Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Gianna
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : jeudi 31 août 2017 à 23:43

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#181 Message par Gianna » mardi 12 février 2019 à 19:05

J´ai vu hier sur la toile cette conférence d´Adeline Lacroix: "L'autisme au féminin durant l'enfance : profil et dépistage", et je la trouve vraiment très éclairante :

Diagnostiquée TSA

Space
Habitué
Messages : 82
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#182 Message par Space » samedi 25 mai 2019 à 9:35

Je voulais apporter mon témoignage mais après avoir lu les dernières pages je vais m’abstenir, n’étant pas diagnostiquée.

Par contre ce fil est bien plus important que certains peuvent penser. Pour moi du moins :
- j’ai beaucoup de difficultés à mettre des mots sur des faits, j’y trouve des phrases toutes faites qui traduisent très bien ce que j’ai vécu dans l’enfance et qui me permettront de communiquer bien plus facilement auprès des professionnels ;
- j’ai plus de trente ans et assez peu de souvenirs de mon enfance (mes parents non plus), c’est en lisant les témoignages (diag+ ou -) que des souvenirs remontent à la surface et viennent étayer mes doutes ;
- certaines personnes ont posté lorsqu’elles étaient en questionnement et on été diagnostiquée depuis, il suffit de regarder les signatures (c’est ce que j’apprécie particulièrement que ce forum : savoir où les gens en sont rien qu’en lisant leur signature »

Je me retrouve beaucoup dans les témoignages et apporterais le mien en cas de diagnostic positif (d’ici deux ou trois ans...).
06/2019 : suspicion Asperger (psychologue)
05/2019 : sur liste d'attente du CRA de ma région
12/2016 : diagnostiquée HQI

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1566
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#183 Message par Siobhan » samedi 25 mai 2019 à 21:43

Grisha a écrit :
mercredi 30 janvier 2019 à 18:08
Lilette a écrit :
mercredi 30 janvier 2019 à 11:30
Grisha a écrit :
lundi 28 janvier 2019 à 16:34
Et je crois que c’est justement ce qui n’est pas toujours pris en compte, à savoir que quand on dit « Asperger », on fait strictement référence à un diagnostic
C'est quand même ce que l'on s'évertue à répéter inlassablement ...
En effet. Si on n’avait plus besoin de répéter ces choses, le problème serait résolu. D’où une part des récents débats et le sujet publié par Lilas.
Je regrette (#faux) de mettre de l'huile sur ce feu éternel du sujet de la "designation autistique", mais le monde réel existe réellement, et s'il peut être pénible de tomber sur des gens qui revendiquerait une identité autistique sans l'être, je pense qu'il faut aussi avoir une certaine (/grande) tolérance pour les personnes en recherche diagnostique.

Une personne autiste, ou une personne tout court d'ailleurs, n'a pas besoin de l'aval d'un médecin ou de quiconque d'autre pour pouvoir s'accorder le droit à exister et à parler de sa vie.


Donc quand quelqu'un a "l'outrecuidance" de se dire autiste soit-disant sans raison, ayez la patience de considérer que les raisons qui amènent une personne à se dire autiste ne sont pas forcément les mêmes raisons que les votres.


Au passage, survaloriser les tampons officiels, pour moi c'est aussi survaloriser les tampons officiels (sisi, ça se passe en ce moment) comme ceux de "possédé/e par le diable", "reptilienne/reptilien", "pervers/e narcissique" ou "illuminati/e".
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

pimpoline
Passionné
Messages : 469
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#184 Message par pimpoline » vendredi 26 juillet 2019 à 13:27

Space a écrit :
samedi 25 mai 2019 à 9:35
Je voulais apporter mon témoignage mais après avoir lu les dernières pages je vais m’abstenir, n’étant pas diagnostiquée.

Par contre ce fil est bien plus important que certains peuvent penser. Pour moi du moins :
- j’ai beaucoup de difficultés à mettre des mots sur des faits, j’y trouve des phrases toutes faites qui traduisent très bien ce que j’ai vécu dans l’enfance et qui me permettront de communiquer bien plus facilement auprès des professionnels ;
- j’ai plus de trente ans et assez peu de souvenirs de mon enfance (mes parents non plus), c’est en lisant les témoignages (diag+ ou -) que des souvenirs remontent à la surface et viennent étayer mes doutes ;
- certaines personnes ont posté lorsqu’elles étaient en questionnement et on été diagnostiquée depuis, il suffit de regarder les signatures (c’est ce que j’apprécie particulièrement que ce forum : savoir où les gens en sont rien qu’en lisant leur signature »

Je me retrouve beaucoup dans les témoignages et apporterais le mien en cas de diagnostic positif (d’ici deux ou trois ans...).
Je suis dans le même cas que toi.
Je n'ai jamais vraiment posé problème, surtout pas à la maison, à l'école non plus sauf que les profs voulaient m'entendre parler mais ça ne marchait pas.

C'est trop dur de savoir de soi-même ce qu'il y avait de notable ou non, mais vous lire permet effectivement de faire le tri. On verra si le diagnostic confirme ou infirme ces similarités.

Je me pose quand même des questions sur le physique, car j'ai retrouvé quelques photos dernièrement, et comparé à ma soeur, mon regard me semble un peu fixe.
Je ne sais pas comment expliquer autrement : elle a les yeux qui brillent, et moi parfois oui, parfois c'est "neutre".
Il y a quelques années, j'avais alors même pas 30 ans, quelqu'un qui m'enseignait m'avait également dit que j'avais quelque chose dans le regard.
Sinon j'ai tellement été camouflée et j'ai tellement camouflé tout moi-même qu'il m'est impossible d'avoir souvenir de remarques alarmantes de tierces personnes.
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

Répondre