Pervers narcissique et Asperger

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Fift
Forcené
Messages : 627
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Pervers narcissique et Asperger

#256 Message par Fift » mardi 11 septembre 2018 à 11:45

Ah ok, j'avais mal compris. Je croyais que c'était considéré comme une insulte quand on s'adressait à une personne trisomique.
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Pervers narcissique et Asperger

#257 Message par Mélimélo5 » dimanche 16 septembre 2018 à 16:32

Ma mère fait partie de ces pervers narcissiques malheureusement.

J'ai eu le droit à des mensonges en tout genre, surtout sur mes amies, sur un ex, elle leur inventait des problèmes de santé ou d'argent et autres..
Elle ment quotidiennement. J'ai coupé en partie les ponts.
Un jour énervée je réponds à un mail de mon père en lui disant mon raz le bol des mensonges de ma mère. Il ne m'a même pas répondu sur le sujet..
Elle se comporte comme un grand enfant, essaie de me dicter ma vie. Plus jeune j'ai eu des troubles alimentaires, le médecin m'envoie chez un psy et reçoit ma mère.
Je n'ai jamais su ce qu'elle lui avait dit, mais le médecin traitant m'a dit ensuite qu'il valait meiux pour moi que je m'éloigne de mes parents et que je parte ailleurs.

Tout cela avait engendré sur moi une perte totale de confiance en soi et d'estime de moi. Les choses ont commencé à aller mieux quand je suis partie loin faire mes études. Il m'a fallu pas mal d'années avant de reprendre confiance en moi.

Ces gens là essaie de vous culpabiliser. J'avais le droit à des "vous avez bousiller ma vie" (elle parlait de moi et mon frère ). Comme si un enfant pouvait être responsable des problèmes de sa mère. . Le pire est que j'y croyais.

Bref c'est pas glorieux.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Répondre