TCC = Thérapie comportementale et cognitive

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Técécékézako ?

#46 Message par Anahata » vendredi 1 septembre 2017 à 19:13

Je parle pour le travail là uniquement.
Dans la relation intime, la communication non violente ça reste un outil mais bon là on touche à laffect dans la relation alors c'est encore plus brûlant, je trouve
Modifié en dernier par Anahata le vendredi 1 septembre 2017 à 19:21, modifié 1 fois.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Técécékézako ?

#47 Message par Anahata » vendredi 1 septembre 2017 à 19:15

Oui ca permet d'éviter certaines escalades. En revanche, si l'escalade est là. Y'a plus de tcc. Faut se reposer.
La tcc te permet d'identifier ce qui te met dans la m.... Elle peut te soulager par la respiration. Il n'empêche qu'à même situation même réaction. Faut du temps et du repos
En fait je suis plus catégorique que ça. Faut se reposer et pas se remettre dans ces situations. Faut la rupture. C'est ce que j'ai vécu.
Pardon j'ai une manie de dire tu. Mais je parle pour moi en fait hein ! Des fois que !!! Je précise, je pense que c'est mieux de le faire.
Chercher à vivre dans des conditions qui conviennent pas, ça me fait penser à quelqu'un qui voudrait faire respirer son poisson a l'air libre. :crazy: et je sais ce que ça représente de désillusions que d'accepter de retourner à l'eau et abandonner l'oxygène.. celui qui fait vivre les autres. :( Ça se cogite. Il y de belles mers.. de beaux océans, et d'autres poissons merveilleux.. désolée mais bon, je suis plutôt du genre à vouloir revenir à l'équilibre. Et puis heureusement il y'a des poissons curieux, qui font des sauts hors de l'eau et apprennent à comprendre les oiseaux et à les aimer. Voilà c'était la minute j'ai 5 ans et ça fait du bien.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Técécékézako ?

#48 Message par Anahata » mardi 26 septembre 2017 à 23:31

Je tenais à préciser ce que j'ai dit. En fait, les tcc me permettent tous les jours de revenir une fois chez moi, à un état de tranquillité acceptable. La difficulté des tcc comme je les ai vécues selon moi est qu'elles passent par une expression verbale peu facile, dans la question de la gestion des émotions.
En revanche, par l'observation du corps, on apprend à redescendre(réponse émotionnelle). On apprend à reconnaitre qu'on s'emballe.
Pour l'affirmation de soi, la difficulté pour moi est d'avoir les mots pour parler de mon ressenti. Alors l'alternative que j'ai trouvée est d'essayer de décrire l'image qui vient à ma pensée. Ou de faire intervenir un tiers dans ma pensée pour écouter le flot émotionnel. Je sais parler de mon ressenti maintenant avec très peu de spontanéité certes mais au moins je ne suis plus un mur invisible pour les autres. Et surtout d'apprendre à nommer tout ça me permet de le reconnaître dans les paroles de autres et parfois de me sentir en phase.
Pour moi les tcc ont été une démarche d'honnêteté par rapport à moi. Apprendre à se connaître, tout en se rendant compte qu'en face il existe des réactions différentes, en écoutant les gens.
Voilà donc moi je conseillerais à fond mais dans ma situation je modulerais parce-que je sentais bien que j'avais des difficultés autres dans cette démarche.



Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

V4V
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : jeudi 15 mars 2018 à 22:16

Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#49 Message par V4V » dimanche 25 mars 2018 à 19:17

A toutes celles et ceux ayant pratiqué des TCC : qu'en avez-vous pensé ? Cela a t'il été concluant ? Rapide ou pas ?
Et la question qui n'est pas à 2 balles... : avez-vous été pris en charge gratuitement ou pas, et par qui ?

Merci d'avance pour votre aide et vos réponses ! :kiss:
Modifié en dernier par V4V le samedi 5 mai 2018 à 19:45, modifié 2 fois.
Aspie diagnostiqué, nombreuses comorbidités

Azeann
Régulier
Messages : 54
Enregistré le : jeudi 11 janvier 2018 à 15:52

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#50 Message par Azeann » dimanche 25 mars 2018 à 19:34

Bonjour,

Désolée V4V je m'invite à ton post car j'ai une question très stupide pour la grande anxieuse que je suis; ça se passe comment une séance de TCC (si on doit le dire ainsi) ?
Demande de rendez-vous au CRA de Tours en cours, Test WAIS IV avec une neuro en cours. TSA et/ou HPI ?

bézèdach44
Forcené
Messages : 1251
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#51 Message par bézèdach44 » dimanche 25 mars 2018 à 21:27

V4V a écrit : A toutes celles et ceux ayant pratiqué des TCC : qu'en avez-vous pensé ? Cela a t'il été concluant ?
A titre personnel, pas vraiment. Mais je pense que c'est totalement lié au fait que je ne m'entendais pas bien avec le thérapeute. Elle abordait mes "problèmes" sous un angle qui ne me convenait pas du tout (par exemple, pour régler mes soucis d'anxiété, au lieu de "m'apprendre" à gérer les situation critique, elle préférait m'apprendre à éviter que ces situations ne se produisent...)
Rapide ou pas ?
J'ai fait 5 séances (de 45 min) et j'ai arrêté.
Et la question qui n'est pas à 2 balles... : avez-vous été pris en charge gratuitement ou pas, et par qui ?
Non, c'était payant, non rembourser (ni par la sécu ni par ma mutuelle) et c'était cher (60€ la séance)...
Autiste.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26293
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#52 Message par freeshost » dimanche 25 mars 2018 à 22:59

Je n'ai pas fait de séance, mais ça me semble très utile pour diverses choses. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Georges-André
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#53 Message par Georges-André » lundi 26 mars 2018 à 0:07

A titre personnel, pas vraiment. Mais je pense que c'est totalement lié au fait que je ne m'entendais pas bien avec le thérapeute. Elle abordait mes "problèmes" sous un angle qui ne me convenait pas du tout (par exemple, pour régler mes soucis d'anxiété, au lieu de "m'apprendre" à gérer les situation critique, elle préférait m'apprendre à éviter que ces situations ne se produisent...)
ha ha ! pas besoin de thérapeute pour ça, c'est ce que je fais depuis toujours. Du coup j'ai moins d'anxiété, mais dans les situations stressantes que je peux pas éviter, c'est compliqué... Mais ça vaudrait mieux qu'un thérapeute que tu payes t'apporte des choses que tu ne peux pas trouver tout(e) seul(e) ! :mryellow:
diag SA avril 2013

Avatar du membre
Zebra3
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#54 Message par Zebra3 » lundi 26 mars 2018 à 2:07

Perso’ je n’ai pas de diag (probablement surdoué hypersensible avec traits aspie sur le peu de reflex et besoins sociaux) et je fais une thérapie « normale » de groupe, probablement mix de psychanalyse, analyse transactionnelle, TCC, mais ce que j’ai de plus en plus l’impression, c’est que ce serait les aspects TCC qui fonctionneraient le plus, mais le fait que c’est du TCC passe inaperçu sous l’explication psychanalytique du lien au parent qui a merdé par le passé etc…

Mon humble avis c’est que ça devrait être beaucoup moins cher, beaucoup plus courant, dispo en plusieurs approches (courte et intensive ou au long cours), mais que dans de nombreux cas ça devrait être au long court (certains aspie ont du mal à apprendre de leur expérience et il faut revenir sur ce qui a déjà été fait), ou souvent on commence intensivement puis on continue au long court de façon moins intensive (parce que ça coute cher), ça n’est d’ailleurs pas forcément qu’une thérapie mais aussi une sorte de coaching, un moyen d’avoir des encouragements, des conseils, des approches différentes de toutes les nouvelles situations de la vie qui peuvent être particulièrement compliquées (emploi, relation, déménagement etc), d’autant plus pour un aspie.

Si ça n’est pas remboursé il vaut mieux voir ça comme un budget mensuel d’amélioration de ton existence, mais si le psy est prévenu que tu es aspie (ou spécialisé en TCC et en autisme c’est encore mieux), au moins ça ira droit au but.
Mais même ainsi je pense que ça prend du temps d’assimiler des reflex comportementaux (si en plus il y a de la psychorigidité ou anxiété).

Dans mon expérience, souvent c’est en étapes : A moins que ça fonctionne différemment chez un aspie, il faut déjà accepter qu’on a une « mauvaise » approche/perception/conception d’une situation de vie (ou que sans être mauvais, c’est nettement perfectible), qu’il en existe d’autres auxquelles on n’avait jamais pensé, puis souvent il passe un temps de latence où on oublie le problème, avant l’étape intermédiaire où on commence à tiquer et à repérer le problème, même si on n’arrive pas encore à agir autrement que selon nos habitudes profondément ancrées, il faut laisser le temps de « désapprendre » ses reflex actuels, puis à force le problème et la nouvelle approche sont « conscientisés » et alors on agit différemment.
On va bien entendu faire le debrief avec le psy pour vérifier et bien intégrer l’expérience.
A moins qu’en pure TCC ce soit nettement plus « travaux pratique » où l’on chercherait volontairement la situation problématique pour travailler dessus.

Et s’il y a des difficultés d’alexithymie, j’imagine que ça prend un certain temps d’élaboration mentale, pour associer ensemble des mots, des ressentis, et des situations.

Idem pour le besoin de contrôle, je suppose qu’il s’agirait de faire progressivement et volontairement l’expérience du non-contrôle, d’abord dans des situations sans importance, en ayant reconnu le terrain avec le psy en amont, puis en faisant le debrief en aval pour bien mentaliser le fait que malgré le non-contrôle il ne s’est rien passé de grave, peut-être même qu’il y avait une dose d’inconnu intéressante. Puis augmenter petit à petit l’importance des situations de non-contrôle.

Parce qu’il est possible que l’anxiété alimente le besoin de contrôle, qui alimente à son tour le manque de flexibilité mentale, qui alimente de nouveau l’anxiété de part l’incapacité à aborder autrement les situations anxieuses. Et donc incapacité à l’intégration sociale, etc…
Parfois l'anxiété alimente l'anxiété et la personne finit par faire une attaque de panique à l'idée de faire une attaque de panique...

Après ça reste compliqué quand la personne n’a pas envie d’une chose. Si la personne n’a pas envie d’intégration sociale, c’est compliqué de travailler dessus.

Désolé étrangement j’ai un peu l’impression de parler pour ne rien dire malgré ce gros message, car c’est difficile à expliquer les processus thérapeutiques et dans mon cas ce n’est pas purement TCC et je ne suis probablement pas purement aspie, mais je voulais dire comme Freeshost que je pense que ça peut grandement aider, et que de nombreux aspies auraient tout intérêt à faire des TCC, mais que même en TCC il faut que le psy sache qu’il a affaire à un aspie et qu’il adapte la thérapie.
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

Azeann
Régulier
Messages : 54
Enregistré le : jeudi 11 janvier 2018 à 15:52

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#55 Message par Azeann » lundi 26 mars 2018 à 10:20

Zebra3 a écrit :ça n’est d’ailleurs pas forcément qu’une thérapie mais aussi une sorte de coaching, un moyen d’avoir des encouragements, des conseils, des approches différentes de toutes les nouvelles situations de la vie qui peuvent être particulièrement compliquées (emploi, relation, déménagement etc), d’autant plus pour un aspie.
C'est ce que je cherchais en janvier quand dans une période très difficile j'ai cherché de l'aide. Avoir de l'aide de quelqu'un qui comprend comment le monde tourne et qu'il m'explique pourquoi mon monde tourne pas toujours rond :crazy:

Faut-il une recommandation particulière pour avoir des séances de TCC ? Avoir un diagnostic Aspi ou pas, est-ce important ?
Demande de rendez-vous au CRA de Tours en cours, Test WAIS IV avec une neuro en cours. TSA et/ou HPI ?

bézèdach44
Forcené
Messages : 1251
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#56 Message par bézèdach44 » lundi 26 mars 2018 à 10:49

Georges-André a écrit :
ha ha ! pas besoin de thérapeute pour ça, c'est ce que je fais depuis toujours. Du coup j'ai moins d'anxiété, mais dans les situations stressantes que je peux pas éviter, c'est compliqué... Mais ça vaudrait mieux qu'un thérapeute que tu payes t'apporte des choses que tu ne peux pas trouver tout(e) seul(e) ! :mryellow:
C'est tout à fait ça, j'avais clairement pas besoin de quelqu'un qui me dise les choses que j'ai déjà le reflex de faire depuis 20 ans :mryellow: :mryellow:
Autiste.

V4V
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : jeudi 15 mars 2018 à 22:16

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#57 Message par V4V » mercredi 28 mars 2018 à 19:09

@ Zebra3 :

Merci pour ton message, tout à fait intéressant. :bravo:

Pourrais-tu illustrer tes propos par un exemple très concret que tu as vécu en TCC (identification du problème, préconisations, mise en oeuvre des conseils, difficultés rencontrées, durée du processus, efficacité ressentie, satisfaction ressentie etc...) ?

Merci d'avance ! :)
Aspie diagnostiqué, nombreuses comorbidités

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : vos avis ?

#58 Message par Benoit » jeudi 29 mars 2018 à 9:20

Il doit y avoir mon avis sur le sujet sur ce fil:

viewtopic.php?f=11&t=10565

J'admets que c'était pas le plus facile à retrouver avec le moteur de recherche.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22052
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: TCC = Thérapie comportementale et cognitive, Técécékézak

#59 Message par Tugdual » jeudi 29 mars 2018 à 9:42

Spoiler :  : 
Bien vu Benoit, j'en ai profité pour modifier le titre.

Je crois qu'il y a encore un autre sujet ...

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: TCC = Thérapie comportementale et cognitive

#60 Message par Benoit » jeudi 29 mars 2018 à 10:02

Spoiler :  : 
Je me souvenais de celui là.

Les autres que j'ai trouvés ne dépassent pas une page (15 messages).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre