Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3288
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#226 Message par hazufel » mercredi 21 août 2019 à 9:53

Dans la CIM 11, les TSA sont sous la classification 6AO2, 6AO2.O pour les personnes sans déficience intellectuelle.
Le lien vers les classifications CIM 11 : CIM11
La CIM 11, est adoptée mais ne sera publiée officiellement qu’en 2022.

Dans la CIM 10, les TED (Troubles Envahissants du Développement) sont déclinés à partir de F84 en 8 sous catégories.
F84.0 correspond à l’autisme infantile, F84.5 le syndrome d’Asperger. Le diagnostic d’ autisme infantile est souvent posé lors de la petite enfance lorsqu’ils n’existent pas encore d’éléments permettant de distinguer s’il s’agit du syndrome Asperger, ou d’autisme de haut niveau, surtout si le langage n’est pas encore bien en place mais les signes autistiques bien présents. (Même si l’âge de l’apparition du langage n’est pas forcément marqueur de l’AHN).
Il peut être aussi trop tôt pour évaluer les « capacités » intellectuelles par le biais des tests habituels.

Voir le fil dédié : CIM 11 vs DSM5 / CIM10 et le lien vers la CIM 10 : TED

Dans le DSM5, tout est regroupé en Trouble du Spectre Autistique. Avec ou sans déficience intellectuelle. Les catégories TED n’existent plus.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 140
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#227 Message par Mlle-Qui » mercredi 21 août 2019 à 15:36

Alors là je n'y comprend plus rien du tout :?

Pourquoi dans les TED (CIM 10) on parle d'autisme infantile et d'Asperger (qui est une forme d'autisme) et dans les TSA (CIM 11) il existe aussi des catégories d'autisme ?
C'est quoi la différence entre CIM 10 et CIM 11 ?
Et la différence entre TSA et TED ?

edit : j'ai été sur le lien donné mais j'avoue ne pas tout comprendre :oops:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Nostalgia
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mardi 20 août 2019 à 16:37

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#228 Message par Nostalgia » mercredi 21 août 2019 à 16:03

Tugdual a écrit :
mardi 20 août 2019 à 19:00
Bonjour Nostalgia,

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton
statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser ton statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
D'avance merci...

Penser aussi à une petite présentation dans la section idoine...
Bonjour Tugdual,

Voilà c'est fait pour la signature. Je préparerai une petite présentation aussi.

Merci.
Diagnostiqué TSA en 2019.

Nostalgia
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : mardi 20 août 2019 à 16:37

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#229 Message par Nostalgia » mercredi 21 août 2019 à 16:12

Flower a écrit :
mercredi 21 août 2019 à 9:03
Nostalgia a écrit :
mardi 20 août 2019 à 16:45
Bonjour à tous,

Quelqu'un sait-il quelle est la différence entre un diagnostic F84.0 et F84.5 ? Sur quels critères se base-t-on pour aller vers l'un ou l'autre ?

Merci beaucoup d'avance pour vos réponses :)
Certains médecins anticipent sur le DSM V et la CIM 11 en posant un diagnostic F84.0 qui est considéré équivalent à "trouble du spectre autistique". C'était le cas chez moi par exemple.
Merci à toutes et à tous pour vos réponses !

Effectivement, j'ai trouvé un article là dessus récemment :

https://www.yahoo.com/lifestyle/asperge ... 49842.html
Flower a écrit :
mercredi 21 août 2019 à 9:03
C'était le cas chez moi par exemple.
C'est aussi mon cas. Quand j'ai cherché F84.0, j'étais surpris par le mot "infantile" dans "autisme infantile".
Diagnostiqué TSA en 2019.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4271
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#230 Message par misty » mercredi 21 août 2019 à 19:39

hazufel a écrit :F84.0 correspond à l’autisme infantile, F84.5 le syndrome d’Asperger. Le diagnostic d’ autisme infantile est souvent posé lors de la petite enfance lorsqu’ils n’existent pas encore d’éléments permettant de distinguer s’il s’agit du syndrome Asperger, ou d’autisme de haut niveau, surtout si le langage n’est pas encore bien en place mais les signes autistiques bien présents. (Même si l’âge de l’apparition du langage n’est pas forcément marqueur de l’AHN).
Oui, et les critères sont un peu différents et laissés à l'appréciation du clinicien selon le contexte. Il y a un élément à prendre en compte dans le cas des diagnostics d'adultes, qui me paraît très important pour la suite.
Dans le cas d'une personne assez intégrée socialement, qui a un parcours "réussi" et une situation professionnelle stable, le code F84.0 (autisme infantile) n'aide pas à être pris au sérieux si on entreprend des demandes pour des aides liées au diagnostic. Les dossiers sont analysés dans leur ensemble, et le parcours, les difficultés concrètes et le contexte comptent autant voire plus que le diagnostic lui-même. Le tout doit donner une impression de cohérence, or je rappelle qu'autisme infantile = autisme de Kanner... Ca n'aide pas à faire valoir ses droits, ce que je trouve relativement logique.

D'un autre côté, dans le cas de parcours très chaotiques, de non-intégration sociale et professionnelle très manifeste, le but du diagnostic étant d'aider la personne à s'insérer, on va rarement mentionner la codification F84.0 (quand bien même elle serait plus justifiée). Le F84.5 est bien plus vecteur d'intégration/moins stigmatisant, donc même (et surtout, en fait) dans le cas d'un diagnostic tardif correspondant plus au F84.0 on va apposer le F84.5. Sur le terrain en raisonnant en termes concrets, c'est le plus prometteur en vue d'une inclusion. N'importe quel spécialiste et/ou intervenant coutumier de la chose vous l'expliquera.

edit: je parle ici uniquement de F84.0 en opposition avec le F84.5, sachant que le F84.0 est théoriquement le code "fourre-tout" désormais. Le souci c'est souvent quand les diagnostics mentionnent par exemple F84.0 de type SA. C'est complètement absurde parce que de 2 choses l'une: soit on parle du F84.0 du dsm V (et le SA est obsolète donc anachronique dans un diagnostic cohérent), soit on parle de l'ancienne nomenclature et le F84.0 excluant forcément le SA (c'est mentionné), c'est un non-sens total.
Je précise parce que c'est un peu compliqué, oui.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4428
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#231 Message par Flower » jeudi 22 août 2019 à 9:38

misty a écrit :
mercredi 21 août 2019 à 19:39
edit: je parle ici uniquement de F84.0 en opposition avec le F84.5, sachant que le F84.0 est théoriquement le code "fourre-tout" désormais. Le souci c'est souvent quand les diagnostics mentionnent par exemple F84.0 de type SA. C'est complètement absurde parce que de 2 choses l'une: soit on parle du F84.0 du dsm V (et le SA est obsolète donc anachronique dans un diagnostic cohérent), soit on parle de l'ancienne nomenclature et le F84.0 excluant forcément le SA (c'est mentionné), c'est un non-sens total.
Je précise parce que c'est un peu compliqué, oui.
Je pense que ce genre de pratique a été utilisée essentiellement pendant une période de transition, où le DSM V était sorti mais pas encore en vigueur, mais qu'on voulait déjà anticiper le futur diagnostic de "TSA". Mon compte-rendu de diagnostic mentionne un "trouble du spectre de l'autisme de type syndrome d'Asperger" - en 2015, la référence au syndrome d'Asperger était probablement utile car c'était plus parlant. Après, j'ai moi aussi trouvé assez étrange le choix d'indiquer "F84.0" dans le certificat médical. :innocent: (Je me demande du coup ce que ça va donner quand je devrai renouveler ma RQTH l'année prochaine, car je ne pourrai pas retourner voir le même médecin...)
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4271
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#232 Message par misty » jeudi 22 août 2019 à 19:42

Flower a écrit :Je pense que ce genre de pratique a été utilisée essentiellement pendant une période de transition, où le DSM V était sorti mais pas encore en vigueur, mais qu'on voulait déjà anticiper le futur diagnostic de "TSA". Mon compte-rendu de diagnostic mentionne un "trouble du spectre de l'autisme de type syndrome d'Asperger" - en 2015, la référence au syndrome d'Asperger était probablement utile car c'était plus parlant.
Non, parce que quand tu "utilises" ton diagnostic ce qui compte ce sont les difficultés concrètes pointées par le certificat médical (+bilan, qui peut jouer énormément d'où l'intérêt d'exiger du solide), les besoins spécifiques et limitations correctement argumentés, le parcours, la situation actuelle et les indicateurs cliniques manifestes.

Ce qui n'a pas trop de sens, c'est que justement les pros qui anticipaient sur le DSM V le faisaient surtout pour éviter de choisir entre l'autisme infantile et le SA (à cause de cet aspect stigmatisant vs "potentialisant"). Sinon il n'y avait pas tellement de raisons de procéder de cette manière puisque c'est tout l'intérêt clinique de la dernière nomenclature. Si on considérait utile de mentionner le SA, on posait le F84.5 et c'est tout. D'autant plus que comme je le disais, dans la majorité des cas de diagnostics tardifs reçus par des adultes en situation professionnelle stable et intégrés au niveau social il va de soi qu'on n'a pas affaire à un autisme de Kanner. C'est tellement évident que ça va bien au delà de l'inutilité (d'un point de vue clinique).

La RQTH je ne pense pas que ça coince (il paraît qu'elle est très difficile à ne pas avoir), par contre si tu fais d'autres demandes ça pourrait éventuellement se compliquer (surtout rapport à ce dont parlait Mottron dernièrement). Mais de toute manière ça dépendra de ton dossier, des certificats médicaux, bilans, et autres éléments en lien avec tes éventuelles futures demandes. Un diagnostic tout seul ne signifie absolument rien puisque si tu fais une demande c'est rapport à tes besoins concrets et que tous les autistes ont des besoins concrets différents.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4428
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Le diagnostic: comment ça s'est passé pour vous?

#233 Message par Flower » vendredi 23 août 2019 à 10:54

misty a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 19:42
Ce qui n'a pas trop de sens, c'est que justement les pros qui anticipaient sur le DSM V le faisaient surtout pour éviter de choisir entre l'autisme infantile et le SA (à cause de cet aspect stigmatisant vs "potentialisant"). Sinon il n'y avait pas tellement de raisons de procéder de cette manière puisque c'est tout l'intérêt clinique de la dernière nomenclature. Si on considérait utile de mentionner le SA, on posait le F84.5 et c'est tout. D'autant plus que comme je le disais, dans la majorité des cas de diagnostics tardifs reçus par des adultes en situation professionnelle stable et intégrés au niveau social il va de soi qu'on n'a pas affaire à un autisme de Kanner. C'est tellement évident que ça va bien au delà de l'inutilité (d'un point de vue clinique).
Oui, je suis plutôt d'accord avec toi sur ce point... Mais peut-être qu'il y a aussi un truc qui m'échappe dans le raisonnement du médecin qui a fait mon diagnostic.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Répondre