Proposition d'emploi - Auticonsult

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
sylvainm
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : mercredi 12 octobre 2016 à 21:54
Localisation : Ymeray (28)
Contact :

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#106 Message par sylvainm » jeudi 20 octobre 2016 à 18:29

Phi, du coup tu n'as toujours pas expliqué comment cela s'est passé, cela m'intéresse (je commence a avoir des SSII qui m'appellent vu que j'ai bac +5 climat/environnement), et que si jamais je songe a me reconvertir dans l'informatique, cela serait au sein de boites spécialisées a accueillir des Asperger/TED.

J'espère que ça se passer bien si tu es chez eux :bravo:
25 ans, TED NS évoqué via bilan psy de 2001, connu en 2016, + surdité congénitale
frère HQI + surdité congénitale, TDA?
soeur NT

Janvier 2019 : Diagnostic confirmé

Avatar du membre
phi
Modérateur
Messages : 1321
Enregistré le : vendredi 15 mars 2013 à 9:50

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#107 Message par phi » vendredi 21 octobre 2016 à 7:28

Certes ^^

Bon, je n'ai pas fais le bilan des deux semaines de formation, vu que je n'ai pas encore fais le tri de ce qui est de l'ordre du spécifique (j'ai partagé des choses avec les 4 autres lurons qui ne sont pas propres à la formation), du secret (il y a des détails de la formation que je peux imaginer d'ordre du « secret industriel »... ^^ Au sens où certains documents ou certains protocoles n'ont pas vocation à être utilisés en dehors d'Auticonsult) et ou du générique (le reste).

Donc en bref, cela durait deux semaines, où il y avait un mélange de formation au milieu de l'entreprise, des exercices individuels papier type énigme (genre l'énigme d'einstein), des formations à la compréhension du stress, et une sortie que nous avons organisé au palais de la découverte.

Ces semaines nous ont permis de mieux nous connaître, de mieux connaître notre future coach (Flora), qu'elle nous connaisse mieux...

L'idée d'Auticonsult étant de ne prendre quelqu'un que s'ils savent lui garantir qu'ils lui trouveront des missions adaptées, cela demande de bien connaître le consultant. D'où le processus très long de recrutement au vu des autres ESN (et oui, les SS2I, c'est fini, on parle d'ESN qui veut dire exactement la même chose...)


Pour la mission, j'ai été impliqué dans l'établissement de celle-ci assez tôt. Ils ont discuté avec moi pour voir ce que je comprenais de la mission, quel était mon sentiment sur le plan technique... Nous avons eu une réunion à 3 avec EDF (Le référent EDF, le directeur d'Auticonsult et moi) pour discuter plus en profondeur de la mission, de sa portée. J'ai été invité à poser autant de question que nécessaire. Je ne peux pas donner trop de détails sur le contenu vu que j'ai signé un joli papier avec EDF disant que je ne donnerai pas trop de détails sur le contenu :mryellow:

Un certain nombre de choses se sont passées dans mon dos avant la confirmation de la mission. Flora est allée sur place pour faire des repérages, voir dans quel cadre j'allais travailler... Une fois la mission confirmer, l'équipe d'accueil a eu une formation par Flora. Formation discrète, mais qui a des effets visibles. Personne ne me fait la bise sans que j'amorce ^^.

Je suis suivi régulièrement par mon encadrant EDF, j'ai eu un aménagement d'horaires me permettant d'aller à Lyon une semaine sur deux, j'ai pu m'installer à 1.6km du travail, j'ai été impliqué dans la conception de la mission, la mission m'intéresse (en même temps, de l'électrotechnique, on ne pouvait pas se tromper), pour l'instant le bilan est plutôt positif.


Le revirement depuis le milieu universitaire dans lequel j'étais bloqué, incapable d'avancer ni de m'en séparer, au milieu de l'entreprise qui me terrorisait s'est passer bien mieux que tout ce que j'aurais pu envisager.

Comme dirait un de mes futurs collègues, « ils ont passé tout mes tests d'humanité. »

Flora se tient au courant régulièrement auprès de moi de l'avancée de la mission et on a discuté pas plus tard qu'avant-hier de rectification de cadre à faire.

J'ai l'impression qu'Auticonsult attire des gens très intéressés et très intéressants. À voir dans la durée.


(Petite note : Dans la mesure où ce thread est public et où ce que je dis peut impacter le futur d'Auticonsult, j'ai forcément omis certains détails, d'organisation ou de contexte. Je suis sincère dans mes propos, mais j'essaie d'exercer, de ma propre initiative, un devoir de réserve, envers Auticonsult et EDF, l'entreprise cliente. J'essaie en revanche d'être transparent quand je l'applique. Par ailleurs, même si du personnel d'Auticonsult peut passer par ce thread, je n'ai pas reçu de consigne (Bonjour Flora d'ailleurs :mryellow: ). Ce que j'exprime dans ce post est bien mon opinion et non la position d'Auticonsult. Pour certains détails, je préférerai communiquer par MP ou de visu pour ceux qui sont à Paris)

@sylvainm : Bravo pour ton bac+5, je me suis arrêté à bac+4. Je n'avais jamais imaginé que les SS2I démarchaient personnellement les personnes. Ma connaissance du monde du travail est faible...
3 mars 2016, Dr L : "Je n'ai aucun doute sur le fait que vous soyez autiste"
22 juillet 2016, diag effectué. TSA-SDI \o/

Avatar du membre
cbb44
Adepte
Messages : 281
Enregistré le : dimanche 13 décembre 2015 à 20:50
Localisation : nantes

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#108 Message par cbb44 » dimanche 23 octobre 2016 à 0:36

merci pour tous ce détails :bravo:
diagnostiquée asperger - fortement suspectée de fibromyalgie - traitée pour dépression

les limbes de mes nuits sont plus belles que vos jours (Jean Racine & FFF)

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 300
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#109 Message par Controleur » mardi 25 octobre 2016 à 7:30

phi a écrit :Certes ^^

Bon, je n'ai pas fais le bilan des deux semaines de formation, vu que je n'ai pas encore fais le tri de ce qui est de l'ordre du spécifique (j'ai partagé des choses avec les 4 autres lurons qui ne sont pas propres à la formation), du secret (il y a des détails de la formation que je peux imaginer d'ordre du « secret industriel »... ^^ Au sens où certains documents ou certains protocoles n'ont pas vocation à être utilisés en dehors d'Auticonsult) et ou du générique (le reste).

Donc en bref, cela durait deux semaines, où il y avait un mélange de formation au milieu de l'entreprise, des exercices individuels papier type énigme (genre l'énigme d'einstein), des formations à la compréhension du stress, et une sortie que nous avons organisé au palais de la découverte.

Ces semaines nous ont permis de mieux nous connaître, de mieux connaître notre future coach (Flora), qu'elle nous connaisse mieux...

L'idée d'Auticonsult étant de ne prendre quelqu'un que s'ils savent lui garantir qu'ils lui trouveront des missions adaptées, cela demande de bien connaître le consultant. D'où le processus très long de recrutement au vu des autres ESN (et oui, les SS2I, c'est fini, on parle d'ESN qui veut dire exactement la même chose...)


Pour la mission, j'ai été impliqué dans l'établissement de celle-ci assez tôt. Ils ont discuté avec moi pour voir ce que je comprenais de la mission, quel était mon sentiment sur le plan technique... Nous avons eu une réunion à 3 avec EDF (Le référent EDF, le directeur d'Auticonsult et moi) pour discuter plus en profondeur de la mission, de sa portée. J'ai été invité à poser autant de question que nécessaire. Je ne peux pas donner trop de détails sur le contenu vu que j'ai signé un joli papier avec EDF disant que je ne donnerai pas trop de détails sur le contenu :mryellow:

Un certain nombre de choses se sont passées dans mon dos avant la confirmation de la mission. Flora est allée sur place pour faire des repérages, voir dans quel cadre j'allais travailler... Une fois la mission confirmer, l'équipe d'accueil a eu une formation par Flora. Formation discrète, mais qui a des effets visibles. Personne ne me fait la bise sans que j'amorce ^^.

Je suis suivi régulièrement par mon encadrant EDF, j'ai eu un aménagement d'horaires me permettant d'aller à Lyon une semaine sur deux, j'ai pu m'installer à 1.6km du travail, j'ai été impliqué dans la conception de la mission, la mission m'intéresse (en même temps, de l'électrotechnique, on ne pouvait pas se tromper), pour l'instant le bilan est plutôt positif.


Le revirement depuis le milieu universitaire dans lequel j'étais bloqué, incapable d'avancer ni de m'en séparer, au milieu de l'entreprise qui me terrorisait s'est passer bien mieux que tout ce que j'aurais pu envisager.

Comme dirait un de mes futurs collègues, « ils ont passé tout mes tests d'humanité. »

Flora se tient au courant régulièrement auprès de moi de l'avancée de la mission et on a discuté pas plus tard qu'avant-hier de rectification de cadre à faire.

J'ai l'impression qu'Auticonsult attire des gens très intéressés et très intéressants. À voir dans la durée.


(Petite note : Dans la mesure où ce thread est public et où ce que je dis peut impacter le futur d'Auticonsult, j'ai forcément omis certains détails, d'organisation ou de contexte. Je suis sincère dans mes propos, mais j'essaie d'exercer, de ma propre initiative, un devoir de réserve, envers Auticonsult et EDF, l'entreprise cliente. J'essaie en revanche d'être transparent quand je l'applique. Par ailleurs, même si du personnel d'Auticonsult peut passer par ce thread, je n'ai pas reçu de consigne (Bonjour Flora d'ailleurs :mryellow: ). Ce que j'exprime dans ce post est bien mon opinion et non la position d'Auticonsult. Pour certains détails, je préférerai communiquer par MP ou de visu pour ceux qui sont à Paris)

@sylvainm : Bravo pour ton bac+5, je me suis arrêté à bac+4. Je n'avais jamais imaginé que les SS2I démarchaient personnellement les personnes. Ma connaissance du monde du travail est faible...
:arrow: La force d'auticonsult c'est d'aller ou certains mastondontes du CAC40 ne veulent jamais aller et ce même si ils ont un labbel de RSE et qu'ils participent à des salons pour l'emploi.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#110 Message par astro » mardi 25 octobre 2016 à 8:05

Moi qui recherche un peu autre chose en ce moment, est-ce que ça serait possible de connaitre les fourchettes de salaires pratiqués svp ? En MP si besoin.
Je ne suis pas diag mais si jamais je le suis dans quelques mois c'est juste pour savoir si ça serait envisageable de postuler ou non.
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Avatar du membre
phi
Modérateur
Messages : 1321
Enregistré le : vendredi 15 mars 2013 à 9:50

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#111 Message par phi » mercredi 26 octobre 2016 à 7:06

Je ne sais pas te répondre. Dans mon cas, cette question s'était posée tard, ce n'était pas ma préoccupation première. Ma préoccupation était de savoir si le cadre de travail me permettrait de travailler, ma contrainte initiale sur la rémunération était «suffisant pour vivre à proximité de mon travail et continuer mon suivi à Lyon». Cette contrainte est remplie, je n'avais pas cherché plus loin. C'est quelque-chose qui est potentiellement amenée à changer, notamment maintenant que je vois ce que je peux faire et ne pas faire.

Je peux imaginer que ça dépende du type de mission sur lesquelles tu peux exercer. Le maître mot est «comme les autres», mais bon, ce n'est pas informatif.

Je n'aurais pas de problème à te donner mon chiffre en MP, mais je ne le crois pas représentatif. L'entreprise est à ses débuts, je suis à mes débuts suite à un gros revirement de carrière, je n'ai personnellement pas voulu jouer sur ce plan, c'était le cadet de mes soucis.

Je pense que si tu leur demandes, ils te répondront, ou du moins t'informeront. Au pire, ils verront que c'est un critère potentiellement déterminant pour certains candidats. Au mieux, tu auras ta réponse.

Je vais faire remonter cette question, et voir ce qu'ils répondent.
3 mars 2016, Dr L : "Je n'ai aucun doute sur le fait que vous soyez autiste"
22 juillet 2016, diag effectué. TSA-SDI \o/

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#112 Message par astro » mercredi 26 octobre 2016 à 7:42

Ok merci.

Pas de soucis, je ne pense pas que ça soit la peine de remonter la question, c'était surtout par curiosité. Je verrais ça plus sérieusement dans quelques mois selon l'avancée de mon diag.
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Avatar du membre
phi
Modérateur
Messages : 1321
Enregistré le : vendredi 15 mars 2013 à 9:50

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#113 Message par phi » mercredi 26 octobre 2016 à 18:43

Bon, je l'ai fais remonté, ce à quoi Flora m'a répondu «ça dépend». De l'expérience, de la compétence, de la rapidité de formation, de...

La difficulté vient du fait que les consultants ont un profil très différent, sur des missions très différentes. En test logiciel, en développement, en sécurité ? Combien d'expérience ?

Je crois qu'un problème sous-jacent est de donner une fourchette publique. S'ils indiquent trop bas, les personnes vont se détourner. S'ils sont trop haut, un consultant qui se retrouverait en dessous du montant du fait de son inexpérience se sentirait lésé.

Si ça peut te simplifier la vie, tu peux tout-à-fait les contacter avant d'avoir ton diag en poche. Le diag n'est obligatoire qu'au moment de la signature du contrat (même s'il va sans dire que l'avoir avant le recrutement simplifie la vie de tout le monde. Mais bon, on est en France, on connaît les difficultés liées au diag... :innocent: ). Tu pourras avoir ainsi une idée en avance. Dans mon cas par exemple, ils avaient décidé de lancer le processus de recrutement avant que j'ai mon diag, du fait du premier contact et des démarches engagées, en se disant que ce serait dommage d'attendre. Bon, ça peut aussi ne pas te simplifier la vie, et tu peux préférer découpler ces deux aspects. Ce qui est tout-à-fait compréhensible.

Bon courage pour le CRA.
3 mars 2016, Dr L : "Je n'ai aucun doute sur le fait que vous soyez autiste"
22 juillet 2016, diag effectué. TSA-SDI \o/

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#114 Message par astro » mercredi 26 octobre 2016 à 19:31

Oui pas évident de donner un chiffre publiquement. En fait ma question n'était plutôt de savoir si c'était des salaires "normaux", ça a l'air d'être le cas.

Pour les contacter avant le diag effectivement je n'y avais pas pensé. Mais j'avoue que je n'ai pas tellement envie, autant pour eux que pour moi, si jamais mon diag est négatif.

Merci pour ces infos phi.
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#115 Message par astro » jeudi 17 novembre 2016 à 14:37

Je viens de voir ce passage de la FAQ sur leur site :
Pour les consultants en informatique, notre recrutement est ouvert à tous, mais il valorise des compétences cognitives typiquement autistiques : attachement au détail, esprit logique ascendant, reconnaissance de modèles, tendances, récurrences et corrélation dans des ensembles abstraits… Ainsi un diagnostic du spectre autistique n’est pas essentiel mais très apprécié pour travailler en tant que consultant Auticonsult.
Donc je vais peut-être les contacter quand même
edit : si j'arrive à faire un mail, je ne sais même pas par où commencer :crazy:
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Avatar du membre
Lilas
Forcené
Messages : 2692
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#116 Message par Lilas » jeudi 17 novembre 2016 à 18:06

En tout cas, ils savent faire parler d'eux : ils sont passés au journal télévisé de M6 (le 1945) en début de semaine.
Phi, ils ont même parlé de toi. :wink:
Lilas - TSA (AHN) - Quiet as a mouse

Avatar du membre
phi
Modérateur
Messages : 1321
Enregistré le : vendredi 15 mars 2013 à 9:50

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#117 Message par phi » jeudi 17 novembre 2016 à 20:39

astro a écrit :Je viens de voir ce passage de la FAQ sur leur site :
Pour les consultants en informatique, notre recrutement est ouvert à tous, mais il valorise des compétences cognitives typiquement autistiques : attachement au détail, esprit logique ascendant, reconnaissance de modèles, tendances, récurrences et corrélation dans des ensembles abstraits… Ainsi un diagnostic du spectre autistique n’est pas essentiel mais très apprécié pour travailler en tant que consultant Auticonsult.
Donc je vais peut-être les contacter quand même
edit : si j'arrive à faire un mail, je ne sais même pas par où commencer :crazy:
Ils ont changé de position à ce niveau : Vu la difficulté de diagnostic en France, et donc sa rareté particulièrement sur la tranche HQI (du fait des compensations notamment), ils ont décidé de ne plus le considérer comme un prérequis absolu pour l'embauche, au contraire de ce qui se fait chez Auticon Allemagne ou Auticon Royaumes-Unis.

Cela a deux intérêts de ce que je comprends :
  • Pouvoir recruter dans un public plus large.
  • Découpler la procédure de diagnostic, une démarche personnelle, de la signature du contrat, une démarche professionnelle. Vu le sens et l'impact que peut avoir un diagnostic, le faire uniquement dans un but de recrutement est dommageable.
Cependant, l'appartenance au spectre reste au cœur d'Auticonsult. Ils n'envisagent pas - à ma connaissance - de s'ouvrir vers d'autres atypies. Par ailleurs, la démarche de diagnostic reste vivement encouragée pour les consultants.

Sinon, pour ton mail, je te dirai que mon mail a été très direct.

Je pourrais le résumé ainsi :
  • Bonjour
  • Moi en démarche
  • Moi peut-être intéressé par vous
  • Vous peut-être intéressés par moi
  • Moi avoir questions
  • Longue liste de questions sur les endroits des missions, le temps partiel, le diagnostic...
  • Moi dire Cordialement
Je n'ai ni envoyé de CV, ni lettre de motivation. Brute de décoffrage.

Elle m'a bien eu d'ailleurs... « Viens dans notre bureau pour en discuter » et Paf, me voilà recruté.

Moi, simplifier à l'extrême le déroulement des événements ?


Donc ne t'embête pas, tu ne seras pas évalué sur le fond ou la forme du mail. C'est un mail de contact pour exprimer que tu as des intentions pacifistes, auquel ils répondront par un mail indiquant leur intentions pacifistes réciproques. Tu peux rajouter des questions éventuellement. Et transmettre un CV si tu veux faire les choses neurotypiquement ^^

(Techniquement parlant, « CV et candidatures » sont entre parenthèses sur http://auticonsult.fr/jobs/...)
3 mars 2016, Dr L : "Je n'ai aucun doute sur le fait que vous soyez autiste"
22 juillet 2016, diag effectué. TSA-SDI \o/

Avatar du membre
astro
Forcené
Messages : 1036
Enregistré le : jeudi 26 mars 2015 à 7:47
Localisation : 37

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#118 Message par astro » jeudi 17 novembre 2016 à 20:57

Merci beaucoup phi !
Bilan du CRA : HPI, trouble anxieux et traits autistiques mais TSA écarté.
------------
Papa de 3 enfants dont peut-être une fille "neuroatypique" ?

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19397
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#119 Message par Jean » vendredi 18 novembre 2016 à 11:03

Quand les entreprises de pointe s'intéressent aux autistes
le 14 novembre 2016 Europe 1

Les autistes porteurs du syndrome d'Asperger possèdent notamment une grande capacité de concentration.

Les capacités de certains autistes sont particulièrement prisées dans les secteurs de haute technologie, notamment l'informatique.

Lundi débute la 20e semaine pour l'emploi des handicapés. Depuis 1987, la loi impose aux entreprises de plus de 20 personnes d'employer des travailleurs handicapés, à hauteur de 6% de leurs effectifs. Mais beaucoup ne respectent pas ce taux et s'en exonèrent en versant des pénalités à l'Agefiph (l'association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, ndlr). Résultat : aujourd'hui, le taux de chômage des handicapés est deux fois plus élevé que celui des personnes valides (18% au lieu de 9,6%).

Mettre en valeur des compétences particulières. Malgré tout, certaines entreprises mettent en place des actions volontaristes et défrichent de nouveaux espaces. C'est le cas d'Auticonsult, une société de services informatiques créée il y a 1 an. Sa particularité ? Elle propose à ses clients des consultants autistes porteurs du syndrome d'Asperger. La plupart ont en effet des compétences très prisées dans le domaine de l'informatique.

Deux fois plus rapides que les autres.

Une force de concentration hors du commun et une capacité à identifier des codes parmi de très grosses masses de données, voilà les deux qualités qui intéresse Arnaud Ulian, le directeur de l'une des unités de la branche recherche et développement d'EDF. Depuis deux mois, dans son équipe de développeurs, Elie, 27 ans, un autiste porteur du syndrome d'Asperger, relève ce défi sous l’œil admiratif de son patron. "Il développe deux fois plus vite que les personnes que nous avons employées jusqu’aujourd’hui, même nos ingénieurs. En deux semaines, il a optimisé le code pour diviser les temps de calcul par dix", rapporte Arnaud Ulian à Europe 1.

Un travail d'encadrement. Elie n'est pas salarié d'EDF. Il est consultant, envoyé en mission par Auticonsult, qui a fait ce pari de promouvoir auprès des entreprises la capacité de travail exceptionnelle des consultants autistes qu'elle emploie. Mais pour que tout se passe bien, il faut que l'arrivée du consultant soit préparée, et que l'équipe accueillante maîtrise certains codes. "Parfois cela tient à des petits détails, comme une difficulté à serrer la main ou à accompagner ses collègues à la machine à café. Ce sont des situations banales mais qui peuvent mettre à l’écart ces personnes et leur poser des problèmes relationnels", explique William Cunche, le directeur d'Auticonsult.

Un consultant chez EDF, un autre dans une société aéronautique, etc. À la fin de l'année, quatre autres autistes, employés par Auticonsult, auront trouvé une mission.

PS : et l'augmentation des salaires ? 8)
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Proposition d'emploi - Auticonsult

#120 Message par Manichéenne » vendredi 18 novembre 2016 à 11:28

Et si on n'a pas des capacités de travail exceptionnelles, ou qu'on veut pouvoir travailler normalement sans être à 100% ?
Si un de mes futurs employeurs lit ça, il va être bien déçu, selon la tâche qu'il me confie.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Répondre