Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspies

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#61 Message par Rem 82 » lundi 9 mai 2016 à 23:00

calande a écrit :Je n'ai pas la définition exacte en tête, je ne fais que reporter ce que m'avait dit mon médecin il y a quelques années, et je retrouve ces exemples sur Wikipédia qui les qualifie aussi de TOC:
  • Se ronger les ongles (onychophagie) ← dans mon cas c'est pas les ongles mais les peaux autour des ongles (c'est pareil)
  • Achats incontrôlés et excessifs
  • Déplacer et replacer des objets (sentiment qu'ils sont mal rangés ou mal positionnés) ← mon obsession pour la symétrie
  • Éviter de marcher sur des lignes au sol ← mon obsession pour éviter un malheur hypothétique
  • Le comptage (le fait de compter tout et n'importe quoi)
Enfin, j'sais pas, j'suis fatigué :( :cry:
Sur 3 points au moins (les 2/3 et 4) je me reconnais à quasi presque 100% ! :o

Bref rien à dire de plus car je suis fatigué aussi ... :roll:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#62 Message par Hyme » jeudi 2 juin 2016 à 9:32

Oh les TOCs, ça faisait longtemps...
En fait ça a été mon premier diag, et ce pourquoi on m'a envoyé en HP avec une dépression en prime^^
Je suis donc une grande tocquée :crazy: et ça n'évolue pas, ça ne passe pas, et ça peut augmenter suivant l'angoisse chez moi^^

tocs de symétrie, de rangement, de comptage, de malheur, de vérif, de lavage,...
qui se traduisent par des comportements : tout ranger à ma façon, ne pas marcher sur les lignes ou autres choses, vérifier les portes et autres, compter par 7, ne pas pouvoir entendre ou lire certains mots, ..............
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#63 Message par Rem 82 » jeudi 2 juin 2016 à 11:05

Les TOCs de supersition et de malheur vont bon train en ce moment. :( Je lutte sans relâche mais le prix à payer c'est le gaspillage d'énergie et l'augmentation de mon hypersensibilité sensorielle qui me provoque une fatigue générale... :roll:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#64 Message par Hyme » mardi 7 juin 2016 à 11:10

courage... les miens aussi sont à la hausse et c'est vraiment fatiguant
accroche toi Rem!
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#65 Message par Rem 82 » mardi 7 juin 2016 à 12:44

Hyme a écrit :courage... les miens aussi sont à la hausse et c'est vraiment fatiguant
accroche toi Rem!
Merci Hyme !!! :kiss:

Moi avec le changement d'âge j'en prend un coup supplémentaire ! :hotcry:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Echolalia
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : lundi 6 juin 2016 à 18:43

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#66 Message par Echolalia » mercredi 8 juin 2016 à 22:58

Je ne connaissais pas l'existence de TOC de superstition et de malheur. Je connais (je me "reconnais" dans ce qui est écrit), mais j'ignorais que cela avait un nom.
Donc, merci.

Grâce à ce que j'ai lu, j'apprends que compter dans sa tête s'appelle de l'arythmomanie.
Et j'ai envie de sourire à : tout recommencer si jamais on a été coupé. Oui ! C'est terrible parce que ça prend du temps et on peste contre les gens (ou quoi que ce soit d'autres) ! Enfin moi, je peste. Et je recommence, pleine de vaillance (parce que ça fatigue).
Souvent, je me répète des passages de livres ou autres que j'ai appris (récemment, c'était le monologue d'Ophelia dans Hamlet. Mais j'aime à la folie Shakespeare, alors ça va). Et je répète jusqu'à ce que le bon chiffre soit atteint (3).
Le chiffre 3 a quelque chose de magique. Parfois le 5, mais le 3 plus souvent. On dirait que ça dépend de mon état émotionnel.
Mais dire ce que c'est m'est impossible. Pour moi, ça a toujours été quelque chose comme un "rituel magique".

J'ai remarqué que je pouvais serrer la main des gens sans trop d'agacement. Bien sûr, je n'aime pas ça. Et mon premier geste, en rentrant, est de me les laver longtemps et de ne rien toucher tant qu'elles n'ont n'ont pas été lavées (ce qui n'est pas toujours facile). J'ai pu remarquer au fil des années que je réagissais bien plus violemment au fait que quelqu'un rentre chez moi sans enlever ses chaussures. Si je serre les dents pour ce que j'écris plus haut, là ça ne marche pas. Après, je dois nettoyer les semelles et les endroits concernés... alors que je hais le ménage. C'est presque de la colère.

Et puis, je ne peux personnellement pas (c'est une chose parmi d'autres) refermer mon livre tant que je n'ai pas fini le chapitre. Je peux alors fermer la lumière dès que le chapitre est fini, mais pas avant. Ce qui fait perdre du temps, bien sûr, parce que je me rends compte que, parfois, j'ai envie de dormir et / ou que le chapitre est encore long, mais je ne dois pas m'arrêter. C'est plus problématique s'il n'y a pas de chapitres, comme c'est le cas avec le roman de Roland Topor que je suis en train de lire. Alors je m'arrête à ce blanc qui sépare deux paragraphes.

J'aurais d'autres choses à dire mais il serait trop long de tout évoquer. Il y aurait de la redite.
Mais est-ce que ces exemples sont des TOC ? Je doute. C'est peut-être tout à fait autre chose. On dirait qu'il y a un blocage dans mon cerveau qui m'empêche de bien comprendre les différences. J'ose demander, parce que j'aime bien savoir. Ma mère est un peu comme ça donc cela ne m'a jamais perturbée : je voyais ça comme des petites excentricités.
Par exemple, cette peur de voir rentrer des gens chez moi avec des chaussures n'est-elle pas plutôt une phobie ?
C'est la première fois que je parle de ça.
J'hésite même à poster ce message.
:|
Je ne suis pas diagnostiquée Asperger. Il est arrivé au fil des années que l'on me trouve des traits similaires à celui du syndrome d'Asperger.
Après presque 10 ans à "faire comme si", m'inscrire sur ce forum est un premier pas.

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#67 Message par Hyme » vendredi 10 juin 2016 à 10:36

En fait on distingue un TOC d'un simple tic lorsque ça devient obessionnel, que ça prend du temps et que ça t'empêche de vivre ou que cela t'handicape. Les TOCs sont souvent accompagnés de phobies ou les phobies de TOCs. En fait si tu as une "compulsion" (ou action) pour empêcher ta phobie, un rituel quoi, ça devient un toc.

J'ai moi aussi un chiffre magique. Je dois dire qu'il me sauve la vie xD
Et j'ai le même problème que toi avec les livres. Impossible de m'arrêter n'importe ou sinon ça me dérange, bien que je n'arrive pas à déterminer vraiment ce qui est dérangeant. Donc obligée de s'arrêter à des Blancs ou des chapitres. Et de vérifier plusieurs fois ou je me suis arrêtée au passage.
Au niveau de la saleté, ça peut être un toc comme une phobie de la saleté je dirais. Je me lave les mains trop souvent et ne peut rien toucher quand je les considère comme "sales".

Je ne sais pas si ça peut t'aider, parfois la limite entre phobie, obsession, toc, est très floue. Mais surtout ne t'en veux pas d'avoir posté ou écrit cela. Le toc est la maladie du doute paraît il^^
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Avatar du membre
Echolalia
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : lundi 6 juin 2016 à 18:43

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#68 Message par Echolalia » dimanche 12 juin 2016 à 4:18

Merci beaucoup, Hyme, de ta réponse. :)
J'y vois un peu plus clair.

Tu n'imagines pas (ou peut-être que si) comme il est réconfortant de savoir que je peux écrire ces choses en sachant que personne ne me dira quelque chose comme "Dis-donc, c'est bizarre ton truc..."
Et tout bêtement le dire, l'écrire. C'est violent, d'une certaine manière. Tout ça ne se voit pas, et certains proches ne le savent pas.

La "maladie du doute", je trouve ça (bizarrement peut-être) poétique. D'ailleurs, je ne sais pas comment font ceux qui sont toujours sûrs de tout ! Je les admirais, il y a quelques années, en me disant qu'ils étaient forts. Mais j'ai appris depuis que ce n'est pas vraiment ça, la force.
Je pense à la chanson d'Anne Sylvestre, Les gens qui doutent :

<< J'aime les gens qui doutent
Les gens qui trop écoutent
Leur cœur se balancer
J'aime les gens qui disent
Et qui se contredisent
Et sans se dénoncer

J'aime les gens qui tremblent
Que parfois ils nous semblent
Capables de juger
J'aime les gens qui passent
Moitié dans leurs godasses
Et moitié à côté

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime ceux qui paniquent
Ceux qui sont pas logiques
Enfin, pas "comme il faut"
Ceux qui, avec leurs chaînes
Pour pas que ça nous gêne
Font un bruit de grelot

Ceux qui n'auront pas honte
De n'être au bout du compte
Que des ratés du cœur
Pour n'avoir pas su dire :
"Délivrez-nous du pire
Et gardez le meilleur"

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime les gens qui n'osent
S'approprier les choses
Encore moins les gens
Ceux qui veulent bien n'être
Qu'une simple fenêtre
Pour les yeux des enfants

Ceux qui sans oriflamme
Et daltoniens de l'âme
Ignorent les couleurs
Ceux qui sont assez poires
Pour que jamais l'histoire
Leur rende les honneurs

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime les gens qui doutent
Mais voudraient qu'on leur foute
La paix de temps en temps
Et qu'on ne les malmène
Jamais quand ils promènent
Leurs automnes au printemps

Qu'on leur dise que l'âme
Fait de plus belles flammes
Que tous ces tristes culs
Et qu'on les remercie
Qu'on leur dise, on leur crie :
"Merci d'avoir vécu

Merci pour la tendresse
Et tant pis pour vos fesses
Qui ont fait ce qu'elles ont pu"
>>
Je ne suis pas diagnostiquée Asperger. Il est arrivé au fil des années que l'on me trouve des traits similaires à celui du syndrome d'Asperger.
Après presque 10 ans à "faire comme si", m'inscrire sur ce forum est un premier pas.

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#69 Message par Hyme » dimanche 12 juin 2016 à 18:08

je suis entièrement daccord avec toi sur le fait que ça fait du bien de le dire, l'écrire,... misère se lacher quoi.
Moi aussi je pense que le doute est important même si je pense l'êttre beaucoup trop je pense que etre toujours sur de tout n'est pas bon non plus.
Belle chanson, je ne connaissais pas merci à toi !
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#70 Message par Rem 82 » dimanche 12 juin 2016 à 19:25

Oh oui ca fait du bien de dire parfois "Marre de ces TOCs de m*rde !!! :twisted: "

Le soulagement ! :bravo:

Et question : L'hypersensibilité sensorielle augmente-il lorsque vous avez une poussée de TOCs ? Moi c'est horrible ! :(
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#71 Message par Hyme » lundi 13 juin 2016 à 12:19

oui un hurlement de ras le bol de ces TOCss!!!!

Et pour ta question Rem, oui moi aussi c'est horrible
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#72 Message par Rem 82 » lundi 13 juin 2016 à 13:57

Hyme a écrit :oui un hurlement de ras le bol de ces TOCss!!!!
C'est clair !!!!!! :evil:
Et pour ta question Rem, oui moi aussi c'est horrible
Je te comprend a fond ! :(

Bienvenue au club ... et souhaitons nous du courage face à tout çà. :kiss:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Echolalia
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : lundi 6 juin 2016 à 18:43

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#73 Message par Echolalia » mardi 14 juin 2016 à 22:52

Que oui, ça fait du bien de le dire, ça allège un peu et ça aide à s'ouvrir sur des sujets qu'en général, on tait. (Ou dont on n'a pas forcément l'occasion de parler autour de soi.)

Pour l'hypersensibilité sensorielle (je parle même si je ne suis pas encore diagnostiquée, j'espère que ça n'ennuie personne, d'ailleurs), cela m'arrive souvent (au point que le seul bruit d'un verre posé sur une table , avec un peu de force s'entend, est douloureux), mais je n'ai jamais fait attention si c'était plus violent lors d'une "poussée de TOC". (J'ai toujours eu la sensation que c'était lorsque j'étais plus fatiguée que de coutume, d'où une sensation de flou, ce qui est logique me dira-t-on.)
Je ne suis pas diagnostiquée Asperger. Il est arrivé au fil des années que l'on me trouve des traits similaires à celui du syndrome d'Asperger.
Après presque 10 ans à "faire comme si", m'inscrire sur ce forum est un premier pas.

Avatar du membre
Daredevil
Forcené
Messages : 4397
Enregistré le : samedi 12 décembre 2015 à 16:38

Re: Les TOC (Troubles Obsessionels Compulsifs) chez les aspi

#74 Message par Daredevil » vendredi 29 juillet 2016 à 12:25

Est-ce que d'être influencé par les motifs de la surface du trajet lorsqu'on marche est aussi un Toc ?
Je pense avoir de nombreuses routines/manies/rituels mais je viens de remarquer que selon les motifs par terre je marche différemment comme s'il s'agissait d'obstacles ou de motifs que mes pas auraient pu déranger (?)
:roll:
Vieux geek non diagnostiqué
CIM10 F84
Insight Aspie (?) +Aphantasie, prosopagnosie, écholalie, mutisme électif....
Fan de super héros, Daredevil le pygmalion de mon fonctionnement social
Mes doigts sur un clavier communiquent plus de mots que ma bouche...

le jean moulant
Forcené
Messages : 1052
Enregistré le : vendredi 17 février 2017 à 14:14
Localisation : Suisse

Tics et autres tocs...

#75 Message par le jean moulant » dimanche 19 mars 2017 à 10:49

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Hello,

J'aimerais savoir si chez les Aspies il y a plus de personnes suceptibles de développer des tocs.

Depuis l'enfance j'en ai pas mal.

Par exemple...il y a très longtemp que j'ai des tics de comptage, quand je lis quelque chose, je ne peux pas m'empêcher de compter les lettres dans un mot...les mots dans une phrase.

J'ai besoin que certaines choses (les pantoufles,notemment ), soient placées de façon à ce qu'elles soient droites l'une à côté de l'autre.

Je ressens le besoin de toucher les poignées de porte d'une certaine façon.

Je dois chaque jour au moins une fois, poser mes mains sur un objet et compter jusqu'à 100.

Et plus grave encore...depuis une vingtaine d'années, je me tire les cheveux sans arrêt.

Je ne sais si je suis Aspie ou tout simplement folle...et de lire vos retours me rassurerais.
Diagnostic enfin en cours...

Répondre