Page 7 sur 7

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : lundi 18 mars 2019 à 18:43
par chill out
Evie a écrit :
lundi 18 mars 2019 à 18:18

Je n'ai jamais eu d'amis, ce n'est pas faute d'avoir essayé plus par mimétisme qu'autre chose, parce que ça ne m'intéresse pas plus que ça en vérité.
Je suis incapable de garder le moindre contact, je ne sais pas ce qu'il faut faire ou non, s'il y a une quête spéciale ou pas, à partir de quel moment on est ami ou non, et une fois qu'on l'est on est censé faire quoi ? que dire, quand, etc ... c'est trop de travail, trop de tout ... je ne ressens pas le sentiment d'amitié en tout cas, je n'ai jamais, jamais compris le concept dans la vraie vie. Quand je lis des trucs comme 'mon ou ma meilleur.e ami.e', je suis vraiment perplexe, ça me dépasse.
Tout pareil... :bravo:

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 20:49
par Evy
Pour moi, l'amitié est très importante. Mes amis m'acceptent telle que je suis et réciproquement je les accepte tels qu'ils sont. J'aime passer du temps avec eux, c'est agréable. Je n'ai pas beaucoup d'amis, mais j'essaye d'agrandir mon cercle d'ami. Ça devient de plus en plus important pour moi de partager ces moments avec eux. Je pense à eux souvent et je prends de leurs nouvelles pour faire vivre la relation au mieux. J'essaie de faire le maximum pour les comprendre et ils me le rendent bien en essayant de me comprendre aussi. J'aime discuter de la vie avec eux, je peux parler de tout, ils ne me jugent pas.

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : lundi 1 avril 2019 à 15:44
par pimpoline
Evy a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 20:49
j'essaye d'agrandir mon cercle d'ami.
Concrètement, comment tu t'y prends?
Et à partir de quand tu considères quelqu'un comme un ami?

Questions sûrement très naïves, dues au fait que je n'arrive pas à discerner mes envies ni mes besoins en matière d'amitié.

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : lundi 1 avril 2019 à 18:57
par Evy
pimpoline a écrit :
lundi 1 avril 2019 à 15:44
Evy a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 20:49
j'essaye d'agrandir mon cercle d'ami.
Concrètement, comment tu t'y prends?
Et à partir de quand tu considères quelqu'un comme un ami?

Questions sûrement très naïves, dues au fait que je n'arrive pas à discerner mes envies ni mes besoins en matière d'amitié.
Ce ne sont pas des questions naïves pour moi.

À partir de quand je considère que c'est un ami?
C'est dur de répondre, ça se ressent plus que ça s'explique, pour moi il faut partager quelque chose, ce n'est pas a durée qui détermine l'amitié, par exemple je viens de commencer à parler de musique avec quelqu'un sur internet et je le considère déjà comme ami et c'est réciproque car nous partageons plus que des goûts en musique, nous partageons des idées sur la vie en commun et ça nous fait vibrer, ce qu'il dit entre en résonance avec ce que je ressens c'est donc un ami.

Comment je m'y prends?
Déjà, je me demande sous quelle forme je veux avoir un ami, si c'est une relation physique ou si c'est sur internet que je le veux, personnellement étant vite fatiguée, j'ai peu d'amis en réel, et j'ai des amitiés par écrit. Ensuite, comme je sais que c'est par internet je m'inscris sur des forums que j'aime bien, dont celui-ci et je me suis aussi inscrite pour avoir des correspondants et j'espère que sur le long therme j'aie des personnes avec qui j'ai envie de discuter.

DIs comme cela ça a l'air simple, mais sur le site des correspondants j'ai mis deux saisons avant de trouver un échange qui me plaise, donc c'est compliqué, mais j'ai des années de thérapie derrière moi et maintenant les relations que j'ai, je ne pourrais pas les avoir sans ce que j'ai appris socialement.

J'ai lu ici que certains trouvent que les relations sociales ont une partie de théâtre, mais pas pour moi. Plus j'apprends sur la vie, plus je deviens proche de mes amis et cela me vient de plus en plus naturellement. Par exemple, avant je ne prenais pas soin de prendre des nouvelles de mes amis en dehors des rencontres alors que maintenant je leur demande régulièrement comment ça va, j'aime entretenir la relation pour rentrer plus en contact avec eux.

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : jeudi 22 août 2019 à 17:52
par Dumbo
Bonjour,

Concrètement, je ne voit pas l'utilité d'avoir des amis :innocent: J'ai un ami avec qui je discute de temps en temps sur les réseaux sociaux mais sans plus. Je suppose que faire des sorties entre amis doit être enrichissant mais je ne trouve aucune satisfaction à cela. Je suis même mal à l'aise.
Pourtant, je me sens seule. J'aimerais pouvoir être à l'aise avec les situations sociales... Les seules fois où j'ai passé du temps avec des connaissances/amis, cela m'a ennuyé après un petit temps (je me concentrait sur autre chose ou j'étais trop distraite par l'environnement) et/ou je voulais me retrouver seule :P C'est un peu comme un cercle en fait.

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : jeudi 22 août 2019 à 18:55
par Ellendë
Dumbo a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 17:52
Bonjour,

Concrètement, je ne voit pas l'utilité d'avoir des amis :innocent: J'ai un ami avec qui je discute de temps en temps sur les réseaux sociaux mais sans plus. Je suppose que faire des sorties entre amis doit être enrichissant mais je ne trouve aucune satisfaction à cela. Je suis même mal à l'aise.
Pourtant, je me sens seule. J'aimerais pouvoir être à l'aise avec les situations sociales... Les seules fois où j'ai passé du temps avec des connaissances/amis, cela m'a ennuyé après un petit temps (je me concentrait sur autre chose ou j'étais trop distraite par l'environnement) et/ou je voulais me retrouver seule :P C'est un peu comme un cercle en fait.
:bravo: j’ai absolument ce même ressenti

Re: Pourquoi est-ce si important d'avoir des amis (amitié) ?

Posté : vendredi 23 août 2019 à 8:55
par pimpoline
Pour le fait de s'ennuyer, je pense que c'est inévitable, aspie ou pas, amis ou pas.
J'ai remarqué que les personnes les plus proches de moi sont celles avec qui j'aime aussi m'ennuyer. Ce n'est pas un ennui dérangeant.
Par contre, avec les personnes que je ne connais pas bien ou pas du tout, j'ai bien du mal à rester dans une discussion ou une activité plus de deux heures.
Au-delà, même si ça se passe bien, je sature.
Donc ce que je trouve compliqué, c'est de faire comprendre aux gens que je peux les apprécier mais que j'ai une limite horaire.
Je compare ça à l'appétit: même si on adore un plat, si on en mange trop au bout d'un moment on va être écoeuré.
Je ne vois pas l'intérêt de rester une soirée entière quand un moment suffit largement à profiter des autres.
Mais les autres eux, ils ont rarement l'air rassasié, ou alors ils ont beaucoup plus d'appétit que moi!