Recrutement, CV, entretien d'embauche

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Blacksmith
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : dimanche 29 avril 2012 à 11:36
Localisation : Bourgogne

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#61 Message par Blacksmith » lundi 2 juillet 2012 à 19:06

C'est le rêve de tout employé!!! personne n'aime être stressé...etc..
oui, oui, je sais bien, sauf qu'en état de stress/echec je ne suis vraiment plus capable de rien: je deviens un vrai Pierre Richard, loupant les truc les plus basiques (ce qui engendre plus de stress, etc...).

merci pour tes conseils, j’essaierais d'être plus "pédagogue" :)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19338
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#62 Message par Jean » lundi 2 juillet 2012 à 21:13

Dans d'autres sujets, tu peux trouver la traduction de Fiches d'information pour les employeurs

Emploi: conseils pour un entretien avec des gens avec autisme et syndrome d'Asperger

Recruter quelqu'un avec un TSA

Fiche d'information pour l'employeur: Qu'est-ce qu'un trouble du spectre autistique?
Fiche d'information pour l'employeur: Encadrer une personne avec TSA

Tu peux essayer de tirer des conclusions pour ton comportement. Mais ces informations seraient utiles en fait à la personne qui te fait passer un entretien ou qui t'encadrerait.
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
mashka
Passionné
Messages : 399
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 1:27
Localisation : deux-sèvres

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#63 Message par mashka » lundi 2 juillet 2012 à 21:53

je peux pas vraiment te répondre, je me rend juste compte en lisant certains témoignages que je dois avoir un ' cul d'enfer ' comme on dit :D , j'ai jamais eu de problème aux entretient et durant les périodes d'essais, alors que j'étais moi-même, à savoir : franche, très directe, avec une allure non-chalante et l'air de s'en foutre de tout :roll:
Je crois que ce qui a toujours marché pour moi c'est ma grande implication dans le monde associatif et notamment auprès d'enfants en difficultés ( c'est grâce à ça que j'ai décroché mon job d'animatrice périscolaire avec des CLIS , je suppose ) , bon courage en tout cas et espérons que tu décroche ce taf ! :kiss:
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Diagnostiquée asperger+HP

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4891
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#64 Message par meï » lundi 2 juillet 2012 à 22:07

je ne peux pas bcp t'aider surtout en ce moment. (je reve deja d'avoir un entretien... :roll: )
mais je te souhaite vraiment de réussir come tu le souhaite et d'etre pris!!
bonne chance!! :bravo:
Maman 44 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 3 garçons (20, 18( [trans hpi ) ,16 ans( hpi, TSA aspie diag cra 2016)) et d'une puce 4 ans ( hpi[) .
http://folensemble.fr
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Blacksmith
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : dimanche 29 avril 2012 à 11:36
Localisation : Bourgogne

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#65 Message par Blacksmith » mardi 3 juillet 2012 à 11:06

Merci, Jean pour ces liens. Ils sont riche en "pédagogie*" (*dixit Rose)
Par contre je ne pense pas fournir ce type d'info a l'employeur, déjà, même si le profil cadre avec le mien, je ne suis pas diagnostiqué et j'aurais l'impression de mentir (ou être obliger de me perdre dans d'inextricable explication), mais surtout que le domaine d'activité (industrie/batiment) n'est pas spécialement sensibilisé a ce genre de cas de figure et il y a aussi le fait que le poste que je convoite est un poste de à part dans l'entreprise. Dans le sens ou j'utilise certains savoirs-faire "inconnus" (~non maîtrisé) par l'eventuel superviseur/encadrant. de plus, je suis "sur-qualifié" pour le poste (mon metier étant inclu dans un de mes "intérêt restreint", j'y suis plutôt "fluide") , ce n'est donc pas tant les process de production/fabrication qui me poseront problème, mais bien l'intégration et l'acceptation au sein de l'entreprise.

Il y a une anecdote marrante sur l'interprétation littérale des expressions, il y en a une notamment qui me laisse vraiment perplexe:
faire "vite et bien"
c'est parfaitement paradoxale comme truc: bâcler un travail et qu'il soit quand même bien. Je me doute que l'expression parle d'une demie mesure entre vite et bien, mais ça me reste obscure comme concept.
(moins bien que bien, c'est mal, non? :D )
à contrario "le mieux est l'ennemie du bien" est une expression qui se valide par l'expérience: a vouloir faire mieux lorsque la piece est bien, on en arrive a être obliger de refaire la piece ou a surcharger visuellement un ouvrage par exemple.
Mais "vite et bien".. he non , je ne vois pas là :lol:

@Mashka:
J'ai déjà occupé des postes ou j'étais à ma place, soit en autonomie quasi total (juste un planing a suivre), soit bien encadré par un "sachant faire"(je n'avait pas fait se rapprochement avant de lire l'article de Jean).
j'admet, j'ai eu aussi ma dose d'echec, ou juste des problème (de communication comme par hazard :p) avec d'autres employés.

@merci Meï (pas de nouvelle pour l'instant, soit il ne trouve pas utile de me répondre soit il se renseigne auprès des ancien employeur que j'ai cité, ou encore, il n'ont pas encore lut ma candidature).



Bon, j'espère qu'il vont me répondre, que j'arriverais a m'expliquer et que ça ne coupera pas cours.

Merci pour les conseils et autres soutiens

B.

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8315
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#66 Message par Mars » mardi 3 juillet 2012 à 13:29

Je souhaite que tout se passe au mieux pour toi mais je crains de ne pas être d'un grand secours. Moi, j'ai toujours tendance à penser qu'il ne faut rien cacher (sinon, c'est très difficile de gérer "après").
Quant aux expressions que tu cites, je pense qu'elles ont toutes un rapport au temps (qui est de l'argent, nous dit-on) : il vaut mieux ne pas viser la perfection si ça prend trop de temps.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Blacksmith
Habitué
Messages : 86
Enregistré le : dimanche 29 avril 2012 à 11:36
Localisation : Bourgogne

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#67 Message par Blacksmith » mardi 3 juillet 2012 à 13:45

je ne compte rien cacher, au contraire je veux simplement éviter les mots/propos (attitudes?) "tabous" et contreproductif

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19338
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#68 Message par Jean » mardi 3 juillet 2012 à 19:21

"Ne rien cacher" par rapport à un employeur - la question est différente par rapport à un service public comme l'école - n'est possible que lorsque les circonstances s'y prêtent. Connaîtràe ces circonstances, c'est vraiment difficile pour quelqu'un qui n'est pas dans l'entreprise concernée.

Et même pour moi qui est dans une boîte depuis des dizaines d'années (tout en étant représentant du personnel et bien informé en conséquence), c'est souvent difficile de capter l'air du temps.

Il n'y a donc pas de recette qui puisse marcher tout le temps. Un point sur lequel il faut insister : la mise à l'essai permet de connaître réellement les capacités, contrairement à l'entretien.
père d'une fille SA de 35 ans

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: besoin d'astuces: entretient et période d'essais

#69 Message par belzebuth23 » samedi 7 juillet 2012 à 21:03

Blacksmith a écrit : de plus, je suis "sur-qualifié" pour le poste (mon metier étant inclu dans un de mes "intérêt restreint", j'y suis plutôt "fluide") , ce n'est donc pas tant les process de production/fabrication qui me poseront problème, mais bien l'intégration et l'acceptation au sein de l'entreprise.
Cela peut être une question posée par ton employeur lors d'un entretien : pourquoi postulez-vous à ce poste avec votre niveau de qualification?
Je suis dans ce cas et mon employeur se posait tjs la question. Il se demandait ce que je faisais là alors mon niveau d'études... Maintenant qu'il sait que j'ai ce "handicap social", je pense qu'il comprend mieux pourquoi j'ai choisi de faire ce travail et pas un autre plus en rapport avec ce que j'ai étudié avant.


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).

petitchat
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : jeudi 24 mai 2018 à 12:07

Asperger et entretien d'embauche

#70 Message par petitchat » vendredi 7 septembre 2018 à 10:16

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour à toutes et à tous !

Voilà, je suis toujours au chômage et, comme je vous l'ai dit précédemment, j'ai fait entretien sur entretien, des entretiens toujours suivis d'un refus d'embauche. J'en ai marre, je suis peu à l'aise dans ces situations et les recruteurs le sentent malheureusement, même si je fais tout pour paraître à l'aise :( Cependant, ma psy et ma conseillère Cap Emploi me conseillent d'évoquer mon syndrome lors des entretiens, afin d'"expliquer" ma timidité, et c'est également ce que j'ai lu récemment sur un site Internet. Perso, je reste très sceptique sur cette idée, car je ne pense pas que les recruteurs soient emballés à l'idée d'embaucher une personne Asperger, donc qui a des problèmes de communication alors que celle-ci est primordiale dans les entreprises :( C'est pourquoi je vous demande ce que vous en pensez, et si certains d'entre vous ont déjà parlé de leur syndrome en entretien, et s'ils ont ainsi pu être embauchés, etc.
Merci à celles et ceux qui pourront m'éclairer :)

Modération (Manichéenne) : Sujet déplacé depuis la section "Pratique"
Diagnostiquée Asperger

lucius
Fidèle
Messages : 131
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: Asperger et entretien d'embauche

#71 Message par lucius » vendredi 7 septembre 2018 à 11:42

petitchat a écrit :
vendredi 7 septembre 2018 à 10:16
Bonjour à toutes et à tous !

Voilà, je suis toujours au chômage et, comme je vous l'ai dit précédemment, j'ai fait entretien sur entretien, des entretiens toujours suivis d'un refus d'embauche. J'en ai marre, je suis peu à l'aise dans ces situations et les recruteurs le sentent malheureusement, même si je fais tout pour paraître à l'aise :( Cependant, ma psy et ma conseillère Cap Emploi me conseillent d'évoquer mon syndrome lors des entretiens, afin d'"expliquer" ma timidité, et c'est également ce que j'ai lu récemment sur un site Internet. Perso, je reste très sceptique sur cette idée, car je ne pense pas que les recruteurs soient emballés à l'idée d'embaucher une personne Asperger, donc qui a des problèmes de communication alors que celle-ci est primordiale dans les entreprises :( C'est pourquoi je vous demande ce que vous en pensez, et si certains d'entre vous ont déjà parlé de leur syndrome en entretien, et s'ils ont ainsi pu être embauchés, etc.
Merci à celles et ceux qui pourront m'éclairer :)
Bonjour,

Je pense qu'elles ont raison sur ce point. Votre SA pourrait avoir un impact sur votre travail (pas en performance mais dans l'intégration dans une équipe ou autre) donc attention à la période d'essai.
Si vous montrez vos qualités et vos compétences en entretien votre SA sera moins un probléme pour eux. Je connais des personnes handicapées (mais handicap assez invisible mais pas de TSA dans la nature de l'handicap) qui ne l'ont pas dit au départ mais cela a eu un impact sur leur carriére (à cause de soins, relations avec les collégues...) au point de devoir leur signaler au final. D'autres l'ont signalé en entretien mais la progression professionnelle fut plus difficile pour eux. il vaut mieux selon moi le signaler si vous pensez que votre SA pourrait avoir un impact dans vos relations avec vos collègues (comme aller boire un café avec eux ou manger avec eux) ou votre maniére de travailler (par exemple les instructions ). Ils pourront aménager les choses si ils sont au courant.

Sans compter qu'il y a une loi qui oblige les entreprises (d'au moins 20 salariés) à avoir un certain taux (6%) de salariés handicapés sous peine d'une amende.
Est-ce que vous avez essayé de passer par les missions handicap des sociétés directement? Ces missions pourront tenter de vous proposer un poste et le recruteur sera prévenu et mieux informé par eux pour faire baisser les a priori.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

bézèdach44
Forcené
Messages : 1178
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Asperger et entretien d'embauche

#72 Message par bézèdach44 » vendredi 7 septembre 2018 à 13:54

En même temps, si tu dis avoir passé beaucoup d'entretiens et n'avoir reçu que des refus, qu'est ce que tu perdrais à "tenter" de parler de ton SA ? Au pire, cela ne ferait que quelques refus de plus, au mieux tu pourrais avoir ta chance :D Car parfois (pas assez souvent, soit), on tombe sur des recruteurs qui vont mieux comprendre une personne qui explique qu'elle a telle ou telle difficultés à cause d'un handicap qui peut bénéficier d'aménagement, plutot que sans aucune explication (ce qui peut paraitre déroutant).
Après c'est toi qui le sens, tu n'as bien sûr aucune obligation à parler de ton SA lors des entretiens, ni même de ta RQTH, mais à mon avis si j'étais dans la même situation que toi, après plusieurs entretiens "ratés", je tenterais d'en parler histoire de voir ce que cela donne.
Autiste.

petitchat
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : jeudi 24 mai 2018 à 12:07

Re: Asperger et entretien d'embauche

#73 Message par petitchat » vendredi 7 septembre 2018 à 17:23

Merci pour vos réponses, je demandais par ce que je n'étais pas sûre et que je pensais au contraire que ça pourrait leur déplaire que j'aie ce syndrome. Donc j'en parlerai à mon prochain entretien, en espérant que ça porte ses fruits...
Diagnostiquée Asperger

Tea Bo
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2015 à 14:43

Re: Asperger et entretien d'embauche

#74 Message par Tea Bo » vendredi 7 septembre 2018 à 20:23

Oui, pareil .Je pense qu'il vaut mieux en parler .

Tu parles de la communication en entreprise, oui elle est évidemment importante mais cela peut être adaptée . C'est surtout je pense si tu postule pour un poste ou il y a du contact client ou cela peut être rédhibitoire .Par exemple, moi aussi je suis en chômage, je cherche dans les RH, j'ai déjà eu des propositions de cabinets de recrutement qui me proposaient un poste, j'ai décliné car, (et mon psychiatre pense pareil), me retrouver à passer des entretiens,voir à démarcher des entreprises clientes , je sais que cela ne va pas me convenir, je ne serai pas à mon aise alors que si je travaille sur des aspects "études/analyse", cela va mieux se passer.

Cela doit moins gêner une boite si c'est la vie quotidienne au travail, être attentif à bien planifier les choses, ne pas se formaliser si tu as du mal à interagir spontanément avec les autres.
J'ai parlé de cette question de l'évocation du handicap avec mon psychiatre . Il m' a cité l'exemple d'un de ses patients qui avait préparé une fiche explicative sur le syndrome d'asperger (définition, avantages pour les entreprises à recruter des "aspie", aménagements à mettre en oeuvre, points à prendre en compte....)
Diagnostiqué en 2009 (à 21 ans)

petitchat
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : jeudi 24 mai 2018 à 12:07

Re: Asperger et entretien d'embauche

#75 Message par petitchat » samedi 8 septembre 2018 à 8:19

Merci. Oui Tea Bo, je suis tout à fait ok avec toi à propos du contact client, et ça m'agace d'entendre et de lire tout le temps que quand on est timide il faut justement chercher un emploi en contact avec le public, pour "vaincre" sa timidité. Pour moi, ne pas être à l'aise veut bien dire ce que ça veut dire... Surtout que dans ces métiers ils recherchent toujours quelqu'un de déjà très à l'aise donc s'ils voient qu'on est réservé(e), c'est pas la peine.
Diagnostiquée Asperger

Répondre