aspie fille/garçon et différences dans les intérêts ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

aspie fille/garçon et différences dans les intérêts ?

#1 Message par laura » vendredi 13 février 2009 à 18:33

J'avais trouvé ce lien récemment, très intéressant mais rien depuis en dehors d'un livre que je ne peux pas me payer pour le moment. Pour autant ce sujet me préoccupe parce qu'il a teinté toute ma vie jusqu'à maintenant.

Je vois des différences importantes entre filles et garçons AS.

Par exemple j'utilise des stratégies d'approche pour "être avec les autres" qui sont résumées avec une justesse impressionnante dans cet article. Je me demande à quel point c'est commun aux filles AS et pourquoi ce ne serait pas commun aussi au moins à certains garçons AS ?

Je remarque aussi des différences dans les centres d'intérêts. Globalement identiques mais quand on regarde dans les nuances pas les mêmes goûts et peut être pas la même façon de les appréhender ? (ce sont des hypothèses hein :wink: ). Je doute que ce soit uniquement culturel bien qu'à mon avis ça joue.

Par exemple, pour l'aspect culturel de la différence fille/garçon :

j'ai découvert l'ordinateur pour la première fois vers 10 ans avec tout de suite un très grand intérêt. Mais on ne m'a pas laissé y accéder par la suite parce qu'on a jugé que ce ne serait pas bon pour moi, qu'il fallait mieux que j'aille jouer dehors, ou que je joue à des jeux de fille :evil: À chaque fois que j'ai réussi à y avoir accès mon intérêt restreint pour les ordinateurs est revenu au galop et a augmenté. Mais les préjugés sur le fait qu'une fille ne doivent pas ou ne puisse pas être intéressée par les ordinateurs ont fait que je n'ai pas pu y accéder véritablement avant d'avoir le mien, j'ai du attendre mes dix huit ans. :shock:

Mon ami lui a eu un environnement différent "et c'est un garçon", il n'a pas eu à supporter certains préjugés sur les ordinateurs, au final il a eu un ordinateur très tôt (vers ces 8 ans ?) et on ne lui a pas enlevé sous prétexte que c'était mieux qu'il aille jouer dehors/ou qu'il joue à autre chose. Sur le principe ça ne change rien, c'est quand même inévitablement devenu mon intérêt restreint, mais dans les faits j'ai accumulé beaucoup de retard à cause des circonstances et des préjugés culturels. ça c'est pour le côté culturel.

Sur un tout autre plan, j'ai aussi l'impression que je ne procède pas avec mes intérêts comme un garçon pourrait le faire. Je me trompe peut être (j'allai écrire surement), je me doute bien qu'on est tous différents. Simplement j'ai l'impression que les garçons ont plus de créativité que moi dans leurs intérêts restreints. Enfant, j'étais dans la même famille qu'un garçon autiste. Il était lui aussi dans sa bulle mais j'ai l'impression qu'il était plus créatif, il s'inventait des histoires, j'ai même corrigé un des textes qu'il avait écrit. Mon ami, pas franchement AS mais qui pense être dans le spectre élargi à découvert l'informatique et a très vite commencé à programmer. Pas moi, ça fait deux ans que j'en ai l'opportunité et j'ai toujours énormément de mal à le faire, je n'en ressens pas l'intérêt, j'ai beaucoup de mal à le faire et je suis obligée de trouver des raisons extérieures pour le faire.

Dans mes intérêts restreints je remarque que je me contente d'explorer un domaine et éventuellement dans utiliser certaines briques (mais ça ne va pas très loin) je suis incapable d'inventer, de créer, d'avoir des idées de ce que je pourrai faire avec mes intérêts. Je ne fais pas de programmes informatiques, je n'invente pas d'histoires, je ne crée pas de petits robots... j'aimerai bien mais je n'y arrive pas.

À votre avis, est-ce que ce manque de créativité est spécifique aux filles aspies ou est-ce que c'est juste une façon d'être ? L'avis de tous m'intéresse et plus particulièrement l'avis d'autres aspies, et encore plus précisément l'avis de Luna, Bernard, florent et Loïc par exemple :wink:
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#2 Message par Luna » vendredi 13 février 2009 à 18:39

Moi au contraire, j'ai une très grande imagination et créativité. J'étais déjà dans mon monde imaginaire vers les 5/6 ans, à m'inventer des tas d'histoires.
J'ai écrit plein de contes (je me marre ne les lisant encore), des poèmes, j'adore dessiner, prendre des photos mais je n'y comprend absolumment rien en PC, les programmations et les trucs dans ce genre, c'est du chinois pour moi. :shock:

Et cette créativité, je voudrai m'en servir, je suis certaine que ça pourrait me mettre du "beurre/margarine végétale dans les épinards".

:D :D :D :D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#3 Message par laura » vendredi 13 février 2009 à 18:46

merci luna,

Alors pour le deuxième point (la créativité dans les intérêts) ce ne serait pas spécifique aux filles AS mais plus une "façon d'être" différente ?

Ce qui est intéressant c'est que j'ai l'impression que ça dépasse du cadre AS. J'ai l'impression que c'est justes certaines personnes comme toi par exemple qui êtes de véritables artistes :D

Pour le premier point, je crois qu'écrire des programmes informatiques demande de la créativité, je considère ça depuis un bon bout de temps comme un art. Je pense que c'est juste qu'on est pas forcément aiguillé vers les mêmes intérêts :wink:
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#4 Message par Luna » vendredi 13 février 2009 à 18:51

Moi je suis stupéfaite de voir ce que les gens peuvent faire avec un ordinateur, monter des sites, inventer des programmes bien utiles, donc oui, ça aussi c'est de la créativité, il faut en avoir dans les neurones. :D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#5 Message par laura » vendredi 13 février 2009 à 19:21

Et tu vois, je monte des sites, j'installe des programmes, je fais des tas de choses avec un ordinateur mais je ne suis pas pour autant très créative.

En fait je crois que ma tendance créative est juste beaucoup moins développée que ma tendance à "suivre les règles". :wink:

Je me demande comment font les AS qui ont comme moi une tendance plus forte à suivre les règles qu'à être créatif ? Au final, quelles sont leurs activités ? Que font il ? quel métier exercent ils ?
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#6 Message par Luna » vendredi 13 février 2009 à 19:28

Je me demande comment font les AS qui ont comme moi une tendance plus forte à suivre les règles qu'à être créatif ? Au final, quelles sont leurs activités ? Que font il ? quel métier exercent ils ?
Ils deviennent Bill Gates et millionnaires ! :D

Ca demande de la créativité de créer des programmes et des sites, Laura, une créativité différentes de celle utilisée pour faire de la peinture, monter des histoires, mais une créativité quand même. Moi j'en serai tout à fait incapable, je n'ai pas les connections pour ça, je suis une aspie éparpillée :lol: . je tiens un blog mais je n'en connais pas la moitié des fonctionnalités. Du moment que c'est simple et que j'ai juste à appuyer sur le moins de touches possibles, ça me va. :D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#7 Message par laura » vendredi 13 février 2009 à 20:48

Je suis majoritairement une exploratrice, je découvre les choses, j'apprend à les utiliser et à les configurer, mais je n'en fais pas des choses nouvelles.
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: aspie fille/garçon et différences dans les intérêts ?

#8 Message par bernard » vendredi 13 février 2009 à 21:20

laura a écrit :... en dehors d'un livre que je ne peux pas me payer pour le moment.
Contacte-moi en MP, si j'ai le livre, je te l'enverrai.
J'ai toujours trouvé que les filles aspies étaient quand même différentes des garçons aspies, même si beaucoup de points communs.
Je redévelopperai plus tard car peu de temps ce soir.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#9 Message par Luna » vendredi 13 février 2009 à 21:41

J'ai toujours trouvé que les filles aspies étaient quand même différentes des garçons aspies, même si beaucoup de points communs.
Je redévelopperai plus tard car peu de temps ce soir.
Je suis curieuse d'avoir ton point de vue sur la question quand tu auras le temps, Bernard. :D
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20054
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#10 Message par Jean » samedi 14 février 2009 à 0:42

sur le diagnostic des filles,un extrait du dernier Tony Attwood

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#11 Message par laura » samedi 14 février 2009 à 1:25

le livre dont je parlais au début c'est "asperger's and girls" de Tony Attwood avec la participation de quelques aspies :

http://www.amazon.com/Aspergers-Girls-T ... 193256540X
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8316
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

#12 Message par Mars » samedi 14 février 2009 à 9:48

Laura, je retrouve en toi plusieurs traits communs avec Lila. Elle non plus n'est pas du tout créative. Je lui parlerai de ton message, elle trouvera peut-être le temps de revenir faire un tour sur le forum.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#13 Message par bernard » samedi 14 février 2009 à 9:55

En relisant ton post, Laura, je me rend compte qu'il te manque un coach.
En fait, quelqu'un qui te pousse à exprimer ta créativité (coach ou pas).
Pour le moment tu as envie de faire mais tu as du mal à franchir le seuil.
Tu continues à penser que tu ne t'en sens peut-être pas capable, et il te faut juste une petite aide pour sauter le pas et avoir plus confiance en toi (ou d'estime de toi). Tu as plein de capacité et elles doivent s'exprimer d'une manière ou d'une autre avec un petit coup de pouce.
Je reprends l'exemple de Luna et de ses dessins et recettes. J'espère juste qu'après son expo de Brest, elle pourra nous en dire plus.

En fait, dans mon idée, j'ai l'impression que les filles sont plus créatives que les garçons, mais elles s'ignorent. Cela vient aussi en partie du contexte en France/Europe/Occident de notre place de la femme dans la société. Cela change mais trop doucement et c'est bien ancré dans les têtes.
Il y a surement des branches où la créativité des filles s'exprime plus, et d'autres où c'est celle des garçons.
J'ai connu au début de ma carrière des exemples où des filles programmaient (en Pascal) mieux que les garçons, puis des garçons mieux que des filles (Fortran). Mais aujourd'hui, avec les langages évolués, c'est peut-être kif-kif (je ne sais pas).

J'ai commandé des livres en anglais sur les aspies filles (voir mon MP Laura), je te ferai passer celui d'Attwood quand je l'aurai. Moi aussi j'ai envie d'en savoir plus sur les filles aspies, ne serait-ce que pour mieux comprendre ma fille benjamine Lucie.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Luna
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 17 octobre 2008 à 21:39
Localisation : Dijon
Contact :

#14 Message par Luna » samedi 14 février 2009 à 10:08

On le cherche tous , quelque part, ce fichu coach :lol: :lol: :lol: : à quoi ça sert pour ma part, d'être créative, si on ne sait pas exploiter ces talents ? Même à 37 balais, j'ai toujours besoin d'être tiré par la main comme une petite fille pour mener quelque chose à bien...c'est une chose qui m'énevre profondement chez moi, de voir les années qui passent, j'en suis toujours au même point...je pourrai faire tellement mieux..mais je ne le fais pas.. :cry:
Je file, j'ai des sous-sous à récupérer. Le soleil est mauvais ce matin, faut que j'enfile mes lunettes. 8)
Luna TMG
http://www.flickr.com/photos/lunatmg/?details=1 / détails
https://www.flickr.com/photos/lunatmg// vue d'ensemble
"Dans la photographie, il y a une réalité si subtile qu'elle devient plus vraie que la réalité" - Alfred Stieglitz

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#15 Message par laura » samedi 14 février 2009 à 15:52

j'ai plusieurs choses à dire à ce stade de ma compréhension du problème :

Déjà je voulais dire à Luna, que moi aussi j'ai des difficultés pour enchainer les tâches (Faire un truc, puis passer à autre chose). Pour moi aussi c'est un vrai problème. Si on ne me prend pas par la main, comme dis Luna, je reste au point mort. Je suis statique par nature.

Ensuite concernant le manque de créativité (qui déborde donc du sujet initial), je suis quelqu'un de très observateur avant tout. Avant d'agir, avant de créer, j'aime passer beaucoup de temps à observer les choses, à tester, à voir comment elles fonctionnent, comment elles sont précisément. Interagir avec elles ne m'intéresse pas au début si c'est pour faire quelque chose de neuf. Je considère que c'est un écosystème à part entière et donc avant de tout chambouler je veux comprendre, alors j'ai tendance à prendre les choses en route et à faire avec.

Ça change quand je suis vraiment vraiment à l'aise et que je sens que je peux réussir à prendre le manège en route et à grimper dedans, mais pas avant. Donc au final c'est plutôt rare :wink:

Ensuite, la créativité est une notion assez abstraite. Peut être que je suis créative mais que je ne le vois pas comme ça.

Enfin, je crois que pour quelqu'un qui préfère "être à l'extérieur et regarder à l'intérieur" des métiers de maintenance, de SAV, de vente sont plutôt adapté tant que la relation avec le client reste simple et (au moins au début) identique.

Mon ami, qui lui est quelqu'un de très orienté créatif, rechigne à ce genre de tâche qui l'empêche d'exprimer sa créativité. Moi c'est pile dans ce genre de choses que je me sens à l'aise :

Pour réparer quelque chose il faut le comprendre, voir comment il fonctionne, le connaitre en profondeur, voir ce qui bloque. Pour vendre quelque chose (dans un domaine purement technique où il n'y a pas à convaincre le client) il faut voir exactement ce qui convient à la personne, comment ça peut fonctionner entre la personne et la machine, ce qui pourrait bloquer.

voilà pour le moment :wink:
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Répondre