aspie fille/garçon et différences dans les intérêts ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#16 Message par bernard » samedi 14 février 2009 à 17:09

laura a écrit :Pour vendre quelque chose (dans un domaine purement technique où il n'y a pas à convaincre le client) il faut voir exactement ce qui convient à la personne, comment ça peut fonctionner entre la personne et la machine, ce qui pourrait bloquer.
Sur ce point, peut-être que Laure1966 pourra t'en dire plus.
Elle a été cadre commercial avant de découvrir son SA et de s'arrêter.
Elle en parle dans son autobio sur son site
http://www.freewebs.com/laureengerran/index.htm
à la rubrique témoignage
http://www.freewebs.com/laureengerran/t ... perger.htm

C'est après avoir lu son autobio que j'ai décidé de m'inscrire ici et de parler du syndrome.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#17 Message par bernard » samedi 14 février 2009 à 17:25

Laure dit qu'elle est née le 17 juin 1966.
Avec la méthode indiquée sur ce forum, on trouve de tête que c'était un vendredi.
En effet : 66 = 5 * 12 + 6
Dans le reste 6 il y a 1 * 4 + 2
Juin c'est dans la table (144025036146) le nombre 5
Le jour est le 17
Donc au total 5 + 6 + 1 + 5 + 17 = 34 (soit 4 * 7 + 6)
Or 6 c'est vendredi !
(0 = samedi, 1 = dimanche, ...)
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#18 Message par Murielle » mardi 3 mars 2009 à 15:46

Je viens de découvrir ce "topic" et je voulais dire une chose qui m'avait marquée lors d'une formation EDI.
Le formateur avait dit ceci pour la différence Garçon/fille Aspie:
Pour qu'une fille SA s'intègre dans la société NT, il lui suffit d'une bonne copine....Pour un garçon, c'est souvent plus compliqué car il a affaire à une "bande" (de copains) et là....hum.! Pas évident....
Quant à la créativité, je pense que c'est une histoire de personne...Comme Luna qui a visiblement un vrai don artistique.Pour toi, Laura, c'est aussi possible que tu l'aies, mais que tu n'as pas encore trouvé le moyen ou la possibilité de l'exprimer....
Tu as encore le temps.!!!!! :D
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#19 Message par bernard » mercredi 4 mars 2009 à 10:20

Je viens juste de recevoir le livre Asperger & Girls écrit en 2006 par 7 experts du SA dont Tony Attwood et des aspies entre autres.
Il est assez clair dans son intro.
1. Les filles aspies sont plus aptes à évoluer dans un groupe de filles NT qui vont surdévelopper leur rôle intrinsèque de mère en épaulant la fille différente. La fille aspie mettra plus en jeu que le garçon aspie les phénomènes de mimétisme au sein du groupe.
2. Les garçons aspies ne peuvent rentrer dans un groupe de garçons NT qui vont montrer leur agressivité intrinsèque de mâles et rejeter celui qui est différent. Le garçon aspie aura plus de difficulté pour démarrer le mimétisme seul hors du groupe.
3. Le garçon aspie peut être "adopté" par un groupe de filles NT.


Maintenant, il y a des exceptions bien sur et on en connait tous.
Pour le groupe des filles, avec l'adolescence arrivant, le rejet peut devenir plus présent pour la fille aspie au sein de son groupe. Le point 3 peut voir aussi une plus grand attirance pour ce garçon "gentil" avec la poussée d'hormones.

Je dois lire les autres chapitres tous écrits par des femmes puis passer le livre à Laura.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#20 Message par Olivier » mercredi 4 mars 2009 à 10:53

A l'adolescence, j'ai été "adopté" par un groupe de filles, les garçons eux me laissaient de côté. C'est individuellement que j'ai pu sympathiser (et encore le plus souvent superficiellement) avec des copains...

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#21 Message par Murielle » mercredi 4 mars 2009 à 14:57

Je ne peux bien sûr rien prédire de l'avenir, mais ce qui est SÛR aujourd'hui, c'est que Léo a une bande de copines super géniales.!
D'ailleurs quand je dis à Léo: "jeudi, tu manges à la cantine, hein?"
Il me répond: "oui, avec mes copines".... :shock: :wink: :wink:
Et toutes le suivent depuis la Grande section de Maternelles.Elle sont très fidèles, maternantes , joyeuses et entraînantes.
Normalement, Léo devrait les retrouver au collège car nous l'inscrirons dans celui qui est la suite logique du primaire à Plougastel....
Pourvu que ça dure.! :D
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

#22 Message par bernard » mercredi 4 mars 2009 à 15:49

Murielle a écrit :..., maternantes , ...
C'est le mot de Tony Attwood !
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#23 Message par Murielle » mercredi 4 mars 2009 à 18:14

:oops: Whouawou....!!!!!
Quel bol.! :D
Ceci dit, l'enseignante de Léo a remarqué que depuis quelques temps,la plupart des enfants (et là, je parle des "copains ET copines") ont de plus en plus tendance à le voir "d'égal à égal"...Je pense que c'est le signe d'une acceptation de sa personnalité...
Malgré tout, les "filles" veillent sur lui et gare à ceux qui viendraient lui faire du mal ou se moquer de lui.!!!!! :D
L'année dernière un gamin d'une autre classe s'était moqué de Léo en disant (je répète les mots exacts): "toi de toutes façons, t'es un malade du cul..." :shock: :shock: :shock: Les gamines avaient fait front en l'envoyant paître et elles étaient allées répèter à la maîtresse ainsi qu'à moi le soir.... :wink:
Le gamin s'était "défendu" en disant qu'il ne l'avait pas "frappé" ce à quoi l'enseignante et l'AVS avaient répondu que certains mots pouvaient faire plus mal que des coups....J'avais apprécié leur intervention.
Depuis, à ma connaissance, plus personne ne vient l'ennuyer ....Je me doute que tant qu'il est en primaire, il est protègé et qu'au collège, ça risque d'être différent...MAis bon, on n'en est pas encore là et on avisera à ce moment-là.!!! :D
J'ai quand-même eu le témoignage d'une maman dont le fils a 23 ans qui a été jusqu'à l'âge de Léo escorté par des filles et même au collège , elles ont continué de veiller sur lui...C'est en 2nde que ça s'est gâté....L'itinéraire de ce jeune homme pouvait être copié/collé à Léo....en tous cas, jusque là.... :lol: :wink:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#24 Message par jakesbian » jeudi 5 mars 2009 à 12:01

aprés une longue absence "des bancs de l'école"... nicolas a repris en 2nde...
... au lycée, ce sont plutôt des filles qui lui venaient en aide... enfin, en début d'année... car, arrivé décembre ou janvier, elle perdaient patience...
... sans cesse lui redire les mêmes choses... sans progrés apparents... et sans remerciements de sa part... lorsqu'on a 16 ans, c'est dûr...
... et arrivé février, c'était la classe entiére, y compris les profs, qui étaient fatigués de nicolas :? ...
... alors, pour le bien de tout le monde, il fallait trouver des aménagements...
... et ne pas avoir les mêmes camarades de classe deux années de rang :roll: .

... mais, ce sont les mêmes filles qui lui ont dit "bravo nico"... lorsqu'il a eu son bac 8) .

avec du retard... et par procuration... je dis "merci les filles 8) "
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Répondre