je ne sais absolument pas faire ça. J'ai lu, je comprends, ça m'évoque du théâtre, mais pour moi ce n'est pas la vraie vie, ou alors du blabla qui ne répond pas à la problématique du suicide. Si je donne mon amitié, c'est pour être là pour l'autre, comme je suis avec ce que j'ai a donné, si je dois prendre des cours de comédie avec un psy pour avoir une attitude idoine... :crazy: :naugty:
Je me suis toujours imaginé que c'est ce genre de choses qu'on fait dans les cours pour etre "sociable". Apprendre à jouer au NT..
C'est vrai que c'est n'importe quoi, tu auras un hypocrytes qui saura reagir, et toi qui t'inquietes vraiment, et bien ta copine pourrait croire que l'autre personnes s'inquiete plus.. tout ca pour une facon de reagir..
Diag TSA 2017

*Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué*

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: notion d'amitié

#39 Message par jutana » vendredi 9 octobre 2015 à 22:41

Spoiler :  : 
Allan a écrit :... théâtre...
... tiens j'ai fait une séance (atelier) il y a quelques jours ... pas évident ... c'etait sous forme de jeux (mime, improvisation suivant des lettres de début etc...) ... :innocent: dsl pour le HS
Edit :
Spoiler :  : 
si c'est ressentir ce que l'autre ressent ou bien nommer ce qu'on ressent pourquoi alors renommer "ressenti" en "empathie"... ressentir c'est ressentir :lol: :innocent: ... je ne vois pas ce que le terme "empathie" fait là dedans puisque le therme "ressenti" était là :innocent: bref... je ne vois pas ce que ce terme (empathie) apporte en pluss à la formulation "ressentir" :shock: :roll: :innocent:... alors comment cela se passe t-il chez l'animal :oops: le "ressenti" c'est pour tout le monde "vivant" et les émotions pour l'être humain uniquement (on a bien réduit) puis on réagrandi avec l'empathie :crazy: ... empathe à modeler :lol:
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22527
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: notion d'amitié

#40 Message par Tugdual » vendredi 9 octobre 2015 à 23:30

Il y a quelques discussions à propos de l'empathie ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: notion d'amitié

#41 Message par Allan » vendredi 9 octobre 2015 à 23:38

Bon, on cause, on cause sur la notion d'amitié, d'empathie, mais alors que j'écrivais ces derniers posts, il m'attendait un mail via le forum dont le contenu est fort sympathique et se termine par :

"Je t'offre mon amitié sincère et chaleureuse"

Bon, là d'un coup, c'est les travaux pratiques... :?
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26607
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: notion d'amitié

#42 Message par freeshost » samedi 10 octobre 2015 à 12:29

Il y a des choses si naturelles chez les personnes non autistes mais qui paraissent si théâtrales pour les personnes autistes. :P
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
louis
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : samedi 10 octobre 2015 à 9:31

Re: notion d'amitié

#43 Message par louis » dimanche 11 octobre 2015 à 13:20

un(e) ami(e) c'est peut-être un individu inutile que l'on a quand même envie de côtoyer sans raisons objectives ... à part avoir l'impression d'exister par l'intérêt que nous générons chez l'autre :innocent:

Ou alors une sorte de tuning social; étant des animaux vivant en meute, se regrouper est un besoin primaire même si, fondamentalement, il est possible de vivre seul (cf. un ours).
ne sais pas encore qui je dois être :innocent:

Avatar du membre
-Nora-
Forcené
Messages : 2480
Enregistré le : vendredi 8 août 2014 à 19:33
Localisation : 94
Contact :

Re: notion d'amitié

#44 Message par -Nora- » samedi 17 octobre 2015 à 16:33

Je suis justement en pleine réflexion sur la notion d'amitié.
J'ai un ami, que je pourrais qualifier de "meilleur ami" d'ailleurs, vu notre relation.
Mais pourtant, on a des centres d’intérêts et des connaissances dans des sujets très éloignés.
Cela fait que je ne peux pas lui parler de ce qui me passionne.
Lui, l'autisme, les chevaux, la génétique, les maladies rares; il s'en fou quoi.
Là, concrètement et bien cela fait qu'il n'est pas venu m'accompagner voir les films.
Heureusement que j'ai un smartphone qui me permet maintenant un peu plus facilement de sortir et que cela a été une motivation assez grande pour que j'affronte toute seule les gares telles que La Défense ou Austerlitz (où j'ai tout de même bien failli partir en crise de panique, mais j'ai plutôt bien géré).
D'ailleurs c'était la première fois que je prenais des grandes lignes toute seule.
Mais outre le fait que du coup je ne peux pas m'en servir comme accompagnateur, je ne peux pas non plus lui montrer des films que j'affectionne particulièrement de part le message qu'ils font passer.
Parce que lui, ce n'est pas du tout son genre de film.
Alors c'est un super ami parce que j'ai beaucoup d'affection pour lui, mais c'est tout.
On ne peux pas partager grand chose, si ce n'est notre végétarisme et notre intérêt pour aller manger de bons burgers à East Side.

Voilà, réflexion qui est venue super connement par le fait que le Rare Disease Photo Contest il s'en fou complètement et du coup ne prend pas la peine de voter.
Alors que moi, je bous intérieurement de pars ma volonté à faire connaître et reconnaître les maladies rares, les handicaps invisibles, l'autisme, à faire changer les mentalités, à faire connaître les pathologies mentales pour arrêter la stigmatisation etc ...

Alors ouais, j'ai un ami qui me supporte, qui supporte mon comportement et mon caractère, qui accepte mes bizarreries etc.
Mais au final, je ne peux même pas parler ou partager avec lui.
- 05/09/2014: demande de diag au Centre Expert Albert Chenevier.
- 20/11/2014: rendez-vous préliminaire avec le Dr L.
- 27-28/05/2015: journées d'examens
- 10/07/2015:
TSA, TAG, phobie sociale

http://whatamadgirl.over-blog.com/

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: notion d'amitié

#45 Message par Manichéenne » samedi 17 octobre 2015 à 17:51

Ce que tu écris me parle beaucoup Nora.
Non seulement les gens ne sont pas intéressés par les mêmes sujets que moi, mais souvent je dois éviter d'en parler. Je trouve que c'est un blocage énorme.
En fait, mes intérêts et les points importants de ma vie sont tous cloisonnés pour éviter le jugement, le rejet ou simplement l'incompréhension. Je ne suis pas prête à faire un coming out autistique, mais je ne peux pas non plus parler librement des atypismes de mes enfants, ni des sites que je gère ou que j'ai créés, ni d'autres choses encore.
Pour moi, je ne vois pas comment une personne peut être mon ami si je dois me cacher. A la limite, ne pas trop parler d'un sujet qui ne l'intéresse pas, je comprends. Mais ne jamais l'aborder, non.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Répondre