Recrutement, CV, entretien d'embauche

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4894
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: entretien d'embauche

#46 Message par meï » samedi 14 avril 2012 à 13:19

je ressors ce topic car j'ai reçu avec "surprise", une proposition de poste (bien sur il faut postuler, et je pense qu'il y aura bien du monde, mais c'est cap emploi qui m'a envoyé cela et un conseillé inconnu. :shock: .)
pour etre agent teritorrial en bibliotheque, mediatheque, j'ai lu la fiche c'est exacteemnt ce que 'jaimerai faire, ( le coté animation est justemnt peu present c'est surtotu pour s'occuper de la mediatheque d'un village avec d'autres, donc axé sur le pret/retour, le classement, etc ce que je sais faire!!)
ils recherchent un profil deust , (que j'ai fais mem si je 'nai pas obtenu le diplome), ou équivalent, ..je suis donc un peu "enervée" depuis et je tente de me rassurer. d'habitude je me dis tant pis mais la....c serait ideal et c'est un temps partiel!comme je le souhaiterais.. :oops: (28h)

donc je vais candidater la semaine prochaine (lettre presque prete je vais la relire, et cv, et rqth, (si c'est le cap emploi qui envoi la proposition, je dois al mettre? car c'est mis que je dois directement postuler a la mairie de la ville en question;.aupres du maire?)

le fait que je n'ai pas de permis va gener..(alors que c'est un trajet accessible en 2 fois, mon vilage rennes et rennes le viage de l'emploi, assez rapidement..j'ai l'habitude!..moins d'1h au plus..) et sur le handicap et sa nature. :roll:

je voudrai totu mettre "de mon coté" cette fois..alors si vous avez des conseils, suir la façon d'apporter des éléments sur le handicap (SA), et ce que je peux apporter au village, et si le maire me reçoit pour l'entretien, il se peut que ca soit un personne "assez agée " (ici el maire est une personne assez ancienne)qui ne capte pas les nuances entres autismes...ou d'autres qui ne veulent que quelqu'un de dynamique et sans handicap...soupir,; je cogite . :roll:

bon, je vais tenter de me calmer et de faire cette candidature comme si c'etait une autre...et me preparer a ne pas etre retenue comme les autres fois, ("parce que la personen retenue corresond plus au profil recherché.".)mais je serais allée au bout aussi. voilà. zut.
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Guy
Forcené
Messages : 616
Enregistré le : mercredi 5 août 2009 à 6:42
Localisation : France

Re: entretien d'embauche

#47 Message par Guy » samedi 14 avril 2012 à 18:34

meï a écrit : je voudrai totu mettre "de mon coté" cette fois..alors si vous avez des conseils, suir la façon d'apporter des éléments sur le handicap (SA), et ce que je peux apporter au village, et si le maire me reçoit pour l'entretien, il se peut que ca soit un personne "assez agée " (ici el maire est une personne assez ancienne)qui ne capte pas les nuances entres autismes...ou d'autres qui ne veulent que quelqu'un de dynamique et sans handicap...soupir,; je cogite . :roll:

bon, je vais tenter de me calmer et de faire cette candidature comme si c'etait une autre...et me preparer a ne pas etre retenue comme les autres fois, ("parce que la personen retenue corresond plus au profil recherché.".)mais je serais allée au bout aussi. voilà. zut.
Je commencerai par faire des listes avec + et -.
Pourquoi je veux ce poste
Pourquoi je suis bien pour ce poste
Ce que je peux apporter à ce poste
Pourquoi ils doivent me prendre
...

Cela te permettra de préparer l'entretien, qu'est ce que je veux dire et qu'est ce que je ne veux pas dire.

Si c'est le poste de tes rêves vas y à fond.

Avatar du membre
Etienne
Passionné
Messages : 426
Enregistré le : jeudi 29 mars 2012 à 18:52

Re: entretien d'embauche

#48 Message par Etienne » samedi 14 avril 2012 à 21:17

Je souhaiterais une précision:Agent en blibliothèque,c'est de la fonction publique?

Il doit s'agir du recrutement contractuel.

Je l'ai fait pour inspecteur et contrôleur des finances publiques.Comme cette voie,est moins selective que le concours,il font attention à beaucoup d'autres choses.La personne est un risque en elle même:elle va couter la formation à l'école,le stage et la titularisation éventuelle.

Même qu'un inspecteur m'a dit que plus de postes via le concours était pourvues que par la voie contractuelle.

Je sais aussi que certains jurys peuvent être plus ou moins sympas et faire après des coups par derrière.J'ai fait face à trois jurrys:un de sympa,l'autre direct qui me cherchait des poux,le dernier plus carnassier.

Je voulais dire aussi que les parisiens sont obcédés par le rendement,et dans certaines provinces.

Que t'es un refus ca m'étonne pas,j'en ai eut aussi et pourtant ma formation et mes expériences collaient:cinqs refus pour controlleur,quatres refus pour inspecteur.

Les concours même pour des emplois de catégorie C sont pas évident et demandent une préparation exigente et de la discipline.C'est presque la même chose que les classes prépas après le BAC.

Le plus important meï c'est de surtout pas se focaliser sur l'échec.A la rigueur tu peut rappeler le jurry pour leur demander plus d'explications,si tu n'a pas de souvenirs précis de comment s'est dérouler l'entretien.

Je connais pas du tout la fonction publique territoriale,j'ai eut affaire à celle de l'état.

Je crois pas qu'il faille parler du SA pour la simple et bonne raison que les français n'y connaissent rien et ont encore trop de préjugés.On ne peut pas non plus prévoir la réaction du jurry mais il faut en parler car ca se verra lors de l'entretien,de manière intelligente(difficultés concrètes puis insisté sur les plus que ca t'apporte:on est encore plus tenace et observateur que la majeur partie de la population même si on a souvent l'étiquette d'individus "chiants et lents"...)

J'ai une connaissance qui a tenté le concours de police nationale pour gardien de la paix,il a été recallé à l'oral pour avoir osé pronnoncé le mot asperger:le jurry s'est jetté sur lui et s'en est servi pour le recaller...


Par contre renseigne toi bien sur le métier,je connais même un forum qui s'appele"cap fonction publique" avec touts les métiers,les fonctions,les missions ect....

Puis si ca ne marche pas par la voie contractuelle,pourquoi ne pas aller dans l'IPAG la plus proche de chez toi et préparer les concours qui t'interessent.
http://aspitoyendefrance.over-blog.com/

Mon blog personnel

je fais mon nid petit à petit...

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4894
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: entretien d'embauche

#49 Message par meï » samedi 14 avril 2012 à 21:57

Etienne a écrit : Je souhaiterais une précision: Agent en blibliothèque,c'est de la fonction publique?
Il doit s'agir du recrutement contractuel.
sans doute je ne sais pas trop, c'est ecrit adjoint territorial du patrimoine (en,mediatheque.)
Etienne a écrit : J'ai une connaissance qui a tenté le concours de police nationale pour gardien de la paix,il a été recallé à l'oral pour avoir osé pronnoncé le mot asperger:le jurry s'est jetté sur lui et s'en est servi pour le recaller...
c'est très injuste. :evil:
Etienne a écrit : Par contre renseigne toi bien sur le métier,je connais même un forum qui s'appelle"cap fonction publique" avec touts les métiers,les fonctions,les missions ect....
merci.pour cette fonction la aucun souçis l'ai deja remplie durant mon stage de DEUST en biblio (les memes taches exactemnt) et 2 ans en aide-documentaliste avec des choses très similaires.(mais le mi temps m'aidait bcp je crois...c'est pourquoi un temps partiel m'aiderait bien aujourd'hui, sans doute que le temps plein je dois un peu me mefier, meme si je me sentirai prete , mais...)

pour le SA du coup je ne sais plus si je dois en parler ou de quoi parler au juste. j'ai vraiment peur de fiche en l'air toutes mes minces chances d'etre retenue avec l'evocation d'un trouble non physique.
j'ai encore le temps d'y penser mais je trouve ca injuste de devoir ne pas etre soi pour etre embauché, ca me deplait. :evil:
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
malala
Forcené
Messages : 731
Enregistré le : mardi 17 janvier 2012 à 11:10

Re: entretien d'embauche

#50 Message par malala » samedi 14 avril 2012 à 22:50

meï a écrit : pour le SA du coup je ne sais plus si je dois en parler ou de quoi parler au juste. j'ai vraiment peur de fiche en l'air toutes mes minces chances d'etre retenue avec l'evocation d'un trouble non physique.
Et pourquoi tu ne téléphonerais pas au conseiller Cap Emploi qui t'a envoyé la proposition d'emploi pour demander s'il est préférable ou pas de parler du SA lors de l'entretien.

Bonne chance en tout cas! :D

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4894
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: entretien d'embauche

#51 Message par meï » dimanche 15 avril 2012 à 1:01

malala a écrit :
meï a écrit : pour le SA du coup je ne sais plus si je dois en parler ou de quoi parler au juste. j'ai vraiment peur de fiche en l'air toutes mes minces chances d'etre retenue avec l'evocation d'un trouble non physique.
Et pourquoi tu ne téléphonerais pas au conseiller Cap Emploi qui t'a envoyé la proposition d'emploi pour demander s'il est préférable ou pas de parler du SA lors de l'entretien.
Bonne chance en tout cas! :D
parce que je ne le connais pas du ttou et que ej sais que ils n'ont pas non plus la reponse... :mrgreen:
ils ne connaisent pas du tout. :roll:
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: entretien d'embauche

#52 Message par Jean » dimanche 15 avril 2012 à 16:06

Cap Emploi peut avoir des éléments de contexte : est-ce que cette municipalité cherche à augmenter l'embauche de travailleurs handicapés, par exemple ?

D'autre part, en discuter avec un conseiller Cape Emploi, c'est un moyen de tester tes arguments.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4894
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: entretien d'embauche

#53 Message par meï » dimanche 15 avril 2012 à 16:45

je vais reflechir..
et peut etre en effet appeller pour avoir un avis sur la pertinence de mes arguments liés au SA avec cette proposition de poste.
mais si je ressens un vide en face de moi, j'abandonnerai sans doute l'idée d'evoquer tout ça. :roll:

ca me depasse quand meme, pourquoi ne peut on pas etre soi, avec sa particularité dan ce monde la, ici , pour un recrutement?...pouquoi il faut autant prendre de précautions, et tricher avec la verité simple pour avoir une chance?
c'est inacceptable et stupide. Je sui totu autant capable que les autres candidats.je en suis pas folle, ni inapte...mais il va encore falloir me bagarrer pour tenter de faire compprende. :roll:
jen ai maaaaarrrrrreuh.
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
malala
Forcené
Messages : 731
Enregistré le : mardi 17 janvier 2012 à 11:10

Re: entretien d'embauche

#54 Message par malala » lundi 16 avril 2012 à 11:10

meï a écrit :
malala a écrit :
meï a écrit : pour le SA du coup je ne sais plus si je dois en parler ou de quoi parler au juste. j'ai vraiment peur de fiche en l'air toutes mes minces chances d'etre retenue avec l'evocation d'un trouble non physique.
Et pourquoi tu ne téléphonerais pas au conseiller Cap Emploi qui t'a envoyé la proposition d'emploi pour demander s'il est préférable ou pas de parler du SA lors de l'entretien.
Bonne chance en tout cas! :D
parce que je ne le connais pas du ttou et que ej sais que ils n'ont pas non plus la reponse... :mrgreen:
ils ne connaisent pas du tout. :roll:
Ca peut être intéressant quand même. Pour avoir un maximum de détails, si possible, et pour poser la question du SA (demander conseil sur le fait d'en parler ou pas).
Tu auras peut-être des réponses (ou peut-être pas) mais pour ça, il faut d'abord poser les questions... :mryellow:

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: entretien d'embauche

#55 Message par Jean » samedi 28 avril 2012 à 19:14

Conseils ... aux employeurs.

Traduction du site de la NAS
Employment: tips for interviewing people with autism and Asperger syndrome
Emploi: conseils pour l’entretien avec des personnes autistes et avec syndrome d'Asperger

Au cours d'un entretien, les candidats avec autisme ou syndrome d'Asperger seront encouragés à répondre de façon plus productive si vous pouvez faire quelques aménagements raisonnables.

Les gens avec autisme ou syndrome d'Asperger réussissent dans un environnement structuré et bien organisé et ont de nombreux atouts qui sont avantageux pour un employeur, comme l'exactitude, l’œil pour le détail, la fiabilité et l'application méticuleuse des tâches de routine. Toutefois, ils peuvent avoir différentes (mais souvent bénignes) difficultés avec ce qui suit :
  • - la compréhension claire de la communication verbale et non verbale comme le langage corporel, les expressions faciales, les expressions idiomatiques etc … Ils peuvent prendre les mots au pied de la lettre.

    - L’établissement de relations sociales, l’initiative et le maintien de conversations sur des sujets généraux qui peuvent ne pas être d'un intérêt particulier pour eux.

    - l'activité d’imagination : il peuvent avoir des intérêts restreints et de la difficulté à penser de façon abstraite. Leur interprétation littérale du monde signifie qu'ils sont beaucoup plus à l'aise avec des faits plutôt qu’avec des hypothèses.
Lors d'un entretien, vous pourriez faire les aménagements suivants raisonnables pour les candidats atteints d'autisme et de syndrome d'Asperger.
  • - Posez des questions fermées et évitez les questions ouvertes. Par exemple, demander «Parlez-moi de vous-même» est très vague et le candidat peut ne pas être en mesure de juger exactement ce que vous voulez savoir. Une question meilleure serait: «Parlez-moi des emplois ou du travail bénévole que vous avez faits au cours des cinq dernières années."

    - Posez des questions basées sur les expériences réelles / passées des candidats, par exemple, 'Dans votre dernier emploi, avez-vous fait de la production ou de l’entrée de données?'; 'Quels sont les processus/procédures que vous avez utilisé effectivement?’

    - Évitez les questions hypothétiques ou abstraites, par exemple, «Comment pensez-vous vous faire face en travaillant s’il y a beaucoup d'interruptions? Une question meilleure serait: «Pensez à votre dernier emploi. Pouvez-vous nous dire comment vous avez fait face au travail quand les gens vous ont interrompu ? »

    - Si le candidat parle trop, faites-le lui savoir - ils peuvent trouver difficile d’apprécier la quantité d'informations dont vous avez besoin. Vous pouvez le faire avec tact en disant simplement: «Merci, vous nous assez avez dit là-dessus maintenant, et je voudrais vous poser une autre question."

    - Soyez prêt à pousser le candidat afin d'en extraire toutes les informations pertinentes et de recueillir des informations suffisantes.

    - Soyez conscient du fait que le candidat peut interpréter le langage littéralement. Demander «Comment avez-vous trouvé votre dernier emploi? » peut donner lieu à une réponse comme «J'ai regardé sur la carte» ou «J'ai regardé dans le journal, j’ai fait venir le formulaire de demande et je l'ai complété."

    - Soyez conscient que le contact visuel peut être passager ou prolongé, en fonction de l'individu.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4894
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: entretien d'embauche

#56 Message par meï » dimanche 29 avril 2012 à 16:06

merci Jean.
je n'ai pas encore de nouvelles suite a ma candidature..j'espère avoir au moins un entretien car sinon je serai décue!
et ca voudra dire que ma candidature 'n a même pas été relevée alors que je corespond a la demande. (ds le profil etc..) et je serai vraimetn décue.

comme quoi j'attends qu'on me contacte au moins pour l'entretien, ensuite si ca ne amarche aps (sans doute y aura t-il enormement de monde, des gens qui veulent travailler en mediatheque il y en a enorement sur rennes, avec des experiences autrement plus intéresantes que la mienne meme si j'ai les études pour, je 'nai pas bcp d'exp. récente ds le domaine ( ms 2 années en aide-documentaliste et ma reprise d'etude en deust..mais ca ne suffira pas.)

mais je veux qu'on me laisse la chance de m'exprimer!.. :roll: au moins!!
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: entretien d'embauche

#57 Message par Jean » dimanche 29 avril 2012 à 17:09

Conseils ... aux employeurs. Suite sur le recrutement.
Traduction du site de la NAS
Recruiting someone with an ASD
Recruter quelqu'un avec un TSA


En tant qu'employeur, vous pouvez ne pas réaliser que les personnes ayant certains troubles du spectre autistique (TSA), comme le syndrome d'Asperger, peuvent être hautement compétentes et qualifiées, et peuvent être extrêmement employables. Cette section explique les avantages d'employer une personne avec un trouble du spectre autistique (TSA) et offre des conseils pour le recrutement et les entretiens.

Pourquoi employer quelqu'un avec un TSA?
  • Mark a rejoint Max Fordham en Mars 2002 en tant que classeur de dessins, en saisissant rapidement la procédure complexe. Il s'applique avec soin et fait attention au détail, en usant en permanence d’initiative pour améliorer l'efficacité. Il assiste régulièrement aux réunions d'avancement, où sa contribution est inestimable et il supervise la couverture temporaire au sein de son groupe.
    M. Jones, partenaire / chef de l'administration, Max Fordham LLP
De nombreuses personnes atteintes de TSA - en particulier ceux avec syndrome d'Asperger – ont une variété de compétences parfois exceptionnelles qui leur permettent de prospérer dans des rôles allant de vendeur à programmeur informatique et journaliste ou statisticien, pour n'en nommer que quelques-uns. Cependant, ils sont souvent désavantagés quand il s'agit d'obtenir et de conserver un emploi en raison des difficultés avec les compétences sociales et un manque de compréhension sur la condition auprès du grand public.

Les personnes atteintes d'un TSA rencontrent généralement des problèmes avec la communication, les interactions sociales et les changements de routine, et peuvent avoir besoin d’un soutien élémentaire au sein du milieu de travail. Néanmoins, beaucoup réussissent dans des emplois qui exigent ces compétences, y compris dans des postes supérieurs. Ainsi que leurs forces et talents individuels, les candidats ayant un TSA manifestent souvent des compétences supérieures à la moyenne dans tout ou partie des domaines suivants:
  • - des niveaux élevés de concentration
    - fiabilité, conscience et persévérance
    - précision, attention particulière aux détails et capacité à identifier les erreurs
    - capacité technique, comme dans les Technologies de l’Information
    - connaissance détaillée des faits et une excellente mémoire.
Cela signifie que quelqu'un qui a un TSA peut ainsi être mieux à une tâche particulière que quelqu'un qui ne l’a pas. En acquérant une compréhension de cette condition, vous pouvez ouvrir de nouvelles possibilités pour votre organisation, et pour les personnes handicapées.

Pendant ce temps, employer une personne atteinte d'un TSA témoigne de votre engagement à l'égalité et la diversité et une attitude positive pour les personnes handicapées. Avoir une main-d'œuvre diversifiée apporte des avantages au personnel comme aux professionnels, et les cadres et collègues décrivent souvent le fait de travailler avec quelqu'un avec un TSA comme une expérience enrichissante qui les incite à réfléchir plus attentivement à la façon dont ils communiquent, organisent et hiérarchisent leur travail.

Le processus de recrutement

Les procédures de recrutement créent souvent par inadvertance des obstacles pour les personnes ayant un TSA. Il existe de nombreux aménagements mineurs que les organisations peuvent apporter à leurs processus qui aideront les candidats avec un TSA à postuler à des emplois, et leur permettront de démontrer leurs compétences à titre d'employés potentiels. Beaucoup de ces aménagements peuvent également bénéficier à d'autres candidats et améliorer l'efficacité globale en matière de recrutement.

En prenant ces mesures simples, votre organisation remplira l’obligation faite par le Disability Discrimination Act (2005) aux employeurs de faire des aménagements raisonnables pour les personnes handicapées.

La description de poste

Les descriptions de poste comprennent souvent des compétences qui ne sont pas essentielles pour que le travail soit effectué de manière efficace. Des qualités telles que « excellentes aptitudes à la communication » ou« bon joueur d'équipe » sont souvent incluses dans les compétences par défaut, même si elles ne sont pas nécessaires - et de nombreuses personnes atteintes d'un TSA ne postuleront pas pour les emplois exigeant ces attributs, s'ils sont conscients de leurs difficultés potentielles dans ces domaines. Cela peut signifier que des candidats adéquats peuvent assumer d'être non-admissibles à un emploi, même s’ils ont de solides compétences qui sont directement pertinentes pour les tâches à accomplir.

Le formulaire de demande

Il n'est pas toujours évident quelles sont les informations quele demandeur doit fournir sur le formulaire de demande. Il est important de fournir des orientations claires à ce sujet, et de s'assurer que le formulaire comprenne un espace pour les demandeurs afin de mettre en évidence toute l'aide ou des aménagements qu’ils peuvent vouloir lors d’un entretien.

L'offre d'emploi

Les offres d'emploi ne sont pas toujours concises et rédigées dans un anglais simple. Elles doivent dresser la liste des compétences essentielles, et éviter le jargon ou les informations inutiles. L'annonce doit être clairement présentée, en évitant une conception compliquée. Essayez d'être vraiment objectif sur les aptitudes et expériences qui sont vraiment essentielles pour que le travail soit bien fait, et laissez de côté toutes celles qui ne sont pas.

Le processus d'entretien

Les entretiens s'appuient fortement sur les compétences sociales et de communication, de sorte que les candidats ayant un TSA doivent ainsi se démener pour «se vendre» lors d'un entretien, même s’ils ont toutes les compétences requises. En particulier, ils peuvent rencontrer des difficultés avec:
  • - comprendre le langage gestuel et maintenir un contact visuel approprié
    - savoir comment commencer et entretenir des conversations
    - juger de la quantité d'informations à donner - surtout pour des questions ouvertes
    - penser de manière abstraite, ou envisager des scénarios «et si?"
    - varier le ton de leur voix et trouver le niveau approprié de formalisme.
Quels sont les aménagements que je peux faire dans l'entretien?

Vous devez être prêt à faire quelques aménagements raisonnables au cours de la phase de sélection et de recrutement de l'emploi.

Si vous souhaitez avoir un entretien avec le candidat, il est important de réaliser qu’en posant à chaque candidat exactement la même question ne correspond pas toujours à l'égalité des chances. Envisager d'offrir un entretien adapté dans lequel vous poserez des questions 'fermées' en vous fondant sur les expériences passées du demandeur, plutôt que des questions «ouvertes» (en d'autres termes, générales ou hypothétiques).

A suivre: alternatives à l'entretien traditionnel
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: entretien d'embauche

#58 Message par Jean » dimanche 29 avril 2012 à 22:28

Suite et fin de la page sur le recrutement :
Y a-t-il des alternatives à l'entretien traditionnel?

Oui. Si adapter vos compétences en entrevue aux besoins d'une personne ayant un TED vous semble ardu, ou si vous sentez qu'un entretien ne serait pas la meilleure façon d'évaluer l’aptitude de la personne pour le poste, il y a deux autres options:

1. Inviter un soutien pour accompagner la personne

De nombreuses personnes atteintes d'un TSA ont de bien meilleurs résultats dans les entretiens si elles ont un soutien avec elles. Cette personne peut agir comme un intermédiaire pour faciliter la communication entre l'interlocuteur et le candidat, reformuler des questions peu claires pour le candidat et l’aider à comprendre exactement ce que l'interlocuteur veut. Le soutien ne répondra pas au nom de la personne, mais peut aider à reformuler des questions posées de façon inappropriée (même si idéalement l'employeur doit le faire dans la préparation pour l'entrevue), ou les aider à communiquer avec les personnes en entretien, afin de clarifier leurs connaissances et leurs compétences pertinentes. Ce n'est pas seulement pour que le candidat se trouve bien : il peut aussi aider les employeurs à comprendre ce que le candidat a à offrir.

2. Essais de travail

En raison des difficultés que les personnes ayant un TED ont souvent dans des situations d'entretien, certains employeurs à trouver qu’un essai de travail, ou une période d'expérience de travail, est une meilleure façon d'évaluer leurs compétences qu'un entretien formel. Cette approche peut également aider si vous pensez qu'une personne ayant un TSA est susceptible de bien faire dans le travail, mais que vous avez des préoccupations au sujet de la façon dont ils vont faire face dans le milieu de travail. Si vous souhaitez profiter de cette approche, Prospects Employment Service peut offrir un soutien et des conseils.
  • L’histoire de Thomas
    Thomas a postulé pour un poste en tant que chargé du classement à Camden Conseil. Il a été sélectionné et a été invité pour une entretien, qui comprenait un court test de classement. L'entretien ne s’est pas bien passé pour Thomas. En raison de son syndrome d'Asperger, il avait tendance à prendre des questions au pied de la lettre et a donné des réponses «oui» ou «non» aux questions plutôt que de donner des détails sur son expérience. Cependant, ses employeurs potentiels ont été très impressionnés quand Thomas a obtenu près de 100 % dans le test de classement – résultat significativement plus élevé que pour les autres candidats.

    Après des discussions avec le service de l'emploi de la National Autistic Society, Prospects, qui soutenait Thomas dans sa recherche d'emploi, Camden Conseil a convenu de proposer un essai de travail à Thomas comme une méthode alternative d'évaluation de sa capacité à faire le travail. Thomas a fini cela avec grand succès et s’est vu offrir un contrat de quatre semaines, en travaillant dix heures par semaine. A la fin de ce temps, ses cadres ont été enchantés de son exactitude et de sa fiabilité, et son contrat a été prolongé. Trois ans plus tard, Thomas travaillait encore pour Camden comme chargé du classement, en y prenant plaisir et en effectuant toujours bien dans son travail.

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Blacksmith
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : dimanche 29 avril 2012 à 11:36
Localisation : Bourgogne

besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#59 Message par Blacksmith » lundi 2 juillet 2012 à 9:24

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour,

en guise d'intro, je ne suis toujours pas diagnostiqué SA, par contre des difficulté que je rencontre et qui m'ont orientées vers le syndrome, c'est entre autre ma maladresse "social" lors des période d’essais (alors qu'au niveau "travail", ça va).
Or, il se trouve qu'une place, qui correspond parfaitement a mon profil c'est liberer dans une entreprise non loin de chez moi.
J'ai donc envoyé une candidature spontanée.

A priori au vu de mon book, il ne devrait pas y avoir de problème pour que j'obtienne au minimum un entretient, voir la période d'essais.

A vrai dire, les difficultés commence là.
La dernière fois (il y a presque 2ans) que j'avais fait ce genre de démarche, j'avais clairement expliqué au patron "mon mode d'emploi" lors de l'entretiens d'embauche (me parler clairement plutôt que m'agresser, que j'étais conciliant et efficace mais appréciait d'être tranquille, que je ne supportait pas le management par le stress etc...) la période d'essais à été rompu au bout d'une semaine, le patron trouvant que je manquait de dynamisme (alors que je prenait mes marques et surtout que courir dans tout les sens n'est pas un gage de rendement) et que j'était trop "indépendant", il faut dire que j'avais fait une bourde en lui faisant remarquer (à titre informatif ) que si il venait a me parler comme il parlait a un autre employé (mal), je ne supporterais surement pas et que je partirais (ce qui était la pur vérité).

Bref, je risque de me retrouver dans une situation quasi similaire.
Avez vous des idées ou astuces pour ces deux périodes cruciales (entretien et période d'essais), tout en sachant que je suis du genre "taiseux" en atelier.
Quoi dire et quoi faire?

Merci

Avatar du membre
Rose
Forcené
Messages : 2321
Enregistré le : mardi 16 novembre 2010 à 18:58
Localisation : Bretagne

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#60 Message par Rose » lundi 2 juillet 2012 à 12:43

Tu as toi même répondu à ces questions. Tu ne refais pas la même chose. Toute vérité n'est pas bonne à dire et surtout à entendre. Tu peux penser que tu ne resteras pas si le patron n'est pas bienveillant, mais ne le dis pas. Une période d'essai est une période d'adaptation, donc si en essai tu reçois une réflexion sur ton manque de dynamisme, tu réponds gentiment : "désolé, je suis toujours un peu long pour prendre mes marques, mais un fois que je suis intégré, je suis très performant!" avec un sourire. Tu peux ajouter :" je suis juste un peu timide au début".
Expliquer ton mode d'emploi
Blacksmith a écrit :La dernière fois (il y a presque 2ans) que j'avais fait ce genre de démarche, j'avais clairement expliqué au patron "mon mode d'emploi" lors de l'entretiens d'embauche (me parler clairement plutôt que m'agresser, que j'étais conciliant et efficace mais appréciait d'être tranquille, que je ne supportait pas le management par le stress etc...
C'est le rêve de tout employé!!! personne n'aime être stressé...etc..
Alors n'aborde pas ce sujet.
" .. votre entreprise m'intéresse, je pense que je peux apporter à votre entreprise des compétences. Je suis quelqu'un de très investi dans son travail, je suis capable de travailler en autonomie totale, avec un rythme soutenu si les consignes sont claires."
Ça veut dire la même chose, mais avec toute la pédagogie (démagogie?) nécessaire.
"Ne le secouez pas, cet homme est plein de larmes." Charles Dickens.

Répondre